Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Morganelovebooks : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
La Sélection, histoires secrètes : Le Prince & le Garde La Sélection, histoires secrètes : Le Prince & le Garde
Kiera Cass   
Alors, ce livre n'est pas nécessaire pour comprendre le tome 3, mais il nous montre certains aspects d'Aspen que je n'imaginais pas. Ce livre à augmenté l'estime que j'avais pour lui!
Mais bon, malgré tous les livres du monde du point de vu d'Aspen je reste quand même
TEAM MAXON!
La Conspiration, tome 1 La Conspiration, tome 1
Maggie Hall   
LA CONSPIRATION est pour moi une déception...

Tout d'abors, j'ai trouvé que l'histoire n'était pas du tout crédible. Avery qui est le personnage pricipal, ne connait pas sa famille ( sauf sa mère). Elle rencontre dans son lycée ...... Au cours d'un bal, une personne nomée.... la menace d'un couteau et lui demande de le suivre pour lui présenté sa famille. Et là WTF??!!! Elle le suit, elle est toute contente de rencontrée sa famille qui se trouve à l'autre bout du monde (en France). Elle prend donc l'avion de son plein grés avec son agresseur... Après être arrivée en FRance elle prévient sa mère (enfin!!). Et pusi après elle part en boîte à Istanbul ^^' Je n'ai donc pas accroché à Avery que j'ai trouvé trop bête, trop lisse...

Pour les personnages masculins, c'est aussi bof, bof. Jack m'a énervé, c'est limite si j'avais pas envie de le taper. J'ai préféré Stellan, mais j'aurai préféré qu'il soit plus développer, cela aurait été parfait!

Par contre j'ai trouvé l'intrigue très originale, c'était très intrigant. J'ai bien aimé l'idée de l’énigme, dommage qu les réponses étaient trop faciles à trouver...

Pour le style de l'auteur rien à redire, c'était simple et fluide.

Pour conclure, ce livre est une déception. Le résumé faisait référence à la Sélection et Da Vinci Code, je n'ai pas lu La Sélection donc je ne sais pas si ça se rapproche, mais pour Da Vinci Code je n'ai pas trouvé de points communs ^^' N’hésitez pas à le lire quand même, peut que vous aimerez.

par April11
Divergente, Tome 1 Divergente, Tome 1
Veronica Roth   
Que dire d'autre après avoir fini ce livre que "ouaw" ? C'est vrai, je viens juste de le finir est je suis encore sous le choc. Il est plein de rebondissements surprenants, de passages à couper le souffle et d'instants magiques époustouflants.
Divergent est un nouveau roman dystopique que j'ai adoré. En même temps, quel livre de ce genre ne me plaira pas ? Ici, nous sommes loin du contexte de Delirium ou Promise, et plus proche du style de Hunger Games. En effet, dans le monde de Beatrice, nous devons choisir entre cinq factions : Candor ( l'honnêteté ) Abnegation ( la générosité ), Dauntless ( le courage ), Amity ( la patience ) et Erudite ( l'intelligence ). Depuis sa plus tendre enfance, elle vit dans la faction Abnegation avec Caleb, son frère. Leurs parents et lui se sont toujours montrés à l'écoute, gentils sans rien attendre en retour. Mais pour Beatrice, les choses sont différentes.
Depuis toujours, elle a beaucoup de mal à s'adapter à sa faction, et bien que sa vie lui plaise, elle sait que quelque chose cloche. Heureusement pour elle, elle est âgée de seize ans. A cet âge là, les adolescents choisissent à quelle faction ils vont dédier leur vie jusqu'à leur mort. Beatrice va alors devoir passer un test pour savoir vers quelle vertu elle va se tourner. Malheureusement, les résultats de ce dernier vont se révéler être très étranges...
Là je me tais, et je vous laisse découvrir le suspense totalement prenant que cache cette fabuleuse histoire. Et quelle histoire ! Tout d'abord, il faut que vous sachiez que Beatrice va se faire surnommer Tris durant le roman. Pourquoi ? Je vous laisse le plaisir de le comprendre. Mais vous devez également savoir que cette héroïne est juste parfaite. Oubliez les protagonistes qui ne font aucune faute et qui semblent "bons" à chaque instant. Ici, on a le droit à une personne qui fait des erreurs, qui doute, qui souffre et qui ressent des émotions brutales. On ne peine pas à s'attacher à ce personnage troublant et touchant. Tris est courageuse et vulnérable à la fois. On sent en elle une véritable volonté de se battre pour vivre.
D'ailleurs, ce point est un élément clé de l'histoire. On découvre avec émerveillement jusqu'où l'héroïne est prête à aller pour découvrir qui elle est. Ce livre est également basé sur la découverte de soi d'ailleurs... En effet Tris va apprendre à dépasser ses limites et à se battre contre elle-même pour avancer. Cela n'a fait que renforcer mon admiration pour elle.
De plus, derrière cette personnalité forte et poignante, on entre dans un univers passionnant. Veronica Roth possède en effet ce rare pouvoir, celui de nous déchirer par de simples mots. Elle n'hésite pas à décrire de sanglants spectacles pour nous bouleverser et à nous décrire des scènes d'amour à nous en donner la chair de poule. Car oui, la romance n'est tout de même pas oubliée. Beatrice va rencontrer un homme durant son initiation. Un qui va énormément la troubler. Comme nous grâce à leur histoire.
Qu'est-ce que je peux ajouter ? Ce livre est vraiment sensationnel. On voyage au cœur d'une intrigue fascinante et palpitante. C'est vrai, j'ai ressenti plusieurs fois de fortes montées d'adrénaline, de stress et de tension. L'atmosphère de Divergent est à la fois oppressante et captivante...
Vous savez, ce livre nous attire alors qu'on sait qu'en le lisant, on va se faire mal. On sait pertinemment qu'il va y avoir des morts, que la douleur ne va pas s'arrêter pour les héros et que les cicatrices vont mettre du temps à se fermer. Mais on y retourne, inlassablement. C'est angoissant et extraordinaire. C'est Divergent, tout simplement.

par Jordan
Divergente raconté par Quatre Divergente raconté par Quatre
Veronica Roth   
Mon frère m'a acheté ce tome bonus en Angleterre pour Noël, et j'étais toute excitée de le lire... Qu'est-ce que je suis naïve!!!

Si Divergente m'a complètement anéantie et que j'ai mis des semaines à m'en remettre, voir l'histoire du point de vue de Quatre n'a décidément pas arrangé les choses. Me replonger comme ça dans les factions en sachant d'ores et déjà comment ça va se finir... Laissez-moi pleurer un instant, je vous prie.

En tout cas ces histoires bonus apportent véritablement quelque chose en plus à l'histoire, il faut les lire.

par Mimori
Divergente, Tome 2 : L'Insurrection Divergente, Tome 2 : L'Insurrection
Veronica Roth   
Je ne suis pas très douée en anglais, mais attendre encore 6 mois me paraissait infaisable. Je me suis donc lancée dans la VO, et même si certain passage me semblent un peu flou : J'ADORE !!!
Tout comme le premier :)
On retrouve Tris, Quatre, Caleb, Peter et Marcus juste à la fin du premier.
Les 5 se retrouvent dans un train et se dirigent vers le siège des Fraternels.
On découvre le fonctionnement de cette faction, et on aime, ou pas...
On découvre également celui des Sincères qui est...franc... et là aussi ça passe, ou ça casse.
On apprend plus de choses sur ce qu'être Divergent veut réellement dire.
Tris est toujours aussi forte et le deviens plus encore.
[spoiler]Elle est courageuse face à la mort de ses parents, et en particulier à celle de Will. La culpabilité la ronge à tel point que toucher une arme lui devient impossible, ce qui n'est pas spécialement pratique en temps de guerre. De plus quand elle retrouve Christina, la chose devient bien plus difficile.[/spoiler] Mais on retrouve toujours la Tris qu'on aime, têtue, courageuse et amoureuse et bien plus encore.
Tobias est... j'ai envie de dire toujours aussi parfait, mais ce n'est pas le cas. Là aussi on en apprend plus sur lui, sa famille et sur ses pensées.
[spoiler]Je n'aime pas Evelyne, c'est une manipulatrice et on ne peut même pas dire que c'est une mère.
Bien que Quatre l'ait déjà dit : Marcus est un vrai manipulateur.
Y'a pas à dire : Tobias n'a vraiment pas eu de chance avec des parents comme eux.[/spoiler]
La relation Tris/Tobias qu'on pouvait dire basée sur la confiance est en fait pleine de non dits.
J'ai eu plusieurs fois envie des les frapper tous les deux.
Ma grosse déception :[spoiler] Caleb, le sale traître, même si on finit par s'en douter, quand on l'apprend ça fait vraiment mal au coeur[/spoiler]
Je vais m'arrêter là, j'ai trop de chose à dire, et je ne sais pas comment donc je stoppe sur la fin.
Elle est... atroce !
UN AN ! Encore un an d'attente... ça va être une année de souffrances interminables... ;)
C'est un beau cliffhanger que nous fait Veronica Roth !
Vivement Mai 2013 !
Le Porteur de Mort, tome 1 : L'apprenti Le Porteur de Mort, tome 1 : L'apprenti
Angel Arekin   
Alors alors.... Que dire? Moi c'est le titre qui m'a attirée. J'étais intéressée, alors pourquoi pas...
Personne ne me l'a conseillé en particulier, je suis tombée dessus... Et quelle chute!
Ce roman est une petite merveille...
On commence tout simplement avec une mort en prologue. La personne ignore qui elle est, mais un prénom reste en mémoire : Shaolan.
Et hop, les chapitres commencent (plutôt appelés "Cycle"), nous rencontrons Seïs Amorgen et Naïs Holisse,
cousins. On comprend rapidement qu'ils n'ont pas une relation comme les autres. On sait également que Naïs vit chez son oncle et sa tante, parents de Seïs, sans plus. L'auteure est du genre à vous donner l'information quand l'occasion se présente, pas besoin de faire une biographie des personnages pour que tout soit limpide : son talent fait en sorte que tout est limpide. Son style est simple et efficace, elle allie parfaitement l'humour à son récit, sa plume vous fera voler de pages en pages.
Puis, très vite, on apprend que les Tenshins recrutent pour leur Confrérie. A la surprise de tous, Seïs, qui tourne plutôt mal, est nommé "apprenti" de la dite Confrérie.
De cycle en cycle, nous passons dans la peau de Seïs, puis de Naïs. Nous suivons l'apprentissage de l'un à Mataore, la poursuite de sa vie de l'autre dans la ville, faisant des bonds de quelques années à presque chaque cycle. L'utilisation du "Je" est judicieuse, nous fait sentir plus proche de ces deux cousins.
À un moment, nous entrons dans la peau d'une inconnue jusqu'alors, et nous la retrouverons plus tard : Meridiane.
Sans toutefois savoir où mèneraient ces histoires, alors que j'en étais à la moitié du livre, j'ai poursuivi ma lecture, allant de rebondissements en nouvelles questions qui germaient dans ma tête. Certains fait me semblent un peu gros bien que prometteur, je pense notamment [ au fait que [spoiler]Teichi, le petit frère de Seïs, soit aussi doté d'un don et qu'il parte, comme ça, un beau jour avec un inconnu, un Élénide qui requiert son aide...[/spoiler] ].
Par moments, j'ai eu l'impression que Seïs, au travers du récit, se confiait, comme s'il s'agissait de ses mémoires, avec des phrases telles que "je ne le compris que plus tard" etc.
Par moments également, je dois avouer qu'il m'a tapé sur le système. Est ce possible d'être aussi.... inconscient, insouciant, tête de mule et j'en passe? Soit.
Notez que malgré le fait que nous soyons en 2070/2080, l'univers créé par l'auteure rappelle un peu le Moyen-Âge.
Concernant ce livre, j'avoues avoir du mal à trouver les mots adéquats pour en parler. En bref, j'ai su très vite que j'allais adorer, car dès les premières pages, j'ai pu me rendre compte que j'avais un petit chef d'oeuvre en main. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas été aussi prise dans un livre, aussi obnubilée à l'idée d'aller plus loin dans l'histoire...
Sachez que ce premier tome n'es pas riche en "action", j'entends par là les combats épiques auxquels on s'attend parfois en chaque fin de tome. Non, ce premier tome pose les bases solides d'une histoire qui promet de détonner. Pourtant, malgré ce que certains qualifieraient de "manque d'action", je ne me suis pas ennuyée un seul instant, car ce n 'est pas un livre dans lequel il ne se passe rien, loin de là.
À peine ai-je eu fini de lire les dernières lignes de ce livre que je me suis lancée dans sa suite.
Autant dire que je le conseille vivement!
Hurog, Tome 1  : Les Chaînes du dragon Hurog, Tome 1 : Les Chaînes du dragon
Patricia Briggs   
Dans la digne lignée des livre de Patricia Briggs. Ce livre se dévore sans problème.
Facile à lire et avec des personnages attachants, il a sa place dans toute bonne bibliothèque de fantasy.
A lire et relire.
Hurog, Tome 2 : Le sang du dragon Hurog, Tome 2 : Le sang du dragon
Patricia Briggs   
Quatre années sont passé en Terre d'Hurog et nous retrouvons Stolon en reconstruction de son fief. Une fois de plus, la majeure partie du récit est du point de vue de Stolon mais il laisse cette fois-ci la parole à Tisala et non son cousin.
L'histoire est plus prenante dès le départ, et on visite le fameux Asile Royal. Une bonne partie du livre y est consacré, et on suis les supplices de Stolon presque au jour le jour. J'apprécie de plus en plus Tolsten... On le voit plus souvent et il prend une place un peu plus importante que dans le tome précédent.
Oreg est là également, sous ces deux formes. Ce qui nous ravi : on voit enfin un dragon !
Les complots de cour continuent leur route entre Jakoven et Alizton, eux aussi une place plus conséquente. La second partie du lire est un peu plus lente dans l'action et j'ai ralenti mon rythme de lecture.
J'ai préféré ce tome-ci.
La seconde moitié du livre ouvre une nouvelle page. [spoiler]Les liens entre Tisala et Stolon se ressèrent. Dans le tome 1, Briggs nous laissait entrevoir une possible relation, et bien la voilà. Ces deux héros s'assortissent bien, on est satisfait de voir en partie un dénouement heureux.[/spoiler] Malgré tout, je n'arrive pas à m'attacher au personnage de Stolon. Peut-être cela qui m'a aussi freiner dans tome 1.
Corbeau, Tome 1 : Aile de corbeau Corbeau, Tome 1 : Aile de corbeau
Patricia Briggs   
Après avoir lu les aventures de Mercy Thompson, j'avais très peur d'être déçue par cette série si loin de la bit lit, qui est plus proche de mes lectures habituelles... Et ben j'avais tort ! Patricia Briggs a vraiment un talent énorme et nous emporte, cette fois encore à travers une aventure trépidente au sein d'un univers rempli de magie. On peut y retrouver Séraphle, l'héroîne de cette série, ainsi que toute sa famille et partager leur aventure incroyable.. Non... c'est décidé, je n'en dirai pas plus car ce serait vraiment gâcher votre plaisir ! Par contre je vous conseille vivement cette série !!

par Ellie
Corbeau, Tome 2 : Serre de Corbeau Corbeau, Tome 2 : Serre de Corbeau
Patricia Briggs   
Dans ce second tome, Tiër et sa famille quittent Taëla et rentrent chez eux après avoir détruit le Chemin. Cependant, la menace plane toujours au dessus de leur tête et bientôt, Tiër se retrouve sous l'emprise d'un mal qui touche directement son Ordre. Pour sauver sa famille, Séraphe devra alors affronter un mal plus puissant que tout ce qu'elle a eut à affronter jusqu'à maintenant...

Si j'ai préféré ce second tome au premier, il n'en manque pas moins ce petit quelque chose qui fait qu'il est difficile pour le lecteur de se plonger entièrement dans l'histoire. L'histoire s'approfondie et les réponses nous arrivent enfin, bien que pas toujours très ordonnées et quelques peu embrouillées. A la manière dont c'est écrit (ou traduit !) il n'est pas toujours évident de comprendre là où l'auteur ce que l'auteur à voulu faire passer. Les explications sont confuses et pas toujours très claires si bien que l'on est vite perdu entre tous les personnages, de qui à fait quoi, qui est qui... En plus des scènes qui donnent l'impression de ne pas être à leur place, voir même d'être complètement inutiles du fait qu'elles n'apportent pas grand chose à l'histoire, ça reste tout de même un peu léger.

Côté écriture, les coquilles sont nombreuses. Des fautes de syntaxe et et des erreurs de grammaire, bref, une traduction faite avec des pieds (chose relativement courante tout de même chez Milady ! Sans vouloir être méchante !)

Malgré tout l'histoire reste relativement agréable à lire. Ca fait plaisir de retrouver les personnages déjà attachants dans le premier tome pour voir comment ils évoluent dans le second. J'apprécie particulièrement Tiëragan et Phorän. On continue de suivre le changement miraculeux de l'Empereur dont on a auparavant eut un suivit dans le premier tome. Il est vraiment intéressant de voir l'évolution de ce personnage, de le voir changer et mûrir et devenir un autre homme tout au long du livre. D'ivrogne passif et inutile, il devient véritablement l'Empereur que tout le monde rêvait de le voir devenir. C'est selon moi, le personnage le plus développé de l'histoire.
Petit détail que je regrette pourtant, c'est que l'auteur n'ait pas approfondie davantage la relation naissante entre Rinnie et Phorän. Malgré leur différence d'âge, on comprend vite qu'une relation particulière naît entre la petite fille et le jeune Empereur, que ce dernier ne lui est pas insensible. Je trouve dommage que l'auteur ait décidé de faire l'impasse sur cette relation.

Bref en dépit de tous ces défauts et une fin un peu trop abrupte à mon goût, cela reste tout de même une histoire qui agréable à lire et qui nous permet de passer un bon moment.


par Fantasyae