Livres
554 515
Membres
599 641

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de morganelylia : Mes envies

Bataille surnaturelle : Le Repaire des vampires, Tome 1 : Rencontre mortelle Bataille surnaturelle : Le Repaire des vampires, Tome 1 : Rencontre mortelle
Kelly St Clare   
Basilia Le Spyre est une jeune femme qui a toujours vécu dans un monde aisé, qui se sent en décalage avec tout le monde qui l'entoure, même sa grand-mère malgré l'amour qu'elle lui porte ça ne la retient pas à vivre dans ce domaine plus empêchant qu'autre chose.
Elle a toujours dépensé sans compter, c'est le choc de repartir de zéro, de découvrir la vie que mène la plupart des gens qui ne sont pas riches...
Sa meilleure amie, Tommy est d'un soutien sans faille depuis toujours, elle l'accompagne dans ses démarches... mais elle est aussi une menace pour les secrets qu'elle doit cacher.
Kyros est le dirigeant et propriétaire de Building Kyros, qui est le patron de Live Right Immobilier et un prince héritier.
Ils se rencontrent quand il manque de l'écraser, ils se retrouve elle se planque sous son bureau, leur vie change quand il doit la torturer et s'assurer qu'elle n'est pas une envoyée de ses ennemis.
Les deux personnages ont un sacré caractère, une volonté tenace, une détermination à faire ce qu'il faut pour les leurs, une famille particulière et seulement peu d'amis. Ils ont tous les deux été habitués à être au au-dessus, des dirigeants mais les choses changent... ils se poussent et repoussent. Les limites sont instables et mouvantes.
La ville est un lieu d'affrontement quotidien. Des menaces , des accords et ventes, des possibilités et tentatives de meurtres.
La romance commence relativement rapidement et fortement, même si elle est loin d'être facile et continue. Ils luttent chacun à leur façon, mais leur attirance est plus forte, ils sont autant leur force que leur faiblesse. Ils découvrent l'intensité de leur liens, et ne sont pas au bout de leur peine.
J'ai eu du mal a entrer dedans, les premiers chapitres sont un peu lent, mais une fois dépassés et les premières intrigues mises en places c'est génial ! J'ai été prise dedans et j'ai dévoré ce tome. Je n'avais pas relu le résumé juste avant et je dois dire que ça m'a permit d'aimer d'autant plus les retournements et révélations.
J'ai été tellement prise dans ma lecture qu'il m'a fallu plusieurs jours avant de pouvoir en recommencer une autre.
Gods of men, Livre 1 Gods of men, Livre 1
Barbara Kloss   
Alors là chapeau, ce livre est la deuxième publication des éditions RIVKA et c'est un deuxième coup de cœur. Vraiment un coup de cœur. On se retrouve vite plongé dans cet univers fantastique où la magie n'a pas sa place, et pourtant elle existe bien. Cette magie est dangereuse et magnifique à la fois, d'autant plus que concernant notre héroïne, c'est lié à la musique. Nous commençons ce beau roman d'aventure par un drame au cœur de la royauté, un tragique accident qu'une enfant de neuf ans ne pouvait préméditer, avant de basculer dix ans plus tard dans les enjeux politique et une menace bien plus grande qu'une armée d'hommes. Des personnages forts (beaux, ça compte aussi), courageux, et qui ouvre les yeux sur la valeur des choses. Quelque soit sa nature, son héritage, ou ses ambitions, nous restons égaux face aux ombres, face à la vie, face à la mort...

par Dimess47
Printemps de funérailles Printemps de funérailles
Alexandre-Fritz Karol   
Une lecture prenante, intrigante et immersive.
Un univers complexe, qui nous mènera sur plusieurs pistes car chaque indice nous embarque dans une nouvelle direction.
Les descriptions permettent au lecteur, une représentation des personnages et de leur interactions ainsi que de leur lieu de vie.
Le personnage principal est quelqu'un obstiné qui fait ce qui doit être fait.
Il a un nouveau contrat à Solmost où déjà son entrée sera quelque peu difficile. A partir de là les événements se succèdent et le parallèle avec la vie politique permet au lecteur de mieux comprendre les enjeux. Il existe deux cités qui sont liées l'une à l'autre même si elles n'ont pas le même rôle car l'une dirige et l'autre exécute. La succession au trône sera au centre de la politique.
Les chapitres ont été pour ma part trop long, cinquante pages avec la vision de plusieurs protagonistes m'ont un peu perdu dans la lecture par moment.
Ils nous apportent le point de vue de différents personnages ce qui est un point positif car on s'immerge plus facilement dans l'histoire et on appréhende mieux la stratégie développée par chacun.
La fin de l'histoire se révélera intense, avant cela de nombreux rebondissements et revirements qui apportent un rythme à la lecture.
Les stratégies militaires et politiques auront un impact important sur l'intrigue du roman.
J'ai beaucoup aimé Boniface, un chat qui possède beaucoup de répondant mais qui s'est très bien se défendre ainsi que son partenaire.
Luther est mystérieux de par sa personnalité mais lui aussi à une capacité à se battre impressionnante ainsi que ses déductions toujours réalistes.
Je ne me suis pas attachée au personnage d'Ambroise car je n'ai pas compris son rôle dans l'histoire.
Les méchants correspondent parfaitement à leur description et leur rôle, ils ne s'attarderont pas à gagner l'allégeance de leur voisin.
Il y a de la magie dans ce roman qui est le plus souvent sombre car on cherche le mal.
Si vous aimez plonger dans un univers fantastique et mystérieux laissez vous tenter...
Ivy Wilde, Tome 1 : Quand fainéantise rime avec magie Ivy Wilde, Tome 1 : Quand fainéantise rime avec magie
Helen Harper   
Gros coup de coeur !

J'ai eu un peu de mal au début avec la traduction, l'absence de négation correctement écrite était vraiment pénible et ça hache la lecture. Puis, soit je m'y suis faite soit ça s'est amélioré, allez savoir… mais pour une fois, ce n'est pas un “baby” traduit par “chérie, juste des "je sais pas” qui me vrillaient les yeux. Bref, passons parce qu'Ivy est géniale et vaut bien quelques sacrifices.

C'est une feignasse qui s'est fait jeter de l'école des sorciers, non pas de Poudlard. Elle aime jouer la branleuse qui n'en a rien à faire, elle est très bien dans sa petite vie pépère à conduire son taxi. Elle a fait une croix sur l'Ordre, ça ne l'intéresse plus depuis… Alors quand elle se retrouve malgré elle rattachée par un sortilège avec un coéquipier récalcitrant, et pas vraiment commode, on se doute qu'il va y avoir des moments cocasses.

J'ai adoré leur duo et on craque autant pour Winter que pour Ivy. Elle est lumineuse et drôle, on voit rapidement qu'elle est plus ce qu'elle ne laisse paraitre. Elle est douée, il n'y a qu'à voir ce qu'elle a fait à son chat… J'ai tellement riz, mais ris ! J'imaginais mon chat me parler de la même manière, je suis persuadée s'il pouvait, il me traiterait également de connasse. Elle est confronté à son passé et on en apprend un peu plus sur ce monde de magie et sur la hiérarchie des sorciers. Winter est l'archétype de l'enquêteur zélé et bourreau de travail, mais avec une Ivy à ses côtés, elle va vite le dérider.

L'enquête est finalement une excuse pour nous présenter ce monde, et les différentes branches des formations des sorciers, des runes et des herbes utilisées pour les sortilèges. Il y a aussi les familiers et visiblement, le monde a connaissance des sorciers sans s'en mêler. A voir par la suite comment c'est développer ou si l'on reste encore dans ce monde de magie. Il reste également ce petit truc entre Winter et Ivy qu'on a hâte de voir se concrétiser.

C'était une superbe surprise, et un urban fantasy déluré et plein de peps que j'ai pris immensément plaisir à lire ! Je vous recommande vraiment si vous souhaitez une lecture rapide et pétillante. Ivy est un personnage attachant et féministe, elle n'a pas son pareil pour remettre à sa place Winter ou lui faire un peu de rentre dedans…

par LLyza
Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates
Anne Bishop   
It’ s a trap ! J’ai tout laissé en plan et je l’ai dévoré ce tome 1 ! J’ai été sous le charme dès la première page. C’est un projet assez atypique, j’ai du mal à le relier à d’autres livres dans le même genre, c’est bien un urban fantasy mais il arrive à aller au-delà. Je pensais avoir affaire à un habituel ‘bit-lit’ avec une héroïne pour narratrice et ce n’est absolument pas le cas, divers protagonistes prennent part à l’histoire. On sent la patte d’une auteure de fantasy, ce qu’Anne Bishop est sans aucun doute, nul besoin de rappeler qu’elle est connue pour la Trilogie des Joyaux Noirs.

Humains et terra indigene se côtoient, se supportent sans réellement se comprendre, soit par peur, soit par intérêt. Les humains ne sont que des proies dans ce monde pour ces êtres mystiques, ils étaient là avant eux et s’adaptent à chaque génération de prédateurs, ils seront encore là bien après. Namid contient plusieurs continents (Thaisia, Brittanie…), une géographie bien spécifique avec une histoire propre, des jours de la semaine rappelant les éléments et des noms de villes très reconnaissables (Strassville, Bouseville…), des cartes et un prologue permettent de s’immerger dans ce nouveau lieu assez rapidement. De ce fait, il est tout public, il plaira au plus jeune comme au plus vieux, fille ou garçon y trouveront leur compte.

Si Anne Bishop ne revisite pas l’aspect des vampires, loups-garous & cie… elle apporte quelque chose de plus avec le personnage de Meg Corbyn (la quatrième de couverture en dit déjà trop). Elle m’a au départ fait penser à Alice Royale par son côté innocent, ingénu, soit totalement pur, et qui découvre autant les humains, que les terra indigene avec ses pauvres ‘images’ pour seul bagage. Son côté ‘chaton fragile’ aurait dû me faire fuir, ce n’est pas un personnage auquel je m’identifie, mais j’ai su l’apprécier pour sa particularité (en mettant de côté mon agacement que j’avais, de voir chaque Autre s’attacher à elle aussi facilement).

Les personnages sont intrigants (Simon, Tess plus particulièrement), bien développés et ont tous leur place. Même les flics ou les quelques longueurs ne m’ont pas freinée dans cette lecture. J’ai succombé à l’univers présenté par Anne Bishop, à son ambiance à huit-clos qui ne ressemble à aucune autre et plus particulièrement aux émotions distillées au long du livre, qui sont, son plus gros atout dans cette histoire. Grâce notamment à l’autre visage des êtres surnaturels qu’elle nous montre, une partie plus psychologique et animale qu’on n’a pas l’habitude de voir. Ils n’ont rien de séduisant et c’est ce qui fait leur charme, vraiment, ça leur donne du mordant (roh ce jeu de mots). Ce qui donne des occasions de glousser quand il y a ces petites remarques à la limite de l’humour noir et parfois même grimacer, tout n’y est pas édulcoré. La nature est belle, merveilleuse, mais tout aussi cruelle, à Lakeside c’est pareil.

Pendant que nous découvrons le dernier d’Anne Bishop, le tome 2 sort aux USA, et que de frustration, maintenant que j’ai terminé ce premier opus de ne pouvoir enchaîner. Certes, l’intrigue est simple, mais efficace ; il n’y a pas de romance comme dans toute "bit-lit" actuelle ; l’action est surtout en fin de tome et l’essentiel du roman se concentre sur les relations familiales, amicales — sur les émotions… mais quel premier tome, tellement addictif et différent !

par LLyza
Eden Island, Tome 1 : Le Secret Eden Island, Tome 1 : Le Secret
Hana Claistel   
AVIS ROMANCE SF – EDEN ISLAND –TOME 1 – LE SECRET DE HANA CLAISTEL AUX EDITIONSINCEPTIO


Titre : EDEN ISLAND – TOME1 – LE SECRET


Écrit par: Hana Claistel

Autres informations :
• Éditeur : Inceptio Editions (18 janvier 2021)
• Langue : Français
• Broché : 308 pages
Prix :
Broché : 18,90 €
Numérique : 7,99 €

QUATRIÈME DE COUVERTURE

La vie est un conte de fées et elle en est l’héroïne ! C’est du moins ce que pense Analia en se préparant pour la prestigieuse soirée qui va marquer son entrée dans le monde adulte.

Elle a le privilège de vivre sur l’archipel d’Eden Island où tout n’est qu’ordre, harmonie et beauté ! Alors que partout ailleurs la montée des eaux a depuis longtemps réduit les continents à quelques îles arides disséminées sur l’océan où les populations luttent pour leur survie.

Mais Aylan, nouvellement arrivé sur l’archipel, ne va-t-il pas changer à jamais le destin de l’adolescente en lui montrant la face sombre du paradis ?

Du rêve au cauchemar, il n’y a parfois qu’un pas…

Pour retrouver mon article au complet c’est par ici :
https://lillyunlivre.home.blog/2021/02/09/avis-romance-sf-eden-island-tome-1-le-secret-de-hana-claistel-aux-editions-inceptio/
MON AVIS

Non, mais non, mais non, mais NOOOONNN !

Oups pardon je m'emporte.

Tout d'abord merci les éditions Inceptio pour cette découverte fantastique ;)

Je suis la plupart du temps charmé par les pépites Inceptionnelle, même si parfois certaines histoires ne correspondent pas forcément à mes goûts, je passe toujours un agréable moment.

Cette fois c'est un nouveau coup de Coeur Inceptionnel que j'ai eu le plaisir de découvrir.

Bon parlons histoire, je laisserais mon coeur vous crier dans les oreilles tout à l'heure.

Analia vit à Eden Island, le dernier havre de paix hyper technologique existant sur terre.

Notre monde a bien changé, et ce par notre faute, c'est ce que nous découvrons dans les extraits du journal du fondateur de la cité.

Les océans ont pris possession de la planète, ne laissant que quelques îles éparses où la vie est difficile, où l'eau (qui pourtant est majoritaire) reste insuffisante pour la survie de tous.

Alors que sur les différentes îles, de petites communautés survivent tant bien que mal, à Eden Island la vie est belle douce presque magique tant le confort y est plus que présent, mais cet Eden à un coût, l'obéissance aux règles.

Un bracelet à chaque poignet dès l'âge de 6 ans permet de distribuer les privilèges selon votre utilité, mais aussi selon votre respect des règles et lois. Enfreignez une règle fait passé vos voyants au rouge, que vous pouvez racheter par une conduite exemplaire (note perso : je ne trouve pas ce système dégueulasse, si on ne tombe pas dans l'extrême cela permet de simplement ne pas se comporter comme des abrutis au niveau de la communauté... Enfin bref).

Aylen lui vit en dehors de la cité, dans une communauté qui survit malgré des difficultés, il est également champion de Solar-surf, ce qui attire sur lui l'attention de la cité qui adore aussi ce sport.

Cette dernière lui propose de venir se joindre à eux, ses compétences lui apportant le sésame d'entrée à Eden Island et après réflexion, le voilà parti.

Bon je m'arrête là, mais vous l'aurez compris les deux jeunes gens vont se rencontrer et pas mal d'événements vont se produire les obligeant à changer leur perception des choses.

Bon je dois dire le schéma narratif reste assez commun, un monde dystopique ayant subi le courroux de mère Nature, une cité idéale, des survivants en dehors des mûrs et des jeunes gens des deux côtés qui vont se rencontrer et des évènements inattendus qui vont remettre tout en cause et surtout l'organisation de la cité parfaite.

Même si le schéma n'est pas nouveau, il reste un monde original et bien décrit, les extraits du journal nous offrent une fenêtre sur la création de la cité et les évènements qui ont conduit la civilisation à ce point de non-retour. Le fait que le monde ne soit plus qu’océans avec quelques îles par-ci par-là me plaît beaucoup.

Les personnages sont tous attachants, parfois attachiants, mais toujours bien décrits. J'apprécie Analia tout particulièrement, miss parfaite ! Habituellement, les gens parfaits m'exaspèrent, mais cette fois je me suis très vite attaché à elle. Aylen c'est pareil, voir plus, je le kiff. Tout deux proches de leurs familles ont simplement grandis dans des environnements différents, mais se ressemble en quelques points.

Mon petit chouchou reste Aiko, je le trouve trop chou ce gosse avec son franc-parler.

Concernant la cité, au début je l'ai adoré, subjuguée tout comme les personnages, j'ai adoré ce respect à la nature, le recyclage et le seul bémol reste l'uniformité presque imposée, suivre des lois et règles OK, mais il est vrai que par exemple tous porter le même uniforme selon les âges ou niveau reste assez ennuyeux pour eux. Puis, plus on va d'événement en événement et plus on se dit OK s'est abusé ça et ça non ? Et on se rend compte qu'il y a des castes aussi et là on enrage !

Puis vint la révélation sur la cité, vous inquiétez pas No Spoilers, et là... Je ne sais pas si je devais faire eurk ou être en colère ou me dire bah ma foi, bizarre, mais pourquoi pas !

À la fin de ma lecture, sur une fin digne des romans d'inceptio du genre où on a envie de secouer l'auteure pour avoir la suite sans attendre, j'en suis venue à me demander, mais qui est gentil et méchant ? Bon y'a des cons c'est certains et ils méritent bien un petit allée au fond de l'océan, mais cela reste mon avis perso), mais cette réflexion reste que tout peut être simplement la perception et on excuse certains éléments qui pourraient nous avoir choqué à un moment.

En conclusion, c'est un énorme coup de coeur. L'histoire, l'univers, les personnages et le style m'ont conquise et j'attends désormais la suite avec une impatience non feinte.

;)






par Lillys-1
Sidhe, Tome 1 : La Diseuse d'ombres Sidhe, Tome 1 : La Diseuse d'ombres
Sandy Williams   
Coup de coeur <3
Que dire de ce roman à part que c'est une bombe ! Oui, ce livre est une perle, une perle rare qui m'a laissé bouche bée ! Un roman additif, pleins d'actions, d'amour et d'humour ! Une explosion à couper le souffle !
Oui, ce livre est pour moi un gros, gros, gros coup de cœur !
Pourquoi ? Eh bien, imaginez ! Vous rentrez dans un nouvel univers, certes y a la guerre, y a des complots (et heureusement, sinon le livre serait d'un ennui total, mais tout le monde sait ça ! ;) ), mais aussi la beauté et l'amour !

Bref, parlons des personnages !
McKenzie est ce genre de personnages qu'on ne risque pas d'oublier ! Courageuse, forte, drôle ! Incroyable, sans aucun doute ! Un personnage que j'étais obligée d'adorer et que j'ai adoré d'ailleurs !
Ensuite, il y a Aren *-* *o* ! (ALORS LUI C'EST LE MIEN !! $) PAS TOUCHE ! D'accord je sors ! :D ) ! Aren, lui, c'est le méchant, mais celui dont on tombe amoureuse ! Ce personnages sexy, doux (oui, c'est un méchant doux ! $)), attentionné... Bref, le mec parfait !
Il y a également Kyol ! Lui, je l'ai apprécié, mais j'ai une plus grande préférence pour Aren ! Mais je vais pas vous mentir que je trouve Kyol vraiment choux ! ^^
Après, il y a aussi Naito et Kelia que j'ai trouvé trop mignons ! ^^
La plume de l'auteur : WAOUH ! J'ai tout simplement adoré sa façon d'écrire ! Dès les premières pages, je suis tombée sous le charme ! Une écriture fluide et sublime !
Donc, pour conclure, un livre fantastique, une histoire à couper le souffle, des personnages attachants, le tout aromatisé de romance, d'humour et de tout autre chose ! Un mélange de sentiments explosifs ! Rien à dire, à part : LISEZ-LE ! :D

Ma note : 10/10

par helo19
Riley Jenson, Tome 1 : Pleine lune Riley Jenson, Tome 1 : Pleine lune
Keri Arthur   
Si on aime les romans plein de sensualité pour ne pas dire de sexe et d'intrigues sombres, alors on est servi dans ce premier tome
Moi j'ai beaucoup aimé.

Mercy Thompson, Tome 1 : L'Appel de la lune Mercy Thompson, Tome 1 : L'Appel de la lune
Patricia Briggs   
un livre qui se dévore du début à la fin, avec de l'action, une femme qui n'as pas froids aux yeux, des vampires, loup-garou et autres créatures surnaturels, de quoi vous satisfaire.

par jess07
Samantha Watkins ou les Chroniques d'un quotidien extraordinaire, Tome 1 : Pas le choix Samantha Watkins ou les Chroniques d'un quotidien extraordinaire, Tome 1 : Pas le choix
Aurélie Venem   
J'ai dévoré et savouré ce premier tome et ça faisait très longtemps que je n'avais pas lu de romans aussi addictifs.
Enfin une histoire où l'héroïne ne tombe pas dès les premiers chapitres dans les bras de son vampire ou autres.
On peut dire qu'Aurélie sait ménager le suspens. Tout le long de ma lecture, je me suis demandée si Samantha allait avoir ou pas, une romance avec le ténébreux et dangereux vampire Phoenix.

L'auteure a réussi à dépeindre les sentiments de Sam avec un tel brio que je n'ai eu aucun mal à les ressentir. J'avais peur avec elle, j'avais les mêmes angoisses qu'elle et je n'ai jamais eu de problème pour m'imaginer toutes les situations dans lesquelles elle se mettait.

J'ai beaucoup aimé l'évolution de Samantha. Cette jeune femme, d'un peu moins de 30 ans, qui était introvertie, renfermée sur elle même, qui durant toute sa vie se contentait de subir sans jamais se rebeller et qui se révèle tout autre en côtoyant Phoenix.

Il faut dire qu'il ne la ménage pas et a su révéler la battante qui était en elle. Je dois avouer que j'ai beaucoup ri avec les réparties et les pensées de Sam qui ne mâche pas ses mots (et surtout, le regrette souvent après).

Phoenix, quant à lui, est un vampire plutôt renfermé, il ne dévoile pas ses sentiments, on se demande même s'il en a!! Mais la proximité de Samantha va le dérider un petit peu et surtout le mettre dans des colères noires, à cause de son manque de tact pour s'adresser à un vampire limite coincé (j'ai adoré)...

Le reste de ma chronique ici :
http://imagination-elfie.blogspot.fr/2014/10/samanta-watkins-ou-les-chroniques-dun.html

par elfie81

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode