Livres
559 005
Membres
607 584

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de morganelylia : Mes envies

Relentless, Tome 1 Relentless, Tome 1
Karen Lynch   
Si je ne peux malheureusement pas dire que ce livre a été un coup de coeur pour moi, je peux cependant affirmer qu'il a beaucoup d'éléments solides pour plaire; ce qui fait que j'ai passé un bon moment de lecture.

Il y a de l'action, beaucoup; énormément de combat, la romance on s'en doute mais elle n'a même pas encore éclos dans ce premier tome, ce qui permet surtout à l'histoire de se développer. J'ai apprécié l'originalité dont saupoudre l'auteur son histoire malgré les éléments déjà vus et revus dans le monde du fantastique. Ses personnages sont travaillés et fidèles à eux-même. Mais je ne suis pas attaché à eux. J'aime bien Nikolas et Chris. Mais Sara me blase et m'irrite parfois. Dans sa nature "je fais ce que je veux; pas ce que tu me dis", en allant se fourrer droit dans les ennuis. Pleurant pour ses fautes, avant de recommencer deux minutes plus tard.

J'admets avoir sauté certains passages, descriptifs, notamment mais l'auteur sait rythmer les choses et à certaines parties, tout s'enchaîne très vite.
Red Queen, Tome 1 Red Queen, Tome 1
Victoria Aveyard   
C'est peut-être étrange pour certains mais pour moi, il y a des romans qui passe en laissant une petite brise après leur passage, d'autres c'est un courant d'air glaçant et d'autres, enfin, qui enclenche une tempête. Et ce livre est l'un de ceux-là.
Après l'avoir fini, je voulais déjà une suite ou peut-être pas, de peur d'être déçue. Ce livre a eu un effet dévastateur comme peu de livres l'ont encore sur moi. Ce roman m'a transporté, la fin m'a surprise malgré mon esprit de déduction qui se doutait de quelque chose. J'ai été émue, j'ai surtout été triste car c'est un roman sombre, trop peut-être pour certains mais Mare ramenait le rire, le sourire quand il le fallait.
Et pour cela, parce que c'est d'abord l'auteur qui nous offre tout ça, je la remercie profondément. Je crois que c'est l'un de ses premiers livres et elle a tout d'une grande.
Ses personnages sont peut-être encore une ébauche et grandiront avec la suite mais cette ébauche m'a emballée. Cal, Maven, Lucas, Gisa, Farley, Kilorn et bien sûr Mare m'ont séduite avec ruse, avec honnêteté, avec humour, avec justice...avec amour. Cal qui voit son peuple souffrir mais croit ne pouvoir rien changer. Maven qui rêve de sortir de l'ombre de son frère. Lucas qui protège Mare et s'en fait une amie. Gisa, la petite sœur qui a un talent hors du commun. Farley qui résiste pour les autres. Kilorn qui veut sauver celle qui le sauve depuis toujours. Et Mare, celle qui n'est pas ce qu'elle est censé être. Ni Rouge, ni Argent. Elle est entre deux mondes mais n'appartient au final qu'à un seul.
Ce roman est aussi une histoire de pouvoir, de machinations, c'est la cour du roi. Il y a des subalternes, des esclaves, des gardes, des nobles, des princes, une reine, un roi et deux princesses... Il y a des vivants et il y a des morts.
C'est l'histoire de la survie, de la révolte, de la rébellion, c'est ce qui n'est pas encore fini et ce qui va devenir. Ce sont des morts mais pour la vie et aussi des morts pour l'exemple.
Je crois que ça se voit un peu que j'ai été bouleversée par ce livre vu le nombre de choses que je mets les unes à la suite des autres. Mais quand un livre me marque comme ça, il est comme tatouer dans mon esprit.
"Et notre armée se lèvera, aussi rouge que l'aube."
Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée
Cassandra O'Donnell   
EXCELLENT!!!

J'ai ADORE ce premier tome, ce fût pour moi un vrai COUP DE COEUR.
J'ai dû me faire violence pour ne pas le finir d'une traite et m'octroyer une petite heure de sommeil ;-).
Voilà une héroïne comme je les aime, une guerrière intrépide et farouche qui n'hésite pas à faire ce qu'il doit être fait, avec un humour sarcastique et corrosif, tout en étant sensible.
Dans ce livre une grande partie de la communauté surnaturelle est représentée : sorcières, vampires, lycanthropes, démons, muteurs, chamans, potionneuses...
On s'attache à une vitesse déconcertante à la quasi totalité des personnages, quant au vampire Scythe Raphael...hum, disons qu'il est à la fois troublant et délectable!
Voici une nouvelle série qui rejoint mes chouchous et dont j'attends la suite avec une impatience non feinte.
A DECOUVRIR SANS DELAI ET SANS RESERVES!

PS : il était dispo dès hier soir chez Virgin.

par ccmars
Les Étoiles de Noss Head, Tome 1 : Vertige Les Étoiles de Noss Head, Tome 1 : Vertige
Sophie Jomain   
Je l'ai lu il y a quelques jours. J'étais curieuse de découvrir pourquoi ce livre était tant apprécié (Même si, honnêtement, le résumé ne me disait rien). Cependant, quand j'ai eu l'occasion de le lire, et bien, je l'ai saisie. Au vu de sa position dans ma bibliothèque, vous pouvez aisément deviner globalement ce que j'en ai pensé : Je n'ai pas apprécié. Pourquoi? Ah ! Je vais me faire un plaisir de développer ce commentaire. C'est le but d'un commentaire, non? Expliquer clairement pourquoi on a apprécié ou non. Au risque d'en froisser certains, je vais être honnête et ne pas prendre de gant.

Commençons par le début. Dès que j'ai lu les toutes premières pages, j'ai été vachement surprise. Parce que j'étais tout à fait d'accord avec ce que pensait l'héroïne et j'ai été surprise de retrouver ce type de jugement dans un livre. Je m'attendais pas à tomber sur une héroïne cruellement réaliste. Du coup, je suis partie sur une bonne image de l'héroïne. Erreur. En allant plus loin, j'avais l'impression de découvrir un tout autre personnage. Entre ce qu'elle pensait au début, et la manière dont elle se comporte par la suite... Je ne vois aucun lien logique. Absolument aucun. Hannah, qui peut paraître attachante au début (Pour ma part, pendant une dizaine de pages, à tout casser), s'avère en fait totalement inintéressante. Elle correspond totalement au portrait des héroïnes dans ce type de roman : Naïve (Oh dieu, c'est un euphémisme), irritante (Sérieusement, elle se plaint d'aller en Ecosse. Il y a des enfants qui ne partent JAMAIS en vacances et feraient n'importe quoi pour le faire ! Je comprend qu'elle n'ait pas envie, mais à force c'est franchement gonflant), imbécile, crédule ... Sincèrement, j'insiste là-dessus. Elle a beau avoir dix-huit ans, elle adopte le même comportement qu'une fille beaucoup plus jeune. L'exemple, je le met sous spoiler.

[spoiler]Quand Leith lui parle "froidement" (Hahahahaha),et se montre un peu distant, préoccupé, pendant deux semaines, elle boit, flirte avec n'importe qui et essaye la cigarette avec un inconnu dans la ruelle. C'ETAIT PREVISIBLE A DEUX CENT KILOMETRES QUI ALLAIT SE PASSER UN TRUC BONTE DIVINE. [/spoiler]

Pour moi, c'est un comportement stupide. Inconscient. Et puéril. Incroyablement puéril. Surtout qu'elle est "en danger", mais non. Ca lui passe totalement au-dessus de la tête. Ma foi, si tu veux ma fille... Autre point.

[spoiler]La fille apprend qu'elle a failli se faire violer, et réagit, comme ça : "Oh la la ! Il a voulu s'accoupler avec moi !" ON PARLE DE VIOL LA.[/spoiler]

Vraiment... Je la trouve débile.
En parlant de prévisibilité.. On devine absolument TOUTE l'histoire rien qu'avec le résumé. Quand on commence l'histoire, c'est pire. On devine tout. On peut deviner facilement qui est le fauteur de troubles. Il n'y a strictement AUCUN, mais AUCUN suspens. Ce qui rend le récit incroyablement plat. D'autant plus qu'il n'y a aucune action, donc rien pour relever le niveau.
L'histoire d'amour est incroyablement prévisible. On le sent dès la première rencontre. De toute façon avec le résumé, on est très bien renseigné ... Leur histoire se développe vite, TROP vite, pour que ce soit crédible à mes yeux. J'ai lu d'autres romances de ce genre mais bon sang, celle-ci bat le record. Hannah, que l'on croit censée au début de l'histoire, devient tellement agaçante. Elle devient amoureuse sans que l'on comprenne pourquoi. A chaque fois qu'elle voit Leith, elle ne pense qu'à son physique (qui est trèèèèès idéalisé... Enfin, c'est normal, ce serait pas drôle sinon). Pour résumer, c'est ça, hein. Elle ne voit que ça. Et ça lui suffit pour tomber amoureuse. Je comprendrais jamais...
Puis, Leith également. Il tombe sous le charme, quasiment à la première rencontre (hum), sans que l'on comprenne le pourquoi du comment. Hannah, qui le connaissait à peine, le jugeait déjà parfait pour elle, correspondant totalement à ce qu'elle aimait. Je ne peux pas apprécier une héroïne comme ça. C'est au-dessus de mes capacités, désolée.
Le pire, c'est que je voyais clairement le jeu de l'auteur.

[spoiler]J'ai eu l'impression (plutôt flagrante) que l'auteur a fait en sorte que l'héroïne apprécie suffisamment Davis pour être encore plus déçue pour sa réaction au club, et ne soit pas intéressée par lui. Et le voit, ainsi, uniquement comme un ami. Pour ainsi, laisser le champ libre à Leith.[/spoiler]

Déjà, quand on prend conscience de ça.. C'est mauvais signe.
Puis, quand ils essayent d'être drôles... Encore une fois, on peut avoir l'impression d'avoir à faire avec des adolescents plus jeunes. Cela ne m'a pas fait sourire, et apparemment, je ne suis pas la seule (merci, ça me rassure un peu). Je vais mettre d'autres exemples sous spoiler qui m'ont interpellée...

[spoiler]1) Je rappelle : Ils se connaissent à peine, et Leith propose à Hannah un rendez-vous de deux jours (EVIDEMMENT C'EST TELLEMENT CENSE). Il lui touche la joue, et c'est bon, elle est en transe. Cela me ferait presque rire.
2) Hannah, après avoir vu Leith faire un câlin à Gwen et l'embrasser sur le front, en déduit forcément qu'ils sont ensembles. D'accord. Elle a jamais entendu parler de l'amitié entre garçon et fille ?
3) Puis bon, l'histoire qu'elle se sent coupable vis à vis de Gwen, à la page 77, on repassera...
4) Quand Hannah squatte chez la famille de Leith, sans aucun souci, le père ne dit rien. Sachant qu'ils doivent être seuls, tous les deux, qu'il ne l'aime pas beaucoup... En attendant, il la nourrit etc. Et Hannah n'a aucun scrupule à s'inviter comme ça et s'impose. Cela me sidère.
5) Vers la fin, la manière dont elle exige des explications, comme ça, à des adultes loups... J'ai été littéralement sur les fesses en voyant qu'ils ne réagissaient pas et se justifiaient face à elle. Non mais... non.
6) J'ai noté une incohérence. Hannah qui dit qu'elle est le chauffeur, puis finalement c'est Leith qui conduit. D'accord.
7) Ce serait la première fois que l'oncle et la tante de Leith rencontre une amie à leur neveu. OKAY. CA NE SURPREND PERSONNE? ILS SE CONNAISSENT A PEINE ET LEITH DECIDE DE LA PRESENTER CONTRAIREMENT A D'AUTRES QU'IL CONNAIT DEPUIS PLUS LONGTEMPS. RAH.
8) Quand elle échange des mails avec sa meilleure amie, on ne sait jamais ce qui passe de son côté. Hannah fait que raconter sa vie et demande quasiment jamais de nouvelles à son amie. Puis, quand Sisi apparend que Hannah sort avec Leith, puis qu'elle va vivre en Ecosse, elle réagit à peine à l'annonce de son déménagement, mais pour Leith, ça y va. [/spoiler]

Je sais pas. Mes amies ne réagiraient jamais comme ça. C'est tellement incohérent. On ne sait rien de la vie des autres personnages (Hormis l'histoire d'amour de sa grand-mère, mais bon, c'est parce que c'est en lien avec celle de nos chers héros). Donc, tout le roman se concentre uniquement sur les deux. C'est comme s'ils étaient les seuls dans le bouquin.
Pour revenir à la relation amoureuse des personnages principaux... Aller, je vais mettre sous spoiler, pour éviter d'informer de potentiels lecteurs.

[spoiler]Le mor-aotrom. Qui est un phénomène que les garous vivent une fois dans leur vie, seul un sentiment d'une rare profondeur et d'une sincérité absolue peut le provoquer... Et pas n'importe lequel ! L'amouuuur. -->Ri-di-cu-le. Le fait que ça arrive à Leith et Hannah alors qu'ils se connaissaient A PEINE (J'insiste) est encore plus ridicule. C'est incohérent. Stupide. Incensé. [/spoiler]

Je vais passer l'histoire des âmes soeurs et blabla... hein? ... Et je ne vais rien dire sur le fait que Leith donnerait sa vie (SA VIE) pour une fille qu'il connait depuis pas plus d'un mois. D'accord. Je ne vais pas insister sur les échanges ô combien mielleux ("Oh non, je ne te quitterais jamais !"). Ceci n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Je reconnais que quand on est amoureux, on se comporte souvent ainsi, je le conçois. Mais trop, c'est trop.

J'ai remarqué que beaucoup criaient à propos de la ressemblance avec Twilight. Je reconnais qu'il y a de nombreuses similitudes, même si je ne considère pas du tout cela comme du plagiat. C'est vrai que cette ressemblance m'a frappée quand Hannah va dans cette librairie. Cela me rappelait énormément celle où se rendait Isabella dans Twilight.

DONC, pour résumer tout ceciii... Une histoire inintéressante, des personnages fades, des clichés très visibles, aucun suspens, aucune action... <--- Ceci, est MA pensée. Elle n'est pas universelle. D'autres ont apprécié l'histoire, et c'est tant mieux. Pour autant, je n'ai vraiment pas apprécié, pour tous les points énoncés ci-dessus. Je ne voulais pas me contenter d'un "Je n'apprécie pas", sans expliquer clairement ce qui n'allait pas. Maintenant, c'est le cas. Mais je le répète, ce n'est que mon avis. Tout le monde est libre d'apprécier ou non quelque chose, c'est tout.


par Eleanara
Anita Blake, Tome 1 : Plaisirs coupables Anita Blake, Tome 1 : Plaisirs coupables
Laurell K. Hamilton   
Quand on se plonge dans les aventures d'Anita on n'en sort plus ! Un livre qui vous entraine et vous rend nostalgique de la période "Buffy" même si Anita tient largement la comparaison !

par lily
Queen Betsy, Tome 1 : Vampire et Célibataire Queen Betsy, Tome 1 : Vampire et Célibataire
MaryJanice Davidson   
Du début à la fin, je me suis marré. Alors ouais, ouais, c'est de la chick-lit, et même si je suis un gars. Bin je me suis marré. L'humour, et l'histoire sont pas trop mal, et je pense que c'est ça qui m'a fait vraiment accroché à l'histoire. Et puis les personnages deviennent tout de suite attachant.
Il y a juste à certains moments, où j'ai pas vraiment aimé quand on passe d'un endroit à un autre, et on sait pas trop comment.
Mais c'est tellement un petit détail, que franchement, ça gache pas la lecture. Vivement le mois prochain pour le tome 2 *LALALALA*

par Gkone
Chasseuse de vampires, Tome 1 : Le Sang des anges Chasseuse de vampires, Tome 1 : Le Sang des anges
Nalini Singh   
Certains penseront que j'ai noté ce livre un peu large mais c'est ainsi, que je le veuille ou non, il fait incontestablement parti de " mes protégés ".
Malgré un début un peu délicat quant à l'écriture et la construction des phrases, j'ai été emportée par cette histoire de Chasseuse, d'Anges, d'Archanges et de vampires.
Raphaël, cet Archange à la séduction sensuelle et létale est auréolé de mystère, de froideur et d'impassibilité... sauf au contact de notre guerrière Elieanora qui semble le touché dans la solitude et l'ennui de ses siècles d'existence.
Bien que nous ayons à peine effleuré le passé torturé de l'héroïne et de l'Archange, on se doute que les prochains tomes ne manqueront pas de répondre à nos interrogations et expliqueront le comportement et les choix de chacun.
Un final SUBLIME...
A LIRE ! VRAIMENT !

par ccmars
Hybride, Tome 1 : Ce qu'il reste de moi Hybride, Tome 1 : Ce qu'il reste de moi
Kat Zhang   
http://wandering-world.skyrock.com/3115685987-The-Hybrid-Chronicles-Tome-1-What-s-Left-Of-Me.html

On dit souvent qu'on devrait pas juger un livre à sa couverture... C'est bien connu, les règles sont faîtes pour être transgressées, mais également pour posséder quelques exceptions qui les confirment. C'est le cas avec What's Left Of Me, qui est tout aussi sublime de l'extérieur que de l'intérieur. Si ce n'est pas un vrai coup de coeur, on touche bien au coup de foudre ! Vous savez, même si ce roman n'est pas parfait, qu'il n'excellent pas à tous les niveaux, il possède tout de même le truc. Ce truc qui change tout et qui transforme un simple ouvrage en un merveilleux voyage. Ce truc rare est vraiment unique, de plus en plus absent dans mes lectures. C'est ce truc qui m'a complètement rendu accro. Je peux vous garantir que c'est bien la première fois de ma vie que je lis 350 pages en anglais en moins de 24 heures. Pour que je dévore littéralement un roman à cette vitesse, c'est vraiment qu'il y a quelque chose. Un truc. Un truc sensationnel et bouleversant. Un truc marquant et violent.
Ce n'est plus un secret, j'attendais de lire What's Left Of Me depuis des mois. Aussitôt reçu, aussitôt lu ! Et vous savez quoi ? Je regrette presque de l'avoir terminé aussi vite. Vraiment. Rien qu'en arrivant vers la fin, je me suis dis « non mais ralentis, savoure ! », mais je n'ai pas pu fermer le livre avant d'avoir lu la dernière ligne. Dire que je vais devoir attendre un an avant de posséder la suite me tue. What's Left Of Me est une bombe. Mais vraiment. Tout est explosif. Brûlant. Intense. Destructeur. Incandescent. Ravageur. Transcendant.
Rien qu'en découvrant l'idée général, j'étais conquis. Bienvenus dans un monde où chaque être possède deux âmes : une dominante et l'autre récessive. Jusqu'à l'âge de quatre ou cinq ans, elles vivent toutes les deux et contrôlent le corps dans lequel elles habitent. Puis, progressivement, l'une des deux s'estompe et finie par totalement disparaître. Normalement. Car ce n'est pas du tout ce qui est arrivé à Addie et Eva. Deux âmes. Deux personnes. Un seul corps. Elles sont ce que le gouvernement dystopique dans lequel nous sommes plongés nomme des "Hybrides". Et tous ces êtres doivent être exterminés. Non mais comment ne pas craquer ? Surtout qu'Addie et Eva sont juste... Époustouflantes. Tomber doublement amoureux, c'est possible ça ? Non parce que là c'est simple, j'ai succombé pour ces deux adolescentes. Addie est la dureté dont Eva a besoin, tandis qu'Eva est la douceur dont Addie a besoin. Addie complète Eva. Eva complètement Addie. Le yin et le yang. Inséparables. Irréductibles. Kat Zhang nous livre leurs pensées et leurs sentiments de la façon la plus éblouissante qui soit. C'est Eva qui narre la plupart des évènements en tant qu'âme récessive, mais nous passons très souvent par la narration en « nous », à la fois perturbante et tellement, tellement, juste et touchante. Franchement, j'ai complètement craqué. Leur moindre sensation, leur moindre doute, leur moindre état d'âme nous transperce et nous fait frissonner. Leur relation est brillante, rayonnante, attendrissante et hautement émouvante. Elles sont soeurs. Âmes. Âmes soeurs. Jumelles. Ouaw ouaw ouaw. L'auteure les décrit avec brio, tout comme leurs ressentis. Sincèrement, j'ai été envoûté par leur personnage. Haaaaaaaaaaaa, je veux déjà les retrouver !!! Je n'ai pas dû quitter une héroïne extraordinaire mais deux ! Quel supplice !
Niveau intrigue j'ai, là aussi, complètement adhéré aux idées de l'auteure. En fait quand j'y réfléchi, il ne se passe pas grand chose. Enfin si, mais ce n'est pas si imprévisible que ça. Malgré tout... Je ne sais pas, il y a encore ce fameux truc qui fait qu'on adore chaque instant et chaque surprise. Sérieusement, j'étais juste scotché à mon lit, les doigts sauvagement agrippés aux pages, le souffle haletant et le coeur battant à tout rompre au moindre coup de théâtre. Même si tout n'est spectaculaire, on reste bouche bée à de très nombreuses reprises. Tout est fait pour nous rendre ultrasensibles à tous les changements qui prennent place au cours de notre lecture. Nous avons les nerfs à vif, nous sommes à fleur de peau. Les mots nous touchent en profondeur. On s'embrase littéralement. Vraiment, nous sommes happés par un torrent impossible à combattre. Nous sommes totalement sous l'emprise du roman. On a pas le choix : on doit se laisser emporter. S'abandonner à Eva et Addie. A leur magnifique histoire. Et aux retournements de situations juste géniaux qui les attendent.
Les évènements inattendus qui sont constamment présents à l'intérieur de l'intrigue nous permettent de faire la rencontre de nombreux personnages. J'ai adoré tenter de percer les mystères de Devon/Ryan et rire et pleurer aux côtés de Hallie/Lissa. Le personnage de Kitty/Nina m'a énoooooormément touché. Cette petite va vivre des choses atroces, tout comme Jaime/Cal qui m'a juste laissé sur les fesses. Certains évènements du livre sont réellement blessants et choquants. Durs émotionnellement. Mais comment ne pas devenir accros, après ça ? On veut toujours en savoir plus. S'attacher. Aimer. Vivre. S'auto-détruire. C'est tellement bon. Ça fait mal tant de plaisir. What's Left Of Me, non mais quel livre !!!
Bien évidemment, nous restons dans le genre Young-Adult. La romance n'est donc jamais très loin, bien que, cette fois, elle m'a beaucoup surpris. En effet, elle est présente, mais en très maigre quantité. Je vous rassure, ça ne gêne absolument en rien le récit. Car les sentiments amoureux sont décrits avec douceur et poésie. Surtout qu'ici, ce n'est pas un triangle amoureux auquel nous sommes confrontés. M'enfin je sens venir le pentagone amoureux. Oui oui, cinq personnes sont concernées. Mais n'oubliez pas que nous avons affaire à des hybrides ! Haha, cela change toute la donne ! Non mais vraiment, la suite promet, niveau relations amoureuses ! J'ai tellement hâte d'en savoir plus ! Tellement, tellement hâte ! Surtout que ce qui attend Eva et Addie côté coeur risque d'être renversant ! Vivement 2013 !
What's Left Of Me n'est pas seulement un roman coup de poing grâce à ses personnages et son intrigue, mais également parce qu'il nous laisse un goût amer et étrange une fois le roman refermé. En effet, l'auteure n'hésite pas à soulever des questions d'éthiques troublantes et atrocement actuelles. Voyez-vous, les hybrides voient décéder des êtres pas vraiment nés, mais pas totalement morts non plus. Un peu comme pour des embryons. Les questions sur l'avortement ou les conditions de vie des embryons justement sont un peu au coeur de l'histoire. J'ai adoré cogiter longuement après avoir terminé ma lecture. D'ailleurs, j'ai poussé le raisonnement un peu plus loin. Eva ne serait-elle pas seulement la conscience d'Addie ? Une conscience que nous possédons toutes et tous ? Et si cette conscience, notre conscience, était une autre âme cachée en nous ? Une conscience que les médecins feraient disparaître à notre naissance en nous injectant des sérums directement après notre accouchement ? Et si, dans le fond, nous étions tous des Hybrides ? Bon ok, j'extrapole complètement, m'enfin quand même ! What's Left Of Me m'a vraiment laissé rêveur. Et j'aime tellement partir dans de tels délires que le roman mérite un gros plus rien que pour ça !
Très vite, on atteint le dernier chapitre du livre. Franchement, j'ai adoré la fin de l'histoire. Beaucoup de réponses restent en suspens, mais l'attente ne sera pas insoutenable ( du moins pour cet aspect là ). Un mini happy-end nous attend, alors que l'univers d'Addie et d'Eva est totalement brisé. Un fin émouvante, délicate et chaotique qui m'a beaucoup plu. J'ai vraiment hâte de lire le tome deux pour en savoir plus sur la famille de nos héroïnes, et sur leur avenir qui semble assez parsemée d'embuches. Vivement, vivement, vivement !!!
What's Left Of Me. Ce Qu'il Reste De Moi. Après ma lecture, pas grand chose. J'ai complètement adoré ce livre. A la fois dévastateur et passionnant, palpitant et convainquant, il ne laissera certainement personne indifférent une fois le livre refermé. Nous rencontrons des protagonistes uniques et exceptionnels, déchirants, brisés, et tellement déterminés et attendrissants qu'il est impossible de ne pas fondre pour eux. La relation entre Eva et Addie est juste parfaite, et violemment enivrante. Je veux les retrouver !!! L'action est également maîtrisée avec justesse, bien que pas parfaite, mais le truc est toujours là pour redresser le niveau. Ce truc. Le truc. What's Left Of Me possède le truc. Une brillance innée. Une écriture envoûtante. Un univers surprenant et prodigieux. Pas un coup de coeur mais un coup de foudre, que je vous recommande chaudement. Purée, j'ai tellement hâte d'être en 2013, maintenant !

par Jordan
Le Secret de Lomé, Tome 1 Le Secret de Lomé, Tome 1
Alexiane De Lys   
Bonjour,
J'ai remarqué qu'il y a beaucoup de confusion à propos de ce roman. Comme je suis l'auteure, je peux vous assurer qu'il va y avoir une suite (écrite même avant d'avoir publié le 1). Le 3 est également en cours d'écriture.
Pour les inquiets, la suite sortira au printemps 2019.
Merci en tout cas pour vos commentaires et vos chroniques !
Alexiane
A.L.F.A., Tome 1 : Parish A.L.F.A., Tome 1 : Parish
Milly Taiden   
J'ai été très attirée par la couverture de la nouvelle série de Milady, et très contente d'avoir une nouvelle saga à me mettre sous la dent. En plus, le résumé dit qu'on a droit à des métamorphes et ça m'a tout de suite très attirée ! (sans parler du fait qu'il y ait un peu de science dedans !)
Mais j'ai très vite déchanté au fur et à mesure de ma lecture...
Autant, le personnage de Melinda m'a plu de par son féminisme, qu'elle soit forte tête et refuse qu'on lui dicte sa conduite et que ce soit une femme droite dans ses baskets.
Malheureusement, le début qui s'annonçait prometteur à fait un gros flop pour moi... L'intrigue de l'histoire n'avance pas, ou tout simplement, l'autrice a trop voulu en mettre d'un coup et ça fait quelque peu brouillon. J'ai vu beaucoup d'événements arriver de loin et le suspens n'est pas du tout présent, surtout au sujet du virus.
Un autre détail (ou plutôt, le manque de détails) que je n'ai pas du tout apprécier, c'est Parish, le protagoniste masculin. On ne sait pas grand chose de lui, si ce n'est qu'il a très envie de se faire notre scientifique. C'est très difficile de se faire un avis sur le personnage étant donné qu'il n'est pas super approfondi.. D'ailleurs, l'univers dans lequel évolue les personnages n'est pas beaucoup détaillé non plus. Je me suis souvent demandé pourquoi on nous parlais pas plus du monde des métamorphes et du reste.[spoiler] (Parce que oui, il a d'autres espèces que les métamorphes, mais c'est un peu balancé comme ça sans préambule). [/spoiler] Sans parler de la plume de l'autrice qui ne m'a pas transcendée non plus.
Par contre, j'ai apprécié le dialogue qui s'établit entre les deux personnages. Ils se parlent et ça fait plaisir à lire, ça n'arrive pas assez souvent.
Ce qu'il y a aussi, c'est que d'office, j'avais PsiChangeling en tête tout du long de ma lecture, étant donné que ça parle de métamorphes et la couverture rappelle la saga de Nalini Singh aussi parût chez Milady. Et A.L.F.A a souffert la comparaison dans mon esprit. Mais je reste tout de même très déçue... ça fait 2-3 nouvelles séries que je commence chez Milady et qui pour moi, ne valent pas les "anciennes" séries qui sont excellentes. Sans parler du fait que c'est du revu et revu. J'espère que les prochaines séries de la maison d'éditions seront meilleures et à la hauteur des couvertures.

par Tenebra

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode