Livres
554 515
Membres
599 641

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de morganelylia : Mes envies

Six of Crows, Tome 1 Six of Crows, Tome 1
Leigh Bardugo   
«No mourners. No funerals.»

Six of Crows commence par une lecture addictive et se termine par un coup de cœur violent. :)

Leigh Bardugo nous fait plonger dans un monde fascinant et complet qui promet une aventure passionnante dès le départ.

On se retrouve aux côtés de Kaz, Inje, Matthias, Wylan, Jesper et Nina qui sont des personnages que j'ai trouvé tout bonnement supers.

Je les ai trouvé complets. Chacun a son histoire et sa personnalité. Ils sont tous différents et attachants d'une manière qui leur est propre. L'auteure a vraiment bien travaillé tout ce qu'ils sont et représentent, les rendant plus profonds si je puis dire, d'autant plus vrais et surtout crédibles.

Ainsi les relations entre les personnages sont très agréables à découvrir, quelles qu'elles soient.

J'ai bien apprécié la plume de Leigh Bardugo qui écrit de manière simple mais captivante.

Alors que dans The Grisha trilogy elle avait choisi d'écrire à la première personne, dans Six of Crows elle écrit à la troisième personne et j'ai trouvé ça très agréable de suivre l'histoire de cette manière sans que, honnêtement, je sois capable de vous expliquer pourquoi.

On suit donc l'histoire de plusieurs points de vue (Jesper, Kaz, Inje, Matthias, Nina, Joost, Pekka). J'aurais bien aimé qu'on ait au moins un chapitre sous le point de vue de Wylan... peut-être dans le second tome !

L'histoire m'a énormément plu.

On suit les aventures de six jeunes criminels à qui on confie une mission qui paraît complètement impossible. Ils doivent se rendre dans un endroit nommé The Ice Court, un endroit où ils vont risquer leur peau, et sont chargés de retrouver un homme car la société est menacée par une drogue pour le moins désastreuse. Et bien-sûr, ensuite, ils doivent ressortir de cet endroit. Vivants, de préférence.

Six of Crows est composé d'un tas d'éléments qui nous permettent de passer un moment de lecture très agréable et qui efface le monde autour, nous pousse dans l'univers de l'auteure sans qu'on s’ennuie à aucun moment et sans qu'on puisse voir le temps qui s'écoule et les pages qui défilent.

Au rendez-vous action, rivalités entre gangs, imprévus, trahisons, flash-backs, révélations surprenantes et même un peu de romance avec une petite touche d'humour. Si ce n'est pas un beau mélange tout ça !

Petite parenthèse : Six of Crows se déroule deux ans après Ruin and Rising (dernier tome de The Grisha trilogy) et si vous n'avez pas lu The Grisha trilogy, rien ne vous empêchera de découvrir Six of Crows malgré tout.

Pour parler un peu plus en détails des personnages...

Kaz Brekker [spoiler](de son véritable nom, Rietveld)[/spoiler] est un voleur et bien plus encore, âgé de dix-sept ans, surnommé 'Dirtyhands' et qui appartient au gang 'The Dregs'. Il est intelligent et plein de ressources. Il n'accorde pas facilement sa confiance et cache bien son jeu. Je l'ai tout simplement adoré.

Inje Ghafa est une Suli qui s'est retrouvée après plusieurs évènements être l'espionne du gang auquel appartient Kaz et la meilleure de tout Ketterdam. Elle a dix-sept ans aussi. C'est une voleuse de secrets surnommée 'The wraith', qui rêve, un jour, de retrouver sa famille. Je l'ai trouvé vraiment attachante et je ne saurais vous dire pourquoi. Elle semble à la fois forte et fragile... En tout cas, je l'ai vraiment bien aimé.

Nina Zenik vient tout droit de Ravka et la jeune femme de dix-sept ans est une Grisha. Ancien soldat de la seconde armée, Heartrender talentueuse et à présent membre des Dregs elle n'a qu'un rêve : rentrer chez elle. Et pour cela, elle décide d'aider Kaz dans sa quête. J'ai beaucoup aimé sa façon d'être, sa personnalité. C'est un personnage très intéressant, que j'ai beaucoup apprécié découvrir.

Matthias Helvar est quant à lui un ancien Drüskelle, chasseur de Grisha, âgé de dix-huit ans. Il passe près d'un an en prison suite à une erreur qu'il prend sérieusement pour une trahison et ne ressort de cet enfer que pour aider Kaz et ses compagnons dans leur mission suicide : entrer dans un tout autre enfer et en ressortir vivants qui plus est ! Matthias est le personnage auquel je me suis le moins attachée et pourtant, je l'ai adoré !

Jesper Fahey est le meilleur tireur d'élite des Dregs. À dix-sept ans, il ne tient pas en place et ne manque aucune occasion d'avoir un peu d'action. [spoiler]C'est aussi un Grisha qui ne crie pas sur tous les toits qu'il est Fabrikator ! Surprise, surprise ![/spoiler] À mes yeux, Jesper est tout simplement passionnant. C'est un personnage que j'ai adoré et pour lequel j'ai d'ailleurs une petite préférence.

Wylan Van Eck a seize ans, c'est le plus jeune du groupe. Enfant d'un riche homme, il a quitté la maison de son père quelques mois plus tôt pour des raisons qu'on ignore [spoiler]jusqu'à la fin du livre. En vérité, Wylan n'est capable ni de lire ni d'écrire et pour ces raisons son père l'a renié déclarant qu'il est une insulte à sa maison.[/spoiler] Wylan est un garçon intelligent et talentueux. Un enfant rebelle qui se lance dans un mission suicide et dont le rôle est de poser des bombes -et de les faire exploser, bien entendu-.

De plus, les passés des personnages sont tout simplement "géniaux", si je puis me permettre. J'entends par là qu'ils sont recherchés, complets, et ils leur ont laissé, à tous, une marque qu'ils n'oublieront jamais et que parfois ils essaient même de cacher.

Les relations entre les personnages sont très agréables à découvrir comme j'ai pu le dire plus haut. On sent un véritable lien qui se créait entre eux au fil du livre. [spoiler]La romance entre Nina et Matthias est un peu plus présente que celle entre les deux autres duos. Mais on sent malgré tout qu'il pourrait bien se passer quelque chose entre Jesper et Wylan -doigts croisés- et qu'entre Inje et Kaz, il y a bel et bien une petite étincelle qui ne demande qu'à se changer en véritable feu -surtout à la fin- (rien de destructeur, espérons). [/spoiler]

Un petit mot sur la fin...

Surprenante et tout aussi entraînante que le reste du bouquin, la fin de Six of Crows m'a épatée et à présent je me sens impatiente de connaître la suite. [spoiler]La bande de Kaz a réussi sa mission suicide haut-la-main mais alors qu'ils s'apprêtent à toucher leur récompense (récompense qui les rendra plus riches qu'ils n'auraient jamais osé l'espérer), la situation change du tout au tout. Leur groupe se retrouve divisé.[/spoiler] Les aventures (ou mésaventures) de Kaz et de son crew sont donc loin d'être terminées !

Six of Crows est un premier tome que j'ai adoré découvrir. C'est 462 pages passionnantes après lesquelles on ne peut demander que la suite ! D'ailleurs, l'attente va être rude !

Leigh Bardugo a remporté mon cœur littéraire haut-la-main.

Ce roman a été pour moi une excellente surprise, je ne m'attendais sincèrement pas à ce qu'il finisse dans ma liste de diamant en étant un gros coup de cœur.

L'un de mes plus gros coup de cœur de l'année 2015.

«We are all someone's monster.»

par Sheo
Shades of Magic, Tome 1 Shades of Magic, Tome 1
Victoria Schwab   
5/5

Lire ma review :
https://www.milkywaygraph.fr/article/books/279/chronique-shades-of-magic-tome-1-a-darker-shade-of-magicde-ve-schwab

BLUFFANT.

C'est le deuxième livre que je lis de cette auteure et elle ne cesse de m'impressionner (le premier était : This Savage Song). Ce premier tome de la trilogie Shades of Magic est un véritable chef d'œuvre et promet une suite explosive.

Il est très rare que, dès les premiers chapitres, je sache déjà quelle sera ma note pour un livre. Et c'était évident que pour celui-ci, ce serait un 5/5 d'office. Je suis rentrée dans cet univers fascinant très rapidement et j'ai tout de suite su que ç'allait être un coup de cœur !

L'histoire se déroule en 1819, à Londres. DÉJÀ. Rien que ça, c'est la perfection puisque j'adore le cadre dans lequel le récit prend place. De plus, le fait qu'on ait une date et un lieu nous permet de très vite adhérer au récit.

Kell est l'un des derniers Antari, un magicien qui a la particularité de voyager entre les mondes parallèles. Il existe trois différents mondes. Il y a tout d'abord Grey London qui est notre propre Londres du XIXème siècle : dans ce monde, la magie a été complètement oubliée. Red London est la ville où habite Kell : c'est une ville prospère et colorée où la magie est très utilisée. Enfin, il y a White London : c'est la ville la plus dangereuse car elle a été corrompue et pervertie par la magie. On raconte également qu'il y avait un autre Londres, détruit et consumé par la magie : Black London. Kell traverse Grey London, Red London et White London de manière quotidienne car son travail est de transmettre les messages de la couronne d'un royaume à l'autre.

J'ai trouvé ces univers parallèles hyper captivants et intéressants. Ils sont très différents les uns des autres, impossible de les confondre ! L'atmosphère change radicalement lorsque notre héros change de Londres, je n'étais donc jamais perdue dans ma lecture, ce qui aurait très bien pu être le cas à force de passer d'un univers à un autre aussi souvent.

C'est d'ailleurs ce qui est le plus remarquable chez l'écriture de l'auteure. Mise à part une plume fluide et addictive, V.E. Schwab maîtrise parfaitement la construction de son monde. Elle parvient à nous faire comprendre son univers fantastique aussi facilement que s'il s'agissait d'un livre contemporain alors que NON. C'est du HIGH FANTASY. Ce que j'adore, c'est qu'elle va droit au but mais tout en gardant une magnifique écriture (on peut y trouver beaucoup de belles citations). Elle ne tombe pas non plus dans le piège du déversement d'informations : tout est parfaitement dosé, en aucun cas on ne se sent submergé par un trop-plein de détails. Tout est dans la subtilité et la précision. Pourtant, dans les livres de fantasy, il y a FORCÉMENT des passages qu'on doit relire plusieurs fois pour bien digérer… Dans les livres de V.E. Schwab, ça n'arrive jamais !

Kell va découvrir, malgré lui, l'existence d'une pierre magique provenant de Black London et va tout faire pour s'en débarrasser et la ramener dans le monde déchu auquel elle appartient avant qu'elle ne détruise tout sur son passage. Il va alors faire la rencontre d'une jeune pickpocket nommée Lila, qui habite à Grey London, et c'est ensemble qu'il vont vivre cette aventure aussi dangereuse qu'excitante !

Parlons des personnaaaaaaages. PARCE QUE LILA EST JUSTE MERVEILLEUSE. Voleuse + pirate + badass + drôle, courageuse et intrépide : ne serait-ce pas là l'une de mes personnalités préférées ?? YASSS. Je l'ai tout simplement adoré ! Ses répliques et son franc-parlé #PUNCH-LINES rajoutaient un côté humoristique à l'histoire, ce qui n'était pas désagréable du tout. Et, elle et Kell formaient un duo parfait ! Leur dynamique était la meilleure des choses qui soit. Il n'y pas de romance dans ce livre, mais je vous annonce que JE. SHIP. HARD. C'est obligé. Leur alchimie est trop belle pour être gâchée, ahah.

KELL. MON PETIT KELL CHÉRI. Je ne sais même pas par où commencer. Il a été adoptée par la famille royale de Red London et il est traité comme l'un des leurs #prince donc il est AIMÉ. En plus, il a frère (Rhy) trop gentil avec lui et j'adore leur complicité et ARG. J'adore. Mais mon pauvre Kell se sent, bien que dans une famille aimante, plus utilisé que tout. Le roi et la reine ont beau dire, Kell leur sert surtout de messager entre les royaumes. Je trouve ça trop triste que Kell se sente aussi mal intégré dans sa famille adoptive. Il est super intelligent, brave, avec une petite touche d'insolence parfois, mais il est également tout fragile et perdu à l'intérieur et ADORABLE.

ET ON EN PARLE DE SON MANTEAU ??? Anw, je veux un spin-off entièrement consacré à ce magnifique manteau qui est, en réalité, plusieurs manteaux en un seul ??? WHUUUUT. #mind-blown Il lui suffit de le retourner pour qu'il change complètement d'aspect. Je veux ce manteau.

Les méchants dans l'histoire sont HYPER méchants. Je préfère vous prévenir, ce livre est très SANGLANT. Beaucoup de violence, de sang et de torture (même si j'ai déjà lu pire quand même #JayKristoff). Et vous savez que j'adore ça. #psychopathe Je déteste quand les méchants sont juste là pour faire joli et qu'ils ne vont pas au bout de leur potentiel. Ils ont l'air badass et tout, mais finalement ils ne tuent personne ? NOPE. Mais dans A Darker Shade of Magic… AHAHAHA. La cruauté des personnages ne vous laissera pas de marbre, je vous le garantis. Direct dans mon top 5 des méchants préférés : la reine et le roi de White London. Parce que. PETIT UN : ils sont jumeaux (jumeaux diabolique, j'achète !). PETIT DEUX : j'adore leur look, surtout celui de la reine. PETIT TROIS : wowowowow, ils ont recours à des moyens de torture juste horrible et vicieux et ARG. #j'aime

On a un autre méchant que j'aime tout particulièrement dans ce livre : Holland. Mais celui-ci n'est pas TOTALEMENT méchant… je crois ? C'est le deuxième Antari, il a donc les mêmes pouvoirs que Kell. Il était super badass et cruel lui aussi mais, en même temps, il est contraint à faire toute ces choses horribles car il est sous les ordres de la reine et du roi de White London. Un méchant complexe ? Mon genre préféré.

On enchaîne avec l'action, la magie, les rebondissements, les mystères : inutile de vous dire qu'on ne s’ennuie pas une seule seconde. A Darker Shade of Magic était une lecture addictive, originale et passionnante menée de manière très habile par V.E. Schwab, une auteure dont vous ne devez pas passer à côté et qui va très rapidement devenir l'une de mes préférées de tous les temps !

par wilkymay
Comment se débarrasser d'un vampire amoureux, Tome 1 Comment se débarrasser d'un vampire amoureux, Tome 1
Beth Fantaskey   
Beaucoup pourraient se dire : Encore une histoire de vampires !
Eh oui, il s'agit effectivement d'une histoire de vampires mais que j'ai trouvée vraiment magique. L'émotion est au rendez-vous et Lucius tantôt saracastique, humain et tendre est mon personnage coup de coeur.
Je le recommande vivement !

par emy27
Engrenages et sortilèges Engrenages et sortilèges
Adrien Tomas   
Le début est compliqué, un nouveau monde, de nouveaux mots, de la mécanique, magie...

Mais c'est très bien écrit et accrocheur.

Ce sont des jeunes gens qui s'ouvrent l'esprit, qui reconnaissent l'injustice, les castes sociales dans un milieu miteux, perdu, où règne la roublardise.

Le phrasé des gens est exceptionnel, c'est une littérature jeunesse, mais très riche, on peut le lire à partir de 12 ans je pense, quand on s'intéresse beaucoup à la littérature, sinon ça risque d'être compliqué pour le lecteur.
Library Jumpers, Tome 1 : La Voleuse de secrets Library Jumpers, Tome 1 : La Voleuse de secrets
Brenda Drake   
Une couverture, un titre et un résumé prometteur et aguichant... et pourtant, je suis un peu déçue.
En soi l'histoire est originale et sympathique, et les personnages appréciables.
Et pourtant, le plus gros défaut pour moi, c'est l'écriture : en effet, la narration se focalise beaucoup sur l'action et manque de détails sur les pensées/émotions/ressentis des personnages. De plus, les péripéties se multiplient très vite sans nous laisser le temps de respirer, d'analyser et comprendre bien tout ce qu'on a lu et de s'attacher aux personnages.
Du coup, toute l'histoire défile très rapidement et certains passages manquent de profondeur.

L'héroïne, Gia (entre autres), semble tout accepter très vite, les révélations la touche 5min et puis elle s'en est remise, elle apprend très vite à contrôler ses pouvoirs, tombe très vite amoureuse... et ce n'est pas la seule dans ce cas.

Les dialogues sont sympa mais sans plus, ils me semblent encore une fois pas assez poussés. Des questions sortent quand on ne les attends pas, des discussions trainent alors que la situation n'y est pas favorable, tous semblent tout comprendre très vite pour poser pile les bonnes questions et faire les bonnes déductions.

Au final, cette lecture ma laissé un sentiment de trop rapide, et d'un peu baclée.
Et pour du young adult, je trouve que ce livre ressemble plus à du jeunesse dans sa simplicité d'écriture.
Un + pour l'univers et les idées, mais un gros - sur l'écriture et les personnages.

Donc déçue, mais je pense quand même lire la suite.


par Kalenn
L'École du Bien et du Mal, Tome 1 L'École du Bien et du Mal, Tome 1
Soman Chainani   
En lisant le résumé, L’ÉCOLE DU BIEN ET DU MAL avait l'air d'un livre très sympathique, adressé aux enfants mais tout de même sympathique. A la lecture pourtant j'ai enchainé les déceptions et j'ai finis ma lecture avec un avis très négatif sur le roman.

Pour commencer je n'ai pas aimé les personnages; Sophie est superficielle, idiote par moment et tout simplement cruelle avec les autres. Agatha de son côté n'est pas mieux, elle se dévalorise sans cesse, est naïve au plus haut point et bien trop gentille (ce qui, excusez mon avis, peut-être embêtant dans la vie). Pour ce qui est des personnages secondaires le bilan est similaires, au final tous les protagonistes partagent une même opinion manichéenne sur la société (du moins dans les 3/4 du roman). Cerise sur le gâteau, les adultes sont tout aussi mauvais d'après moi: ils dévalorisent volontairement leurs élèves et sont parfois plus idiot et insipide que ces derniers.

Concernant l'histoire, j'ai trouvé le concept de base très intéressant, et je m'attendais à un livre montrant aux enfants (étant la cible éditoriale ici) que la vie ce n'est pas les méchants d'un côté et les bons de l'autre. Au contraire, l'impression qu'il me reste après la lecture est que la laideur est mauvaise et la beauté pleine de bonté. Me dira-t-on, "Et la fin du livre alors?", certes elle coupe un peu avec cet avis général, mais ce ne sont que quelques pages sur plus de 400. Je ne dis pas que le roman prône ces idées, mais je les ai ressentie bien trop présentes lors de ma lecture personnelle.

Un autre point important d'après moi est l'utilisation des stéréotypes, qui est ici massive, et à double tranchant. D'un côté l'auteur les utilisent pour tourner en ridicule les contes et leur schéma prédéfinie, ce qui est un point intéressant du roman; mais d'un autre côté, ces stéréotypes ont conduit à BEAUCOUP de propos sexistes. Les garçon devait cultiver leur force physique tandis que les filles apprenaient à sourire pour charmer un homme. De plus, pour les professeurs de cette école, hors de question pour une princesse de ne pas avoir un prince, cela étant considéré comme un échec et un motif de renvoie de l'école... Merci mais les femmes n'ont pas besoin d'un homme pour être heureuse, et ne sont d'ailleurs pas toutes attirés par ces derniers.

Au final c'est une lecture très décevante pour moi, j'avais envie de secouer les personnages et de leur parler d'un concept qui leur semble inconnue: l'égalité. Évidemment il n'y a pas que des points négatifs dans ce roman, mais malheureusement ce sont ceux-ci qui m'ont marqués.
Assoiffés, Tome 1 Assoiffés, Tome 1
Tracy Wolff   
Dès que mes yeux se sont posés sur le résumé, j'ai su que j'allais adorer! Ce roman est une pure merveille, on s'attend à certaines choses, on réfléchit un peu à d'autres mais au fond, une seule question ne m'a pas lâchée pendant toute ma lecture : qui, dans une école peuplée d'êtres surnaturels, pourrait en vouloir à la vie d'une simple humaine?

J'avais peur de tomber sur une histoire à la Twilight, saga que j'ai adoré également, mais justement peur de ce sentiment de "déjà-vu". Mais non, on en est très loin malgré les références de l'auteure.

Je suis frustrée et ravie de ne pas avoir pu le lire d'une traite à cause de la vie quotidienne. Frustrée, tous les soirs, de devoir le poser car je devais me lever tôt le lendemain pour aller bosser. Ravie, car du coup, j'ai pu savourer cette pépite plus longtemps!

Je suis vraiment ravie d'avoir découvert ce premier tome; je lirai la suite dès sa sortie, sans aucune hésitation (c'est quand la sortie du tome 2 déjà???)

J'ai beaucoup aimé les personnages; c'est rare de trouver un livre où on les aime tous mais.... j'ai beau réfléchir, je n'en trouve pas un seul que j'ai détesté ou même simplement moins aimé. L'intrigue, elle, était partie prenante durant tout le roman, même si certains doutes se manifestaient parfois, j'avais tendance à tout penser et/ou réfuter.... et à y repenser.... pour réfuter à nouveau... Et ainsi de suite.
La partie romance est bien sûr là mais c'est loin d'être niais et de faire de l'ombre aux autres facettes de l'histoire. Petite mention spéciale pour toutes les petites touches d'humour disséminées le long de l'histoire.

Ce livre se lit très facilement, on meurt d'envie de découvrir le fin mot de l'histoire et quand on arrive à la fin... Whaaaaat????? Rien de tel pour donner l'eau à la bouche pour le tome 2!

Vous hésitez à le lire? Il ne faut pas, vraiment.
Je vous le conseille? Certainement, et le mot est moindre.
Bref, comme dit l'adage : "L'essayer c'est l'adopter".
Les Loups de Riverdance, Tome 1 : Lucas Les Loups de Riverdance, Tome 1 : Lucas
H. V. Gavriel   
Je suis très partagée quant à mon ressenti en fin de lecture. Déjà je l'ai trouvé trop long, une bonne 100ne de pages en moins aurait rendu le livre plus trépident.
Lucas est au départ un perso que j'aimais bien mais au bout d'un moment, toutes ses ruminations et ses larmes m'ont tapé sur les nerfs. Ce type est censé être un survivant. Que diable !! [spoiler]La scène de la salle de bains par contre m'a retournée.[/spoiler]
Marcus j'avoue m'a sidérée à plusieurs reprises. Quand il décide de se jeter sur Lucas, c'est soudain, sans délicatesse et ce qu'il lui dit m'a fait me demander s'il était réellement un "homme fait".[spoiler]Sans compter qu'il n'hésite pas à se détourner de Lucas sans vraiment se battre ; tu parles d'un alpha ayant trouvé son compagnon. Et puis il se pointe un an plus tard comme une fleur, des excuses plein la bouche et quelques larmes. [/spoiler]
La fin est bâclée.[spoiler]Ils se réconcilent au bout de 5 minutes montre en main.[/spoiler]
Dommage l'univers mis en place est comme j'aime, sombre sans concessions. L'ouvrage est bien écrit. Mais...
Néanmoins par curiosité ou masochisme, allez savoir, je lirais le suivant !!

par YvieSan
Chroniques des prophéties oubliées, Tome 1 : L'héritier du Roi Arthur Chroniques des prophéties oubliées, Tome 1 : L'héritier du Roi Arthur
Bertrand Crapez   
Une quête légendaire.

Kadfael est le fils du légendaire Perceval. Il est l'apprenti de Merlin depuis des années. Alors qu'il s'apprête à devenir l'écuyer du roi Arthur , le royaume est attaqué par Galaad, un ennemi oh combien dangereux.
Arthur confie alors à Kadfael la difficile mission de sauver le royaume en partant à la recherche du Graal et en protégeant Excalibur.
Kadfael commence alors une quête qui va lui faire vivre des aventures dangereuses mais qui le feront grandir.
Il va être aidé par Merlin, la fée Adélice et le nain Dargo qui eux aussi vont risquer leurs vies pour sauver le royaume de Logres.

La fantasy fait partie de mes premières amours littéraires.
Je suis notamment une grande fan du Seigneur des anneaux , saga qui a accompagnée ma jeunesse et qui continue encore aujourd'hui de me séduire.
Mais au fil des années j'ai un peu délaissé ce genre car je trouvais certains textes trop ressemblants.

J'ai eu le plaisir de rencontrer Bertrand Crapez, l'auteur de ce livre, lors du salon Livre Paris et la façon dont il m'a parlé de son livre m'a donné envie de partir à la rencontre de Kadfael et de ses amis.

Et bien m'en a pris car j'ai adoré ce livre, un vrai coup de cœur que j'ai dévoré de bout en bout.

Kadfael est un Héros comme ceux que j'ai eu le plaisir de croiser lors de mes lectures tant adorées.
Il est attachant et surtout il a un coeur pur. Il est prêt à tout, même à risquer sa vie, pour sauver ceux à qui il tient un tant soit peu.

Tout comme les vrais Héros il sait s'entourer de fidèles amis pour l'aider dans sa mission.
Au départ l'on pourrait penser qu'une équipe regroupant une fée, un nain et un magicien serait plutôt étrange mais c'est justement leurs différences qui font leur force.
Chaque membre de l'équipe amène quelque chose de très important.
Ensemble ils sont beaucoup plus fort, l'amitié et l'amour sont des liens très puissants qui aident à surmonter les plus terribles épreuves.

J'ai particulièrement aimé suivre ces personnages. Ils sont très attachants et l'on a envie de voir jusqu'où leur quête va les mener.
On les suit avec plaisir, on rit avec eux ( l'humour est assez présent ), on frisonne avec eux , ils nous font parfois craindre le pire mais l'on ne peut s'empêcher de croire en eux malgré leurs difficultés.
Leur quête est juste et ils méritent de réussir.

Mais un bon roman de fantasy ne serait rien sans un antagoniste puissant et dangereux.
Ici c'est l'ennemi c'est Galaad.
Lui qui fut l'ami d'Arthur , lui le fils de Lancelot et de Viviane se retourne aujourd'hui contre ses amis. Galaad estime qu'il a été spolié et il s'est lancé dans une quête vengeresse qui n'a pas de limites.
Ses pouvoirs sont tels qu'il ne trouve que peu de résistance face à lui.
Mais il a un peu trop vite oublié qu'il y a toujours des héros au coeur pur au sein du Royaume de Logres.

Je ne vous en dirai pas plus sur l'histoire pour ne pas vous gâcher le plaisir mais sachez que si vous tentez l'aventure vous ne serez pas déçus.
Commencer ce livre c'est lire un livre passionnant et envoûtant sur les traces des légendes arthuriennes, celtiques et nordiques. Vous pourrez y croiser des créatures mythiques, des légendes , des chevaliers et des vrais Héros.

Moi j'ai tenté l'aventure et je ne le regrette pas même si en lisant ce livre maintenant je crois que j'ai fait une erreur.

Je m'étais dit que ce livre étant le premier tome d'une saga j'attendrais la sortie du tome 2 pour le lire et ainsi lire les deux à la suite.
Mais mon impatience a été la plus forte et je n'ai pas su attendre.
Même si je sais que je vais avoir la suite très bientôt , je suis tellement sous le charme de ce livre que l'attente va me sembler très très longue.
Et je ne vous parle même pas de celle pour le tome 3 qui risque de me sembler aussi longue que l'attente pour le prochain tome de Game of thrones.
Mes nerfs vont être mis à rude épreuve c'est certain.

Un premier tome coup de ❤
Je suis l'Alpha Je suis l'Alpha
Sylvie Noël   
Tout d'abord, je dois dire que j'ai eu du mal à me plonger dans l'histoire au début. Mégane avait tendance à m'énerver un peu dans ses façons de faire, de penser. Et puis Mallory arrive et il se passe plein de choses bizarres mais malgré tout, elle continue de le voir, de le suivre ! Et ses amis, qui sont des lycans, qui ne lui disent pas la vérité !!! Du coup, eux aussi m'ont énervé !
Et puis, les rebondissements, les révélations ont fait que j'ai été complètement emporté par l'histoire. L'action ne manque pas.
Mégane avait une mère lycan et un père vampire. Elle réuni en elle deux mondes qui se détestent. Et pourtant, ses parents étaient des âmes soeurs. On comprend à la fin comment cela a été possible...
Après la découverte de sa nature d'hybride, Mégane change, elle évolue énormément et là, je l'ai vraiment apprécié. Elle devient plus forte, elle fait ses propres choix (pas toujours les bons) et apprend très vite.
Elle est au centre des attentions des lycans et des vampires. Ces derniers veulent son sang pour pouvoir sortir à la lumière du jour. Les loups la protègent depuis son enfance, du coup on se pose plein de questions. Les loups sont-ils vraiments les gentils ? N'attendent-ils vraiment aucune contrepartie ?
Mégane n'est pas seule dans cette aventure. Ses amis ont tous leur importance. Ils sont extrêmement protecteurs envers elle. Ils sont sa famille.
J'ai apprécié que l'auteure mette un point d'honneur aux côtés loup ou vampire des personnages et j'ai trouvé que cette partie de leur être était bien exploité. Dans certains livres, ce n'est pas toujours le cas.
Plus on avance dans l'histoire et plus on découvre l'étendue des talents, des pouvoirs de Mégane. On apprend à connaître et à aimer chacun de ses amis aussi.
L'intrigue suit son cours et les événements s'enchaînent parfaitement. La romance est le petit plus et a son importance aussi. Mégane doit choisir son camps. Lycans ou vampires ? L'amour qu'elle éprouve pour un des personnages sera important dans son choix...
En conclusion, malgré un début un peu laborieux pour moi, j'ai vraiment apprécié cette histoire. La fin, mais aussi le titre Émergence, laisse panser qu'il y aura une suite et je l'espère. Ce sera avec plaisir que je retrouverai Mégane et ses amis...

http://notrecarnetlecture.blogspot.fr/2016/05/je-suis-lalpha-emergence-sylvie-noel.html#more

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode