Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
728 381
Membres
1 066 450

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Moriarty : Le Chien des d'Urberville



Description ajoutée par Mystic_love 2016-01-06T08:21:06+01:00

Résumé

Imaginez les jumeaux maléfiques de Sherlock Holmes et du docteur Watson, et vous obtiendrez le redoutable duo formé par le professeur James Moriarty, serpent rusé d’une intelligence remarquable aussi cruel qu’imprévisible, et le colonel Moran, violent, libertin et politiquement incorrect. Ensemble, ils règnent sur Londres en maîtres du crime, tenant dans leur poing police et hors-la-loi.

Quelle que soit leur mission, du meurtre au cambriolage de haut vol, Moriarty et Moran accueillent un flot de visiteurs malfaisants : membres du Si-Fan assoiffés de sang, Vampires de Paris, et même une certaine Irène Adler…

De Tintin (ah la Castafiore !) à James Bond, en passant par Dracula, sans oublier Arsène Lupin et encore tant d’autres références, ce roman fourmille de clins d’oeil qui ont tous le mérite de tomber comme un cheveu dans la soupe.

Afficher en entier

Classement en biblio - 91 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Lyanaa 2019-02-04T15:16:14+01:00

Dans les Carpates, voici ce que l’on dit à propos des loups-garous : il y a toujours un arbre entre vous et lui, mais jamais entre lui et vous.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Sherlock Holmes et James Moriarty, des figures tellement célèbres qu'on ne les présente plus !

L'auteur va reprendre des personnages que l'on connait mais cette fois ci, nous passons l'arme à gauche. Il ne s'agit plus de suivre les protagonistes d'autrefois, à savoir Sherlock et Watson mais dans ce cas, il s'agit du Colonel Moran et Moriarty eux même. Apercevoir l'histoire par la vision des antagonistes et ce qui me plaît le plus, cette idée se rapproche du manga "Moriarty" par Ryōsuke Takeuchi et Hikaru Miyoshi dont on suivait la bande de James Moriarty.

Cette revisite de l'histoire m'a permis d'avoir un oeil nouveau sur des histoires que l'on connait déjà, le tout saupoudré de l'humour de Moran dont les propos mon fait sourire plus d'une fois. J'ai préféré le Colonel à Moriarty dans cette adaptation, moins présent ce qui est dommage vu son aptitude à se montrer indifférent et parfois cruel à tout ce qui l'entoure.

Plusieurs des enquêtes étaient assez intéressantes, pourtant elles se sont essoufflés à mesure qu'on avançait dans l'histoire, rendant les dernières moins passionnantes que celles du début, notamment le dernier problème, ce qui est assez décevant sur ce point.

J'ai passé cependant un très bon moment tout le reste du livre en dehors de la dernière enquête que j'ai moins aimée, je suis toujours autant passionné par ces histoires et ces personnages, le roman n'a fait qu'accentuer ce que j'aimais déjà.

Afficher en entier
Or

J'avais découvert Kim Newman avec "Anno Dracula ", que j'avais adoré et dont je dois avoir la suite quelque part dans ma PAL. Je retrouve avec énormément de plaisir son humour tellement anglais, parfois à la limite du non-sens, et souvent très politiquement incorrect. Ce n'est plus du second degré, là on est bien au-delà, et c'est ça qui est si bon. L'idée de faire des méchants, des vilains, des cruels, des héros de roman est juste iconoclaste et jubilatoire . J'adore ça !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aingo 2022-01-24T20:08:27+01:00
Pas apprécié

aucun avis

Afficher en entier
Argent

J'ai beaucoup aimé ce livre, où on retrouve un Moriarty féroce, puissant et invaincu.

Un livre et un auteur qui valent le coup !

Afficher en entier
Lu aussi

Vous prenez la rencontre mythique entre Holmes et Watson, par l’entremise de Stamford, mais en version « Moriarty/Moran » et vous comprendrez que ce que vous tenez entre vos mains est inhabituel.

Vous lirez « Une étude en rouge », avec une partie des protagonistes du roman, l’histoire sera différente, avec des similitudes, mais adaptée pour le duo maléfique.

Irene Adler n’est plus La Femme, mais La Salope et le chien des Baskerville est rouge sang, et c’est devenu celui des d’Urberville…

Là j’en entends déjà qui grognent que reprendre les histoires déjà écrites, connues et juste la mettre à la sauce Moriarty/Moran, c’est facile.

Et bien non, ce n’est pas vraiment ainsi que cela se déroule car l’auteur a tout de même pris la peine de modifier les scénarios et même carrément toute l’histoire, comme dans celle qui concerne des Martiens et qui ne parlera qu’en filigrane de John Clay et de la succursale Coburg de la Banque de la City…

En lisant les carnets du colonel Moran, on se rend compte de plusieurs choses : il a de l’humour, est un utilisateur de femmes, un fanfaron (au lit et on ne peut vérifier ses dires) et en plus d’être une fine gâchette, c’est un aventurier.

Moriarty est bien présent, avec sa toile criminelle, son rire qui tue les pigeons aux alentours, son dodelinement de tête tel un cobra et son ego démesuré.

Évidemment, lorsqu’on suit des histoires présentées par des méchants, ils considèrent les gentils comme des crétins, des petits lapinous juste bon à tirer à la sortie du terrier.

Anybref, tout allait bien dans le meilleur des mondes pour moi, les références aux enquêtes de Holmes étaient présents, mais détournées et bien détournées.

Hélas, parce qu’il y en a un, à un moment donné, le bel édifice s’est écroulé, les histoires qui étaient amusantes, bien présentées ont commencé à devenir laborieuses pour les 3 dernières et c’est avec la lenteur d’un escargot que je les ai terminées, sautant allègrement des paragraphes entiers pour terminer le livre.

Quelle disparité de niveau entre les premières histoires et les 3 dernières ! Entre celles bourrées d’humour, de petites phrases humoristiques ou cyniques du colonel Moran, on passe à des histoires poussives dont on à l’impression qu’on les a tirées en longueur pour remplir le roman.

Le pire fut pour la dernière histoire qui concerne le dernier problème où on a l’impression que l’auteur s’est cassé le cul pour nous offrir une aventure soporifique, chiante, lourde et loin de ce que l’on aurait pu espérer en la suivant du point de vue de Moriarty et du Colonel Moran.

Le début était prometteur et l’auteur n’a pas su conclure avec panache puisqu’il a débandé à la moitié de l’ouvrage ce qui est plus rageant que le contraire (commencer mou et finir en beauté) car j’avais l’espoir de le terminer avec bien plus d’étoiles dans les yeux et dans sa cotation.

Afficher en entier
Bronze

J'ai été relativement déçue par ce livre... Je veux dire que dans l'ensemble c'était plutôt bien mais le style était lourd, et Spoiler(cliquez pour révéler) on ne voit Sherlock qu'à de très rares occasions. Je pensais. que Sherlock et le Dr Mabuse n'étaient qu'une seule et même personne, ce qui je pense aurait été magistral sur la fin, mais finalement non.

Afficher en entier
Or

Pendant que Sherlock Holmes mène ses enquêtes que font Moriarty et sa bande de criminel ? C’est ce que décide de nous raconter l’auteur, avec beaucoup de succès je dois le dire, divisant son livre en plusieurs histoires avec le Capitaine Moran, bras-droit de Moriarty, comme narrateur. Toutes les différentes histoires sont excellentes sauf la dernière où Moriarty est censé être confronté à Sherlock Holmes, le récit est confus et aucune explication claire n’est offerte à la fin laissant planer le mystère, c’est dommage car cela finit le livre sur une point négative.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par heros11 2019-06-11T18:17:02+02:00
Lu aussi

L'intrigue est un peu longue a démarré.Et pour moi seul les deux derniers chapitres été vraiment intéressant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kisa96 2019-01-28T16:38:37+01:00
Lu aussi

Après quasiment 2 mois pour lire ce livre, j'en vois enfin le bout !

Je ne le jugerais pas comme un mauvais livre, pas du tout ! Mais je ne crois pas être faite pour ce genre de livre. Trop de détails, trop de données sur les grands méchants de l'histoire que je devais connaître pour reconnaître des clins d'oeil...

Pour moi, plusieurs affaires restent incomplètes et une me paraît inutile.

Je pense que ce livre ne s'adresse qu'aux fans du sujet des grands méchants de l'histoire, avec un écrit assez poussé et documenté.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cathi2 2019-01-23T10:32:34+01:00
Pas apprécié

Une déception pour ma part. Autant j'ai adoré les références et parallèles avec Sherlock Holmes, autant j'aurais voulu moins de Moran et plus de Moriarty https://monmondedepapier.wordpress.com/2019/01/22/moriarty-le-chien-des-duberville/

Afficher en entier

Dates de sortie

Moriarty : Le Chien des d'Urberville

  • France : 2015-11-18 (Français)
  • France : 2017-09-20 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Professor Moriarty: The Hound of the D'Urbervilles - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 91
Commentaires 20
extraits 7
Evaluations 33
Note globale 7.15 / 10