Livres
495 385
Membres
494 415

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Lyanaa 2019-02-18T16:58:55+01:00
Lu aussi

Un premier tome intéressant. Moi qui aime le personnage de Sherlock Holmes, la série m'a attiré tout de suite. Et je n'ai pas été déçue. De voir l'autre côté du miroir est attrayant et Ryousuke Takeuchi et Miyoshi Hikaru ont donné au Professeur Moriarty une personnalité captivante. Loin du maniaque machiavélique souvent présenté, voilà un antagoniste intelligent et réfléchi, avec un objectif bien précis et presque louable (oui, j'adhère à son plan, je l'admets volontiers). De quoi attiser ma curiosité, c'est certain. Je m'engage donc à lire la suite sans tarder !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2018-10-03T22:23:57+02:00
Argent

Moriarty, le Napoléon du crime, qui connu son Warterloo aux chutes de Rechenbach, avec un Holmes en Wellington vainqueur...

Tout le monde connaît l'histoire et les personnages (sauf si vous n'avez jamais lu les aventures de Sherlock Holmes, dans ce cas, allez vite réparer cet oubli).

Mais que sait-on de l'enfance de ce génie du crime ? Que dalle !

Conan Doyle s'est empressé de le créer pour tuer sa créature qui phagocytait son temps en l'empêchant d'écrire des histoires sérieuses et il ne s'est pas donné la peine de nous donner plus de détails sur l'homme du crime, s'emmêlant même les pinceaux dans "La vallée de la peur".

Ben maintenant, c'est fait !

Je ne sais pas si c'est le cas chez vous, mais j'ai beau adorer les mangas, j'ai toujours cette impression que les personnages se ressemblent ! Ici, le jeune William me faisait penser à Ciel Phantomhive et j'ai eu du mal à discerner les deux enfants du comte Moriarty et à comprendre le rôle des deux autres jeunes garçons...

Pour ma défense, le résumé sur le manga était moins volubile que ceux sur le Net et il m'a fallu recommencer au début afin de me concentrer plus et de démêler les fils de cet écheveau des têtes qui se ressemblent (mentons pointus, turlututu).

Dans ce manga, on trouverait presque le futur professeur Moriarty sympa car ce bougre agit pour la bonne cause, même s'il est un "criminal consultant", mais il se met au service de la veuve et de l'orphelin, ou du moins, des classes sociales laborieuses, des damnés de la terre en éliminant leur problème...

L'homme est talentueux, bougrement séduisant et furieusement intelligent, de plus, il a tout pour faire un bon socialiste puisqu'il trouve que les inégalités entre les pauvres et les riches sont honteuses et ne devraient pas exister.

Et il va lutter pour les supprimer (il  ne sera pas pote avec le gars qui a dit qu'il suffisait de traverser la route pour trouver un job), ce qui fait qu'en lieu et place d'un type qui veut conquérir le monde, on a un mec qui, bien que criminel, tente de gommer les inégalités, en parfait petit justicier qu'il est.

L'histoire est linéaire, même si la case de départ est bourré de mystère puisqu'on y voit Moriarty et Holmes luttant aux chutes de Rechenbach et Moriarty hurler à Holmes : "Non, je ne fais pas erreur. Le démon, c’est toi !! C’est toi, Sherlock !!" (oui, je suis horrifiée aussi par l'utilisation des prénoms !!).

Nous découvrons le petit William James Moriarty, dans l’Angleterre de 1866, à Londres, habillé comme un milord.

Et puis, on découvrira l'envers du décor et la perfidie du fils aîné des Moriarty... Qui lui aussi veut gommer les inégalités (là, je tique un peu, mais bon, les miracles ne donnent pas que des nouveaux pneus - private joke).

Un bon début pour ce manga où la frontière entre le Mal et le Bien est aussi mince qu'un string d'une danseuse du Moulin Rouge ou aussi épais que le programme d'un candidat aux élections, c'est vous dire la minceur...

Un Moriarty différent du vieux professeur moche de la série Granada, différent aussi du perfide James de la série BBC ou des films de Guy Ritchie. Un Moriarty différent, aux antipodes de ce que l'on attend de lui, de ce que l'on sait de lui.

Là, je vais aller m'acheter les deux tomes suivants et fissa !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par birds98764 2018-11-28T10:56:08+01:00
Or

Ce manga est juste super bien, ça change de ne pas être du côté de Sherlock on rentre vite dans le manga et on a qu'une envie savoir la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par HubrisLibris 2018-06-29T14:36:45+02:00
Bronze

Professeur Moriarty. Figure du diable, enfant terrible menant à mal le parcours de Sherlock Holmes. De ce héros, de ces deux personnages, j’avoue n’en connaître que des bribes. Ma seule lecture d’un ouvrage d'Arthur Conan Doyles se résume au Chien des Baskerville ; roman où Moriarty est encore absent. Seule la série de Steven Moffat et Mark Gatiss, intitulée Sherlock me sert de base, de réceptacle à idées concernant celui qu’on affuble de termes tels que psychopathe ou sociopathe.

Un manga à propos de Moriarty ?

D’un méchant ? D’un coquin doté d’une intelligence hors norme ?

Je sautille, je dis oui, me voici!

William et Louis, ils sont deux. Orphelins. Marmots largués aux mains étrangères. Curieux bambins au coeur d’une plèbe illettrée. Ce sont leurs connaissances qui assurent l’extraction à la misère. Albert. Aîné de la famille Moriarty se prend d’affection pour les compères, leur offre une présence, une place à sa demeure - devenir une famille. La main tendue n’est pas blanche d’innocence. Pacte que signent les trois. Haine vorace, haine partagée qu’ils projettent et usent. La première partie du manga présente les racines du personnage, tend à démontrer la formation de celui qu’on connaît adulte. Pas un fou. Pas un mégalo aux volontés destructrices. Juste une idée, une détermination de base bienfaitrice.

Ville et campagne. Richesse et pauvreté. Le manga instaure des différences, creuse les fossés, tend à démontrer toute l’animosité de William à l’encontre d’une strate qu’il méprise ; la noblesse. Prenant vie au coeur du XIXe, les différences sociales en Angleterre sont grandes, calamiteuses. Richesse ponctionnant le plus pauvre, l’abreuvant de boue. Des riches, il souhaite la punition.

La seconde partie du manga présente un bond dans le temps, une ellipse de treize années. Les trois frères ont abandonné la ville pour la campagne ; Durham. Commencent alors les manigances de William, cette volonté d’éradiquer les gredins. La punition est son mot. Abattre le couperet à la nuque des voleurs, tricheurs, menteurs. William, représenté sous des traits doux, parfois séducteur jamais hystérique. A plusieurs reprises, un tableau de William Blake est crayonné, celui appartenant à la série des Grand Dragon Rouge. Un fait qui m'interpelle, me réjouit. Bonheur de voir de l’art entre les pages d’un ouvrage de fiction. La toile fait alors écho aux paroles de William, de celui qui se veut en lutte contre la médiocrité, contre le diable incarné de nobles embourbés à leurs médisances.

Un sauveur.

Les regrets se figent sur une impression de lecture trop rapide. Des informations qui valsent. Des détails qu’on ne prend pas le temps de mener. Je m’ouvre seulement aux mangas, y connaissant de nombreux titres mais en ayant lu que très peu pour le moment. Peut-être que cette rapidité est propre à chaque série, comme c’est parfois le cas avec les bd’s qui exposent le minimum d’un scénario, ayant la contrainte du nombre de pages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SorcererLibrary 2018-10-05T23:39:59+02:00
Diamant

Étant une grande fan de l'univers de Sherlock Holmes et étant passionnée par Moriarty je ne pouvais pas ne pas lire ce manga ! Je n'ai qu'une seule chose à dire : j'ai adoré ! Le manga n'étant pourtant pas mon support de prédilection, j'ai beaucoup plus de mal à lire un manga qu'un énorme roman, j'avais un peu peur de ne pas arriver à accrocher mais finalement jai réussi à m'extraire du support et à rentrer dans l'histoire et je ne regrette vraiment pas je conseille à tous les fan de Sherlock Holmes de le lire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melanies67 2018-12-05T20:47:25+01:00
Diamant

J'ai beaucoup ce premier tome qui nous montre les origines de Moriarty. Les dessins sont très beau et l'histoire est intéressante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Clochette1967 2018-12-05T15:33:00+01:00
Diamant

Un des meilleur manga que j'ai lu a ce jours dans cette catégorie, je le recommande!

Les personnage sont fouillés, mais pas encore de Sherlock Holmes, mais Moriarty dont on comprend les raisons de ces crimes... Un anti héros de toute beauté qu'on se méprend à aimé...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par luciemichaud 2019-03-05T22:50:20+01:00
Or

Premier tome très intéressant et prometteur ! L'histoire se développe rapidement et de façon très compréhensible !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LivreSansFin 2019-03-10T15:31:14+01:00
Bronze

Une bonne lecture. Il m'a fallu un temps pour comprendre qui était qui.

Je ne connais pas très bien l'histoire de Moriarty alors j'ai bien aimé la découvrir sous cet angle là.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par eminamangas 2019-03-11T14:09:12+01:00
Or

Livre super, j’ai adorer, je le recommande fortement

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode