Livres
462 177
Membres
419 235

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Moriarty, Tome 4



Description ajoutée par Lyanaa 2019-02-18T16:38:17+01:00

Résumé

Le mythe de Sherlock Holmes revisité à travers les yeux de Moriarty !

Fin du XIXe siècle, l’Empire britannique a atteint son acmé…

Albert Moriarty, fils aîné du comte Moriarty, est révolté par le système social fondé sur la hiérarchie des classes et profondément enraciné dans les esprits.

Deux frères rencontrés dans un orphelinat vont lui permettre de se lancer dans un projet d’une ambition folle : apporter la paix au pays tout entier.

Eh oui, l’ennemi juré de Sherlock Holmes cachait un secret… !

Afficher en entier

Classement en biblio - 65 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Dorfenor 2019-06-24T13:35:25+02:00

- On n'a pas idée, aussi... crever de maladie... On devrait les tuer, moi, j'vous le dis...

- Sherlock, ces colères d'enfant sont contraires à la bienséance, permets-moi de te le dire...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Dorfenor 2019-06-24T13:54:50+02:00
Bronze

Un tome dans lequel Moriarty est assez peu présent. L'histoire s'intéresse à Moran et à son passé dans l'armée. Le suspens est bien présent, l'intrigue se tient. On reste toujours sur la thématique des grands méchants nobles qui se servent des petites gens pour avancer, mais dans ce tome l'enjeu est un cran au dessus puisque l'on parle de l'évolution d'une guerre.

On finit par retrouver Holmes en deuxième partie de récit. J'ai toujours du mal avec ce qu'en a fait l'auteur. Il est puéril, a des réactions d'enfant gâté. Certes, le Sherlock de base a un caractère " spécial ", mais il a la classe quoiqu'il arrive.

Sa relation avec Moriarty est encore superficielle mais je pense qu'elle nous promet quelques bonnes scènes pour le prochain tome...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-06-05T15:51:06+02:00
Bronze

L’Afghanistan est un véritable bourbier pour les Anglais et comme les Afghans reçoivent des armes par les Russes, en stoemelings, tant que les Anglais ne couperont pas l’approvisionnement, cette guerre ne finira jamais.

On entre dans une partie politique, un échiquier géant sur lesquels se déplacent les grandes puissances, à couvert ou pas.

Parfois, il est de bon ton de faire les choses à couvert pour ne pas déclencher l’ire d’une autre grande puissance tout en lui mettant des bâtons dans les roues, comme le fait la Russie avec l’Angleterre.

Dans les salons feutrés de Universal Exports, société fantôme du MI6, on croise un homme élégant, style James Bond… Et, tenez-vous bien, la secrétaire se nomme Monney-Penny, sans compter que nous avons aussi un M… Manquerait plus qu’un Q !

Oups, j’ai parlé trop vite, il y a un Q ! Qui comme Gilbert Montagné… Non, il n’est pas chanteur, juste… Enfin, vous voyez… Pas très crédible, en tout cas.

Le côté politique est assez poussé, dans ce quatrième tome, et j’ai bu du petit lait car j’ai lu ce que je dis toujours : les marchands d’armes ont intérêts à ce que les conflits continuent et même à les pousser, les provoquer.

Par contre, peut-on jouer à l’espion anglais sans pour autant nous faire un remake d’un James Bond à l’époque victorienne ? Le clin d’œil aurait pu être drôle, mais non, j’aurais pour ma part préféré un peu plus de nouveauté et pas une resucée de 007 avec tout ce qui le défini, l’Aston Martin en moins.

Le colonel Moran jouant à l’homme au permis de tuer, ce tome se concentre sur ce personnage nonchalant en nous dévoilant un morceau de son passé juste avant de l’envoyer en mission avec Money Penny.

À ce niveau, c’était bien joué, leur petit duo du mari et femme et Moran a réussi à me faire sursauter, me faire douter et la joute verbale qui a suivi son coup de pute était jouissive car tout le monde le sait, à force de traquer les monstres, le danger est d’en devenir un sois-même.

Cette saga qui revisite le canon Holmésien a de bonnes idées, de bons personnages, de bonnes théories, même si, dans le fond, nous ne sommes pas dupes, tuer des salopards ne fait pas de nous des protecteurs mais des salopards aussi.

Par contre, là où j’ai grincé des dents, c’est en lisant le langage de charretier utilisé par certains personnages, dont Holmes !

Parler de « nichons » (Moran), dire « les trucs à chier », « grouille-toi » (en parlant à Watson) ou « crever de maladie », de « clopes », de « me faire chier comme un rat », bref, des mots qui ne vont pas dans la bouche de Holmes, sans oublier ce comportement enfantin dont l’affuble le mangaka et qui est indigne de Holmes et anti-canonique, à ce niveau-là.

On dirait un gamin sans éducation.

Vous voilà prévenu si vous lisez ce manga. Il est bon, le scénariste ne se contente pas de nous montrer des petits meurtres ou des exécutions banales, il y ajoute du relief, de la profondeur, même si on peut encore aller plus loin et nous propose une autre image du professeur Moriarty à tel point qu’on est toujours le cul entre deux chaises en ce qui le concerne.

Jusqu’à ce qu’il fasse le pas qu’il ne faut pas et qu’on le catalogue dans les tyrans monstrueux assassins qui ne vaut pas mieux que ceux qu’il assassine.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kira2000 2019-05-21T12:41:32+02:00
Or

J’ai adoré ce tome, probablement mon préféré pour le moment. La grande majorité du tome se concentre sur le personnage de Moran où l’action se mêle à la géopolitique. La fin du tome se concentre plus sur Moriarty et Sherlock sur un fond d’Agatha Christie. J’ai hâte de découvrir la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AstridJavert 2019-05-20T13:14:49+02:00
Or

Au début, je me disais, avant même de le lire, qu'il n'y avait pas de différence entre William et le vice-roi et Daryl qui sacrifient des gens pour leur idéaux. Mais même en lisant la réponse de Moran, pour moi, ce n'est pas une raison. Un meurtre est un meurtre. Mais bon, si l'auteur pensait comme ça, il n'y aurait pas de série. Donc, qu'il continue à le penser.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EliStrauss 2019-05-16T20:50:12+02:00
Argent

J'ai un gros problème avec ce manga, des sensations contraires s'affronte:

D'un coté je trouve l'histoire cliché, la méchante noblesse qui doit être éliminé pour créer une société égale et tout les trucs de ce genre. Je ne suis que moyennement fan de ces interprétations de Moriarty, Sherlock et Watson, trop lissées à mon gout. Même si elles respectent bien dans un sens les personnages de Doyle.

Et d'un autre coté (mon coté fangirl) JE MEURS D'AMOUR pour les personnages, tellement MAGNIFIQUES physiquement, tellement classes, cool, dans leur attitude, leurs interactions!

Ce qui fait qu'à chaque fois je commence un tome en levant les yeux au ciel -- devant cet énième affrontement entre lutte pour l'égalité et la noblesse - et à la fin je me retrouve à l'agonie devant la classe et la beauté suprême de tel ou tel personnage.

Du coup si je devais vraiment classer ce tome (comme les autres) je le mettrais en or pour les personnages, leurs personnalités et les dessins, en bronze pour l'histoire et l'adaptation.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pennyworth 2019-05-01T07:36:09+02:00
Argent

J'admets que j'ai du mal à me souvenir de l'intrigue d'un tome à l'autre mais ça ne m'empêche pas de replonger dans l'univers assez facilement puisque ce sont finalement des personnages qu'on a toujours connu et qui nous sont familiers même s'ils ont été repris à la sauce de l'auteur.

On reprend donc l'intrigue centré autour de Moriarty mais cette fois avec une autre dimension de ce combat : l'infiltration. C'était bien fait, digne d'un bon polar et j'ai vraiment accroché. Les quelques chapitres finaux sur Sherlock sont intéressants et permettent vraiment de réfléchir sur tous les aspects de l'ambition de Moriarty. Ce récit à deux voix finalement est donc très intéressant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lalouu 2019-04-07T13:44:45+02:00
Or

J'ai beaucoup aimé en apprendre plus sur Moran, bien que j'ai hâte de savoir comment à pu se passer la rencontre entre William et Moran !! Et la fin est juste géniale mais je sais pas comment je vais faire pour te tenir jusqu'à la sortie du prochain tome !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lyanaa 2019-03-25T19:36:24+01:00
Bronze

Une suite qui ne démérite pas. Ce tome, tout aussi addictif que ses prédécesseurs, nous embarque dans une enquête plus sombre à la découverte du passé du Colonel Moran. Ce n'est pas pour me déplaire, j'attendais avec impatience d'en savoir plus à son sujet.

Les références à l'univers du plus célèbre espion anglais sont-elles voulues ? Quoi qu'il en soit, elles font sourire lorsqu'on les trouve. Miss Moneypenny, l'atelier de Q, l'agent numéro 6...

Le retour de Sherlock Holmes et du Dr Watson à la fin du tome annonce une suite trépidante que je suis curieuse de lire. Et comme dit si bien notre cher détective : "ça devient intéressant, là..."

Vivement le tome 5 !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par takiko 2019-03-22T15:45:08+01:00
Or

Encore un bon tome, qui suit tout de même une ligne assez sombre ! Néanmoins en apprendre plus sur Moran fait plaisir et j'ai bien aimé le personnage de Miss Moneypenny (c'est forcément un jeu de mots, non ? xD) que j'espère revoir dans les prochains tomes ! Et la fin ! Ouuuh ça présage une bonne suite x)

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Moriarty, Tome 4" est sorti 2019-03-15T00:00:00+01:00
background Layer 1 15 Mars

Date de sortie

Moriarty, Tome 4

  • France : 2019-03-15 (Français)

Activité récente

Liv-59 le place en liste or
2019-05-12T19:12:29+02:00
janedoe l'ajoute dans sa biblio or
2019-05-01T18:50:43+02:00
Yuue le place en liste or
2019-04-15T07:28:20+02:00

Les chiffres

Lecteurs 65
Commentaires 9
Extraits 12
Evaluations 33
Note globale 7.91 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode