Livres
429 512
Membres
351 290

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mörk



Description ajoutée par Armony22 2017-03-14T13:17:55+01:00

Résumé

Quand le crime à l'anglaise rencontre les terres gelées de l'Islande.

Cluedo au pays des fjords...

À Siglufjördur, à l'approche de l'hiver, le soleil disparaît derrière les montagnes pour ne réapparaître que deux mois plus tard. Ce village perdu du nord de l'Islande plonge alors dans une obscurité totale...

Le jeune policier Ari Thór veille sur la petite communauté sans histoires. Mais son collègue, l'inspecteur Herjólfur, est assassiné alors qu'il enquêtait aux abords d'une vieille maison abandonnée. L'illusion d'innocence tombe. Tous les habitants n'avaient-ils pas, au fond, une bonne raison de semer le chaos ? Elín, qui fuit un passé violent. Gunnar, maire du village, qui cache d'étranges secrets... Pour reconstituer le puzzle, il faudra aussi écouter cette voix qui murmure, enfermée derrière les cloisons d'un hôpital psychiatrique, et qui tient peut-être la clé de l'énigme.

Afficher en entier

Classement en biblio - 41 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Jean-Bernard 2017-06-24T16:34:57+02:00

Ici, l'automne n'était pas une véritable saison, plutôt un état d'esprit. Il semblait s'être perdu en route, quelque part vers le nord, quand, fin septembre, début octobre, l'hiver avait promptement succédé à l'été.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par gribouille 2018-09-15T14:14:00+02:00
Lu aussi

Un peu mieux que le premier, mais compliqué à suivre, pas réellement captivant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biquet 2018-07-01T15:34:23+02:00
Lu aussi

Le fait d'avoir déjà lu "Nátt" auparavant constitue un véritable avantage. Cela nous met directement dans le bain et permet de comprendre l'ambiance, les personnages. Manque à mon tableau de chasse "Snjór" qui constitue pourtant le premier tome de cette trilogie. L'éditeur de la version française a malheureusement la mauvaise habitude de publier les livres dans le désordre. Le lecteur se doit de rectifier l'ordre chronologique.

Quelques personnages sont donc récurrents, d'autres sont de nouveaux-venus.

Au début de l'automne, Herjólfur, principal policier de Siglufjördur fut victime d'une agression au fusil de chasse près d'une maison abandonnée de la côte. Peu après, il succombera à ses blessures. En tant que responsable du bureau de police de la ville, Herjólfur avait succédé à Tómas. Tómas était un ami de Ari Thór et ce dernier envisageait de lui succéder dans cette position. Malheureusement il dût faire une croix sur cette possibilité de promotion.

Ce jeune policier, relevant de grippe, se voit assigner la lourde tâche de résoudre ce crime. Il sera aidé par son ex-supérieur Tómas, ravi de revenir sur le lieux de ses exploits antérieurs.

En filigrane, des couples sont en bisbille: Ari Thór & Kristin, Gunnar & sa femme restée en Norvège, Elin & son compagnon Valberg.

Le scénario détaille donc des histoires de couples peut-être sans relation avec le crime.

Ari Thór est en ménage avec Kristin dont il a un fils Stefnir. Pourtant cette dernière rêve à d'autres amours puisque son compagnon est trop obsédé par la résolution du crime. Le maire de Siglufjördur, Gunnar, dont la femme est restée en Norvège, pense à son assistante Elin en termes peu reliés au boulot. La maison du drame fut la résidence de Jónmundur et des jumeaux Börkur et Baldur. Tous trois travaillaient dans la pêche du harengs au temps de sa splendeur mais un des jumeaux mourut de manière étrange.

Le narrateur procède par une alternance de description, de dialogue et d'un discours Off. Ce discours Off apparaît dès Juillet 82, donc bien avant le crime et l'enquête de Ari Thór. C'est le monologue d'une personne inconnue enfermée dans un hôpital psychiatrique. Les détails le concernant sont fournis au compte-goutte tout comme le fait qu'il fut interné à la demande son père pour tentative de suicide. Ce processus crée un suspense supplémentaire car on ne peut s'empêcher de chercher à trouver un lien avec ce qui se passe en avant-scène à savoir l'enquête sur l'assassinat de Herjólfur.

De même le fait qu'Elin finira par tuer son ex-compagnon Valberg essayant de la récupérer, que la mort d'un des jumeaux fut peut-être la conséquence d'une tentative de viol tout cela met en exergue la violence faite aux femmes.

C'est un policier intimiste, le crime ou les crimes ne servent qu'à décrire une certaines vie sociale en Islande. Trois crimes pour le prix d'un, pas mal!

Ce n'est que sur la fin que l'on découvre que le récit off constitue les mémoires du policier Herjólfur quand il était jeune homme, que celui-ci reproduisait sur son épouse le comportement de son propre père sur sa femme, que le policier Herjólfur fut assassiné par son fils afin que cesse la violence vis-à-vis de sa mère.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nathwenn 2018-04-10T21:06:40+02:00
Or

J'ai beaucoup aimé ce polar par son ambiance, son suspense bien ficelé, la mise en haleine par le rythme et l'aspect psychologique de mener l'histoire.

c'est mon premier roman de cet auteur et je vais certainement lire très prochainement son premier polar, puis NATT le dernier

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Couet13 2018-03-30T20:18:03+02:00
Argent

Avec Mörk, nous retrouvons Ari Thor dans sa petite ville portuaire de Siglufjördur. Depuis le dernier tome, Ari Thor est en couple avec Kristin, avec laquelle ils ont eu un enfant.

L'inspecteur Herjolfur, son collègue, est assassiné près d'une maison abandonnée où il enquêtait. Ari Thor et son ex-collègue Tomas vont essayer de démêler le vrai du faux entre les secrets de certains habitants et les indices infimes. La pression est grande pour les deux hommes qui ont une forte pression de la population, des politiques et des médias, dans un pays qui n'a jamais connu le meurtre d'un policier.

Je trouve que l'ambiance oppressante du fjord manque par rapport au premier tome, cela permettait de donner un côté sombre qui manque dans Mörk.

Malgré ça, cela reste un bon polar qui se lit très facilement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Goupilpm 2017-12-21T01:46:57+01:00
Bronze

Alors qu'il remplace son subordonné atteint de grippe, l'inspecteur Herjolfur détecte, lors d'une ronde nocturne, quelque chose de suspect dans une maison abandonnée. Il descend de son véhicule, se dirige vers la maison, mais il est aveuglé par une torche braquée dans les yeux, un coup de feu retentit, il s'écroule... Ari Thor averti par la femme de l'inspecteur qu'il n'est pas rentré par à sa recherche et le découvre gisant au sol très grièvement blessé d'un coup de fusil dans la poitrine. Seul policier de la petite ville du nord de l'Islande, il demande des renforts en suggérant l'inspecteur Tomas, son ancien chef.

Rien de bien transcendant dans ce policier classique par sa forme, comme il est de coutume dans les romans policiers venus du froid l'enquête sans aucun indice piétine. Elle s'oriente dans un premier temps vers un trafic de drogue et suite aux relevés téléphoniques s'oriente vers un élu de la ville et son adjointe qui semble bien cacher des choses.

Pas de rebondissements spectaculaires l'enquête est linéaire, les deux policiers ne font pas de trouvailles spectaculaires. L'on suit bien en parallèle le journal d'un jeune homme interné dans un asile psychiatrique et l'on se dit quelques chapitres avant la fin qu'on tient une partie de la solution : qui cache quoi ?

L'enquête sur les notables révèle malencontreusement une information qui n'aurait pas due filtrée et l'on a droit à un deuxième meurtre qui se révèle le seul piquant du récit.

L'ambiance pesante du premier ouvrage de l'auteur qui se déroulait en huis clos à cause des conditions météorologiques avaient apportée un peu de relief au récit, mais ici rien de tout cela et malgré l'hiver on ne retrouve pas l'atmosphère qui fait la marque de fabrique des polars venus du Grand Nord. Le dénouement sans vraiment être téléphoné ne surprendra personne au vu du peu de personnes interrogées lors du dénouement de l'enquête.

Rien de bien sensationnel du côté des personnages : Ari comme à son habitude à des problèmes personnels dans son couple qui empiètent comme c'est souvent le cas sur l'enquête. On n'échappe pas aux sempiternels clichés sur la police. Malgré ces quelques petites ornières la dynamique de lecture se révèle plutôt bonne, la plume de l'auteur efficace et directe.

Une enquête gentillette à suivre mais qui ne restera pas dans les annales. A prendre plutôt sur la plage ou dans les transports en commun.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plume6117 2017-11-20T19:06:20+01:00
Bronze

J'ai lu ce livre sans savoir qu'il y avait déjà une aventure d'Ari Thor dans un premier opus.

Je l'ai lu facilement et rapidement, mais je m'attendais à quelquechose de plus prenant au vu de la mention "Meilleur polar de l'année 2016" que ce livre a obtenu selon deux journaux.

Si le suspens était maîtrisé, jusqu'au bout (ou découvre réellement le fin mot de l'histoire en même temps que le personnage), je ne l'ai pas trouvé prenant aux tripes. Je n'étais pas tenue en haleine, et je pense que cela est en grande partie dû aux personnages. Je n'ai en effet pas du tout réussi à m'identifier ou à m'attacher à eux, j'ai trouvé que leurs psychologies n'avaient été qu'effleurée et j'aurais aimé davantage de profondeur dans leur construction.

Cela reste néanmoins un bon polar que je conseille aux amateurs du genre, sans grandes attentes derrière.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armony22 2017-05-23T22:54:27+02:00
Argent

Retour en Islande pour le second volet des aventures d'Ari Thór. Une nouvelle enquête pour notre jeune policier qui prend de l'assurance et du caractère. Sans être extraordinaire, elle maintient le suspens jusqu'au bout.

Je ne m'attendais pas à la thématique abordée. Elle aurait toutefois pu être un peu plus développée.

Entre les chapitres nous retrouvons des extraits d'un journal intime écrit par un patient d'un HP. L'identité de ce mystérieux personnage ajoute une énigme supplémentaire et donne un peu de rythme au récit. Et ce n'est qu'à la toute fin que toutes les pièces du puzzle s'encastrent entre elles.

Petit bémol par rapport un premier tome, l'ambiance oppressante est beaucoup moins soutenue. Dommage.

Malgré tout une très bonne lecture, j'ai bien aimé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jean-Bernard 2017-05-05T21:22:24+02:00
Bronze

Un bon polar avec un final extra, l'auteur maitrise son sujet et nous balade tout au long des pages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GoldElie 2017-04-21T08:46:21+02:00
Or

Cette seconde enquête du policier Ari Thór nous plonge une nouvelle fois en Islande. Une ambiance nordique un peu moins affirmée que dans le premier tome, mais toutefois bien présente.

L'auteur met l'accent sur la psychologie de ses personnages qui, une fois de plus, détiennent certains secrets que l'on ne soupçonne pas.

Une voix murmurée nous interpelle régulièrement sous la forme d'extraits d'un carnet de notes. Elle constitue un rebondissement de taille lorsque son identité est révélée. Une construction efficace, puisque tout au long de la lecture, on s'interroge, on se demande qui se cache derrière ces lignes, sans se douter de la vérité. Lorsqu'elle éclate enfin, difficile de ne pas poursuivre jusqu'aux dernières pages afin de connaître le dénouement.

Une histoire habilement menée, de sorte que le lecteur captivé ne puisse ainsi rien deviner de son issue.

Une atmosphère pesante, des personnages convaincants et une intrigue solide font de ce polar islandais une réussite.

http://www.faimdelire.com/2017/04/mork-ragnar-jonasson.html

Afficher en entier

Date de sortie

Mörk

  • France : 2018-03-08 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 41
Commentaires 9
Extraits 12
Evaluations 14
Note globale 6.36 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode