Livres
528 694
Membres
548 859

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Marlene2303 2019-07-29T17:43:28+02:00

« Tu as été une reine depuis le premier jour. La pièce la plus puissante de tout ce fichu échiquier. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Eleana2731 2019-07-08T12:47:38+02:00

Tu as joué aux échecs avec ma vie et je ne savais même pas que j étais sur l’échiquier

Afficher en entier
Extrait ajouté par Panda21 2020-03-29T01:10:34+01:00

J’ai plongé les mains dans mes poches et j’en ai sorti les portefeuilles que j’avais chourés avant de tomber sur Ernie. Il fallait que je m’en débarrasse, si jamais je me faisais pincer. J’ai regardé autour de moi avant de me retourner et d’en ouvrir un. J’en ai sorti deux billets de vingt. Pas mal. J’ai jeté un coup d’œil à la carte d’identité qu’il contenait avant de jeter le portefeuille à travers la grille des égouts dans le caniveau.

Afficher en entier
Extrait ajouté par RiscakeLo 2019-07-04T18:15:02+02:00

– Il y a deux chirurgiens surqualifiés qui s’occupent de lui. Tout ce qui existe de meilleur pour Mount. Mais cette sacrée tête de mule refusait qu’on s’occupe de lui avant de vous avoir soignée.

– Quoi ?

Ma voix se brise.

– Il les a braqués avec un flingue, et tout et tout.

Ça ressemble exactement à l’homme que je connais, et que j’aime.

Attendez. Que j’aime ?

Le mot vient exploser dans mon crâne, comme la balle l’a apparemment fait avec le pare-brise de la voiture.

Est-ce même… possible ?

Je m’écroule dans mon lit, je n’ai plus de force. Elle s’avance.

– Vous allez bien, Mademoiselle Kilgore ?

Est-ce que je vais bien ?

Je ne sais pas quoi répondre. Pour l’instant, je me débats en réalisant l’évidence la plus choquante de toute ma vie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par RiscakeLo 2019-07-04T18:12:24+02:00

Je le jure, il gagne à chaque fois.

Mais, heureusement pour moi, quand il gagne, je gagne aussi.

Lachlan sort ses doigts et attrape la lingette humide planquée avec le lubrifiant. Parce que, même si techniquement je suis encore vierge dans ce domaine, à présent j’ai beaucoup d’expérience. Il enduit sa queue de lubrifiant et je me crispe lorsqu’il presse son gland contre mon petit trou serré.

Il ôte le vibromasseur de ma chatte et l’appuie contre mon piercing.

– Ce n’est pas juste !

Il pousse et s’enfonce juste assez pour faire vibrer mes terminaisons nerveuses de plaisir et déclencher des étincelles dans mon champ de vision.

– Dis-le-moi, dit-il en taquinant mon clito.

– Je t’appartiens.

Le triomphe illumine son regard quand il pousse à l’intérieur, et les sensations que j’éprouve me font gémir la fin de ma phrase :

– Mais toi, tu m’appartiens.

Alors qu’il insère sa bite dans mon cul, mon mari arbore un grand sourire.

– Tu as raison. Corps. Cœur. Et âme.

Il se retire puis me baise, mais je suis déjà à la limite de la jouissance.

Je jouis encore et encore, jusqu’à ce qu’il atteigne lui aussi l’extase et que nous nous fassions écho dans la cabine de l’avion. Nos cœurs battent à l’unisson, la sueur recouvre nos fronts.

– À présent, où allons-nous, bon sang ?

Je souris.

– Tu verras.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Joebook 2020-08-24T11:56:27+02:00

Tu as été une reine depuis le premier jour. La pièce la plus puissante de tout ce fichu échiquier.

Afficher en entier
Extrait ajouté par RiscakeLo 2019-06-30T16:32:27+02:00

But the nurse or doctor, or whoever the hell she is, agrees. “No. You’re right. He’s not going to die. He’s too damn stubborn. Even the devil would send him right back.”

A tiny sliver of relief works its way into the panic crushing my chest.

“You’re sure?”

She gives me a nod. “He’s got a couple overqualified docs working on him. Only the best for Mount. But the stubborn ass wouldn’t let them touch him until they were done treating you.”

“What?” My voice breaks.

“He pulled a gun on them and everything.”

That sounds exactly like the man I know and love.

Wait.

Love?

The word crashes through my brain like the bullet that apparently shattered the windshield of the car.

Is that even . . . possible?

I slump back on the bed, my strength sapped, and she comes closer.

“Are you okay, Ms. Kilgore?”

Am I okay?

I don’t know how to answer. Right now, I’m grappling with the most shocking—but obvious—realization of my life.

I’m falling in love with Lachlan Mount.

Scratch that. Not falling. I’ve fallen.

“Ms. Kilgore? Is something wrong? Are you in pain?”

I shake my head. “It’s not that. I’m . . . it’s just . . .”

Her eyes turn sympathetic. “Delayed shock?”

“Maybe.” The pillow cradles my head as I stare up at the ceiling and come to terms with the truth.

I’ve heard traumatic experiences can have a very crystalizing effect on your thoughts, but how could I have missed that this was building beneath the surface?

“Dance with me, Lachlan. Dance with me in Dublin.”

His smile from that night flashes through my brain. Is that when it happened? Does it matter?

“Let me reattach these leads so we can keep an eye on you. I’m pretty sure he’d literally kill me if I let anything happen to you now.”

She tapes my IV back down and then moves toward the machine, straightening out the tangled leads I ripped off before reattaching them to me, but I’m not paying attention to her at all.

Which is probably why I miss whatever else she adds to the mix pumping through my IV until she speaks.

“You need to rest,” she says as she removes the bag that was hanging there.

“What did you do?”

“Just gave you a little something to help keep you comfortable.”

My eyes grow heavy and I open my mouth to protest, but I’m no match for whatever drugs she sent pumping through me.

“He’ll be here when you wake up.”

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode