Livres
478 087
Membres
459 406

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

#murder, Tome 1



Description ajoutée par Hillja 2019-09-15T16:24:47+02:00

Résumé

Et si la peine de mort devenait un jeu de télé-réalité ?

Grâce à une application, les honnêtes citoyens peuvent désormais visionner, commenter et partager les exécutions des criminels envoyés sur l'île d'Alcatraz 2.0. Tout y est orchestré pour que leur mise à mort soit du grand spectacle.

Dee, lycéenne, se réveille dans cet enfer, accusée d'un crime qu'elle n'a pas commis.

Des millions de personnes vont-elles assister à son #massacre ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 46 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Hillja 2019-10-19T21:32:41+02:00

Elle prit une profonde inspiration et chassa le doute de son esprit. Le doute provoque l'hésitation. Si elle hésitait, elle mourrait.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

Nostalgiques d'Hunger Games voilà de quoi reprendre votre dose de trash et de massacre gratuit ! Mais dans un contexte contemporain et ultra connecté, où la télé réalité est un bon moyen de monnayer la peine capitale...

Moi qui ne suis pas fan du genre j'ai trouvé celui là assez addictif, bien que la fin soit un peu trop rapide à mon sens, et je me pose la question de l'utilité de plusieurs détails donnés comme significatifs pour l'histoire et dont on entend plus parler ensuite... Quelques incohérences mais un bon moment de lecture sous le signe de l'angoisse.

Afficher en entier
Lu aussi

Histoire abracadabrante au possible qui oscille entre le gore et le suspense romantique adolescent — un mélange déplaisant — et qui est en plus peuplée de personnages improbables, à commencer par l'héroïne, jeune femme à l'âge inconcevable, qui pense comme une enfant de treize ans et agit comme un Schwarzenegger au meilleur de sa forme. L'écriture gamine n'aide vraiment pas à se plonger dans cette ribambelle de meurtres horrifiques (c'est là le paradoxe : des passages d'une grande brutalité, avec moult détails sanglants, succèdent à des épisodes tout droit sortis de « 90210 » ou tout autre série du genre), elle exaspère plutôt par la bêtise qu'elle exsude.

Néanmoins, force est de reconnaître que tout est fait pour intriguer le lecteur, lui donner envie de connaître le fin mot de l'histoire. Qui est d'ailleurs « fin ». Trame à conserver, roman à réécrire.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Virgile 2019-10-18T16:49:29+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par seriallectrice 2019-12-13T00:47:32+01:00
Bronze

J'adore l'idée de base qui cache en fait une satire de notre société moderne, gouvernée par les réseaux sociaux, où n'importe qui, courageusement planqué derrière son écran, peut juger, condamner et lyncher tout un chacun.

Et je dois dire que cette idée où des assassins seraient envoyés sur une île, comme des vaches à l'abattoir, pour être tués (quoique massacrés serait plus juste) en direct par des tueurs en série (mais habilités par le gouvernement, s'il vous plaît), le tout sous l’œil affamés de twittos réclamant "justice" ne manque pas d'ironie et fait froid dans le dos.

Pourtant s'arrête là le côté frissons de l'histoire. Bien que la description des meurtres soit très graphique et pour le moins créative et cruelle, il faut reconnaître que ça inspire plus le dégoût que la peur. Et l'espèce de pseudo romance est plutôt malvenue et étrange dans ce contexte. Elle n'était pas nécessaire et ne sème qu'une confusion dans la tête du lecteur (est-ce que je suis en train de lire une romance hyper glauque? Un thriller horrifico-romantique?). Bref, comme je disais, pas nécessaire.

Dans les points négatifs, je rajouterais des passages un peu trop faciles et improbables (même si en fait toute l'histoire est improbable) et un final et une explication qui m'ont déçue Spoiler(cliquez pour révéler)donc quoi? Alcatraz 2.0 aurait été créée juste pour que Kimmy puisse se venger de Dee? Un peu gros non?

Cependant c'est un livre qui se lit bien et qui est plutôt prenant. C'est juste dommage que l'idée de base n'ait pas été mieux/ plus exploitée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LadyMorgenstern 2019-12-11T23:57:40+01:00
Or

A mi-chemin entre "Cell 7", "Waste Experiment" et "American Nightmare", ce premier tome est haletant !

J'ai adoré l'idée de télé-réalité en prison avec des psychopathes, effroyable mais palpitant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Life_IsAJoke 2019-12-02T09:18:04+01:00
Bronze

Le concept de l'histoire est plutôt intéressant et dans le même genre que Hunger Games. Cependant, l'écriture est enfantine et manque vraiment vraiment de crédibilité (elle est sur une île de tueur et mis à part quelques aspects on dirait qu'elle part là bas à chaque vacance..). Toutefois, l'intrigue au niveau de l'enlèvement est vraiment très prenante et rend un peu plus attractif le livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bookyneuse 2019-11-24T22:35:14+01:00
Argent

C’est un roman qui bien sûr, m’a fait penser à « hunger games » au départ, les similitudes sont assez frappantes dans la trame, mais l’auteure a parfaitement réussi à me faire oublier la saga, et je me suis vite retrouvée immergée dans l’intrigue. Les premiers chapitres sont littéralement fracassants ! C’est sombre, gore et puis j’ai rapidement apprécié les personnages, aussi différents les uns que les autres. On suit en même temps quelques tweets pour parfaire le côté télé-réalité, ainsi que quelques passages de Postman, qui m’ont paru moins utiles pour l’avancée de l’intrigue et du coup moins intéressants. L’auteure mène bien toute son histoire, elle nous plante le décor avec des descriptions précises sans être trop longues. Ça m’a énormément plu, même si j’ai trouvé certains rebondissements assez faciles.

https://songedunenuitdete.com/2019/11/24/murder-t1-de-gretchen-mcneil/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Modestie 2019-11-21T13:43:53+01:00
Poubelle

Malheureusement #Murder n'a pas été pour moi une belle découverte,bien au contraire je n'ai pas pu dépasser les 20 premières pages.

Je dois avouer que je m'attendais vraiment a apprécier ma lecture et peut-être que j'en attendais trop au final.

Dés le premier chapitre le style de l'auteur m'a fait grincer des dents tant je le trouvais flou et "enfantin",de plus l'auteur nous jette en plein dans l'histoire sans rien nous expliquer de l'univers.

Cela vas sans dire que j'étais totalement perdu et c'est l'une des nombreuses raisons qui m'a faites arrêter ma lecture-sans parler du personnage principal plus qu'agaçant-.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maelle27 2019-11-17T11:28:59+01:00
Or

Bonne lecture!

Histoire d'une île habitée par des "meurtriers" et des maliaques qui les poursuives pour leur donner la mort. Quelques moments que j'ai trouvé assez gore mais le courage de Dee ma impressionnée ainsi que des rebondissement auxquels je ne m'attendait pas.

La fin avait quelque chose de perturbant ce qui me donne vraiment envie de lire la suite!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bookflixnchill 2019-11-17T10:16:32+01:00
Lu aussi

Une superbe idée mais des personnages trop supperficiels qui ont tout simplement ruiné l'histoire. Dee est une jeune fille ecervelée se retrouvant sur une ile remplie de tueur et la seule chose qui la préoccupe c'est Nyles, le beau blond anglais...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MadameRatou 2019-11-14T20:46:49+01:00
Or

Dans cette histoire pour le moins originale nous faisons la connaissance de Dee Guerrera, une lycéenne des plus banales âgée de dix-sept ans tout juste dont la vie va basculer quand elle sera reconnue coupable du meurtre de sa demi-sœur, Monica Patterson. Après l’annonce de la sentence au tribunal où elle a été jugée et malgré le fait qu’elle clame haut et fort son innocence, elle sera endormie et transportée sur l’île d’Alcatraz, une prison nouvelle génération réservée aux meurtriers les plus connus. Le principe ? Des condamnés vivent leur vie — ils ont un logement, des activités, un travail — avec une épée de damoclès au-dessus de la tête et des tueurs en série approuvés par le gouvernement vont les pourchasser jour et nuit afin de les massacrer de la manière la plus horrible possible en direct, puisque tout est filmé et retransmis à travers le pays pour distraire la population. Tous ignorent qui est à l’origine de cette idée macabre, quelle est son identité, à quoi il ou elle ressemble. Nous savons simplement que le / la responsable se fait appeler « le Postman ». Concrètement, la jeune fille a atterri dans une émission de télé-réalité où des assassins comme elle sont des vedettes destinées à se faire exécuter face caméra, rien que pour l’audience. Bien vite elle fera de troublantes découvertes et réalisera que le créateur de ce show grotesque en sait beaucoup sur elle et son douloureux passé. Dee saura-t-elle rester en vie suffisamment longtemps pour lever le voile sur ce mystère, ou se fera-t-elle tuer devant le monde entier ?

Maintenant que je vous ai rapidement parlé de l’histoire, nous allons voir ce qu’il en est des protagonistes. Et on va commencer par l’héroïne, qui m’a un petit peu posé problème. D’un côté, je pense l’avoir trouvée intéressante et forte, courageuse et téméraire. Elle veut découvrir la vérité sur la mort de sa demi-sœur et est prête à se mettre sur le devant de la scène parvenir à ses fins. Seulement, si on regarde bien, quelque chose cloche. Elle semble complètement détachée et s’adapte bien trop facilement à la nouvelle situation qui lui a été imposée. Oui, parfois, il lui arrive d’avoir peur, ce qui peut se comprendre. En revanche, si j’étais à sa place, je ne pense pas que je serais aussi sereine (c’est même sûr et certain). C’était comme si elle se disait « je sais que je suis foutue mais qu’importe, au point où j’en suis, je n’ai qu’à foncer dans le tas ». Elle ne connaît rien à l’endroit où elle a été envoyée, elle sait qu’elle ne peut accorder sa confiance à personne, elle est entourée par des psychopathes, et pourtant, elle ne va pas se méfier outre mesure. Nyles, en ce qui le concerne, m’a plu dès le début. Je l’ai trouvé attachant, mystérieux, et plus les pages ont défilé, plus il me paraissait fade, niais. Griselda, elle, reste la même du début à la fin : malpolie et méchante. Mais le lecteur va finir par l’apprécier et se rendre compte qu’elle est très gentille. Ethan, quant à lui, est le comique de la bande. Il sort des répliques de films cultes à tout bout de champ et détend l’atmosphère à l’instant où il apparaît dans une pièce. Son rôle n’est pas très important, c’est dommage. Mara, pour finir, est la voisine de Dee. Elle est vue comme une fille bizarre qui reste cloitrée chez elle et ne parle à personne. Eh bien, je l’ai adorée.

L’île sur laquelle (sur)vivent désormais nos condamnés est très étonnante. Je m’attendais à tomber sur une prison lambda mais il n’en est rien. Pire, on est loin du compte ! Ici, il y a une maison pour chaque personne, un glacier où on peut lire « ice crime » sur la pancarte (notez le jeu de mots), une bibliothèque, une salle de sport, une épicerie, etc. Une vraie petite ville. Tous doivent d’ailleurs travailler afin de gagner de l’argent, ce qui leur permettra de s’acheter à manger et à boire. Bien pensé. Les bourreaux, eux aussi, sont particuliers. Ils ne sont pas beaucoup mais ont chacun une façon de faire, un lieu caché où commettre des crimes, une communauté de fans qui les suivent sur la toile, et un thème. On a par exemple une sorte de Robin des bois qui utilise des flèches pour tuer, ou encore une nana qui envoie ses animaux manger ses victimes.

Je vous passe les détails mais la fin m’a un poil semblé tirée par les cheveux. Une unique chose m’a convaincue. Pour le reste du roman, j’ai trouvé que l’héroïne n’était pas vraiment terrorisée par ceux qui se sont mis à la pourchasser ; que les autres protagonistes manquaient de profondeur et n’étaient pas assez développés ; que le manque d’informations sur les méchants était regrettable (qui sont-ils, d’où ils viennent, pourquoi ont-ils été choisis ?) ; que la partie romance était inutile ; et que le Postman restait bien trop énigmatique (comment a-t-il pu obtenir autant de pouvoir ?). Parmi les points que j’ai aimés, il y a l’univers dystopique. C’était astucieux ! Les mises à mort peuvent parfois virer au gore — ce qui est parfait pour la saison — et même si ça ne fait pas peur, une ambiance sombre se ressent. Ce n’est pas un chef d’œuvre de la littérature mais j’ai adoré lire #Murder. On a de l’action à chaque instant, de la violence, des passages ensanglantés, et une intrigue passionnante. Ce livre raconte l’histoire de tueurs poursuivis par d’autres tueurs, et c’était grandiose. Merci aux éditions Page Turners pour l’envoi de ce livre, et pour la confiance qui m’a été accordée. J’ai pu découvrir un bouquin génial. ♥

Afficher en entier
Commentaire ajouté par equitbook 2019-11-14T11:20:56+01:00
Bronze

J ai bien aimé ce livre même si la fin a été un peu rapide a mon goût surtout que j avais déjà de gros doute .

Par contre le choix de la couverture est un peu bizarre car elle nous spoil un peu le livre je trouve .

J attend le tome 2

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilith86 2019-11-10T10:12:33+01:00
Lu aussi

Une très bonne surprise que ce roman ! Même si j'aurai préférée voir cette histoire en un seul volume, ce qui se passe dans ce premier tome peut se suffire à lui même. L'univers est très riche. Les méchant tout comme les héros sont bien travaillés. Les meurtres sont originaux et le suspense tient bien la route ! J'ai finalement hâte de lire le tome 2 !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"#murder, Tome 1" est sorti 2019-10-16T19:46:21+02:00
background Layer 1 16 Octobre

Dates de sortie

#murder, Tome 1

  • France : 2019-10-16 (Français)
  • USA : 2018-08-07 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • #Murdertrending - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 46
Commentaires 19
Extraits 5
Evaluations 27
Note globale 7.3 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode