Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de musea_uranie : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Njinga : Histoire d'une reine guerrière : 1582 - 1663 Njinga : Histoire d'une reine guerrière : 1582 - 1663
Linda Heywood   
La biographie détaillée de la reine Njinga, qui a affronté au XVIIe siècle les colonisateurs portugais. Ceux-ci étaient en train de dépeupler l'Afrique centrale et de la transformer en un réservoir d'esclaves destinés à être déportés au Brésil. A la tête d'une armée d'hommes et de femmes, la reine lutta sans relâche, faisant tout aussi bien appel aux armes qu'à la diplomatie.
Le Garçon en pyjama rayé Le Garçon en pyjama rayé
John Boyne   
Un roman qui bouleverse, les camps de concentration vu par les yeux d'un jeune enfant allemand qui ignore tout de la Shoah et de la politique de son pays, une amitié sincère et fidèle entre deux petits garçons que tout oppose et qu'un grillage sépare, une fin horrible et inattendue, un poids sur la conscience.
A lire absolument.
Les Emmurés Les Emmurés
Serge Brussolo   
Claustrophobe s abstenir!!!! ;-)
A nouveau Brussolo a su me tenir en haleine jusqu'au bout dans ce thriller haletant, oppressant, glauque... Les personnages sont bien décrits, l'ambiance, le décor planté magistralement.
Notre "héroine", Jeanne nous trouble par sa relation avec les hommes, son besoin d'emprise et à la fois de soumission joue un rôle important tout au long du roman.
On plonge à nouveau dans les bassesses de l'âme humaine, confrontés aux délires vicieux d'un gamin qui nous emplit à la fois de dégout et de révolte.
On retrouve les thèmes préférés de Brussolo, l'isolement, la séquestration, on est happé par une histoire étouffante, un huit clos plein de psychologie, un superbe bouquin!!
Un livre facile à lire que je conseille vivement!!!

par rachl
Le propre et le sale L'hygiène du corps depuis le Moyen Age Le propre et le sale L'hygiène du corps depuis le Moyen Age
Georges Vigarello   
Il est difficile d'imaginer qu'autrefois des gens se lavaient seulement trois fois dans leur vie: à la naissance, la veille de leur mariage et à leur mort; ou que plus tard, toute une communauté pouvait se laver chacun leur tour dans le même bain (je n'aurais pas voulu être la dernière).

Pourtant les bains publics étaient largement répandus au Moyen-Âge.Ce sont les grandes épidémies comme la peste qui ont exacerbé cette peur de tout ce qui pouvait pénétrer à l'intérieur du corps par les pores de la peau. Il fallait le plus possible fermer ces ouvertures. L'ignorance aidant, l'eau a été bannie et dès lors le concept de propreté s'est appliqué au vêtement. Pour être propre, il fallait changer de vêtements et porter des vêtements d'une blancheur éclatante. Je comprends maintenant l'origine de l'expression "s'habiller propre" qu'utilisent encore plusieurs personnes quand elles veulent être bien habillées pour sortir (je m'étais toujours demandée pourquoi un vêtement élégant était qualifié de "propre"). Je comprends aussi l'utilisation ancienne des langes serrées autour des nouveaux-nés.

Par chance, les découvertes de Pasteur ont permis de voir les choses autrement.

Par sa multitude d'exemples dans la vie quotidienne à diverses époques, ce livre est une mine d'informations extrêmement intéressantes sur l'hygiène du corps depuis le Moyen-Âge jusqu'au XXe siècle.


par Lazout
Silo Silo
Hugh Howey   
C'est l'un des meilleurs bouquins que j'ai lus cette année ! J'étais déjà charmée par le résumé : une véritable société perdure sous terre, à l'abri des vents toxiques qui ont rendu la planète inhabitable. Ce peuple est régi par de nombreuses règles, la première étant de ne montrer aucun signe d'intérêt pour l'extérieur. Quiconque manifeste le désir de sortir voit son vœu se réaliser, mais malheureusement c'est aussi la mort assurée.

J'ai vu récemment 10 Cloverfield Lane, le résumé de "Silo" me faisait un peu penser à ce film que j'ai bien aimé. Mais finalement il y a très peu de similitudes, "Silo" fut donc une totale découverte.

Ce roman a comblé mes attentes ! Les personnages sont bien creusés, on ne se contente pas de trembler pour les "gentils" ou haïr les "méchants". On comprend la logique de chaque camp, leurs actes paraissent à chaque fois justifiés (il m'a quand même fallu du temps pour appréhender Bernard). J'ai beaucoup apprécié les personnages du début (Holston, Jahns et Marnes) mais Juliette est pas mal non plus dans son genre, j'aimerais être aussi débrouillarde et douée de mes mains qu'elle. Les longues descriptions m'ont vraiment plu, elles aident à s'ancrer dans l'histoire, à vivre les évènements. Et je n'ai pas trouvé qu'elles gâchaient le suspense, ça n'était vraiment pas simple de me décrocher de ce livre ! J'ai quand même une question qui demeure : pourquoi il n'y a pas d'ascenseurs, même secrets ?

Je meurs d'envie de lire le deuxième tome, évidemment !

par RazKiss
Les Monstres Les Monstres
Alfred Elton Van Vogt   
Après toutes les éloges du prologues sur ces quelques nouvelles, difficile de ne pas être déçu... C'est un peu dommage. Je vous conseille donc de passer directement au vif du sujet pour ne pas être influencés.

Certaines nouvelles ont un concept assez intéressant, d'autres sont selon moi plutôt banales, même si le tout reste bien écrit.

Ouais nan, je n'arrive plus à être objective, ce prologue m'a vraiment plombé le truc, je m'attendais vraiment trop à être scotché au bouquin et mourir de peur tellement c'était bien fait...

par Djulaie
Le Parfum Le Parfum
Patrick Süskind   
Je m'attendais à un roman long, incompréhensible et barbant, mais c'est raté et j'ai été agréablement surprise. Comme l'à dit une critique :" à chaque page, de nouvelles senteurs", c'était le but non ?

par vagabonde
Le Repaire des rats Le Repaire des rats
James Herbert   
rien que d'y penser, j'aime cette sensation qui s'insinue au fil de l'histoire, et se retrouver dans leur repaire avec toute cette peur de se faire dévorer vivant par des rats (frissons garantis) j'adore.

par ricou
Le Labyrinthe de Pharaon Le Labyrinthe de Pharaon
Serge Brussolo   
Il s'agit sans nul doute de mon livre préféré. Même après l'avoir lu 5 fois, je me replonge toujours avec plaisirs dans les aventures d'Anouna et ce retour au temps des pharaons. J'angoisse toujours autant à l'idée de savoir ce qui va arriver à notre héroïne charismatique et si celle-ci va se sortir de toutes ses mésaventures. Enfin, le personnage de Dakomon m'attriste toujours autant.
C'est donc avec un plaisir non dissimulé que je conseille ce livre à tous ceux qui passeraient par hasard sur cette fiche et qui hésite encore à démarrer leur lecture.
Le Projet Morgenstern Le Projet Morgenstern
David S. Khara   
Troisième tome des aventures de l'agent du Mossad, Eytan Morgenstern, dont le succès du premier épisode aura fait de notre héros, une légende. Rappelons un peu les faits... Eytan est un jeune enfant juif polonais pendant la seconde guerre mondiale et qui subit des expériences douloureuses dans un camp, entre les mains du professeur Bleiberg. Ces expérimentations lui permettent aujourd'hui de récupérer plus vite que la normale et de vieillir moins vite, en somme, Eytan est devenu un surhomme sur le plan physique. Après la guerre, il intègre les services secrets britanniques puis israéliens. Il devient un chasseur de criminel de guerre.

Dans ce dernier opus, Eytan se retrouve confronté, auprès de ses amis, au Consortium qui mutile des soldats pour leur greffer des prothèses aux technologies étonnantes, dans le but de réaliser une armée imbattable, c'est la partie visible de l'iceberg bien sûr.

Le projet Morgenstern ne déroge pas à la règle. L'auteur, David S. Khara, propose un récit très cinématique. Alliant parfaitement réflexion et action, il nous propulse dans l'univers du tueur avec aisance, le tout agrémenté de réminiscences en noir et blanc sur le passé du grand chauve. Là où s'enliserait un texte habituel, l'auteur sait distiller le suspens afin de nous obliger à avancer. L'écriture est indéniablement et extrêmement efficace.

Le récit, quant à lui, est fidèle aux deux premiers épisodes. La quête du tueur pour venger un peuple opprimé utilise toujours la même trame. Mais l'histoire diffère quelque peu. Nous découvrons un héros plus humain, avec des sentiments, alors que Bleiberg nous le montrait presque comme un homme au sang-froid. Les parties historiques et générales nous présentent désormais un passé douloureux fait de fuite, de peur et d'amour envers des combattants épris d'un seul mot : liberté.

Le début du roman patine malgré les qualités de l'histoire et du style, mais à la fin du premier tiers, le récit prend sa vitesse de croisière pour ne plus la quitter jusqu'à la dernière page. Ce commencement un peu fastidieux vient certainement des périodes évoquées par chaque chapitre qui en l'espace de quelques pages vous font perdre un peu les pédales.

Hormis ce petit défaut, Morgenstern est un roman d'action intéressant, d'un bon niveau, même s'il reste inférieur aux deux tomes précédents, mais avouons que Bleiberg et Shiro avaient mis la barre très haute.

Le seul regret que nous pourrions avoir est de perdre un héros tel que Morg. De plus, les recherches de l'auteur nous permettent de nous informer et de nous documenter sur des périodes difficiles et dont l'histoire efface parfois certains pans un peu trop facilement.

En espérant pouvoir lire cette plume énergique rapidement.

par Skritt