Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mwa-Audrey : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
How to Ruin, Tome 1 : How to Ruin a Summer Vacation How to Ruin, Tome 1 : How to Ruin a Summer Vacation
Simone Elkeles   
Comment ça, une série de Simone Elkeles non publiée en France?!
Ah nooooon, j'suis pas d'accord!

J'ai donc décidé de prendre le taureau par les cornes, j'ai acheté les trois tomes de la saga How To Ruin, et je viens de terminer le tome 1.

C'est un coup de coeur, comme tous les livres de Simone Elkeles, il me semble hehe!

Amy est une jeune américaine de 16 ans, qui se retrouve un jour obligée d'aller passer son été avec son père qu'elle ne connait presque pas. Pourquoi? Parce qu'elle est le fruit d'un soir entre ses parents, qui ne sont pas mariés. Et... elle ne voit que son père une fois par année, à l'occasion de son anniversaire. Là, on compatit tous au sort d'Amy, parce que franchement... pas fastoche! Et puis.. elle ne part pas n'importe où, hein. Elle part en Israël, le pays d'origine de son père!
Ouille, aïe, ouille.

Elle va devoir changer son train-train, vivre avec une famille qui n'avait même pas conscience de son existence jusqu'à ce qu'elle débarque chez eux, et dans une communauté où elle ne connait personne. Heureusement, les Israélites parlent anglais, et elle finit par nouer quelques amitiés. Mais il reste Avi, Avi qui fait partie de la bande d'amis de la communauté, qui est... brute de coffrage, j'ai envie de dire! Ils sont comme chien et chat. Incapables de se sentir.
A moins que...

Je vous l'ai dit, ce premier tome est un coup de coeur, pour bien des aspects chez moi.

Je me suis demandée au départ si j'allais adhérer. Après tout, Israël n'est pas un sujet facile. M'enfin, nous parlons de Simone Elkeles!

Le caractère d'Amy m'a d'abord un peu dérangée, je l'admets, pourtant, elle a bien réussi à me faire rire, avec des situations cocasses et des remarques impossibles. Puis, à vivre dans cette communauté qui ne semble pas lui ouvrir les bras, elle mûrit, et change un peu. Je l'ai beaucoup appréciée par la suite, et je me suis presque identifiée à elle.

Lorsqu'elle arrive en Israël, elle doit rencontrer une famille dont elle ignore tout, et la réciproque est valable aussi. Amy sait juste que sa grand-mère, sa Safta, est malade. J'ai beaucoup apprécié sa famille, même si les premiers rapports furent... compliqués. Justement, on s'aperçoit que les choses ne coulent pas de source. Et puis, on fait la connaissance de la Safta d'Amy. Oh mon Dieu, elle est tellement douce! Je l'ai tout de suite aimée, et Amy aussi. Elle sait avoir trouvé en elle une alliée, quelqu'un qui l'aime dès le premier regard.

J'en ai voulu à Amy de jouer les têtues et les récalcitrantes, en même temps, elle considère son père comme le "Donneur de Sperme", terme peu reluisant, en même temps, quand on vous raconte que vous êtes une erreur d'un soir, on peut difficilement faire mieux. Ses rapports avec son père sont conflictuels, et pourtant, on sent qu'il l'aime. Et on apprend qu'il n'a jamais cessé de se battre pour elle. Là nait une complicité entre eux qui va grandir, la naissance de la relation entre un père et sa fille... lent et magique.

Nous rencontrons aussi la bande de copains d'Osnat, la cousine d'Amy, et plus particulièrement Avi, qui, vous l'aurez compris, est le deuxième héros de l'histoire. Ils ne peuvent pas se sentir. Et on ne comprend pas cette haine qu'il semble lui vouer. Tout est matière à conflit, en même temps, on sent l'attirance entre eux, et on n'attend qu'une seule chose, qu'ils s'embrassent enfin! Quel couple... Ils sont des blessés de la vie, et chacun d'eux a quelque chose à apporter à l'autre. Complémentaires. Beaucoup plus attachés à l'autre qu'ils ne voudraient bien l'admettre. Leur histoire ne peut durer que le temps de l'été, car elle doit repartir, et lui intégrer l'armée. Mais que peut-on contre les sentiments?
Je les aime!
Et j'ai hâte de les retrouver dans le 2!

Un autre point que j'ai énormément apprécié, c'est justement ce thème de l'Israël. J'ai appris beaucoup de choses, sur la guerre entre Palestiniens et Juifs, sur leur manière de vivre... Sur l'histoire de la Terre Promise, et j'ai eu vraiment l'impression de découvrir ce pays avec Amy, avec les mêmes yeux émerveillés. Il y a tellement de choses que j'ignorais!
Tout ceci mélangé avec une histoire d'amour, de découverte de soi et de ses origines... Comment ne pas aimer?

Une plume guillerette et sérieuse selon les moments, qui sait dire juste les mots qu'il faut pour plaquer un sentiment en vous, pour vous faire vibrer... Simone Elkeles a un don.

En bref, je vais m'arrêter de parler, je pars dans tous les sens, mais je vous conseille vivement ce premier tome de la saga How To Ruin, franchement, foncez! (si vous lisez en VO, of course!)
Ella et Micha, tome 1 : Jamais sans toi Ella et Micha, tome 1 : Jamais sans toi
Jessica Sorensen   
J'ai adoré et je l ai lu en 2 jours vivement la suite le 2 est pour juillet et le 3 pour octobre

par bimba25
Jeux dangereux, Tome 1 : Le défi Jeux dangereux, Tome 1 : Le défi
Emma Hart   
Une lecture franchement moyenne qui ressemble à d'innombrables autres bouquins de genre New Adult.
Pour commencer, il faut reconnaître que ce n'est pas de la grande littérature hein. Bourré de grossièretés, comme dans tous les livres de ce type. Les auteurs cherchent sans arrêt à faire passer les étudiants pour des fêtards qui couchent avec n'importe qui, boivent à longueur de temps et ne sont pas foutus de faire une longue phrase correcte sans gros mots. Bref, ça m'horripile. Ici, on ne déroge pas à la règle. De la vulgarité en veux-tu, en voilà. "Bite", "la baiser", "nichons", "putain" et j'en passe sont de rigueur. Tout ne tourne qu'autour des coucheries des uns et des autres.
Ensuite, on a le droit à tous les autres clichés habituels. Le beau gosse qui saute sur tout ce qui bouge se transforme au bout de 2 semaines en prince charmant fou amoureux qui sort des phrases mièvres et se montre aussi tendre qu'un fiancé. Je n'ai même jamais réussi à trouver quand et comment Maddie et Braden tombaient amoureux. C'est tellement... rapide et surréaliste. Ils ne se supportent pas et se moquent tous les deux de l'autre vu que c'est un défi. Et paf, après 2 brefs rendez-vous ridicules et quelques autres moments ensemble, ils s'aiment. Braden qui jurait que l'on ne pouvait pas trouver la femme de sa vie à 19 ans se met ensuite à y croire dur comme fer. Plutôt radical comme changement chez un homme qui accumule les conquêtes sans se souvenir de leurs prénoms.
Les amis se mêlent de tout ce qui ne les regarde pas et poussent les protagonistes dans ce défi que je trouve stupide. Et ce qui est encore plus débile, c'est que Maddie accepte d'y participer. Sur ce coup-là, je ne la comprends pas. Surtout que ça ne correspond pas à sa personnalité.
Et puis j'ai eu énormément de mal à m'habituer à l'écriture. Le temps employé est le présent mais avec inversion du sujet et du verbe, et je trouve que ça rend l'ensemble trop simple et bâclé. Ça m'a beaucoup perturbé. Je n'aime pas les phrases écrites ainsi : " — Je dirais qu’il y a de grandes chances, elle murmure en réponse." Et malheureusement, le livre en est truffé.
Bref, un livre très superficiel où la romance ne m'a absolument pas convaincue et où j'ai retrouvé tous les clichés que je ne supporte plus. Je ne lirais pas les autres tomes, surtout que le tome 2 est sur Aston et que lui aussi ne pense qu'avec ce qu'il a entre les jambes.
Une Semaine Avec Lui, Tome 1 : Une Semaine Avec Lui Une Semaine Avec Lui, Tome 1 : Une Semaine Avec Lui
Monica Murphy   
C'est super prévisible comme histoire, mais ça n'en reste pas moins intense et addictif puisqu'on veut à tout prix savoir ce qu'ils cachent tous les deux...

par Lusylila
Falling, Tome 1 : Te Succomber Falling, Tome 1 : Te Succomber
Jasinda Wilder   
Profondément intense et ravageur

Je déteste le titre et surtout la couverture qui ne rend vraiment pas justice au petit bijou qu'est cette histoire, en temps normal j'aurais dû passer complètement à côté, et pourtant...
Ce fût un ascenseur émotionnel intense...
Des personnages lumineux, excessifs, broyés, et terriblement attachants,
Des premiers émois amoureux merveilleusement bien retranscrits dans la première partie,
Une descente aux enfers bouleversante qui nous propulse à la place de l'héroïne, totalement anéantie par la douleur et foudroyée par le doute,
Et enfin une reconstruction qui nous asphyxie et nous terrasse, on manque d'air dans la 2ème partie, tant le style de l'auteur est brillant, inspiré et hypnotique, tant le personnage de Colt, est à se pâmer.
Imaginez-vous le style de "Beautiful disaster", mais en 100 fois plus déchirant.
Je ne suis pas du genre à m'émouvoir facilement, mais là, c'est puissant, éprouvant, bouleversant,
Ce roman m'a pris aux tripes.

Diamant : 9,5/10

Maeve Regan, Tome 1 : Rage de Dents Maeve Regan, Tome 1 : Rage de Dents
Marika Gallman   
Le Bit-Lit, ce n'est pas que des auteurs américains. Pour autant, pas facile de ne pas partir sur des aprioris quand l'auteur est européen (Suisse pour être exact). Les romans de Rebecca Kean ont prouvé qu'une écrivaine française pouvait faire des romans tout aussi excellents que Laurell K. Hamilton ou Jeaniene Frost seulement voila, rien ne distinctes Cassandra O'Donell (pseudonyme) de ces confères et bien heureux celui qui aurait retracé les origines de son auteur sans passer par l'absence de mention de traducteur.


Le premier tome de Maeve Regan ne renie nullement ses origines. Si l'auteur ne mentionne jamais de lieu (on ignore même dans quel pays cela se situe), les expressions et la mentalité de l'héroïne transpire son appartenance au vieux continent. J'avoue par ailleurs avoir ressenti un certain blocage quand à la mentalité de l'héroïne dans la première partie du récit. Maeve boit comme un trou et accepte de passer la nuit avec le premier beau mec venu pour une nuit sans lendemain (les moches boutonneux sont quand à eux forcement ennuyeux et ne mérite pas plus de 5 minutes de discussion). Si je reconnais que cet état d'esprit doit être récurrent chez beaucoup de jeunes, la question est de savoir si j'ai vraiment envie de m'attacher à une héroïne qui ne se fie qu'aux apparences? Fort heureusement, cet aspect gênant s'éclipse très vite au profit de l'histoire.


Pour ce qui est de l'histoire justement, Marika Gallman prend le temps de bien présenter ses personnages. Peut-être même un peu trop avec un récit qui manque de rythme dans sa première partie (le mot vampire se fait désirer). Et quand l'action arrive, c'est les révélations qui se font désirer. Les personnages tournent tellement autour du pot sur les secrets de Maeve que cela en devient vite irritant en nous faisant perdre toute tension du récit (que l'on ne retrouvera que sur la fin du livre).


Maeve Regan est un récit qui oscille le cul entre 2 chaise. L'héroïne est trop vieille et trop désabusée pour ressembler à une Zoe Redbird et trop jeune et pas assez mature pour lorgner du coté de Anita Blake et j'avoue ne pas toujours être certain sur quel pied danser... Roman jeunesse ou roman adulte? Sans doute entre les 2, faisant de ce roman une parfaite transition vers un récit plus adulte. Je me rend d'ailleurs compte que mon avis ne semble pas très positif. Pourtant, la lecture fut plaisante et pour défendre le livre, sachez que je ne suis pas le public cible du roman. Il serait donc regrettable ne pas laisser sa chance à ce récit, surtout que l'histoire est assez sympathique et que l'écriture s'avère bien meilleur que nombreux bit-lit que j'ai lu. J'encourage donc à découvrir ce Bit-lit à européenne et je serais aux rendez-vous pour la suite des aventures de Maeve. J'ai beau avoir été un peu trop dur sur la critique, je veux connaitre la suite...

par Caly
Ensemble Ensemble
Marine Sheridan   
Le résumé de ce livre m’a vraiment donné très envie de le lire et je ne suis déçue de l’avoir fait.

Jade enchaîne deux travails, son objectif reste inconnu des personnes qui la côtoient mais tous savent qu’elle a besoin de cet argent. De nature solitaire, elle n’aime pas parler de sa vie, ni que l’on parler d’elle, elle se fait donc discrète. Mais dans son regard on desselle une grande souffrance.

Jackson, sort juste de prison, de mauvaise fréquentation lui ont coûté sa liberté, bien qu’il n’est jamais fait de mal a personne, il va devoir faire ses preuves et surtout trouver un travail pour ne pas purger sa dernier année de d’emprisonnement derrière les barreaux. C’est avec beaucoup de mal qu’il trouvera un travail, la réinsertion est difficile pour celui qui veut s’en sortir, c’est grâce au patron du restaurant où travaille Jade qu’il va trouver un poste de plongeur.

Dès leur première rencontre, il va se sentir attiré par Jade, malgré la froideur de celle-ci il a envie de se rapprocher d’elle, il aimerait pouvoir faire partir la tristesse dans son regard et la voir sourire. Chose qui ne va pas s’avérer simple, car la jeune femme ne se laisse pas facilement approcher, elle n’a pas pour habitude de se confier. Mais ne restant pas insensible au charme du jeune homme, surtout qu’il est à tomber, elle va petit a petit se laisser aller et à force de patience et d’heures supplémentaires en commun, ils vont se rapprocher et avoir une légère complicité. Rapidement les sentiments vont venir prendre une place importante dans leur relation, mais les secret pèsent sur Jade et Jackson qui ont peur de se dévoiler. Bien que patient, il voudrait connaitre les raison de son acharnement à vouloir toujours travailler plus et surtout connaître ce qui la tourmente. Lui aussi lui cache son passé, bien qu’il n’est pas grand-chose à se reprocher, il a peur de la perdre s’il lui avoue tout, sauf que voila, parfois le passé refait surface sans qu’on s’y attende et vient mettre la zizanie dans vos vies.

Jade est une jeune fille qui a vécu un grand traumatisme, la culpabilité et la douleur fait parti de son quotidien, elle se lève chaque jour avec les images de ce qui lui est arrivé. Elle va pourtant devoir apprendre à se confier et à ne plus avoir peur d’être jugée. Jackson aussi a un lourd passé, il a fait de mauvais choix, par amour il a perdu sa liberté, et il s’est juré de ne plus jamais se laisser avoir par une fille, mais son cœur se rebelle lorsqu’il va tomber sur Jade. Ensemble, ils vont avancer et apprendre à se connaître, rapidement les sentiments qu’ils vont développer l’un pour l’autre vont prendre une place importante dans leurs vie, ils vont devoir apprendre à gérer les angoisses de l’autre et s’ouvrir à nouveau. Tout ne va pas toujours être rose pour nos deux protagonistes. Il va falloir faire preuve de courage et de confiance envers l’autre.

Une très belle histoire, plein d’espoir et de réconciliations avec soi-même, j’ai apprécié que ce soit une double narration, ça m’a permis de me rapprocher des deux personnages et de les connaître plus en profondeur. C’est le deuxième livre que je lis de cette auteure, dans un style complètement différent de celui que j’avais lu, et j’ai aimé pouvoir me plonger dans cette romance au sujet difficile, mais agréable à lire.

http://www.livresavie.com/ensemble-de-marine-sheridan-2/#more-7205

par Natoche
Stage Dive, tome 1 : Rock Stage Dive, tome 1 : Rock
Kylie Scott   
Pour la science, j'ai lu beaucoup de livres dont je me pose encore la question : pourquoi ?! mais qu'est-ce qui m'a pris ?

La nouvelle génération ne se contente plus de bisous et d'élipses qui nous empêchent d'avoir tous les détails croustillants de l'acte (qui je le rappelle sont facilement disponibles sur le net). Le Young Adult ce n'était donc pas assez, on a créé le New Adult. Le but étant de voir évoluer des jeunes gens vers la vie d'adulte ; études, premier boulot, premières fois… O.K on voit bien le topo.

Commençons par les deux bons points :
• One point for the characters. Ils sont attachants, assez rapidement on se prend au jeu. Leurs dialogues sont réalistes et leur humour collent parfaitement bien à leur tranche d'âge.
• One point for the style of the author. Kylie Scott a une plume fluide qui rend le tout très addictif, percutant et bourré de peps. Elle donne de la vie aux pensées de Ev. avec beaucoup de réalisme.

Encore une fois, j'insiste sur ce mot 'Réalisme' car c'est bien ça qui m'a le plus gonflé. Elle a gâché son histoire parce que d'un côté, elle a une plume géniale avec le mordant qui accroche la lectrice et ses personnages qu'elle a crée avec amour ; mais en face, elle me colle des putains d'incohérences, juste WTF et crédibilité=0.
[Aucune surface solide n'a été maltraitée durant la lecture]

C'est d'une stupidité sans nom parfois, je n'avais plus la force de rouler des yeux. Je crois qu'en dehors du 'amoureux' en moins d'une semaine, c'est quand même la première scène de baise qui a eu le prix Mais-qu'est-ce-qui-m'a-pris-de-lire-ce-livre-et-pourquoi-je-continue-de-le-lire-bordel-de-mairde. Après le traumatisme de sa première culbute à l'arrière de la voiture au lycée, elle n'avait pas eu d'autres rapports. Elle est donc nerveuse. Normale. C'est donc pour ça qu'ils ont décidé de le faire juste au moment où ils reçoivent des amis chez eux, qu'ils montent à l'étage exprès en les laissant se démerder en bas avec les cartons de déménagements. MAIS BIEN SUR.

Bref, j'ai lu du New Adult.

par LLyza
Emma Wilde - Tome 1 Emma Wilde - Tome 1
Lou Duval    Emma Loiseau   
Que dire d'Emma Wild, c'est une fille qui ne manque pas d'audace, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. En vous plongeant dans le début de cette saga vous tomberez sous le charme de cette aventurière très sexy, qui veut tout faire pour retrouver la trace de son meilleur ami Jeff, la voici partie dans une aventure qui va la faire voyager jusqu'en plein milieu de l'Amazonie. Il en faudrait bien plus pour effrayer Emma. Elle n'a pas froid aux yeux et a un fichu caractère mais c'est aussi une héroïne pleine de bons sentiments à l'égard de ses amis.

Dès son arrivée, le ton est donné elle rencontre Jack, un avocat qui l'attire terriblement. Par la suite elle fera la rencontre d'Adam, un médecin humanitaire qui lui aussi ne laissera pas la belle de marbre. Parviendra t-elle à accomplir sa mission ? Elle ne s'attendais certainement pas à ces rencontres qui vont la déstabilisée !

Lou Duval et Emma Loiseau signe la une histoire trépidante pleine de sensualité et d'aventure. Les scènes érotiques sont très justement décrites, un mélange de passion et de sentiments qui nous tiennent en haleine. Ce roman est vraiment rythmé pas une minute à nous et on aime ça ! L'écriture est très plaisante, le vocabulaire utilisé très juste, on rentre dans l'histoire très vite et on en redemande !!!!
Je suis accroc sans le moindre doute à cette saga...Un seul mot à la fin de ce tome....Nooonnnn j'en veux encore ! Frustration quand tu nous tient !!! Je compte les jours qui me sépare de la suite ! Vite !!!

Si vous aimez le genre d' aventures mêlées à la passion et à l'érotisme alors n'hésitez pas une seconde!
Parallon, Tome 1 Parallon, Tome 1
Dee Shulman   
Avis très mitigé.
Rien qu'avant de le commencer, je ne savais pas quoi en penser. 4ème de couverture attirante mais couverture loin d'être belle. Et je me suis lancée. Parce que je teste beaucoup de nouveautés.

J'avoue l'avoir lu jusqu'au bout sans peiner. Et il se lit très vite, il faut dire. Mais à chaque chapitre, je n'ai pu m'empêcher de me demander si j'aimais bien l'histoire ou non.

Nous avons affaire à deux personnages : Eva et Seth. La première est une jeune lycéenne surdouée, mal aimée et insociable, et le second est un gladiateur amoureux et célèbre.
Eva, je l'ai bien aimé. J'ai aimé qu'elle se passionne pour ses études, pour les maths, la bio, ou les langues mortes. Je regrette, en fait, ne pas avoir vu à fond ses capacités. Parce que la majorité du livre tourne autour de sa maladie...
Seth, je n'ai pas accroché. Je n'ai trouvé aucun intérêt à son histoire d'amour, bien qu'elle soit essentielle. Je n'ai pas ressenti la moindre émotion.

Et l'histoire, en elle-même, est assez étrange. Il faut comprendre, il faut suivre. On arrive à un endroit sans savoir pourquoi, on part dans des flashbacks sans même un avertissement. On est trimballé un peu partout, sans carte ni boussole, et ça nous fait tourner la tête.
L'Intrigue, avec un grand I, est quant à elle quasiment inexistante. On espère tout au long de ce tome quelque chose de grandiose mais on reste sur notre faim.

Pour conclure, je dirais que ce qui m'a vraiment dérangé dans ce livre, ce sont ces deux personnages-ci. On joue une sorte de partie de ping pong sans vraiment en comprendre la raison. Selon moi, l'auteur n'a pas assez travaillé leur point de vue.

Cependant, je finirai par dire que j'ai tout de même apprécié ma lecture, bien qu'elle soit loin d'être inoubliable et en deçà de mes espérances. Je lirais néanmoins la suite, parce que je suis intriguée, et ce n'est jamais qu'une paire d'heures.

par Margot-L