Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mwa-Audrey : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Dans le silence de ton coeur Dans le silence de ton coeur
Alice Ranucci   
J’ai été attirée par ce livre en raison du résumé qui permettait une comparaison avec Hell de Lolita PILLE avec une héroïne cassante et cynique. Sans aller aussi loin que PILLE, on peut effectivement comparer ces deux livres : les auteures sont très jeunes et font plus un témoignage qu’une fiction par une narration quasi-orale. La narratrice semble écrire ses pensée ce qui donne un style très oral : phrases courtes mais percutantes. Et si la couverture et le résumé ne semblent pas très originaux, c’est cette narration qui distingue un mélodrame New Adult d’une véritable œuvre littéraire.


Claudia, 16 ans, ne pense qu’à boire, sortir et à Rodrigo. Les disputes entre sa mère et elle sont donc nombreuses. Mais pour Rodrigo, elle est prête à tout, y compris braver la colère de sa mère. C’est donc en la cherchant que celle-ci a un accident de voiture et y laisse la vie. La mort de sa mère ouvre les yeux à Claudia : ses amis sont fascistes et sa vie est vaine, il faut remédier à cela. Elle décide alors de lui rendre hommage en terminant sa dernière punition : être bénévole pour un foyer d’immigrés.


Les thèmes traités sont donc forts et d’actualité : la disparité des richesses, la pauvreté croissante, les immigrés de guerre ou qui cherchent un Eldorado. On connaît malheureusement tout cela mais traité par les infos. Le récit est moins impartial, on s’attache à ces victimes et petit à petit on devient comme Claudia : d’indifférents ou vaguement compatissants, on devient engagés et écœurés par le comportement des autres. Ces autres sont les amis de Claudia et même si ils exagérés, je trouve qu’ils représentent notre comportement : la bimbo, le macho, les soumis, les méprisants… On a tous un peu de cette essence en nous et Ranucci nous fait voir notre confort et notre chance. L’héroïne n’est pas franchement attachante mais nous faire compatir à ses malheurs n’est pas le but de l’auteure. Elle nous montre la puérilité et l’idiotie de ses 15 ans. Son récit est un exutoire destiné à son père qui augmente l’aspect autobiographique. Le récit est donc plus authentique et touchant. Cependant, je dois avouer que j’ai trouvé quelques longueurs dans la lecture bien que celle-ci soit vraiment rapide. La base de l’intrigue est trop classique : la fille rebelle dont le père se fiche, la mort de la mère, la repentance. C’est du déjà-vu. Sans compter que la promesse d’une héroïne badass et le cynisme ne sont pas franchement au rendez-vous. C’est un Hell pour très jeunes adolescents qui aime se concentrer sur le changement d’une héroïne. Je ne dirai pas que je suis fan car il n’y a pas assez de drame pour moi, mais ça reste un bon livre pour voir d’un autre œil les problèmes de société.

Vous pouvez retrouver un extrait de ce livre ici : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2016/08/dans-le-silence-de-ton-cur.html
Comme un livre ouvert Comme un livre ouvert
Liz Kessler   
Ashleigh, dit Ash, une adolescente de 17 ans un peu rebelle sur les bords qui a tendance à sécher les cours et ne pas travailler à l'école (ce n'est pas franchement ce que j'appelle être rebelle, ou alors je l'ai été sans même le savoir ^^). Malheureusement pour elle, sa vie est en plein bouleversement : ses parents traversent une crise au point de ne plus communiquer, sauf lorsqu'il s'agit de se hurler dessus. Pour échapper à l'ambiance pesante qui règne chez elle, Ash traîne avec Cat, sa meilleure amie peu conventionnelle au regard de la société, ou bien Luke, un ami d'enfance pas très futé mais vraiment gentil. Lors de sa fête d'anniversaire, Ash rencontre Dylan et même si ce n'est pas le coup de foudre au premier regard, l'attirance est bien là au point qu'ils finissent par échanger leur numéro. Ash commence à sortir avec Dylan et refuse de voir ce nouveau bonheur lui échapper, si bien qu'elle préfère ignorer que la situation entre ses parents ne s'améliore pas, bien au contraire. A l'école ce n'est guère plus brillant. Les cours ne l'intéressent pas, du moins jusqu'à ce que Mlle Murray, la nouvelle prof de littérature, parvienne à capter son attention et à lui donner envie d'en apprendre plus sur cette matière. Son monde s'écroule mais Ash refuse de l'admettre, s'accrochant presque uniquement à sa relation avec Dylan au point d'en venir à négliger Cat. Se sentant abandonnée, cette dernière finit par lui dire ses quatre vérités en face au point que leur amitié se brise. La vie de Ash part en lambeaux mais elle va trouver conseil et réconfort auprès de cette prof pas comme les autres qui lui apporte l'oreille attentive dont elle a tant besoin. le problème est que Mlle Murray fait également naître en elle des sensations inconnues jusqu'alors, des émotions qui la troublent et la chamboulent même si elle ne saurait pas mettre un nom dessus.

De nombreux sujets sont abordés dans ce roman et contrairement à ce que laisse supposer le résumé, l'homosexualité est finalement bien loin d'être le thème principal de Comme un livre ouvert. J'aime énormément les livres sur ce sujet et malheureusement ici ça a été traité un peu trop légèrement pour moi. J'attendais plus de profondeur, plus de remise en question, plus de doute, plus de réflexion. le souci est que la découverte de cette homosexualité est noyée dans un tas d'autres problèmes. Ash ne se pose pas vraiment de grandes questions existentielles. Si elle ne se rend pas compte immédiatement de ce qu'elle ressent en réalité pour Mlle Murray, sa prise de conscience n'est malheureusement pas retranscrite et ça m'a vraiment manqué qu'il n'y ait pas eu de moment précis, d'instant T où elle a réalisé et surtout accepté ses sentiments. Mlle Murray ne sera que le déclencheur, le déclic dont Ash avait besoin pour qu'elle comprenne ce qu'elle est réellement mais il n'y aura pas de véritable histoire entre elles. Mais ça ne m'empêche pas d'avoir passé une très bonne soirée en compagnie de la plume de Liz Kessler ! Dommage que le résumé ne corresponde pas tout à fait au livre, donc que le récit ne soit pas celui que j'attendais.

Comme je vous le disais, de nombreux sujets sont abordés. Il y a tout d'abord le thème du divorce, de ce qu'il advient lorsqu'on n'éprouve plus de sentiments. Sans oublier le ou les enfants qui se retrouvent au milieu. Vaut-il mieux les laisser de côté et leur assurer que tout va bien ou au contraire leur expliquer la situation ? Une fois le verdict tombé, Ash accepte la situation avec courage. Peut-être avec un peu trop de distance mais il faut dire que dans sa famille ils ont de sérieux problèmes de communication. Mais ce divorce est aussi l'occasion pour notre héroïne de renouer avec sa mère, et ça c'est quelque chose qui m'a fait énormément plaisir. Ca me faisait de la peine de pour elles deux de les voir cohabiter sans réellement interagir. Je suis en revanche plus sceptique en ce qui concerne son père. Peut-être parce qu'il est le premier envisagé le divorce. Et peut-être aussi un peu parce qu'il passe très vite à autre chose, au point qu'on en vienne à se demander s'il a vraiment attendu le divorce pour commencer à fréquenter une autre femme (que voulez-vous, mon petit cœur romantique ne supporte pas qu'on soit infidèle !)

Il est aussi énormément question d'amitié dans cette histoire. Délaissé par Cat, Ash se fait une nouvelle amie qui lui offre une autre vision des choses et elle réalise alors qu'elle peut avoir plus d'une amie à la fois et surtout des amitiés variées. Parce que Robyn est tellement mais tellement différente de Cat ! Cat ne se serait jamais intéressée à quelque chose comme le club de débat. Pire encore, elle n'aurait pas compris l'intérêt soudain de Ash pour la littérature. Notre héroïne peut donc compter sur la présence et le soutien de Robyn, et le lecteur ne peut qu'être rassuré à l'idée qu'elle ne se retrouve pas seule. Heureusement pour elle, Cat revient dans sa vie et si Ash semble respirer à nouveau, il en a été de même pour moi ! Je ne supportais pas de les savoir séparer même si Robyn est aussi quelqu'un de bien. Il est d'ailleurs dommage que son personnage soit cependant moins approfondi, ou disons plus fade comparé à Cat. Cat, merveilleuse Cat qui n'en a rien à faire que sa meilleure amie soit lesbienne et qui va même jusqu'à l'entraîner dans une boîte gay parce qu'elle sait très bien que Ash n'y serait jamais allée d'elle-même. Quel dommage d'ailleurs, sinon il n'y aurait jamais eu Taylor !

La suite sur http://lesmotspourrever.com/comme-un-livre-ouvert/
Le Petit Plaisir vol. 1 : La renaissance de Stacy Le Petit Plaisir vol. 1 : La renaissance de Stacy
S.C. ROSE   
J’avoue que la couverture m’a beaucoup attiré, elle est juste sublime et magnifique. Je voulais aussi un peu découvrir l’auteur. Je me suis rapidement plongée dans le livre et je l’ai rapidement lu aussi, étant donné qu’il fait très peu de pages. L’histoire démarre très rapidement, tout ce fait rapidement et avec beaucoup de facilité. Nous avons un personnage féminin un peu brisée, mais vu la façon dont l’histoire se fait, cela reste vraiment léger et du coup, j’ai eu une petite pointe de déception. Il manque un peu de magie dans cette romance et du coup c’est dommage, au vu de la couverture, je m’attendais à quelque chose d’assez explosif sur cette romance. Par contre, j’ai quand même adoré le jeu de séduction et le côté charnel que l’auteur apport, c’est très bien fait et bien implanter dans le texte, mais au final si l’on enlève tout ça, nous avons une romance presque inexistante. Mais je me suis facilement attachée à Stacy et à ses sœurs, qui apportent beaucoup de dynamisme à notre lecture. J’ai adoré le côté Jack l’éventreur durant le livre, même si c’est léger et pas assez poussé, l’auteur a su mener sa petite enquête jusqu’au bout sans que l’on sache qui se cachait derrière. La fin arrive bien trop rapidement au vu de son nombre de pages, mais aussi parce que j’ai un peu dévoré ce livre, finalement malgré une romance pas assez exploitée, mon petit cœur de midinette n’a pas pu s’empêcher de tomber sous le charme de cette histoire.

En conclusion, une bonne lecture malgré ses défauts. Une histoire d’amour assez inexistante si l’on enlève les scènes érotiques, un personnage féminin brisé mais pas assez exploité. J’ai aussi une impression de faciliter, tout est trop simple et tout ce fait rapidement. Sinon, je me suis très rapidement attachée aux personnages et à leur histoire. De plus, on n’a pas vraiment de doute sur la suite des événements, on voit cinq sœurs, on sait que chaque tome sera sur une des sœurs, j’espère vraiment recroiser Stacy et la voir évoluer, mais j’espère surtout que l’auteur exploitera un peu plus ses personnages pour nous apporter un peu plus de pages. Mais finalement, je suis assez pressée de découvrir les autres soeurs.

par Lily01
My destiny, tome 1 My destiny, tome 1
Stefany Thorne   
Il est très rare que je n'apprécie pas un livre. Pour être exacte, lorsque cela m'arrive, je mets cela sur le compte du style ou du genre de ce livre qui ne me correspond pas, plus que sur la qualité du livre en question. Mais je suis obligée de le dire tout net: j'ai détesté My Destiny ! Je ne comprends pas comment on peut avoir des papillons dans le ventre à la lecture de ce livre ! Sérieusement, les personnages sont caricaturaux (le petit ami violent, l'amoureux parfait, la belle-mère horrible...) et les situations se répètent encore et encore sans progresser d'un pouce ! J'ai déjà détesté des héroïnes mais Hope se place directement en tête de ces héroïnes, elle est insupportable à ne savoir prendre aucune décision ou à en changer toutes les deux minutes et à attendre qu'on décide finalement pour elle !
Rien ne sonnait juste dans cette histoire, des dialogues invraisemblables aux situations téléphonées, je me demande encore comment j'ai pu aller jusqu'au bout (avec une fin qui en prime n'en est pas une et ne termine en rien ce premier tome !) !

Ma critique va sembler très sévère, je l'écris sous le coup de l'énervement et de la déception après avoir fini My Destiny parce que je pense que tous les gens qui ont aimé ce roman n'ont pas compris une chose: l'amour, ce n'est pas ça ! L'amour, c'est être prêt à se battre pour celui ou celle que l'on aime. C'est prendre des décisions parfois difficiles. C'est faire confiance à l'autre. C'est savoir se parler.
Alors passez votre chemin si vous souhaitez lire une véritable et belle histoire d'amour !
Mon humour fascinant, tome 1 Mon humour fascinant, tome 1
Mell 2.2   
Par Frédérique sur http://www.prose-cafe.fr

J’ai acheté ce livre aux imaginales. Je n’avais pas flashé dessus, mais je me suis laissée convaincre par sa charmante auteure.

Alors si au début j’ai eu du mal de rentrer dedans (sans doute parce que je ne lis habituellement que de la Fantasy ancrée dans une période médiévale), j’ai totalement adhéré au fil de ma lecture.
Comment vous dire, c’est très prenant. On lit un chapitre deux, trois et on a plus envie de lâcher le livre. L’histoire est pleine de rebondissements. Si certains sont prévisibles, d’autres le sont beaucoup moins et l’auteur aime nous lancer sur une fausse piste pour nous surprendre (Mais j’avais quand même deviné qui était son père…).

L’héroïne, Penny, est une personne que je n’aurais pas aimée au lycée (Eh oui, j’avais horreur de me faire remarquer, tout son contraire), mais au fil des pages on comprend son mal-être et on a envie de devenir son ami. Elle est attachante, tous comme Théonis. Sous son apparence rebelle, c’est un garçon que je souhaiterai connaitre davantage s’il se présentait à moi. Comme quoi, il ne faut pas se fier à ce qu’on voit.

Par contre la façon dont Penny enchaîne les histoires d’amour me déroute un peu. Tout comme le parlé et l’attitude des anges. C’est déconcertant, mais en même temps cela ouvre une nouvelle vision des choses et cela rend le livre assez surprenant et original. Il a une pâte bien à lui.



Bref, un livre à découvrir si vous voulez passer un super moment avec des anges, pas comme les autres !!!

par ProseCafe
Second Chances, Tome 1 : Unraveling Second Chances, Tome 1 : Unraveling
Micalea Smeltzer   
En ouvrant ce livre, je m'attendais à un classique du genre: une histoire d'amour à l'université téléphonée mais divertissante.
Et c'est exactement ce que j'ai trouvé.
J'ai eu beaucoup de mal à accrocher avec l'héroïne, qui semble avoir une passion infinie pour les crises de larmes et adore se vautrer dans sa propre misère. Bien sûr, elle a un passé difficile et l'on serait blessé à moins, mais est-il vraiment nécessaire d'éclater en sanglots toutes les trois pages? L'auteur joue un peu trop sur la corde sensible à mon goût, et l'histoire en pâtit.
Le héros? Très sympathique, vraiment adorable. Aucune fille saine d'esprit ne pourrait lui résister. Heureusement qu'il est là, de même que les personnages secondaires, qui offrent une bonne distraction lorsque Mlle Larme-Facile devient, eh bien, trop difficile à supporter. (Je vous rassure, elle devient de plus en plus supportable au fil des pages.)

Après un commentaire aussi peu élogieux, vous vous dîtes sûrement que je vous déconseille fortement ce livre. Eh bien non. Il ne remporterait sûrement pas un concours d'écriture ni d'originalité mais est-ce vraiment ce que l'on demande à ce type de livres? Je ne crois pas. Si vous cherchez une lecture divertissante qui vous fera passer le temps sur la plage ou pendant que vous êtes coincés dans un chalet à la montagne avec une jambe dans le plâtre, alors ce livre est pour vous!
Sans compter qu'il serait, disons, avantageux d'avoir lu ce premier tome pour pouvoir attaquer le second qui, lui, pour le coup, vaut vraiment d'être lu...
Angie si mystérieuse, Tome 1 Angie si mystérieuse, Tome 1
Miss Shady   
C'est livre est vraiment superbe.
Il est très addictif et une fois commencer difficile de le lâcher. Il est très dur, les émotions sont brutes et très bien décrites. On y rencontre Angie qui souffre énormément et que la vie n'a pas épargné. On progresse lentement en apprenant à la connaitre. Les personnages qui l'entoure sont intéressants mais clairement c'est elle et son histoire qui m'ont subjuguées. Il y a aussi des moments de rire grâce au franc parlé de notre héroïne. Elle n'a pas la langue dans sa poche.
Sa rencontre avec Ben va beaucoup l'aider mais aussi la paniquer.
Certains passages sont prévisibles mais l'auteur maintient parfaitement le suspense, on ne découvre le passé d'Angie que peu à peu.
Au delà de la romance, il y a une vrai histoire, de vrais sensations.
C'est bien écrit et poignant.
J'ai adoré et le tome 2 s'impose en espérant une fin heureuse pour Angie et Ben.



par vivie2508
Le règne de la nuit, Tome 1 : La proie du vampire Le règne de la nuit, Tome 1 : La proie du vampire
Bonnie Vanak   
Bof, franchement rien de transcendant dans ce roman. Je l'ai trouvé plat, mal écrit, tellement lourd de clichés qu'il en devenait impossible à soulever. Bref, pas ma tasse de thé.

par Ellana06
Mes trois frères et lui -Tome 1 Mes trois frères et lui -Tome 1
Miss Shady   
Si on met de côté le comportement des triplés qui est franchement écoeurante [spoiler](Désolée, mais "faire tourner" une fille, ce n'est rien de moins que du viol. Elles donnent leur consentement pour un mec, par pour trois, même si ce sont des copies conformes. Et pour des flics c'est franchement moyens.)[/spoiler], l'écriture est vraiment maladroite, et je me demande s'il y a eu relecture, parce que les fautes qu'on y trouve... Franchement pas professionnel.
Malgré ça, l'histoire a une bonne base.
Cependant, tout les personnages me sortent par les trous de nez, même Coralie.
Mais alors s'il y a second tome, j'aimerais vraiment un personnage masculin qui ne soit pas un connard parfait.
Entre les triplés et leur jeu malsain, et l'autre débile qui ne comprend pas quand une fille lui dit non et qui insiste jusqu'à ce que, faible comme elle est, madame change d'avis.
Follement amoureu.x.se ou pas, quand c'est non, c'est non. Que ma moitié insiste par des cajoleries, des bisous et des "je peux pas m'en empêcher", c'est canapé direct, si ce n'est la porte.

Bref. Je n'ai pas apprécié. Et je trouve ça bien dommage car le synopsis me donnait bien envie.

par Rodney
Live to Love - Saison 1, Tome 1 : La puissance des secrets Live to Love - Saison 1, Tome 1 : La puissance des secrets
Shana Keers   
http://wp.me/p5AuT9-1mZ

Un roman du genre déjà vu mais agréablement surprenant. Pourquoi ? L’auteur a su mettre sa petite touche personnelle pour s’en démarquer. Chose que j’ai beaucoup appréciée. « Live to love, la puissance des secret » de Shana Keers. Une première partie très prometteuse …

Deux héros incompatibles. L’un commence son nouveau job en tant qu’enseignant à l’université. Un homme à femmes doté d’une arrogance démesurée mais qui a ses propres secrets. Thomas. L’autre est étudiante en dernière année universitaire. Une jeune femme effacée qui fait tout pour garder les hommes loin d’elle mais qui cache un douloureux passé. Elisa. Une rencontre accidentelle. Une indéniable attraction. Et si Thomas est prêt à tout pour séduire cette jeune femme qui le perturbe. Elisa, elle c’est tout le contraire elle va tout faire pour fuir cette attirance …

Avec une plume fluide, attrayante et rafraîchissante Shana Keers nous offre un début d’une série intense en sensations. Une histoire ayant une certaine similitude avec une autre mais je vous rassure la ressemblance s’arrête là. Car l’auteur a su se différencier avec une intrigue finement menée et sans longueur. Et avec un bon rythme on ne voit pas le temps passé. C'est impressionnant.

Une narration à deux voix où l’on découvre la personnalité de nos protagonistes qui très intéressants. Mais ce petit duo va vous rendre dingue. A un certain moment, vous n'aurez qu'une envie c'est de leur secouer un bon coup tellement ils sont têtus. Alors qu’à d’autres moments vous serez touché par leur doute et leur douleur. Deux héros que tout opposent mais qui finalement ont beaucoup en commun. Puisque tous deux cachent et fuient leur passé. On fera aussi connaissance de leur entourage. Si pour certains vous aurez de la sympathie pour d’autres malheureusement vous vous en méfierez.

« Live to love, la puissance des secrets » de Shana Keers est un très bon début. Une première partie qui se met en place avec une bonne dose de Mystère, de Questions sans réponse, de Passion et d’Emotions. L’auteur vous donne juste ce qu’il faut pour vous séduire. Et lorsque vous mordez enfin l’hameçon, vous n’aurait qu’une envie c’est d’en vouloir encore plus. Mon seul souci ? Prendre mon mal en patience pour avoir la suite …