Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de mxnxn : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La Sélection, Tome 5 : La Couronne La Sélection, Tome 5 : La Couronne
Kiera Cass   
Voilà, c'est la fin d'une de mes sagas préférées... Je sais pas trop comment je dois réagir enfaite. Pleurer ou Sourire ?
En tout cas, la seule chose que je retiens, c'est MERCI Kiera Cass pour tout ce travail que vous partagez avec nous...

MAIS comment dire au revoir à Maxon et America une nouvelle fois ? Et comment dire au revoir à notre merveilleuse Eadlyn ?

Tout ce que je peux dire, c'est que je suis tombée amoureuse de "La Sélection" en 7 minutes.

Alors Merci Kiera Cass.
Company of Killers, tome 5 : The Black Wolf Company of Killers, tome 5 : The Black Wolf
J.A. Redmerski   
Que dire?

Niklas m'a intriguée depuis le début. Malgré ce qu'il a fait à Izabel par le passé, j'ai toujours en quelque sorte apprécié son personnage. Il ne mache pas ses mots, parle sans filtre (j'ai ri à gorge déployée plusieurs fois à ses blagues) et surtout il est plus humain qu'il ne laisse paraître.

Dans ce tome, Izabel, Nora et Niklas partent en mission en Italie pour retrouver une jeune fille qui a été enlevée 7 ans auparavant.

La seule raison qui fait que Niklas les accompagne suite à la découverte de la trahison de Victor est Izabel. En effet, cette mission undercover implique de se faire passer pour des esclaves sexuelles pour les deux jeunes femmes, et Niklas voulait aider et protéger Izabel des souvenirs qui lui reviendraient lors de la mission.

J'ai beaucoup aimé l'inside voice de Niklas, et combien on ressent à quel point il regrette s'en être pris à Izabel par le passé. Et surtout [spoiler] l'évolution de ses sentiments à l'égard de cette dernière, ainsi que ceux d'Izabel pour lui...[/spoiler]

Comme toujours, j'ai hâte de lire la suite !
Company of Killers, Tome 6: Behind the Hands That Kill Company of Killers, Tome 6: Behind the Hands That Kill
J.A. Redmerski   
Even professional killers need vacations, but for Victor Faust, his vacation in Venezuela is about more than relaxation and time alone with Izabel Seyfried. It is a chance for him to come clean to Izabel: to tell her the truth about why he sent her to Italy with his brother, the truth behind his interest in Nora Kessler, and about his knowledge of Izabel’s child with her former captor. But before Victor can spill his soul, reality proves that for some killers, vacations are just pipe-dreams.

Attacked and kidnapped, Izabel finds herself stuffed in a suitcase, while Victor later wakes up imprisoned in a cage. In any other situation, Victor would find a way out and save himself and the woman he loves—but not this time. When the identities of their kidnappers are revealed, Victor loses all hope, and begins the mental process of accepting his and Izabel’s last moments together. And Izabel’s final moments of life.

As if his circumstances are not complicated enough, members of Vonnegut’s Order are finally closing in on Victor. And when they do, he comes face-to-face with someone else he once knew and loved, who could either help him, or make a grave situation much worse. Victor’s past has finally caught up with him: the women he has cared for, loved, and killed; the families he has destroyed; the unforgivable crimes he has committed. And now he must face the consequences, and pay the ultimate price for absolution.

But when it is all over, Victor may not have the strength to pick up what is left and move on. Because the event changes him. Because love changed him. And because, unlike before when he thought it is was for the best, he cannot imagine a life without Izabel in it.
Company of Killers, Tome 7 : Spiders in the Grove Company of Killers, Tome 7 : Spiders in the Grove
J.A. Redmerski   
Vraiment décevant, déjà ce tome ressemble beaucoup plus à une nouvelle qu'à un roman (200 pages) et du coup, il ne se passe pas grand chose, et ça se passe et se résout trop vite.
Plein d'éléments sont carrément tirés par les cheveux. J'ai par contre bien aimé l'évolution du personnage d'Izabel, qui n'est plus puérile, irréfléchie,...
J'espère que le prochain sera meilleur.

par juju92
Toxic Love, Tome 1 Toxic Love, Tome 1
M.J. Swan   
Un cocktail d'émotions détonant! Action, amour, drame, biker franchement on a tout de réunions pour en faire un premier tome parfait! J'ai adoré!!!
Maintenir j'ai juste envie de dire À QUAND LA SUITE!!!!!!!!!!!!

par EmelineAJ
Toxic Love, Tome 2 Toxic Love, Tome 2
M.J. Swan   
Deux ans ont passé depuis les événements tragiques de la fin du premier tome. Ces deux années qui l’ont définitivement changé mais qui n’ont pas réussi à atténuer la peine des pertes qu’elle a vécu . Pourtant, elle n’a pas le choix, elle se doit de continuer à avancer. Alors qu’elle tente tant bien que mal de reprendre sa vie en main, des imprévus vont venir perturber sa routine. Calie, tout juste remise, arrivera t elle à faire front à ces nouveaux bouleversements ?
Cet avis risque d’être court. Pas parce qu’il n’y a rien à dire, biiiiien au contraire, mais c’est surtout parce que je ne voudrais pas vous spoiler… Il est tellement plus agréable de découvrir les faits au fur et à mesure, et je peux vous dire qu’il y a de quoi faire ! M. J. Swan va (enfin) répondre à toutes les questions qui ont été soulevées dans le premier opus, ainsi qu’à d’autres… Nous avions laisser Calie en bien mauvaise posture et la savoir dans cet état m’avait crevé le cœur. Mais Calie est une battante et elle a réussi, avec de l’aide, à remonter la pente. Elle tente d’avoir une « vie normale », malgré sa famille, mais elle a toujours un vide dans le cœur depuis que … Seulement quand le passé revient taper à sa porte, Calie n’a pas d’autre choix que d’affronter les événements du mieux qu’elle peut ! M.J. Swan nous replonge très rapidement dans le monde de Calie. J’aime beaucoup la façon dont elle expose les faits, elle nous place au présent et éclaire nos lanternes grâce à des sortes de flash back. Déjà, dans le premier tome, cette manière de faire m’avait plu, j’avais trouvé que cela nous inciter à nous poser des questions, c’est stimulant et ça, j’adore ! Nous avançons dans l’histoire, les pages se tournent d’elles mêmes, les événements nous prendre par surprise, notre curiosité est titillée et toute notre attention est focalisée sur la suite ! M.J. Swan nous fait nous interroger, réfléchir, émettre des hypothèses, nous tromper et recommencer, certains faits sont plutôt évidents mais d’autre totalement inattendus ! Nous nous laissons porter par la plume fluide, addictive et directe de l’auteur … C’est un vrai régal ! J’ai adoré retrouver l’ambiance qui m’avait tant plus dans le premier tome. Calie évolue toujours dans le même environnement (on ne choisit pas sa famille^^) même si elle tente de rester en retrait. Nous retrouvons ce climat, souvent tendu, de violence, agrémenté de trahison et de vengeance, la fraternité et la loyauté qui lient les membres des clubs de motards, le tout saupoudré de beaucoup, beaucoup d’émotions… M.J. Swan a réussit à me faire monter les larmes aux yeux rien qu’avec les premiers chapitres…. elle est forte ^^ Le petit plus de ce tome, l’auteur nous fait voyager et découvrir les beaux paysages du Sud des Etat-Unis.
Calie m’avait beaucoup plu dans le premier opus, je l’avais trouvé forte et courageuse et ce volet n’a fait que me conforter dans ma position. Calie est une battante. Après tout ce qu’elle a vécu, elle a trouvé la force de reprendre le dessus (faut dire qu’elle a une bonne raison de « revenir ») J’ai aimé son caractère. Elle n’est plus aussi naïve que quand elle a débarqué dans ce monde, elle a compris comme évoluer dans ce monde de requin sans se faire manger. Elle compose avec son environnement mais elle n’a pas perdu son caractère, bien au contraire, elle est peut etre plus virulente d’avant. Ce que j’admire chez Calie s’est sa volonté d’aller de l’avant, à mettre un mouchoir sur le passé, faire abstraction de certains événements pour regarder vers l’avenir, c’est le fait qu’elle essaie d’affronter les choses, elle ne fuit pas … c’est une régulière, une vraie !
Ne pas parler des autres personnages est un choix assumé… je vous laisse les découvrir par vous même, mais une chose est sure, ils sont excellents et … surprenants

par BeaMars
Dark Soldiers, Tome 1 : Rider in the dark Dark Soldiers, Tome 1 : Rider in the dark
Sara June   
Un roman court qui se lit vite et qui est sans grand intérêt. Il y a trop de scènes de sexe, et elles ne servent pas l’histoire, l’intrigue est du déjà vu, revu et re revu et traitée à la va vite, pour un gang de bikers craint dans tout le pays, je les ai trouvé bien gentil et à mon sens, l’histoire ne fait pas fini quand on sait que deux gars d’un gang ennemis courts toujours dans la nature après ce qu’ils ont fais… Bref, malgré un résumé alléchant, ce sera une lecture vite oubliée.

par Floreen
Dark Soldiers, Tome 2 : Sexy Wild Rider Dark Soldiers, Tome 2 : Sexy Wild Rider
Sara June   
ah ben voila !!!! je l'attendais cette suite de série et Path est exactement comme je le pensais , beau et tendre , j'ai adorée ce tome . Mais quels histoires faites de rebondissement et la fin est des plus saisissante car on est tres loin de s'imaginer cette histoires se terminer ainsi , Bref Sara June encore encore sur Kill et Dee

par Lydie-9
Dark Soldiers, Tome 3 : Burning Rider Dark Soldiers, Tome 3 : Burning Rider
Sara June   
C’était un grand plaisir de retrouver l’univers toujours aussi addictif des Dark Soldiers et J’étais ravie de faire plus connaissance avec l’un des membres du MC dont la personnalité me plaisait beaucoup dans Sexy Wild Rider. Kill est le meilleur ami de Path et aussi le sergent d’arme, nettoyeur par excellence au MC. Craint par ses ennemis mais aussi respecté par ses pairs. Il est impitoyable et ne ressent aucun sentiment d’empathie sauf pour ses frères et leurs régulières.

A peine sorti de prison après presque 3 ans d’incarcération, que les embrouilles le talonnent. Alors qu’il devrait se sentir libre et se jeter dans les plaisirs dont il a été privé depuis trop longtemps, Kill se sent oppressé et des cauchemars continuent de hanter ses nuits. Mais depuis son arrivée au refuge où il a été affecté pour les heures des travaux d’intérêt général qu’il doit à l’état, il a compris vite que ses mauvais rêves seraient les moindres de ses maux.

Caitlyn, quant à elle, travaille au dit refuge contre un gît et un peu de monnaie pour faire face au quotidien. Quelle est l’histoire de cette rousse à la peau diaphane et au corps longiligne ? Mystère total. Tout ce qu’on sait, ce qu’elle a peur. Même très peur depuis qu’elle se sent épiée. Cette surveillance à son insu a-t-elle rapport avec l’amitié qui la lie à ce nouveau arrivé au refuge ? Ou cache t-elle aussi des cadavres dans son placard ? Une partie du mystère ne sera levée qu’après l’incendie criminel qui s’est déclaré au refuge !

Caitlyn et Kill est une histoire improbable. La première n’est pas assez belle pour attirer la convoitise des hommes surtout d’un homme de l’acabit de Kill. Ses formes quasi-inexistantes ont toujours été soumises aux critiques de son entourage surtout des mecs. Elle est la copine rêvée mais pas l’amante désirée. De ce fait, elle a perdu toute confiance en ses pouvoirs de séduction. Au point de se résigner à sont sort. Un homme dans sa vie, elle ne fait plus que le rêver. Quant au deuxième, ses relations avec les femmes ont toujours été sans ambiguïté. Éphémères, sans attaches. Il ne se fait pas d’illusions sur lui-même. S’il peut susciter le désir des femmes, et les combler sexuellement, il n’attend pas plus d’elles. Il est le genre d’hommes qu’on craint, mais jamais un mec à aimer et à garder.

Et pourtant….L’attirance était fulgurante et intense entre eux, même si Kill entretient le déni des émotions qu’elle lui fait sentir. Il n’a qu’un objectif, préserver leur amitié coûte que coûte. Mais le destin et le danger qu’elle encours vont sceller leur sort…

Comme je disais en haut, c’est toujours un plaisir de plonger dans l’univers des Dark Soldiers mais aussi de me délecter de la jolie plume de Sara June. Assidûment fluide et sans chichi. L’auteur nous a encore une fois offert une histoire fabuleuse avec moult émotions. Cette fois-ci la romance primait sur les affaires louches du club mais non moins appréciable. Car la relation entre Cait et Kill était spéciale et m’a fait fondre plus qu’une fois. La précarité de la situation de Cait m’a touchée et la réaction du soit disant meilleur ami était le pic de cette magnifique romance. Sara June nous a quand même offert des rebondissements haletants au fil des pages. Et aussi moult frissons pendant cette chevauchée intense et passionnelle. Saupoudrée de douceur et d’amour. En somme, une histoire superbement bien menée.

Burning Ride est une lecture que j’ai hautement appréciée, car l’auteur nous a montré un autre visage des bikers que celui qu’on leur connait. Loin de leurs brutalités habituelles. Un univers dans lequel on perçoit leur solidarité. Pour le meilleur et pour le pire. Leur amitié indéfectible, leur amour sincère et désintéressé envers les uns et les autres. Et s’ils sont toujours prompt à dégainer pour protéger les leur, ils sont enclins aussi à rire de tout et de rien. Leur bonne humeur est juste contagieuse.

Burning Ride, est un superbe moment lecture à vous recommander et dont je remercie Carole et les éditions Addictives !
Company of Killers, Tome 4 : À la recherche de Nora Company of Killers, Tome 4 : À la recherche de Nora
J.A. Redmerski   
Pourquoi sortir ce livre quand ont ne peu pas se procuré nul part qui peu me dire ou je peu me procuré ce livre pour finir ma série

par enirak21