Livres
553 600
Membres
597 882

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de mxnxn : Liste d'argent

Dark Elements, Tome 1 : Baiser brûlant Dark Elements, Tome 1 : Baiser brûlant
Jennifer L. Armentrout   
Bon, je viens de finir ce livre et je dois dire que, comme d'habitude, j'ai été comblée par Madame Armentrout. :)

Avec joie, on retrouve son style d'écriture fabuleux et ces personnages attachants pour plonger cette fois ci dans un univers sombre mélangeant Démons et...Gargouilles.
En effet, une guerre entre deux espèces dans notre monde ? Déjà vu. Une guerre avec des Démons ? Oh, pitié...Une guerre avec des Gargouilles ? Hmm...What ?
C'est donc avec une grande curiosité, et une petite pointe d'appréhension, que j'ai commencé ce roman. Et au final, aucun regret.

On retrouve un monde relativement recherché peuplé de Gargouilles qui ont fait leur coming out dans le monde des humains, d'hommes qui les considère comme leur sauveurs sans savoir que des démons peuplent leur monde en secret et que c'est contre ceux ci que les Wardens mènent leur vraie guerre.

Layla, l’héroïne de ce roman, est une véritable arme dans cette guerre car, grâce à son héritage à la fois Wardens et Démon, elle détient des capacités hors normes, très utile aux Wardens qui l'ont recueilli enfant. Même si ceux ci se méfient toujours autant d'elle à cause de son sang démon. Elle est digne des héroïnes habituelles que l'auteure nous a déjà présenté : forte, belle mais...différente et on s'y attache très vite, on partage très facilement ses émotions pourtant si humaines et on se retrouve plongé avec elle dans ce monde en pleine guerre dans lequel elle semble jouer un rôle important.

On a aussi deux autres protagonistes importants, deux mâles comme seule Armentrout sait les faire :
- Zayne qui est un Warden mais aussi le meilleur ami et amour caché de Layla depuis qu'elle est toute petite, le seul qui ne l'a considère pas comme une menace à cause de son côté démon et avec qui Layla partage tellement.
- Et Roth, démons supérieur à la force aussi incroyable que sa beauté et son sarcasme, qui lui sauve la vie et qui semble en savoir long sur elle. (C'est pour celui ci que mon cœur a flanché, il me fait tellement pensé à Daemon de la série Lux qu'il était naturel que j'en tombe amoureuse aussi facilement. ^.^)

Et avec ces jeunes hommes, on voit bien venir l'inévitable triangle amoureux impossible pointer son bout de nez. Impossible en effet car, Zayne est un Warden et à cause de son sang démon, Layla ne peut embrasser quelque chose avec une âme de peur de la lui dévorer et Roth est un démon, l'ennemi juré de ceux qui l'ont recueilli.

Avec tout ça, j'avais très peur de tomber dans le cliché mais l'écriture et le génie de l'auteure font de ce roman aux ingrédients basiques une petite perle à mes yeux.

La fin est quant à elle assez inattendue, l'action de celle ci se passe rapidement et on a du mal à y croire au début. Hâte d'avoir le deuxième tome, du coup. :)

Je le conseille vraiment. Et il ne faut surtout pas avoir peur de l'anglais qui est très accessible. ^.^

par Pixma33
Prince captif, Tome 1 : L'Esclave Prince captif, Tome 1 : L'Esclave
C. S. Pacat   
Bon, bon, bon. Par où commencer ?

Tout d'abord, je vais commencer par dire que j'ai adoré. En fait, je me suis carrément délectée de ma lecture. C'était super.

J'ai beaucoup entendu parler du PRINCE CAPTIF avant de me décider à m'y plonger à mon tour.
Et une fois qu'il s'est retrouvé dans mes mains, avant même que je l'ai commencé, il était clair dès le départ que ce livre terminerait dans ma liste de diamant et se révèlerait être un coup de cœur. Pour cause, L'ESCLAVE avait tout ce dont j'avais besoin qu'il ait pour pouvoir le définir en tant que tel.

Dans ce premier tome d'une trilogie qui promet d'être tout bonnement épique, C.S. Pacat nous fait découvrir un univers aussi fascinant qu'impitoyable, avec des intrigues de cour, des complots et des manœuvres politiques parfaitement bien réfléchies. Et avec des personnages forts de caractère qu'on se plait à aimer parce qu'ils sont tout simplement parfaits dans le rôle qu'ils jouent dans cette histoire.

C'est un mélange drôlement bien fait d'esclavage, de trahisons, plein de suspens et où les personnages sont loin d'être des imbéciles. Et attention aux apparences car certains cachent très bien leur jeu.

On se laisse très facilement emporté par la vague de questions et d'émotions qu'apporte le PRINCE CAPTIF. Chaque mot qu'écrit l'auteure est un nouveau sentiment, une nouvelle émotion, qui s'emparait à coup sûr de tout mon être. Et pour être tout à fait honnête, c'est une lecture qui m'a plu comme peu réussissent à le faire.

Déjà, la plume de C.S. Pacat est tout simplement captivante. Elle est riche, fluide, descriptive et tout bêtement entraînante.

Ensuite, l'histoire, tout comme les personnages, est d'une crédibilité sans faute ! On y croit du début à la fin. À aucun moment on ne va se dire que telle ou telle chose fait tache dans le décor et que ça ne marche pas. Loin de là ! Tout concorde à la perfection !

Pour faire un court résumé de l'histoire, c'est celle de Damen, prince héritier du trône d'Akielos, qui se retrouve suite à une trahison qu'il n'attendait pas de la part de son demi-frère, Kastor, au cœur du royaume ennemi à servir pour le prince héritier de Vère en tant que son esclave personnel. Prince héritier, Laurent, qui ne porte déjà pas les akieloniens dans son cœur mais encore moins le prince héritier de ce fameux royaume... Du coup, on peut deviner sans problème que si Damen tient à garder sa tête, il va devoir faire profil-bas et tout mettre en œuvre pour que sa véritable identité ne soit pas découverte.

Alors tout au long de ces 312 pages, nous suivons principalement Damen dans ses aventures à la cour de Vère qui est loin d'être un doux paradis... surtout pour lui qui est l'esclave personnel de Laurent !

Pour parler des personnages, ils sont tous parfaits dans leur rôle ! On ne peut pas ne pas les aimer, même si ce ne sont ni des tendres ni des anges.

Mais plus particulièrement, je voudrais parler de Laurent.
Comment vous expliquer que je voue un culte à ce personnage ? Ce n'est pas un être parfait, bien loin de là. C'est même un jeune homme cruel, sournois et froid. Il a tout de l'anti-héros dans toute sa splendeur ! Et c'est ce qui fait que je l'aime tant. Il n'est pas spécialement gentil et il ne s'en cache pas. Il est même plutôt hypocrite, manipulateur et égoïste. Il est fier, arrogant mais par dessus tout il est crédible de la tête aux pieds.
Et malgré le fait qu'il soit tout ce que j'ai pu citer plus haut et plus encore, on ne peut pas vraiment mépriser ce personnage. Pour ma part en tout cas. Il fait certes des trucs qui lui vaudraient bien des claques dans la tronche et pire encore mais il n'en reste pas moins fascinant, captivant et passionnant. Mais par dessus tout, je l'avoue, je me suis attachée à lui.
Je crois même que sans ce personnage et tout ce qu'il représente, l'histoire n'aurait aucun intérêt et serait bien fade.
Ok, je l'avoue, c'est mon personnage préféré ! Eh oui !
Aussi, je crois qu'au-delà des apparences se trouve un jeune homme dont la haine causée par la mort de son frère des années auparavant cache quelqu'un de bien et de digne de confiance.
Je pense, après ça reste à prouver... scientifiquement parlant, c'est une ordure de première. ^^

Ensuite, quant à Damen c'est le héro par excellence quand on y pense bien. Mais c'est loin d'être gênant. Et puis il n'est pas parfait non plus, n'allez pas croire. Néanmoins, il est moins tout ce qu'est Laurent. J'irais même jusqu'à penser qu'ils sont aux antipodes l'un de l'autre.
Damen, malgré le fait qu'il soit dans un merdier total et traité comme un esclave alors qu'en réalité il est un prince, ne se laisse pas démonter par tout ça. Il reste fort, il encaisse les coups (aussi bien au sens propre qu'au sens figuré) et malgré le fait qu'il soit tout en bas de l'échelle alimentaire dans ce royaume, il ne perds jamais une occasion de dire ce qu'il pense.
Tout comme Laurent, il est intelligent mais contrairement à ce dernier, il ne se sert pas de cette intelligence pour manipuler les autres.
Alors bon, certes Damen n'est pas parfait mais il l'est quand même plus que Laurent. C'est peut-être la raison pour laquelle je l'ai aimé -ah ça oui !- mais pas autant que ce dernier. Mais bien-sûr, je me suis attachée à lui comme je m'attacherais au dernier carré de chocolat de la planète. ^^

Quant à la relation entre ces deux personnages, c'est un pur régal ! Chaque fois qu'ils se retrouvent au même endroit, ça sent la tension à plein nez !
Si je devais décrire leur relation en quelques mots, je serais obligée de dire : tendue (comme une chaine sur le point de se briser), fascinante (à en donner des frissons), addictive (parce qu'on veut toujours un peu plus de Laurent/Damen), brutale (suffit de lire un certain passage par rapport à une croix pour le savoir ^^), sensuelle (à vous en faire baver et étouffer) et enfin, étrangement touchante (eh oui, aussi incroyable que ça puisse paraître et pour des raisons que je ne m'explique pas, je l'ai trouvé touchante...).

En gros, PRINCE CAPTIF c'est le genre de lecture qui ne vous laisse pas indemne. Vous refermez votre livre en vous disant que vous avez couru un marathon et vécu une expérience de dingue.

Finalement, j'ai eu l'impression de découvrir une histoire poétiquement brûlante. J'explique mon expression peu claire.
Enfin, je vais essayer.

La plume de l'auteure, que j'ai décrite plus haut, rend tout (personnages, histoire, univers, situation) poétique sans que ça ne le soit pour autant. Et tout ça rend la lecture brûlante. Parce que tout du long on sent notre cœur s'embraser à un regard croisé, à un acte fait, à une parole dite. Tout, quoi.
Poétiquement brûlant. Un peu comme si en lisant ce bouquin, on prenait feu. Comme si le livre était la boite d'allumette et moi, je suis l'allumette. Et que la dureté de l'univers le rendait presque beau.

Toujours pas clair ? J'avoue que j'abandonne pour le coup. Je n'arrive pas à expliquer mais c'est ce que ça m'a fait ressentir.
Et puis, au final, personne n'a dit que ce qu'on ressentait était toujours clair ! ;)

Et parce que mon commentaire va dans tous les sens, je voudrais rapidement revenir sur Laurent.
N'oublions pas que c'est un prince qui n'avait pas prévu de se préparer un jour à être roi puisqu'il est cadet et que c'est donc son frère qui aurait dû monter sur le trône et diriger Vère.
Aussi, tout le monde passe son temps à comparer Laurent à ce fameux frère (Auguste).
Je pense donc qu'il est probable qu'il soit devenu si froid et tout ça un peu à cause de ça. Bien entendu, je me trompe sûrement mais voilà.
Ensuite, je me suis souvent dit qu'il cachait le fait qu'il soit intelligent. Quand on pense Laurent on pense : manipulateur, arrogant, nonchalant, malin, tout ce qu'on veut. Mais pas vraiment intelligent alors qu'en réalité, le petit est loin d'être bête !
Et pour terminer, à mes yeux, Laurent est un véritable mystère que j'espère pouvoir élucider lors des deux prochains tomes.

De plus, la petite histoire qu'il y a à la fin à propos d'Erasmus,m'a énormément plu ! C'était court mais vraiment bon ! Un excellent bonus.

Tout simplement, C.S. Pacat m'a offert un voyage au cœur d'une œuvre à couper le souffle, qui donne des frissons et à la fin, on ne peut qu'en redemander ! :)

par Sheo
Prince captif, Tome 3 : Le Roi Prince captif, Tome 3 : Le Roi
C. S. Pacat   
Que dire? Bon tout d'abord, il faut que je précise que mon avis ne sera absolument pas objectif parce qu'il s'agit d'une de mes séries favorites!

Cette trilogie est tout simplement remarquable! Et je ne pensais pas qu'il était humainement possible d'aimer davantage cet univers et bien j'avais tort! C.S. Pacat s'est surpassée et ce dernier opus m'a littéralement coupé le souffle. Ce tome a parfaitement répondu à mes attentes.

Petit bémol: la fin est un peu trop précipitée!

Mais bon l'auteure a annoncé la publication de trois nouvelles qui se dérouleront dans l'univers de Prince Captif!

La première nouvelle sera centrée sur la relation entre Jord et Aimeric. La seconde sera l'épilogue tant attendu par tous les fans frustrés par la fin! Et CS Pacat ne peut pas annoncer le contenu de la troisième sans spoiler.

Je suis tellement impatiente! Vivement la sortie de l'épilogue!

par lilliana
Prince captif, Tome 2 : Le Guerrier Prince captif, Tome 2 : Le Guerrier
C. S. Pacat   
Sublime.
Le premier tome avait été une bourrasque tiède, m’enveloppant délicieusement : un décor voluptueux, des mœurs presque indécents, des coups majestueux et des personnages subjuguants. Une atmosphère non sans rappeler celle de Jacqueline Carey.
Et ce deuxième tome aura été comme une tempête. Violente, électrisante. Des frissons à n'en plus finir, une histoire haletante. Nous évoluons sur un fil tendu à l'extrême, au moindre faux pas, c'est un fossé sans fond qui nous attend. Cette tension ressentie tout le long des pages était exquise. Je me délectais de l'univers de C.S. Pacat. Sombre, sensuel, addictif. Une écriture subtile mais saisissante, les accents des voix prenaient échos dans mon esprit et les scènes se déroulaient sous mes yeux, quasiment tangibles. Je me souviens m'être retrouvée, sans en être consciente, le souffle saccadé, la mâchoire crispée, ressentant la douleur jusque dans mes entrailles. Et je relisais, relisais chaque mot rempli de finesse, de délicatesse. J'avais les nerfs à vif, les émotions à fleur de peau. On se régale de cette douleur délicieuse. On ferme les yeux de plaisir face à tant d'ingéniosité.
Et on savoure Prince Captif, aussi doux que tranchant.
Je suis éblouie.

par Tiato
Found, Tome 1 : Free Me Found, Tome 1 : Free Me
Laurelin Paige   
J’ai aimé retrouver la plume de Laurelin Page. J’ai aimé les personnalités authentiques, fortes et attachantes des 2 héros. Les autres personnages à la personnalité nuancée m’ont bien accroché aussi.
Dommage que la romance arrive un peu trop vite à mon gout.

par Nene33
Found, Tome 2 : Find Me Found, Tome 2 : Find Me
Laurelin Paige   
J’ai moins accroché à ce 2nd tome ; la romance étant établie et bien installée.
Mais c'est surtout l’héroïne qui tourne un peu en rond et qui se prend beaucoup la tête qui m'a lassée. Je me suis surprise à sauter les paragraphes d’introspection pour aller directement aux dialogues.
Alors, malgré les rebondissements qui agrémentent cette 2ème partie de l’histoire, j’ai préféré arrêter ma lecture.

par Nene33
Isaac Cole Isaac Cole
Cynthia Havendean   
Je viens de finir le livre , qui est enfin sortie en version papier ! J'en est encore les larmes aux yeux ... Ce livre ma profondément bouleversée. L'auteur est fantastique , qui arrive à nous touchées avec ses mots ! Une véritable pépite !

par marine811
Les Somber Jann, Tome 1 Les Somber Jann, Tome 1
Cynthia Havendean   
https://lmedml.com/2017/07/19/les-somber-jann-saison-1-cynthia-havendean/

J’avais tellement entendu parler des Somber Jann avant de débuter ma lecture, que j’en frissonnais d’anticipation. J’avais envie de me plonger dans un récit sombre et dérangeant, et Cynthia Havendean a exaucé mon souhait.

Comment vous livrer mon ressenti au plus juste… C’est difficile d’analyser les émotions que j’ai ressenti lors de ma lecture, car franchement je suis passée par tous les états. Je dois dire que je voulais vraiment éprouver de la peur, de l’angoisse mais aussi un mélange d’excitation et d’abandon. Et j’y suis totalement arrivée.

Le récit commence rapidement dans le dur et dans le mystère. L’emménagement des Somber Jann dans la petite ville de Williston, dans le Dakota du Nord, va éveiller la curiosité d’Engy, leur voisine de seize ans. Un soir, avant de se rendre à une fête, Engy va être poursuivie par un groupe d’inconnus, et son sauveur ne sera autre que Jaylen, son voisin… Mais Jaylen est-il un héros ? Cet être qui a tué de sang froid l’agresseur d’Engy ? Cet événement va intensifier la curiosité d’Engy, elle ne peut cesser d’observer ses voisins si étranges, car Jaylen a deux frères, tout aussi menaçants que lui. Engy ne s’en rend pas encore compte, mais elle a attiré l’attention d’une famille de tueurs sans pitié.

Cynthia Havendean m’a scotchée avec ce premier opus. L’intensité de l’intrigue monte crescendo, elle a su trouver le juste milieu dans son scénario pour que l’on passe par tous les états. La violence est omniprésente, je préfère vous prévenir que c’est une constante dans l’histoire, on est sans cesse sur le fil du rasoir. Les réactions des personnages sont millimétrées, surtout en ce qui concerne Engy, j’ai trouvé cette jeune femme très courageuse, et malgré sa naïveté et son innocence et bien elle en a dans le pantalon si je puis dire. Engy est jeune, elle va mettre les pieds dans un sacré bourbier, son existence va prendre un virage à 180° vers l’enfer. Tout l’aspect psychologique est finement bien mené, l’évolution d’Engy est troublante. Aussi déroutante que le scénario. Vous allez découvrir la complexité de la famille des Somber Jann, mais êtes-vous prêts ? Les trois frères sont très différents, leur seul point commun c’est d’avoir été élevé dans un milieu familial inexistant où la violence a été leur seul repère. Jaylen, notre « héros », on va l’appeler comme ça même s’il n’a rien d’un prince charmant hein… Non, Jaylen c’est le cerveau de l’histoire, un tueur de sang froid doté d’une intelligence hors norme et d’une expérience de combat hors-pair. Jaylen c’est un être sans émotions, il gère ses activités d’une main de maître, jusqu’à ce qu’il fasse la connaissance d’Engy. Il n’aurait jamais dû se rencontrer et pourtant… Ce que j’ai pensé de Jaylen ? Et bien, je n’ai pas honte de dire que j’ai adoré son personnage, mon dieu mais c’est un kiff ce Jaylen. Il m’a donné froid dans le dos mais il a fait naître en moi une attirance inexplicable. Plus on le découvre et moins on est sûr de le cerner ce qui est terriblement frustrant. Jaylen est insondable, trop complexe et juste fascinant. Et puis, il y a les jumeaux, qui ne sont pas en reste. Je vais commencer par vous parler de Jonas, parce qu’honnêtement il m’a fichu la trouille, c’est d’ailleurs de lui que je me suis méfiée le plus, Jonas est imprévisible, pervers, sadique… Lui, il aime tourmenter les gens, leur faire peur et les pousser hors du précipice. Jonas est dangereux et j’avoue qu’il ne m’a fait éprouver que du dégoût et j’ai adoré ça, il est parfait dans son rôle. Et enfin, il y a Joshua, hum Joshua… Et bien je dois dire qu’il reste une énigme pour moi, et il m’a énormément fait réfléchir sur son cas. Joshua est celui qui m’a le plus attendrie si je peux le formuler ainsi, c’est un peu celui qui temporise ses frères, celui qui établi un peu un équilibre dans toute cette folie meurtrière.

A côté de ces trois personnages charismatiques, vous allez faire la connaissance des personnages secondaires, qui ne manqueront pas de vous faire réagir. Il y a Beverly, la meilleure amie d’Engy, excusez-moi mais je l’ai détesté hiiii, une vraie garce ! Elle apporte du piment et m’a fait réagir violemment. Destin, un personnage que j’ai adoré par son dévouement pour Engy, c’est un jeune homme qui ne cache pas son attirance pour la jeune femme, il est courageux et loyal, un vrai bon gars.

L’intrigue… On en parle de ce scénario de ouf ? J’avais déjà goûté à la plume de Cynthia Havendean avec son précédent roman [Isaac Cole], ici rien à voir attention. L’auteure signe là un des thrillers passionnels les plus terrifiants que j’ai pu lire. Et je m’aperçois que j’ai adoré ce moment de lecture, ces montées d’adrénaline, les angoisses, la peur et l’excitation m’ont complètement submergée. Les liens qui se tissent entre les personnages sont tout simplement captivants, le rythme est infernal et l’intensité ne fait que s’accentuer page après page, complètement essoufflée, j’ai terminé ce tome en me disant : « Putain c’est une tuerie ». Je dois dire que Cynthia Havendean nous propose du haut niveau, un scénario imprévisible tellement ses personnages sont changeants, dérangés et complètement déroutants. Elle n’épargne personne, ni ses personnages, et encore moins ses lecteurs. Elle n’y va pas de main morte pour captiver son lectorat. Impossible de deviner où elle veut nous emmener, les rebondissements sont inattendus, étonnants.

Le thriller a la une place prédominante dans le récit, mais attention l’ensemble n’est pas dénué de sentiments, et vous verrez que très vite, vous aussi vous ne pourrez vous retenir d’éprouver de l’attirance pour Jaylen. Le duo qu’il va former avec Engy est tellement puissant, au-delà de toute logique, de toute morale. Et pourtant, cela fonctionne terriblement bien. L’aspect psychologique est mis en avant de manière très subtile, l’auteure nous surprend tout au long du roman. La dynamique amoureuse est sous-jacente, tout autant que les démonstrations érotiques qui sont seulement sous- entendues pour laisser la belle part au thriller. L’auteure nous en donne suffisamment pour que nos sentiments entrent en contradiction.

En bref, ce premier opus est un beau coup de cœur. Cynthia Havendean a complètement pris possession de moi, de mon esprit avec ce récit angoissant, violent, intense, excitant et plein d’émotions. Je la félicite d’avoir été au bout de ses idées, de sa conception d’une bonne intrigue. Elle offre à ses lecteurs des sensations vertigineuses, moi qui voulait avoir peur j’ai été servie. Avec cette saga l’auteure va au bout de sa folie meurtrière en nous plongeant dans un scénario très sombre, imprévisible et très addictif. Et j’en redemande !
Les Somber Jann, Tome 2 Les Somber Jann, Tome 2
Cynthia Havendean   
Je suis amoureuse d un tueur psychopathe !!! Comment est ce possible ? Une fois de plus, j ai adoré ce tome et je l ai dévoré d'une seule traite !! C'est encore plus violent, plus sanguinolant, plus sombre que jamais. C est aussi plus intense, de tous les cotes, que ce soit les sentiments des personnages, les évènements qui s'y déroulent. Ame sensible s abstenir c est digne d'un film d'horreur !!! Les actions déroulées sont super bien décrites à faire lever les poils !! Et derrière ces atrocités, il y a de l'amour, certes un amour inhabituel, qui tomberait amoureuse de Jaylen ce psychopathe sadique et menteur !!! J'ai eu peur, j ai été écoeurée, j ai eu envie de me révolter contre plusieurs choses mais j en redemande encore. Et puis cette fin me laisse perplexe et en plein questionnement ! J ai bien hâte de poursuivre les aventures de Jaylen et Engy.

par eden57
The Folk of the air, Tome 1 : Le Prince cruel The Folk of the air, Tome 1 : Le Prince cruel
Holly Black   
5/5

Lire ma review : https://www.wilkymay.com/article/livres/458/chronique/the-cruel-prince-the-folk-of-the-air-1-de-holly-black

“Faerie might be beautiful, but its beauty is like a golden stag’s carcass, crawling with maggots beneath his hide, ready to burst.”

J'ai entendu tellement de bien de ce livre. Mon dieu la hype autour de The Cruel Prince est dingue. Il fallait absolument que je voie par moi-même si tout ce bruit en valait la peine. ET FRANCHEMENT. CE LIVRE ÉTAIT GÉNIAL. Premier coup de cœur de l’année 2018. Allez hop, ça c’est fait !

“Because you’re like a story that hasn’t happened yet. Because I want to see what you will do. I want to be part of the unfolding of the tale.”

The Cruel Prince a largement su dépasser mes attentes J’ai été transportée par la plume de l’auteure du début jusqu’à la fin.

Les parents de Jude ont été assassinés sous ses yeux lorsqu’elle était plus jeune. Emmenée de force et élevée dans l’impitoyable monde des fées avec ses deux sœurs, Jude mène une vie de tourments. Les humains ne sont pas les bienvenus sur le territoire des fées, à moins qu’ils ne soient ensorcelés pour les divertir… Elle doit faire face à de nombreux obstacles chaque jour pour survivre parmi ces terribles créatures. Mais celui qui lui fait le plus du tort n’est autre que le prince Cardan, le plus jeune mais aussi le plus vicieux des fils du High King.

C’est simple, j’ai TOUT aimé dans ce livre. Notamment l’héroïne de l’histoire, Jude, qui est juste badass et incroyable. Les fées lui en ont tellement fait baver depuis qu’elle est toute petite et elle continue malgré tout à les affronter chaque jour. Jude ne se laisse pas abattre, au contraire, elle endure chaque pique, chaque nouvelle torture que lui inflige Cardan et sa troupe. Elle est tellement forte, j’avais trop de peine pour elle mais j’étais également hyper fière d’elle pour sa bravoure.

“If I cannot be better than them, I will become so much worse.”

Ce que je déteste dans les livres, c’est les personnages qui se laissent faire et subissent le harcèlement sans broncher. Même si ça peut paraître peu réaliste, c’est très frustrant de lire à propos de ça et je suis contente que ce n’ait pas été le cas car Jude sait tenir tête à ses bourreaux (même si parfois, on se dit que ça ne va rien arranger !). MAIS JUDE EST TROP BADASS. Je l’aime. C’est le genre de personne qui règle ses différents avec sa propre sœur au moyen d’un combat à l’épée (!!). Oh mon dieu, mais quelle classe.

“I stand in front of my window and imagine myself a fearless knight, imagine myself a witch who hid her heart in her finger and then chopped her finger off.”

J’ai d’ailleurs beaucoup aimé sa relation complexe avec ses sœurs. Un peu moins avec Taryn, la sœur jumelle de Jude, qui est la moins sympa je trouve. D’un autre côté, j’arrive à comprendre son point de vue. Et puis leurs conflits étaient assez intéressants. Quant à Vivienne, la grande sœur de June était tout aussi géniale. C’est une demi-fée. Elle est donc celle qui est la plus acceptée dans le royaume des fées mais c’est elle qui veut le plus retourner vivre dans le monde des humains auprès de sa petite amie ! TROP CHOU.

Je ne peux pas trop vous parler de l’intrigue, mais sachez qu’elle est GLORIEUSE. Additionné à la plume addictive de l’auteure, j’ai trouvé ce livre hyper captivant. Sachant que d’habitude je ne suis pas très axée “intrigues politiques”, j’ai beaucoup aimé celle-ci. Riche en rebondissement et en révélations, j’ai été complètement renversée durant ma lecture ! Impossible de voir les plot twists venir.

JE VEUX LA SUITE NOW. Cette fin était la meilleure des choses qui soient.

par wilkymay

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode