Livres
528 081
Membres
547 928

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par gireline 2018-03-17T19:17:30+01:00
Diamant

Une histoire qui prend aux tripes avec une ambiance glauque. Certaines scènes sont vraiment perturbantes et difficiles à lire, j’ai dû poser ma liseuse à plusieurs reprises. J’ai eu un énorme coup de cœur pour le personnage de Turtle. Je ne suis pas prête d’oublier cette lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par iletristan 2018-07-07T16:09:27+02:00
Argent

Turtle. 14 ans. Pourquoi semble-t-elle avoir tant de difficultés à parler, à s’instruire ? Les armes sont-elles le seul attrait pour elle ? Les démonter, les nettoyer, les manipuler. Viser. Tirer.

Elle vit seule avec son père dans une grande maison délabrée entourée de prairies, au milieu des bois, dominant la mer. Une multitude de paysages qui envahit l’espace et investit les murs de la maison. Son père, attentif, demande ce qui ne “tourne pas rond” chez elle. Sous sa carapace, Turtle est un être blessé. Faible, lâche, elle se détourne de l’amitié des autres, s’insulte tout le temps pour se forcer à faire mieux. Et elle est obligée de toujours faire mieux, avec les armes, avec son père. Surtout avec son père. Attentif, très attentif, trop attentif. My absolute darling. Père abusif qui joue de sa force et de son charisme pour l’obliger à être ce qu’il veut qu’elle soit, diminuée et grandie à la fois, capable de survivre aux épreuves que lui réservera le monde pourri, quand celui-ci connaîtra le cataclysme. Un père qui l’aime, qui la brutalise, qui la manipule, qui la hait, qui ne peut vivre sans elle, qui est affolé à l’idée de la perdre. Double sentiment, équivoque.

Turtle navigue entre ces deux mondes d’amour et de haine et aspire à la liberté sans oser se l’avouer. Tout se jouera à la mort de son grand-père, pendant l’absence du père, avec la joie que lui apporte l’amitié de Jacob, lui, totalement inapte à la survie mais débordant de vitalité et d’humour. Quand son père reviendra avec une petite fille qui subira le même sort qu’elle, Turtle aura à prendre une grande décision : laisser faire ou sauver l’enfant.

Intense lecture qui ne peut laisser indifférent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fanny-135 2019-10-06T22:43:24+02:00
Pas apprécié

Le sujet, bien que dérangeant et assez glauque de par la relation "amoureuse" entre le père et sa fille (et entre la fille et son père), est poignant, intéressant. Les décors, les lieux, les paysages sont magnifiquement bien décrits. Le dénouement est bien mené.

Mais j'ai eu un peu de mal avec le style d'écriture de l'auteur, trop de "Elle pense,"... Et puis, beaucoup de vulgarités et d'insultes : on ne peut pas lire une page sans un "putain", une "connasse" ou "poufiasse", et c'est désagréable à la longue. Ce qui m'a empêché d'apprécier cette lecture à sa juste valeur je pense. Je ne me suis pas attachée aux personnages, notamment à Turtle comme je l'aurais dû.

Je suis déçue dans le sens où j'avais lu pas mal de critiques élogieuses sur ce roman. Je ne suis pas rentrée dedans, j'étais juste à côté...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mdg2810 2018-11-01T18:46:08+01:00
Or

J’ai beaucoup grandit avec ce livre.

Je l’ai posé quelques fois, incapable de continuer ma lecture car je n’étais pas prête psychologiquement (il faut avouer qu’il est dur). Et dès que je m’en sentais à nouveau capable, je le reprenais!

Quelle force!

Je déplore juste le nombre bien trop important d’insultes. Cela entraîne un côté plus réaliste mais je m’en serai bien passée!

Une chronique un peu plus longue est disponible ici : www.mellitdeslivres.fr

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tata33 2018-10-06T23:36:00+02:00
Diamant

My absolute darling, un roman poignant sur une petite fille, Turtle comme Tortue, une enfant pas comme les autres. Une origine à cela ; un père très autoritaire, abusif, terrifiant et qui traite sa fille comme si c'était une moins que rien, une incapable, pour la pousser à se surpasser dans un monde apparemment, selon ses dires, terrifiant.

Turtle, face à cet environnement glauque et éloigné de tout, s'endurcie et rêve de partir seule avec son fusil, dans la forêt.

Ce roman nous parle donc d'une soif de liberté, de délivrance et renouer avec la société. Turtle, va à l'école mais elle est à l'écart, n'a pas d'amis ; Turtle veut réussir mais n'y arrive pas. Son père lui a tellement répété qu'elle ne vallait rien, qu'elle n'allait pas réussir, en lui disant que c'était une moins que rien, que dans la tête de Turtle, c'est devenu une vérité. Comment échapper à un environnement aussi terrifiant, sale, anormal pour une jeune fille de son âge? Il faut s'enfuir en courant entre les arbres et prier pour qu'il ne vous trouve pas et ne vous tue pas. Turtle va découvrir une nouvelle facette d'elle même, avec Jacob qui fait naître en elle des sentiments nouveaux, son grand père qui jusqu'à sa mort voudra la protéger, et enfin Cayenne, une petite fille que son père a trouvé devant une station de service. Chaque personnage va l'aider à se sortir de cette horreur, de l'inceste, des coups de son père. C'est un roman qui parle malheureusement de choses qui arrivent à certains enfants. Cela nous dérange, on a envie de fermer le livre quand les descriptions deviennent trop dures à lire, mais la curiosité nous pousse à continuer pour voir si elle réussit à s'échapper.

J'ai mis ce roman dans la catégorie diamant parce que je ne risque pas de l'oublier et qu'il va me travailler l'esprit pendant encore très longtemps!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bluenn 2018-08-30T20:36:16+02:00
Diamant

Ma chronique complète: https://ombrebones.wordpress.com/2018/08/30/my-absolute-darling-gabriel-tallent/

Pour résumer et conclure, My Absolute Darling est un véritable chef-d’œuvre qui prend aux tripes et qui mérite d’être lu. Réservé à un public averti, ce roman dérange, provoque un malaise chez le lecteur et des réflexions nécessaires. Il rappelle aussi que l’horreur est souvent humaine et que les monstres ordinaires sont ceux qui nous heurtent le plus. Je le recommande plus que chaudement ♥

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lila11 2019-12-19T14:01:44+01:00
Diamant

C'est un récit qui atteint en plein cœur, avec des scènes d'une grande violence et une Turtle qui restera gravée longtemps dans ma mémoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Milie_Baker 2018-11-15T16:22:05+01:00
Bronze

Tellement de pression sur ce roman, qui est considéré comme un véritable chef d'œuvre pour énormément de personne.

C'est un vrai bon roman c'est sûr. L'écriture est sublime, le thème est violent, cruel et horrible, mais il prend aux tripes. Turtle est une des personnages les plus fortes que j'ai pu voir dans des romans. Après tout ce qu'elle subit, après toutes les traumatismes, et ce quelle doit affronter tous les jours, Turle se relève et se bat constamment. Ce n'est pas toujours de façon verbal ou physique, mais dans son esprit elle se bat contre elle-même, contre la situation et ses réactions.

Turtle a une très très mauvaise opinion d'elle-même. C'est effarant de voir à quel point cette jeune fille se déteste et se méprise. Quand on connaît le climat dans lequel elle vit, on comprend cette haine. Mais punaise, ça me révolte de voir à quel point une adolescente peut éprouver tant d'horreur envers elle-même.

Turtle est une jeune fille audacieuse, très forte et surtout réelle. Je pense que ces réactions sont celles qu'aurait vraiment une adolescente face à ces situations. Elle n'est pas soudainement héroïque, elle ne prend pas que les bonnes décisions et elle n'est certainement pas parfaite. Elle apprend, elle se bat, elle doute et elle ne sait surtout pas comment réagir face à son père. Malgré tout, il est son père. Et malgré son comportement affreux, il est certain qu'il éprouve de l'amour pour sa fille. Un amour malsain, répugnant, abusif et violent, mais il aime sa fille. Cela ne lui donne par contre aucune excuse pour tout ce qu'il fait endurer à Turtle.

Mais on peut comprendre qu'elle ne lui veuille pas de mal et qu'elle le protège.

Une bonne lecture donc, avec des personnages puissants, forts et révoltants. Je ne dirais pas que c'est un chef d'œuvre ni un coup de cœur, mais il restera dans mon esprit.

J'ai eu un peu de mal avec le style de l'auteur, parfois les phrases ne se suivent pas et j'ai eu des difficultés à suivre la time-line parfois (une action se déroule le soir d'un jour et la phrase en dessous, on est déjà à l'après-midi d'un autre jour, sans aucune transition).

Je le recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par carroue 2018-04-03T17:58:47+02:00
Or

Hésitation entre or ou argent… Pourquoi l’argent ! Car même si c’est un très bon livre ce n’est pas le livre du siècle.

Alors pourquoi, en définitive l’or. Pour sa créativité, ses descriptions extraordinaires qu’il s’agisse de paysages ou de scènes particulièrement difficiles. Ces scènes tragiques, à la limite du soutenable, mais que Gabriel Tallent comme son nom l’indique sait transmettre sans jamais tomber dans l’horreur ou l’hémoglobine. Certains lecteurs seront touchés, voir dérangés par la lecture de ces passages, mais pour ceux qui ont déjà découvert David Vann avec « Sukkwan Island » publié également aux éditions Gallmeister la stupéfaction sera moins grande.

On tourne les pages de ce roman souhaitant que Turtlle, le personnage principal arrive à ce détacher de l’amour qu’elle porte à son père, ce père manipulateur, obscène, maléfique.

Un petit reproche, les descriptions des armes à feu trop nombreuses à mon goût, mais qui démontrent la culture américaine en ce domaine.

Voilà. Un très beau texte, d’une grande ambiguïté. Beau, mais nous racontant l’horreur que doit affronter une ado. Une belle écriture décrivant pourtant l’indicible.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ukko-Ukko 2020-03-01T15:34:34+01:00
Or

Le livre serait sans doute insoutenable si l'écriture de Gabriel Tallent n'était pas aussi extraordinaire. Turtle est formidablement attachante, le caractère de Martin est très finement décrit et le rend très crédible. Tous les personnages secondaires sont touchants. Seules quelques scènes peut-être trop invraisemblables déforcent un peu le récit, mais on a tellement envie de rester en compagnie de Turtle que l'on passe au-dessus. Un très grand livre d'un auteur à suivre.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode