Livres
524 613
Membres
542 964

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par carroue 2018-03-30T12:30:22+02:00

Il lui disait : « Quand une petite puce connaît le nom d'une chose, elle pense tout savoir à son sujet et elle ne regarde plus. Mais un nom ne veut rien dire, et affirmer que tu connais le nom de quelque chose revient à avouer que tu ne sais rien, moins que rien. » Il aimait dire : « Ne pense jamais que le nom est la chose, car il n'y a que la chose qui existe, les noms ne sont que des pièges, des pièges pour t'aider à t'en souvenir. » [...] « Continue à observer avec autant d'attention. Continue comme ça, à observer comme si tu ne connaissais rien, à observer pour comprendre de quoi il s'agit vraiment. C'est ça qui permet à une petite puce d'être calme et silencieuse pendant qu'elle marche dans l'herbe. Observe les choses pour comprendre ce qu'elles recèlent, ma puce, toujours, toujours. » Mais il se trompait au sujets des noms. Ou du moins se trompait-il à moitié. Les noms voulaient dire quelque chose. Ça voulait dire quelque chose quand il la surnommait ma puce. Ça voulait tout dire pour elle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Armony22 2018-11-22T18:04:31+01:00

C’est ça, le courage. Prendre ta putain de vie en main, quand ça semble la chose la plus difficile à faire.

Afficher en entier
Extrait ajouté par carroue 2018-03-29T12:54:44+02:00

p189

- Pas des façons d'élever une enfant ? Si tu n'es pas convaincu que le monde va mal, papa, c'est que tu ne regardes pas autour de toi. Les cerfs, les grizzlys, les loups ont disparus. Les saumons aussi, presque. Les séquoias, c'est terminé. Des pins morts, on en trouve par bosquets entiers sur des kilomètres carrés. Tes abeilles sont mortes. Comment on a pu faire naître Julia dans un monde aussi merdique ? Dans cette dépouille putride de ce qui aurait dû être, dans ces restes à l'agonie, violés ? comment tu veux élever une enfant en compagnie de tous ces connards égocentriques qui ont détruits et gâché le monde dans lequel elle dû grandir ? Et qu'est-ce qu'elle pourra jamais comprendre à ces gens là ? rien. Aucune négociation n'est possible. Aucune alternative. Ils tuent le monde et ils continueront, et ils changeront jamais, et ils ne s'arrêteront jamais. Rien de ce que je peux faire, de ce qu'elle peut faire, ne les fera changer d'avis, parce qu'ils sont incapables de penser, de concevoir le monde comme une entité en dehors d'eux-mêmes si tant est qu'ils le voient tout cour, ils estiment que ce monde -là leur est dû."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Hillja 2018-03-04T16:03:49+01:00

— Je ne sais même pas quoi dire. Je ne sais pas quoi te dire. L’humanité s’autodétruit, elle chie dans l’eau de son bain, les humains chient lentement, dangereusement et collectivement sur le monde, juste parce qu’ils sont incapables de concevoir l’existence de ce monde. Le gros et la pouffiasse, ils ne comprennent pas. Ils fabriquent des obstacles au-dessus desquels tu dois sauter, et ils veulent te convaincre que c’est ça, le monde ; que le monde entier est fait d’obstacles. Mais c’est faux, le monde n’est pas comme ça et tu ne dois jamais, jamais penser que c’est le cas.

Afficher en entier
Extrait ajouté par book-princess 2020-08-08T12:21:50+02:00

- Elle est où, ton école de ninja ? demande Brett.

- Je suis pas allée dans une école de ninja.

- Elle a fait vœu de silence, remarque Jacob.

- Ou peut-être, avance Brett, peut-être que les animaux de la forêt lui ont tout enseigné.

- Je suis pas une ninja ! hurle-t-elle.

Ainsi réprimandés, les garçons restent muets un long moment. Puis, comme si ses protestations avaient fini par apporter l'ultime preuve de leur théorie pourtant vague, Brett dit :

- C'est une ninja.

Afficher en entier
Extrait ajouté par book-princess 2020-08-08T12:18:38+02:00

- On dirait qu'elle voit dans le noir, dit Brett.

- Elle y arrive, dit Jacob. C'est évident.

- Non mais on dirait qu'elle voit vraiment dans le noir. Et pas qu'un peu.

- Ouais, répond Jacob. C'est bien ce que je dis.

- Elle est où en ce moment, à ton avis ?

- Dans sa tête, dit Jacob.

- Je vous entends, hein, dit Turtle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par book-princess 2020-08-08T12:15:15+02:00

Elle pense, Relève-toi, Turtle. Il faut que tu te relèvres. Il faut que tu te relèves.

- Espèce de connasse, dit-il. Espèce de pute.

Elle s'agenouille péniblement, prend une longue inspiration ensanglantée, s'agrippe à la poignée ronde du garde-manger pour retrouver l'équilibre. Elle pense, Très bien, pauvre conne. Voyons ce que tu as dans le bide. Elle inspire à nouveau. C'est froid et douloureux et bon. Très bien, pense-t-elle. Maintenant, on arrête de déconner.

Martin ramasse le fusil et s'approche d'elle.

- A moi, tu es à moi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par book-princess 2020-08-08T12:10:49+02:00

Turtle a toujours su qu'elle avait grandi différemment des autres enfants. Mais elle n'avait jamais vraiment eu conscience, jusqu'à présent, de l'ampleur de la différence.

Afficher en entier
Extrait ajouté par book-princess 2020-08-08T12:08:44+02:00

Anna dévisage Turtle avec attention.

- Vous croyez que mon père me bat, dit Turtle.

- Je m'inquiète pour toi. Tu présentes beaucoup de symptômes classiques. La méfiance. L'isolement social. La misogynie.

- C'est quoi, la misogynie ?

- La haine des femmes.

- Il ne me bat pas.

Turtle observe Anna afin de voir si elle la croit, car elle, elle y croit, et elle ne supporte pas que des gens, quelque part, puissent penser autrement.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ukko-Ukko 2020-02-23T20:26:47+01:00

Tu ne sais pas de quoi tu parles, putain. Il ne veut pas me faire mal. Il m'aime plus que la vie elle-même. Il n'est pas toujours parfait. Parfois, il n'est pas vraiment l'homme qu'il voudrait être. Mais il m'aime comme jamais personne n'a été aimé. Je pense que ça compte plus que tout.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode