Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Myl99 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
À cinq pieds de toi À cinq pieds de toi
Rachael Lippincott    Tobias Iaconis    Mikki Daughtry   
J'ai lu ce livre en seulement quelques jours car je l'ai adoré, du début à la fin !
Ce livre est si beau et si émouvant. A aucun moment on s'ennuie avec ce livre, il se passe toujours quelque chose et la plupart du temps, ce sont des choses très fortes en émotions. J'ai pleuré, mes larmes se sont mises à couler toutes seules. C'était si beau !
Je vous le conseil car c'est un livre qui mérite d'être lu.

par Cindy-42
Le Signal Le Signal
Maxime Chattam   
Le Signal, ou comment aller d’une déception à l’autre... Déjà, posons les faits : j’adore Maxime Chattam, j’ai quasiment lu tout ce qu’il a écrit, donc forcément j’ai une attente forte avec ses livres. Ce qui explique probablement ma très forte déception.

Le livre est certes bien écrit, mais beaucoup de choses me dérangent. Et la plus importante est celle-ci : je n’avais pas envie de lire un livre de Stephen King. Car oui, même si c’est bien écrit (je persiste), je n’y ai vu qu’un mélange de différents livres de Stephen King avec des références à d’autres œuvres (la plus évidente : l’asile d’Arkham, mais j’ai aussi repensé à un ou deux épisodes de supernatural, même si pour le coup ça n’était peut-être pas volontaire).

L’autre problème pour moi a été le manque d’attachement aux personnages. Pourtant ça aurait dû marcher, d’autant que j’ai une fille du même âge que la fille de l’héroïne. Mais non, flop total. Je n’ai pas tremblé une fois pour les personnages malgré les épreuves terribles qu’ils ont traversées. Les seuls émotions pour ma part ont été « beurk » face à la description de certains cadavres, et l’attente d’arriver au bout parce que j’espérais tout de même finir par être touchée. Loupé. Je suis arrivée aux dernières pages en me disant que j’étais heureuse d’être arrivée enfin au bout.

Vraiment dommage pour moi. Ça n’était pas du tout ce que j’attendais et espérais. Je suis très déçue, même si je reconnais que c’est sûrement dû à mes attentes quant au nom de Chattam.
Jamais plus Jamais plus
Colleen Hoover   
Ok, vous êtes prêts ? Oubliez tous les livres que vous avez pu lire de Colleen Hoover. Oubliez toutes les romances, tous les personnages qu'elle a créé. Plongez dans ce livre à l'aveugle. Ne lisez pas d'extraits. Si vous pouvez l'éviter, ne lisez pas le synopsis non plus. À vrai dire arrêtez tout de suite de lire ma critique et foncez en librairie acheter ce livre.
Il va vous détruire. Il va vous reconstruire. Il va vous changer comme peu de livre en sont capables. Il va vous pousser à vous questionner sur ce que vous pensez réellement, vous incitez à revoir vos points de vu. Il va vous offrir du recul sur des situations qui vous paraissaient inéchangeables. Il va vous donner envie d'hurler et de pleurer. Il va faire battre votre coeur à toute allure. Il va tout simplement vous donner l'impression d'être dans la peau de Lily, de partager ses joies, ses doutes, ses peurs, ses peines, ses amours. Son humanité. Lily n'est pas votre héroïne que vous rencontrez dans la plupart des livres, celle qui a réponse à tout et qui fait les bons choix aux bons moments. Lily c'est vous. Vous n'êtes plus spectateur, vous êtes acteur. Vous êtes les défauts du personnage, et vous êtes ses forces. Vous êtes les choix qu'elle fait. Vous allez en comprendre certains et en rejeter d'autres. Vous êtes embarquer dans cette quête de vérité car ce n'est plus Lily qui cherche a découvrir cette vérité mais c'est vous aussi. Et vous voulez la connaître peut-être encore plus que Lily. Voilà ce qui fait la force de ce livre. Vous tirez autant de leçons de ce livre que les personnages eux même, peut-être même encore plus. Tellement d'émotions, tellement... Si vous n'êtes pas affectés ne serait-ce qu'un minimum par les mots et l'histoire de ce livre, alors vous n'êtes pas humain.
Je ne saurais le répéter, et je ne suis pas la seule à le dire, évitez les spoilers à tout prix. Rien que connaître le sujet du livre vous gâchera l'aventure, et ce livre mérite d'être respecté à sa juste valeur. Personne ne peut avoir la même réaction face à ce livre, et il est indispensable qu'il soit seulement découvert par vos propres yeux pour que vous en compreniez la profondeur. Ayez confiance en lui. Ayez confiance en Colleen Hoover, je vous promets que vous ne serez pas déçu. C'est une magnifique histoire comme on en voit peu. Je n'ai jamais lu une dédicace aussi intense, poignante et émouvante que celle que nous offre Colleen à la fin. Bravo madame pour ce chef d'œuvre.
Un bonheur imparfait Un bonheur imparfait
Colleen Hoover   
Renversant...

Une nouvelle fois, Colleen Hoover aborde un sujet très difficile... mais elle relève avec brio le défi de nous transporter dans cette histoire douloureuse mais tout aussi magnifique.

Une histoire d'amour compliquée, où les protagonistes se noient dans un océan de non-dits et de douleurs inavouées. J'ai pleurer quand Quinn ne voyait plus d'espoir, quand Graham s'efforcer de sauver une relation en laquelle sa femme ne croyait plus. J'ai ris à la lecture d'un passé pourtant prometteur et plein de bonne volonté...

En fait, je crois que la force de ce livre réside dans le fait qu'il est fichetrement proche de la réalité. Parce que oui, les problèmes que rencontrent les protagonistes sont effectivement ceux que certains couples éprouvent. Traversent. Dépassent. Et je crois que la plus belle chose, dans ce livre, c'est le message d'espoir qu'il délivre... que si on s'aime réellement, rien n'est insurmontable. Ce n'est pas parce qu'on perd espoir, en même temps, que tout est perdu. Il faut se battre, encore et encore. A deux, c'est possible.

Une fois de plus, Colleen Hoover ne me déçoit pas. Mieux, elle m'épate encore un peu plus.

par Mo248
Il est grand temps de rallumer les étoiles Il est grand temps de rallumer les étoiles
Virginie Grimaldi   
Un an que j’attendais la sortie de ce livre et voilà qu’en moins de 24h, je l’ai fini. J’ai tenté de faire durer le plaisir, de prolonger ces instants de magie en compagnie d’Anna, Chloé et Lily mais j’ai lamentablement échoué dans mon entreprise. Je n’ai tout simplement pas pu lâcher cette histoire avant la fin. Et même maintenant que je l’ai fini, je pourrais la recommencer au début pour ne pas quitter l’univers de Virginie Grimaldi.

A 37 ans, Anna élève seule ses deux filles, Chloé, 17 ans et Lily, 12 ans. Obligée de cumuler les heures de travail, elle ne les voit que trop rarement. Alors quand la vie devient trop difficile entre les dettes qui s’accumulent, les relances des huissiers, la perte de son job et ses filles qui vont mal, Anna prend une grande décision : emmener ses filles en road trip en camping-car en Scandinavie. Certes, cela ne règlera pas tous ses problèmes mais elle espère que ce long périple sera le moyen de renouer avec ses filles, de rétablir le dialogue avec elles.
Anna, Chloé et Lily s’engagent donc dans ce voyage sur un coup de tête. Mais un road trip mal préparé peut aussi devenir synonyme de cauchemar. Heureusement, elles vont trouver sur leur chemin un convoi de camping caristes qui se rend lui aussi en Scandinavie et vont se joindre à eux. Même si le but est avant tout de se retrouver entre mère et filles, ne pas être complètement isolé ne peut pas être une mauvaise idée. Et qui sait peut-être qu’elles trouveront plus que ce qu’elles sont venues chercher ?!

Comme pour chacun des romans de Virginie Grimaldi, j’ai eu un immense coup de cœur pour cette nouvelle histoire. Je ne me lasse pas de sa plume simple, envoûtante, douce, émouvante, pétillante et drôle. C’est tout simplement magique. Elle réussit à nous faire rire, pleurer, douter, réfléchir, envier, regretter…avec la délicatesse de son style mais aussi le côté très humain de chacun de ses personnages. Qu’ils soient principaux ou secondaires, on se prend d’affection pour chacun d’eux.
J’ai aimé découvrir chacune des trois femmes de la famille Moulineau : Anna est une mère de famille forte et fragile à la fois. Si elle porte son foyer sur ses seules épaules, elle est aussi dévorée par le doute et l’angoisse. Elle a un besoin constant de se sentir en sécurité et pour ça, elle s’est créé une petite bulle de confort de laquelle elle ne sort jamais. Mais quand la réalité la rattrape, elle n’a d’autres choix que de l’affronter. Et c’est en ça qu’elle prouve sa force car même si sa décision de partir en road trip peut sembler être un coup de folie, elle a surtout pour but de sauver sa famille et de prouver à ses filles qu’elle est là pour elles quoi qu’il se passe.
Chloé, la fille ainée, est une adolescente en pleine crise d’identité. Même si elle ne l’avouera jamais, les absences de sa mère lui pèsent. Elle a besoin d’affection permanente. Ne la trouvant pas auprès de sa mère qu’elle ne fait que croiser ni auprès de son père qui habite loin, elle se réfugie dans les bras des garçons. Sauf qu’une fois qu’ils ont obtenu ce qu’ils attendaient d’elle, ils se détournent eux aussi, la laissant seule. Du coup, elle a créé un blog dans lequel elle raconte son quotidien, ses blessures, ses baisses de moral…Ses confidences et les commentaires de ses followers lui permettent de se sentir un peu mieux. Mais sans que cela suffise. Chloé est une jeune fille hypersensible, intelligente et surtout très attachante. Son mal être nous blesse autant qu’il nous émeut. On a envie de le soutenir, de l’aider, de trouver le moyen de lui dire que ça s’arrangera.
J’ai adoré les personnages d’Anna et Chloé mais ma préférée c’est Lily. Elle est drôle et impertinente. Sa façon d’écorcher les expressions françaises et de s’adresser à son journal intime Marcel m’ont beaucoup fait rire. Du haut de ses douze ans, elle est très mature. Elle a du caractère et ne se laisse pas marcher sur les pieds même si au collège, ce n’est pas facile tous les jours. Les autres enfants la trouvent différente et forcément à cet âge-là, la différence c’est dérangeant. Mais cette gamine est juste géniale. J’ai fondu devant son attitude avec Noé, le fils autiste de Julien avec qui elle, sa mère et sa sœur voyagent. Elle m’a touché, attendri, bouleversé.
J’ai aussi beaucoup aimé recroiser la route de Greg et Marine, les personnages secondaires de Tu comprendras quand tu seras plus grande. Je les adore. Le franc parlé de Marine et la réserve de Greg sont rafraichissants. Je ne serai pas contre les retrouver dans une histoire où ils ne seraient plus des personnages secondaires mais les héros…
J’avais peu de doutes avant de commencer cette lecture mais la talent de Virginie Grimaldi se confirme. En tout cas, moi j’adore. Chaque livre me transporte dans un monde de féérie, de magie et de bonheur. Je viens de refermer ce livre il y a une heure à peine et je suis déjà impatiente d’être à l’année prochaine pour découvrir sa prochaine histoire. Vivement 2019 !
Changer l'eau des fleurs Changer l'eau des fleurs
Valérie Perrin   
Ce livre est un livre sur la mort et sur le deuil. Mais ce n'est pas un livre triste au contraire. Il est rempli d'espoir.
Il nous raconte l'histoire de Violette, la gardienne du cimetière, mais aussi celle de de ses amis, collègues et de quelques uns de ses voisins du temps où ils étaient en vie.
C'est un livre léger qui se lit très facilement.
La plume de l'auteure est agréable et pleine de bon sens.
J'ai adoré passer un moment en compagnie de ces personnages tous plus attachants les uns que les autres.
Certains sont plus durs et mystérieux mais cela les rends intéressants.
Les personnages sont clairement ce que j'ai préféré dans ce roman.
L'histoire est elle aussi intéressante. Très bien construite, ce qui ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer une seule seconde.
Un mystère sur une mort nous laisse en haleine jusqu'à la fin.

par michelO
Not a fuckin' romance Not a fuckin' romance
Ena L.   
POPOPOPOPOOOOO !! je ne sais même pas par où commencer ... ce livre est un extraterrestre , cette auteure est une extraterrestre . . Punaise elle m'a fait adorer la romance ! mais pas que .. il y a tout dans cette histoire C'est Bad romance, dark Romance , romance tout court c'est .... j'en dis pas plus où je vais dévoiler des choses . Ça sort des codes , ça vous bouscule , ça vous choque , ça vous faire rire ( punaise , j'ai pas arrêté de glousser) , ça vous étreint, ça vous embrase ... ça fait TOUT ! il ne faut pas avoir peur de sortir de sa zone de confort et le lire car ça vaut vraiment le coup ! Il est parfait !!!!

par skye67
Josh et Hazel : Comment ne pas tomber amoureux Josh et Hazel : Comment ne pas tomber amoureux
Christina Lauren   
Vous le savez, mais depuis Beautiful Bastard je ne loupe aucune sortie du duo de choc Christina Lauren. A l'annonce de la traduction de ce roman, j'ai rapidement survolé le résumé sans pour autant vouloir tout connaître de l'histoire. Il y a des auteurs à qui ont fait confiance et encore une fois l'histoire est à la fois originale et surprenante. Un roman important qui traite avec humour de l'amitié et l'acceptation de soi.

Impossible de ne pas apprécier Hazel lorsqu'on la découvre dans le prologue. La jeune femme est une héroïne drôle et pétillante que j'ai pris plaisir à découvrir au fil des pages, sa joie et ses excentricités sont communicatives et ses maladresses épiques. Hazel sait qu'elle n'est pas facile à vivre et assume son originalité, mais d'une certaine manière elle a peur que sa personnalité l'empêche de trouver l'amour. Il faut dire que son absence de filtre la positionne souvent dans des situations absurdes, mais c'est justement ce qui fait son charme et qui fait d'elle une belle personne avec un cœur énorme. Hazel a toujours su qu'elle n'avait aucune chance avec Josh, que ce soit lors de leur première rencontre à la fac ou lors de leur seconde rencontre sept ans plus tard. Seulement rien ne les empêche de devenir amis et de chercher ensemble l'amour.

Josh est le parfait opposé d'Hazel, il est calme, posé et réfléchis, mais sa rupture après une relation toxique va le plonger dans une semi dépression ,et la présence réconfortante d'Hazel va lui apporter la lumière nécessaire pour reprendre goût à la vie. Ensemble, ils vont décider d'organiser en duo une série de double rencarts et chaque rencontre va s'avérer pire que la précédente. Seulement malgré les échecs amoureux, leur complicité ne cesse de s'épanouir et même s'ils s'accordent à dire qu'il ne sont pas ensemble, ils vont se découvrir qu'ils ne sont pas si incompatibles. La romance pourrait paraître lente pour certain, mais j'ai trouvé qu'elle était authentique.

J'ai trouvé intéressant que la romance sorte du schéma habituel, il n'y a aucun drama et l'histoire suit sont cours. C'est un récit de vie où deux personnes se rencontrent et acceptent les différences de l'autre pour en faire une force. Sans compter qu'on quitte un peu le stéréotype du tombeur qui cherche à séduire toutes les femmes, Josh est un personnage qui cherche le bonheur et la sécurité d'un amour partagé. Sa rencontre avec Hazel va chambouler son quotidien, la jeune femme va lui apporter le grain de folie qui lui manquait et Josh va lui apporter l'assurance nécessaire pour qu'elle prenne enfin confiance sur ce qu'elle peut offrir à ceux qu'elle aime.

Chaque roman depuis que j'ai découvert ce duo d'auteures parvient à me surprendre, car les romances sont différentes. La force de cette histoire c'est l'attachement qu'on éprouve envers les personnages et l'humour qu'ils renvoient, faire sourire un lecteur c'est un point important pour qu'il passe un bon moment et avec Hazel impossible de ne pas rire. A mon sens, c'est le genre de roman que j'apprécie lire sur la plage parce que c'est frais et léger, donc certes la romance prend sont temps, mais c'est un duo qu'on adore retrouver.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-4yc

par Luxnbooks
The Hate U Give - La haine qu'on donne The Hate U Give - La haine qu'on donne
Angie Thomas   
Ce roman va bien au-delà de la catégorie diamant. Il mérite une place spéciale, une place classée: "je te fais réfléchir, je te fais pleurer, je te donne envie de tout casser, je te donne envie de te battre".
The Hate U Give, ce n'est même pas de l'or en barre. C'est bien plus pur, bien plus poignant. C'est un concentré d'émotions.
Purgatoire des innocents Purgatoire des innocents
Karine Giebel   
Terrifiant ce livre ... J'ai découvert cette auteure par hasard au détour d'un rayon de la bibliothèque.Et cela démarre par le braquage d'une bijouterie suivie d'une fusillade et d'une poursuite qui se termine en pleine campagne.Ils s'incrustent chez une vétérinaire pour soigner un des leurs et là s'ensuit un cauchemar qui s'accentue crescendo avec des personnages glauques et glaçants à souhait. Personne n'est épargné dans cette histoire sordide.ça vous prends les tripes comme une lessiveuse avec plusieurs mode rinçage ... un gros truc de de taré et de perversité qui joue sur la peur de l'autre.Avec un final très inattendu ( j'adore ça) .A lire absolument

par ricou