Livres
554 080
Membres
598 922

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de mylene-tilou : Mes envies

Step Brother Step Brother
Penelope Ward   
Lorsque j'ai repéré ce bouquin, j'ai souhaité l'acheter sur-le-champ. Et j'ai bien fait de céder à mon caprice. J'ai adoré, une superbe découverte !
Ma lecture fut achevée en une soirée, impossible de m'arrêter. L'histoire ne laisse pas une seconde de répit. Le rythme est excellent, je suis restée scotchée du début à la fin.
La plume de l'auteure est agréable. Le vocabulaire est parfois légèrement cru, ce qui n'est pas pour me déplaire, mais si vous cherchez une romance mielleuse vous serez déçu(e).
Tout oppose nos deux personnages : Greta est une jeune fille douce, généreuse, sérieuse, un brin naïve mais très forte. Quant à Elec, il apparaît provoquant, arrogant, mystérieux, bref un bad boy comme on les aime. Toutefois, l'attirance est immédiate.
Durant la première partie, les personnages se rencontrent, se cherchent, commencent à s'ouvrir l'un à l'autre, à se désirer. Certains passages sont très drôles dans ce jeu du chat et de la souris. Cependant, tout s'enchaîne un peu trop rapidement, cette partie méritait d'être approfondie. C'est pour moi le seul point négatif du roman.
La seconde partie est en revanche sacrément bien construite ! J'ai été prise aux tripes. On découvre également le point de vue d'Elec sur toute l'histoire. C'est très bien écrit, aucune longueur et sensations garanties.
La fin est aussi bien travaillée et complète à mon goût. Bref je suis conquise.
Un livre très addictif, je vous le recommande.

par NekoNara
Avec ou sans uniforme... Avec ou sans uniforme...
Maya Banks    Sylvia Day    Karin Tabke   
Ce livre est génial on retrouve 3 auteures supers réunies en un seul livre et franchement j'ai adoré !!! Les 3 histoires sont tellement géniales que j'ai même pas une préférence particulière . De toute façon des histoires d'amour avec des mecs en uniforme (et sans XP) ça pouvait que me plaire XD

par ingaelisa
Egomaniac Egomaniac
Vi Keeland   
Une lecture agréable et drôle .
J’ai vraiment été attirée par le résumé et la couverture de ce livre et comme à chaque fois avec Vi Keeland je n'ai ps été déçue .

Mes points positifs :
1- L'humour :
C'est mon gros coup de coeur de ce livre j'ai souvent au cours de ma lecture éclaté de rire et j'adore ça dans mes lectures .
Les personnages sont vifs et pleins de répartie avec une pointe d'arrogance qui fait le charme de Drew .
Pour celles qui ont lues et aimées Cocky Bastard de la même auteure alors foncez vous allez adorer !!
2- Le sujet :
Sans trop en dévoiler et même si au départ on croit avoir affaire à une histoire relatant une cohabitation de bureau détonante entre Emerie et Drew , l'histoire prend une tournure qui va au dela de ça et nous parle d'un sujet souvent abordé d'un point de vue féminin , lire cette situation d'un point de vue paternel est assez innovant et révélateur .
3- L'auteure et sa plume :
A chaque fois je ne suis pas déçue ce qui fait pour moi une valeure sure .
J'aime son humour , sa plume légère et additive qui nous transporte à chaque fois avec une facilitée déconcertante .
On s'attache aux personnages de manière systématique et on les quittent toujours avec regret .

Mes points faibles :

Si je devais trouver un point faible à ce livre je dirais que j'ai trouvée l'épilogue un peu court à mon gout et le titre que j'aimais bien au départ m'a paru une fois le livre lu moins pertinent , je trouve que ce n'est pas vraiment le terme qui définirai le plus Drew.

Conclusion :
Je ne parlerais pas de coup de coeur à l'état pur mais j'ai beaucoup aimé ce livre et Vi Keeland garde pour moi le statue de valeur sure.
Une romance touchante et passionnée qui nous fait passer un super moment avec la touche d'humour qui fait du bien .

Du livre aux Larmes
Diana Garnier
Bossman Bossman
Vi Keeland   
https://aliceneverland.com/2017/10/31/boss-man-vi-keeland/

Par un étrange concours de circonstance, Reese se retrouve employée par l’entreprise de Chase. Sauf qu’il y a entre deux une attirance indéniable. Mais, après une expérience malheureuse lors de son précédent poste, il est hors de question pour Reese de succomber au charme de son patron, malgré les belles paroles de ce dernier. Ils se lancent alors tous deux dans une lutte sans merci : une lutte l’un contre l’autre, mais également une lutte contre eux-mêmes, et contre leurs sentiments.

L’histoire de Boss Man est simple, sans chichi : une romance pleine de pétillant, d’humour, de quoi faire passer un délicieux moment au lecteur. Personnellement, j’ai immédiatement accroché. Pourtant, Boss Man ne brille pas par son originalité, mais Vi Keeland nous prouve avec cette histoire que cela ne sert à rien d’en faire des tonnes et de verser dans le mélo pour nous servir une romance exquise et sensuelle à souhait.

Je me suis donc régalée avec cette histoire. La plume de Vi Keeland est simple mais regorge d’humour, de sensualité et de douceur à en faire frémir mon petit cœur de romantique. J’ai adoré le personnage de Chase, bien loin de l’aspect dominant que l’on pourrait en attendre. Quant à Reese, elle est l’image même de la femme forte mais pas non plus entêtée. Deux personnages normaux en somme, qui nous présentent leur histoire toute mignonne comme il faut. Le genre de romance que j’adore lire et relire et qui fait un bien fou !

par Kesciana
Ce qui se passe à Vegas… Ce qui se passe à Vegas…
Gina L. Maxwell   
(JENNI) : https://wp.me/p6618l-eIv

Une romance passionnée, sensuelle et divine à lire ! J’ai beaucoup aimé !

Si au niveau de l’intrigue c’est du déjà vu, Gina L. Maxwell est parvenue quand même à sortir des clichés en nous offrant une relation avec des protagonistes tous deux touchants et attachants dans une atmosphère légère où la tentation bat son plein !


Des héros amis de longues dates et inséparables, qui se désirent en secret mais qui n’ont jusqu’à présent jamais oser s’avouer leur attirance par peur de gâcher leurs dix-huit années d’amitié, et diverses complications qui pourraient prédire un échec amoureux entre eux…

Mais lorsque Alyssa fait comprendre à Dillon qu’elle compte assouvir ses besoins le temps d’un week-end à Vegas, il ne peut se résoudre à la laisser faire et compte bien s’offrir avec elle une parenthèse où il ne sera pas question d’amitié entre eux mais de prendre le temps cette fois de se découvrir en tant qu’amants… Ainsi ils effacent le dernier centimètre qui se dresse entre leur passé et leur avenir…


Une plume fougueuse qui m’a donné des papillons dans le ventre tout du long.

Des personnages agréables et très plaisants à suivre… car de sa plume fluide et légère, l’auteure nous fait ressentir tout l’amour et l’affection qu’ils se portent. Entre eux c’est une évidence… et pourtant il n’y a qu’eux qui ne s’en aperçoivent pas, alors que c’est flagrant comme le nez au milieu de la figure.

Personnellement j’ai vécu leur histoire comme si j’y étais. C’est certes fleur bleue par moment et même un peu tiré par les cheveux mais cela reste léger et c’est exactement ce à quoi je m’attendais en plongeant dans ce livre, puisque c’est simple et beau… !

L’ensemble est bien construit car l’histoire dégage beaucoup de charme, dommage néanmoins que Gina L. Maxwell ne se soit pas pencher davantage sur la convention de romance, cela aurait été appréciable d’en dévoiler un peu plus sur le décor et l’atmosphère pour ne pas que ce soit trop axé sur la relation en elle-même.

Pour résumer, malgré quelques imperfections, ‘Ce qui se passe à Vegas…’ est une lecture sympathique, qui m’a fait passer un bon moment tant la romance est charmante et pleine de fraîcheur.
The Boy Next Door The Boy Next Door
Penelope Ward   
Je me sens en totale dépression livresque, trois des grosses sorties attendu depuis des mois m'ont totalement laissé insensible. J'étais tellement excité après Room Hate que ça ne m’est pas venu à l'idée que je serais déçue du récit. Il y a quelques points qui ont fait que ce récit, n'était pas très convaincant, des scènes pas toujours connectées et des dialogues dérangeants. Pour tout vous dire, c'est l'impression dominante qui avait animé ma lecture de Step Brother, le fond de l'histoire est plaisant, mais sans jamais vraiment décoller.

Pour ceux qui n'auraient pas lu Step Brother, il faut savoir que Chelsea est connectée à l'histoire puisqu'il s'agissait de la petite amie de Elec et bien évidemment si ce tome compagnon existe, c'est qu'ils ne vivent pas d'amour et d'eau fraîche. A vrai dire, leur rupture a été assez brutale et la jeune femme se remet difficilement de la perte de cette relation. Le changement semble être la clé d'un nouveau départ, alors un déménagement c'est la solution rêvée, si seulement son mystérieux voisin ne la rendait pas dingue avec ses deux chiens bruyants. On dit souvent que le premier contact est déterminant et on peut dire que ces deux-là vont partir sur une relation explosive.

On est tous passé par une rupture difficile et ce tome aborde un angle intéressant de l'amour. On se questionne notamment sur les degrés d'amour que peuvent éprouver les personnes et bien que cette histoire ait parfois raisonné comme un boomrang sur ma vie personnelle, j'ai apprécié cette manière d'évoquer les sentiments amoureux et on réalise qu'il n'y a pas de recette miracle pour se remettre d'une rupture. Seul le temps guérit les blessures et la tristesse de Chelsea va progressivement se transformer en autre chose au contact de Damien. La jeune femme va passer par une palette d'émotions, oubliant ses tracas à force d'être poussé à bout par son voisin, mais c'est bel et bien le trouble qui va définitivement l'aider à passer à autre chose, il faut dire qu'une relation amicale va rapidement naître entre eux et elle va réapprendre à aimer d'une manière totalement différente. La limite entre l'amitié et l'amour est fragile et Chelsea et Damien vont en faire l'expérience.

Mon gros problème à la lecture de cette histoire, c'est que le sujet est fort et j'ai l'impression d'être resté de marbre, le récit manque parfois de naturel et ça enlève une part de crédibilité. Damien est un personnage haut en couleur et son caractère est le parfait reflet du bad-boy, mais en creusant un peu son histoire va s'avérer surprenante. Beaucoup de mystère demeure et on comprend difficilement ses réactions, il est parfois très contradictoire dans ses actions et il est évident qu'on n'a pas toutes les cartes en mains, mais ce côté passif ça ne m'a pas séduite. Il y a un contraste entre son caractère désinvolte et sa manière de se comporter avec Chelsea.

On retrouve l'humour de Penelope Ward et c'est l'une des choses que je préfère dans ses romans, ce sentiment de liberté et cette part de légèreté, alors qu'on aborde plusieurs thèmes difficiles. La romance se construit d'une belle manière et l'amour/amitié qui naît montre une connexion d'abord physique, puis sentimentale. Je ne nie pas que le couple ait de beaux moments ensemble, mais ça n'aura pas suffi à faire éclater un millier de papillons dans mon cœur. Peut-être est-ce les prémices d'une panne, ou est-ce lié à la traduction, toujours est-il que je suis passé complètement à côté de cette histoire. J'ai tendance à monter mes exigences quand j'apprécie une auteure et c'est peut-être ce qui n'a contribué à rendre cette lecture agréable, mais pas inoubliable.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-3Wu

par Luxnbooks
Noël, mon milliardaire et moi, l'intégrale Noël, mon milliardaire et moi, l'intégrale
Rose M. Becker   
Une histoire sympa ,mais sans plus.
je pense qu'elle aurait été plus agréable si elle avait été moins longue.
pourquoi chercher à faire plus de 300 pages si celle ci sont fades...
Cocky Bastard Cocky Bastard
Vi Keeland    Penelope Ward   
Coup de coeur absolu pour cette lecture légère, tendre, émouvante et pleine d'humour. Comment ne pas succomber au charme et à la persévérance de Chance ? Moi je craque !! Au point de ne pas lâcher le livre avant la fin. À dévorer sans modération.
Dangerous - L'intégrale Dangerous - L'intégrale
Rose M. Becker   
(JENNI) : A lire ! https://wp.me/p6618l-eOr
Je ne cache plus mon admiration pour la plume de Rose Becker. Toujours aussi curieuse et désireuse de découvrir chacun de ses romans, elle réussit à chaque fois à m'emporter dans son récit où je prends un réel plaisir à m'évader pour vibrer aux côtés de ses personnages.

Ce livre ne se raconte pas... il se lit et se vit ! Avec 'Dangerous', on plonge dans une atmosphère dramatique où un secret bien gardé émerge sans pouvoir le repousser et où la vérité ne fait pas toujours plaisir à entendre.


April et Terrence se retrouvent contraints de cohabiter sous le même toit le temps d’une année pour pouvoir toucher leur héritage. Une dure mise à l’épreuve les attend car ils sont aux antipodes l'un de l'autre, et pas du tout sur la même longueur d’onde. Mais, vous découvrirez que l'un comme l'autre a ce petit plus en lui qui fait toute la différence, et qui les rends uniques et attachants…

Nous voilà entrainé dans une cohabitation forcée qui s'annonce coriace ! D'ailleurs rien que leurs échanges dès les premières pages annoncent la couleur. Mais hormis ce qu’il y’a en façade, il faut aussi chercher à comprendre les réactions de ce duo pour bien les cerner. Sous ses airs de dure à cuire, se cache une April en cavale, qui cherche à fuir son passé… Le même cauchemar vient frapper ses nuits depuis 6 mois. Ce ne devrait être qu'un mauvais rêve... pourtant elle a cette impression en elle qu'il s'agit de plus, beaucoup plus. Elle y voit toujours les mêmes images sans queue ni tête. Sans la moindre variation et où elle n'y voit aucune signification, si ce n'est que la scène se déroule dans la propriété de son enfance jusqu'à ses 16 ans. Son inconscient cherche-t-il à lui faire comprendre quelque chose ? Une chose est sûre c'est terrifiant et elle en est totalement bouleversée à chaque fois. Qu’y-a-t-il à comprendre là-dessous ?


J'adore ce brin de sensibilité et de mystère dans la plume de Rose Becker, en plus de sa totale maîtrise pour parler de choses qui nous sort de notre cocon, où on a l’impression de marcher sur une corde raide. Elle met nos émotions à rudes épreuves tellement son intrigue est perturbante mais terriblement addictive ! Elle laisse planer le suspense, même si le passé de April se dévoile crescendo, on a face à elle un Terrence mystérieux qu'on cherche à cerner tant bien que mal.

Je me suis accrochée à Terrence et April comme à une bouée de sauvage. Tout du long j'ai eu peur, j'ai trépigné d'impatience d'en savoir plus sur eux, j'ai souri... et surtout j'ai succombé. Ce duo m'a tenue en haleine et est responsable d'heures de sommeil en moins... tellement il m'a été impossible de m'en détacher !

L’un comme l’autre ne peut s’asseoir sur cet héritage, surtout qu’il est très précieux et représente énormément pour eux. Trouveront-ils un terrain d'entente pour se supporter... et même s'apprivoiser l'un à l'autre pour ne plus être des ennemis mais des alliés ?

Rares sont les moments où ils font une trêve. Ils se cherchent et surenchérissent dans des réparties cinglantes et cyniques afin d’avoir le dernier mot. Tellement différents l'un de l'autre mais faits pour être ensemble. Il est insupportable sous son air psychorigide et elle est agaçante dans ses réactions. Dure de tête l'un et l'autre. Y'en a pas un pour calmer le jeu ! Que c'est bon de les lire et de les suivre. Ils sont vraiment très touchants tous les deux. Leur relation permet d’adoucir l’aspect tragique qu’il y’a autour, sans parler des nombreux rebondissements qui ne laissent aucun temps mort à l’intrigue.

Encore une histoire qui sort des sentiers battus. L'auteure a frappé dans le mille. Notre cœur s'emballe à leurs côtés... du Rose Becker tout craché !
Les Belles Apparences Les Belles Apparences
Vi Keeland   
Livre qui se lit facilement, bien écrit.
Passage de Cain au début sont dans le passé. Mais à un moment dans le livre on comprend tout.
Sinon au départ Rachel m'a bien fait rire genre miss catastrophes.
Franchement elle est cache et sait ce qu'elle veut.
9a change de tout ces persos qui tergiversant 50 ans avant de tout dire.

Cain aura lutter pour ne pas être avec Rachel mais il n'arrive finalement pas à garder ses distances.
Et quand on comprend leur lien j'adore, je m'était dit la même chose puis ensuite que ce n'est pas possible car on n'avait pas le dénouement du passé de Cain.

Bien sûr Cain prend une mauvaise décision mais reviens vite dessus.
J'aime beaucoup l'épilogue.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode