Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de mylouno : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Je suis Pilgrim Je suis Pilgrim
Terry Hayes   
Il est des romans dont on voudrait qu’ils ne se terminent jamais. Avec ses 900 pages, « Je suis Pilgrim » est de ceux-là.

Je ne suis pas roman d’espionnage. James Bond, Mission Impossible, très peu pour moi. Pourtant dès que j’ai ouvert ce roman de Terry Hayes, je me suis retrouvée captivée par l’intrigue, par le personnage de Pilgrim et je fus incapable de le refermer.

Terry Hayes manie la plume avec brio et si l’enquête démarre avec un simple meurtre, au fil des pages, on plonge tout naturellement, dans l’après 11 septembre, dans le terrorisme international. Quelques retours en arrière nous permettent de faire plus ample connaissance avec Pilgrim, avec son passé. On finit par s’attacher à cet espion, à ce James Bond américain. J’ai aussi aimé le personnage de Battleboi, on n’en parle peu mais je me suis attachée à ce geek.

« Je suis Pilgrim » est un roman est terrifiant. Terrifiant parce qu’il nous plonge au cœur du terrorisme, sujet qui occupe malheureusement une place majeure dans l’actualité depuis quelques années. Il nous confronte à ces intégristes, ces fanatiques, qui au nom de Dieu, sont prêts à toutes les folies, à tous les sacrifices et tant pis pour les vies perdues.
Tout au long de ces 900 pages, on ne peut s’empêcher de se demander si le scénario est plausible. Et si une telle catastrophe devait arriver, y-a-t-il un seul super agent capable de nous sauver.

Si vous chercher un roman prenant, terrifiant, qui vous tiendra en haleine de la première à la dernière page, foncez en librairie.

La Vérité sur l'affaire Harry Quebert La Vérité sur l'affaire Harry Quebert
Joël Dicker   
Une claque monumentale. Un coup de maître. Voilà ce qu'est ce livre. Comment peut-on écrire quelque chose d'aussi bien ? D'aussi abouti ? L'enquête est parfaitement menée, l'écriture est merveilleuse et on ne s'ennuie pas un seul instant ! Grâce aux flash-back on s'attache à la victime et aux personnages secondaires. On est triste que cette histoire d'amour n'ait pas pu durer, et on se surprend à espérer qu'elle s'en sorte quand même, même si nous savons pertinemment que c'est impossible. J'ai été extrêmement émue par cette fille qui a tout fait pour Harry. C'est si dur de commenter sans en dire trop ! J'ai dû faire des pauses pour reprendre mon souffle, je m'apercevais souvent que je ne respirais plus pendant ma lecture. Impossible de lâcher ce livre avant la fameuse révélation qui allait régler cette affaire. Et une fois le livre fini, on est pris de nostalgie, on en veut encore.
Ce livre est un petit bijou que je conseille vraiment à tous ceux qui hésitent encore.
On peut se dire au revoir plusieurs fois On peut se dire au revoir plusieurs fois
David Servan-Schreiber    Ursula Gauthier   
Merci pour ce petit recueil, cette petite bombe d'humanité, toujours grandiose David Servan Shreiber, meme pour ce dernier livre tu nous inculque le meilleur de toi-même; toujours avec les mots justes et les bonnes leçons. Quelle belle révérence, j'espère que quelqu'un quelque part sera te succéder

par valy
Les Piliers de la terre Les Piliers de la terre
Ken Follett   
J'ai beaucoup aimé ce roman, 1000 pages qui passent trop vite. Histoire passionnante, de nombreux rebondissements, personnages qu'on suit avec plaisir.
Seul le silence Seul le silence
R. J. Ellory   
Tout ce qui a été dit est totalement vrai. C'est un livre excessivement bien écrit. Le style est merveilleux. On passe par toutes les émotions. Je le conseille vivement.

par mylouno
Chronique des Clifton, Tome 2 : La Fautes de nos pères Chronique des Clifton, Tome 2 : La Fautes de nos pères
Jeffrey Archer   
Le plaisir et l'addiction à lire ces deux premiers tomes sont inversement proportionnels à la note finale que je leur accorde.
En effet, la saga, les personnages, les péripéties sont globalement plaisants. Mais le livre aurait pu se passer à d'autres époques, c'était indifférent : la deuxième guerre mondiale n'est pas perceptible, à quelques évocations près : les masques à gaz en salle de classe, les torpilles de sous-marins... L'atmosphère de guerre n'est pas du tout présente. Certains personnages sont complètement caricaturaux comme Stan et Hugo.
Donc, même si j'ai passé un excellent moment à les lire, je trouve que la profondeur psychologique des personnages n'est pas aboutie et que le contexte historique aurait dû être plus développé.
Un mois après la lecture du livre j'ai eu vraiment des difficultés à me souvenir de l'intrigue et des personnages.
Chronique des Clifton, Tome 1 : Seul l'avenir le dira Chronique des Clifton, Tome 1 : Seul l'avenir le dira
Jeffrey Archer   
Si je devais commencer par une chose, c'est le style de l'auteur qui nous plonge vraiment au coeur de l'histoire. De plus, si les éditions le Livre de Poche n'avait pas offert cet exemplaire (opération 2 livres achetés + 1 livre offert) et si je n'avais pas été intéressé par la quatrième de couverture, j'aurais pu passer à côté de ce livre.

L'histoire se déroule après la première guerre mondiale. Harry Clifton a toujours cru que son père était mort à la guerre. A travers des non-dits, Harry se doute que son père soit vraiment mort à la guerre. Au fil des pages, on suit l'ascension fulgurante du jeune garçon qui au départ n'est attiré que par les docks. Ce sont les personnages secondaire qui font la force de ce roman, dans le sens où l'alternance des points de vue nous plonge davantage au sein de cette sage familiale. J'ai été envoûté par le style d'écriture de l'auteur qui réussit à nous tenir en haleine. C'est un véritable turn-over, plus j'avançais dans l'histoire plus j'avais envie de connaître la suite.Je me suis véritablement prise d'affection pour Harry, les personnages secondaires sont tout aussi attachants. Les descriptions nous font vivre ce que vit Harry et parfois je m'imaginais aux docks ou à l'école avec lui. La vie ne vas pas forcement toujours dans le sens qu'on veut et Harry en fait les frais à ses dépens. Seul l'avenir le dira est un livre qui nous interroge sur la place des secrets au sein de la famille et qui nous montre à quels points la détermination peut permettre de changer l'avenir.

Quelle frustration d'arriver à la dernière page, je vais foncer m'acheter les prochains tomes.

Vous l'avez compris ce livre est un véritable coup de coeur. Je vous le conseille vivement.

par Honnola
Chronique des Clifton, Tome 3 : Des secrets bien gardés Chronique des Clifton, Tome 3 : Des secrets bien gardés
Jeffrey Archer   
Et voilà terminé le 3° tome de cette saga qui n'en finit pas ( 7 tomes actuellement !!!!)

Nous sommes dans les années d'après-guerre

Beaucoup moins palpitant que les deux premiers, l'histoire s'étire et tourne en rond.
Le récit est cependant toujours agréable à lire mais j'ai beaucoup moins accroché aux querelles familiales, et secrets de famille qui n'en sont pas ...
J'ai l'impression que l'auteur s'essouffle ( et pourtant il va encore pondre 4 tomes après celui-ci !!)
Je ne me sens pas d'attaque de poursuivre actuellement l'aventure des Clifton.
Un jour peut-être quand ma Pal sera quasi vide.

L'auteur n'est-il pas allé trop loin ? je pense que 3 tomes aurait été très bien, il aurait pu terminer ici cette sage .. après, il faut assurer dans la longueur !

par Granny-1
Chronique des Clifton, Tome 4 : Juste retour des choses Chronique des Clifton, Tome 4 : Juste retour des choses
Jeffrey Archer   
C’est le tome que j’ai le plus apprécié. Il y a beaucoup de suspense et de rebondissements. Je vais entamer le 5ème tome de suite.

par sentikelt
Chronique des Clifton, Tome 5 : Plus fort que l'épée Chronique des Clifton, Tome 5 : Plus fort que l'épée
Jeffrey Archer   
La saga continue, l'intérêt diminue entre les tomes trop longs à paraitre...et toujours ces fins coupées ..grrr

par katec2
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4