Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de mylouno : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Le Couple d'à côté Le Couple d'à côté
Shari Lapena   
« Difficile de savoir si j'ai aimé ou détesté, c'est indéniable que cette histoire vous marquera voir vous hantera.»

A vrai dire, je ne m'attendais pas du tout à ça, le résumé me laissait présager un thriller psychologiquement difficile.

Dans cette histoire, nous suivons Anne et Marco qui vont voir disparaître leur enfant. Ils étaient chez leur voisin à un dîner quand leur enfant disparaît. Tout d'abord, on se demande ce qui a poussé ses parents à laisser leur nourrisson tout seul avec pour seul contact un baby-phone.

Les parents ont des réactions qui me paraissent légitime, même si j'ai eu du mal à avoir de l'empathie pour eux. Anne est le personnage qui m'a paru le plus humain dans ce livre. Quant à Marco, il apparaît comme un père aimant et on tente de comprendre ses gestes. Les parents d'Anne sont forts et riches. Cynthia et Graham sont un couple qui apparaît parfait puis les masques se fissurent. Anne et l'inspecteur sont deux personnages que j'ai le plus aimé. J'ai aimé suivre cette enquête qui fourmille de détails.

L'écriture de l'auteure est fluide, mais ce sont les éléments de l'histoire qui m'ont empêché d'apprécier celle-ci. Je n'arrivais pas à faire abstraction à tout les éléments qui s'imbriquaient dans ma tête. Ce roman a un côté dérageant que se soit par les révélations faites que par les actes des personnages. En effet, des éléments de l'histoire m'ont perturbé et d'autres me paraissaient trop évidents. Les personnages m'ont paru parfois trop stéréotypés comme le contraste entre Anne et Cynthia ou bien les problèmes d'argent...

C'est le genre de livre où je ne sais pas si j'ai aimé ou détesté, j'ai eu beaucoup de mal à lire ce livre pourtant j'avais hâte de connaître le dénouement. Le dénouement est à la hauteur de ce que nous offre l'auteure: un lot de twist et de faux rebondissements parce qu'il y a des éléments de l'histoire que l'on devine.

Quand j'ai terminé le livre, j'ai eu du mal à m'en remettre tant je trouvais la situation malsaine. Finalement en rédigeant cette chronique, je me demande si ce n'est pas le but de l'auteure, heurter notre sensibilité.

Ce n'est pas parce que mon ressenti est mitigé que vous n'aimerez pas ce livre. Si vous l'avez lu ou si vous comptez le lire, n'hésitez pas à me donner votre ressenti sur celui-ci.

Je remercie chaleureusement les éditions Presses de la Cité & Netgalley pour la lecture de ce livre.

par Honnola
En plein coeur En plein coeur
Louise Penny   
Belle histoire de roman policier. Cependant cela prends du temps avant d'entrer dans l'histoire.

par Bidule2
La dedizione che salva La dedizione che salva
Elsa Antoniazzi   
Il tema dell’educare è al centro di gran parte della riflessione ecclesiale e sociale. Un contributo originale viene offerto in questo volumetto da una rilettura della prima Regola delle suore Marcelline, stesa dal fondatore della congregazione, il beato Luigi Biraghi. In particolare, l’icona biblica della madre di Mosè, presente nella Regola, con il complesso intreccio tra lei e la figlia del Faraone, indica un riferimento alla cura materna che sa andare al di là del richiamo a un generico sentimento affettuoso. Lavorare su icone narrative rimanda al guardare, al vedere. Per questo la riflessione sul testo biblico e della Regola è accompagnata dal commento – a cura di Antonella Cattorini Cattaneo – del dipinto Mosè salvato dalle acque, opera di una poco nota ma significativa pittrice italiana del Settecento, Vittoria Ligari.

par mylouno