Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mysrion : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les messagers des Vents, tome 3 : Gardiens des Feux Les messagers des Vents, tome 3 : Gardiens des Feux
Clélie Avit   
Encore un tome époustouflant, fascinant, et particulièrement bien écrit. Décidément, Clélie Avit s’est clairement hissée tout en haut de ma liste d’auteurs favoris avec cette magnifique saga. Ce troisième tome est tout autant un coup de cœur que les deux précédents.

Ce roman est tellement bien écrit que l’on est happé dans ses pages, dans son monde chaque fois qu’on l’ouvre, et que le lâcher est quasi impossible. On vit l’histoire avec les personnages, on ressent leurs émotions, leurs crainte, leur colère, leur frustration, leur amour, leurs surprises… On espère en cœur avec eux, on s’aventure nous même en Na-Friyie, à Naja.
Dans ce troisième roman, on en découvre encore un peu plus sur l’univers captivant, complexe et particulièrement riche que l’auteure a créé, en particulier avec la rencontre de la quatrième communauté friyenne, celle des Feux.
Il apporte également son lot de mystères et de questions, autour d’Eriana, de la prophétie, ou bien du Velpa. On obtient certaines réponses, ou tout du moins quelques éclaircissements sur des interrogations qui se sont posées au fil de l’intrigue, pour voir naître de nouvelles problématiques, renforçant les mystères qui entourent nos protagonistes.


Ce tome est plus sombre que les deux premiers ; quelques scènes m’ont particulièrement remuée au début de l’histoire, lorsque Gabrielle découvre l’horreur de certaines pratiques du Velpa. J’ai totalement partagé son écœurement, sa nausée face à ces comportements, et j’avoue avoir quand même eu un peu peur que cela aille plus loin dans la suite de l’intrigue ; heureusement, ce ne fut pas le cas.

Mais l’intrigue reste absolument captivante, comme je le disais plus haut nous sommes happés par ce livre dès que nos yeux se posent dessus. Les enjeux, déjà d’une importance capitale, prennent encore plus d’ampleur. Les différentes quêtes menées par chacun de nos personnages de leur côté sont parfaitement bien ficelées, indépendantes mais qui se rejoignent à la fois. Elles sont aussi pleines de rebondissement, il est impossible de prédire ce qu’il va advenir de chacun, ni même ce que pourra nous réserver le prochain chapitre, et encore moins le prochain tome.


Depuis le premier tome, tous nos personnages n’ont cessés d’évoluer, et cela se ressent encore très bien tout au long de ce troisième opus. Caractère, mentalité, état d’esprit, courage… Ils ont subi d’importants changements, sans pour autant que cela change leur personnalité.
Jaedrin et sa témérité m’ont touchée et bien fait rire par moments, il est très plaisant de l’avoir vu évoluer et murir de cette manière.
Un autre personnage qui m’a beaucoup plu de par ses avancées est Friyah. On connaît déjà le courage et la volonté de ce jeune garçon, mais les responsabilités qu’il a à porter et les dangers qu’il affronte sont de plus en plus lourds ; il les assume sans jamais se plaindre, sans jamais rechigner, avec dignité, et fait preuve d’une maturité remarquable.
Côté nouveaux personnages, je suis bien contente de l’arrivée des Gardiens des Feux. Ils ont tous une personnalité très intéressante, mages comme soldats, et leur dévouement fait chaud au cœur. J’espère vraiment pouvoir les voir un peu plus dans le tome suivant, en particulier Theris, Sharon et Adam – qui, je suis d’accord avec Eriana, pourrait très bien s’entendre avec Setrian, du coup j’ai envie de les voir faire plus ample connaissance et coopérer :P


Concernant la quête de la recherche des artefacts, j’ai vraiment apprécié la manière dont l’auteure a illustré les effets du manque de l’artefact des Feux, qui change complètement du manque « physique » ressenti pour les autres éléments. Le fait de le représenter de manière plus « spirituelle », par [spoiler]le feu de la colère[/spoiler] bouillonnant chez nos prétendantes, est tellement bien trouvé.
Quant à cette nouvelle communauté des Feux, quel plaisir d’enfin découvrir son symbole et les insignes de ses mages, aussi sublimes les uns que les autres, et qui se démarquent complètement de tous ceux que nous avions déjà pu « avoir sous les yeux » jusqu’ici. Ces insignes si particuliers sont tellement bien décrits, détaillés, que l’on n’a aucun mal à les visualiser (et à en avoir envie du coup ! ^^). Il en va de même pour Lünt, le magnifique artefact des Feux. Il y a une telle imagination derrière tout cela, comme derrière chaque élément de cet univers passionnant…
Enfin, il est très intéressant de découvrir la manipulation du nouvel et dernier élément qu’est le Feu, car on sent vraiment une différence dans la projection de inha effectuée par rapport à ce que l’on a pu nous décrire précédemment.


Si j’avais un seul tout petit mini bémol à donner, c’est que j’ai pu relever quelques coquilles dans le texte : mots manquants ou fautes d’orthographe. Vraiment tout petit le bémol ! ^^


Tout est tellement bien trouvé, pensé, structuré dans cette œuvre… Une œuvre captivante, plus qu’intéressante, bref parfaite. Je ne répéterais jamais assez à quel point cette saga est un énorme coup de cœur pour moi.
Les Messagers des Vents, tome 1 Les Messagers des Vents, tome 1
Clélie Avit   
Juste un seul mot, époustouflant !
Sincèrement, j'ai été agréablement surprise par ma lecture et je ne me remets toujours pas de ce tome !

Eriana est une jeune femme toujours en perpétuel mouvement, elle doit se cacher en raison de ses cheveux bleus et de son collier qui montrent qu'elle n'appartient pas au peuple de la Na-Friyie. En effet, ceux-là capturent les Friyens en échange d'une récompense pour leur particularité.
Eriana, qui est un jour découvert, essaye de s'enfuir le plus loin possible. C'est un jour qu'elle rencontre des personnes qui ont la même spécificité qu'elle, et qui étaient justement à sa recherche en raison d'une prophétie dont elle serait une des dix prétendantes.
À partir de ce moment, elle va découvrir qu'elle possède un pouvoir dont elle n'a aucunement conscience jusqu'à présent, et va essayer d'apprendre à l'utiliser tout en découvrant tout ce qui l'entoure.

Dès les premières pages du livre, j'ai senti que ce serait un coup de cœur, l'auteure a su me captiver dès l'instant où j'ai ouvert le livre, par son univers tellement original que j'aurais aimé y vivre !
L'écriture est fluide et très agréable à lire, l'intrigue est vraiment prenante, pendant toute ma lecture, je voulais toujours en savoir plus jusqu'à finir le livre et encore, je veux absolument lire la suite !

Tout s'enchaîne magnifiquement bien, l'histoire, la rencontre des personnages, les différents points de vue qui sont placés justement au bon moment pour nous faire anticiper la suite de l'histoire, ainsi que de mieux la comprendre, tout autant à travers les principaux personnages que ceux qui s'opposent à eux dans cette histoire.
La description des lieux est tout simplement merveilleuse, on se représente parfaitement les endroits, toute cette histoire autour de la prophétie est vraiment intéressante et on en apprend toujours un peu plus dessus au fur et à mesure du roman.
J'ai trouvé ce premier tome vraiment complet, il y a beaucoup d'informations très développés, l'auteure a su parfaitement le dosé pour qu'on ne soit pas perdu dans l'histoire.

Je me suis attachée aux personnages dès le début, Eriana est une femme forte, courageuse, téméraire et intelligente, ce n'est pas un personnage qu'on pourrait rencontrer dans beaucoup de roman et c'est pour cela que je l'ai énormément apprécié !
Setrian qui a tout autant les qualités que possède Eriana, est aussi doux et protecteur, surtout envers elle, ce qui est très touchant.
Malgré qu'ils soient soudés et que chacun porte une grande confiance en l'autre, ils sont manifestement inconscients de leurs propres sentiments, alors que tous les autres le sont pleinement ! En effet, nous-même, lecteurs, sommes conscient pendant l'évolution de leur relation tout au long du roman.
Les autres personnages sont tout aussi géniaux, comme la famille de Setrian qu'on rencontre dès le début, ils sont gentils et acceptent Eriana comme un membre de leur famille, et bien sûr, j'ai aimé Jaedrin, l'ami de Setrian, dès son apparition, il est amusant et vraiment sympathique.
Quant à Gabrielle, l'amie d'Eriana, mais aussi une autre prétendante de la prophétie, est douce et charmante, j'ai beaucoup aimé l'amitié qui s'est créée entre elles dès leur rencontre !
Bien évidemment, j'ai apprécié tous les personnages sans conteste pour toutes les qualités présentes chez eux, et même les personnages étant leurs ennemis pour je ne sais quelles raisons !

Ce livre, ainsi que la plume de l'auteure est une magnifique découverte et j'attends de lire la suite avec une grande impatience !

par Sobooks
Les Messagers des Vents, Tome 4 : Le Cinquième Artefact Les Messagers des Vents, Tome 4 : Le Cinquième Artefact
Clélie Avit   
En lisant le résumer du livre plus vos commentaires qui sont à couper le souffle, je ne peux être que ravie et ai hâte que la sortie du dernier tome de cette saga haletante sorte en poche car je l’attend de puis près devant 8 mois!!! Vite!! J’en peu plus!!!!! ;)

par Artemis56
Les Messagers des Vents, tome 2 : Sanctuaires Les Messagers des Vents, tome 2 : Sanctuaires
Clélie Avit   
Je remercie avant tout booknode et les éditions du Masque de m'avoir permis de gagner un exemplaire du second tome des Messagers des vents.

Sanctuaires est une lecture passionnante. J'avais adoré le premier tome mais ce second tome est meilleur. De nouveaux personnages apparaissent, on en découvre plus sur les quatre éléments...
Bien que parfois perdue dans ma lecture face à tous les noms des catégories de Mages j'ai été tenue en haleine du début à la fin du livre. Je me suis tout de suite immergé dans ce roman ; le monde qu'à créé Clélie Avit est splendide ! On s'imagine parfaitement ce que vit Eriana.

Eriana est un personnage que j'affectionne tout particulièrement. J'adore son caractère, une vraie battante ! Eriana n'est pas l'héroïne parfaite, elle est celle qui doit se sacrifier et faire des choix dur, extrêmement dur. Je pense que c'est un personnage qu'on ne peut qu'aimer.
Setrian dans ce tome me laisse mitigé, c'est également un personnage que j'adore mais sur un certain point je le déteste. Il m'a énormément touché dans ce tome. J'ai adoré découvrir le nouvel aspect de Setrian : une personne fragile et forte à la fois.
Je vais parler d'un seul autre personnage bien que je les ai tous adoré que ce soit des méchants ou gentils (Gabrielle, Erkam, Val, Jeadin, Fryiah, Mesline, Leona...) : Dar.
Dar est donc un donc un nouveau personnage qu'on découvre au début du roman. Il m'a marqué principalement pour sa sagesse et son côté mystérieux. Il apporte une réelle et grande aide a Eriana.

Eriana et les autres sont sans cesse en train de bouger, réfléchir, se battre... Pour eux il n'y a eu aucune pause. J'ai voyagé avec les personnages dans ce roman, ressenti leur peine, joie...

En bref, je ressors de cette lecture ravie. Le monde dans lequel évolue les personnages est addictif. Les nouveaux personnages apportent énormément de choses dans le roman. Ils ont tous une place essentielle.
Les seuls point négatifs sont qu'on peut se perdre facilement avec tous les noms, et qu'il y a parfois des longueurs dans le livre.
Un roman a lire absolument ! Surtout si vous aimez la « magie », les éléments et les héroïnes qui savent se battre !!


par Jordane_
Star Wars: Le dernier Jedi Star Wars: Le dernier Jedi
Maya Kaathryn Bohnhoff    Michael Reaves   
Une nouvelle aventure de Jax Pavan qui paraît plus creuse que les trois précédentes, même s'il y a de l'action et qu'on apprécie de retrouver le Prince Xizor. L'idée des Céphalons est bien (mais trop peu) travaillée, la visite sur Dathomir trop rapide et la lutte entre Vador et Pavan qu'on attend depuis un moment est quasi inexistante.
Au final, un bon Star Wars mais qui laisse sur notre faim, tellement, on en attendait plus.

par Noone
Bruce Dickinson : L'autobiographie Bruce Dickinson : L'autobiographie
Bruce Dickinson   
Bruce Dickinson – le leader du groupe légendaire Iron Maiden – est l’un des chanteurs et compositeurs les plus emblématiques du heavy metal, mais il a aussi beaucoup d’autres cordes à son arc : commandant de bord, entrepreneur, brasseur de bière, romancier, présentateur radio, scénariste et escrimeur de niveau international. Qui peut en dire autant ?
Audacieuse, honnête, intelligente et drôle, cette autobiographie capture la vie, le coeur et l’esprit d’une véritable icône du rock, et enchantera toutes les âmes curieuses et les fans les plus exigeants.

par Blerioz
The Witcher, Tome 1 : La Malédiction des corbeaux The Witcher, Tome 1 : La Malédiction des corbeaux
Piotr Kowalski    Travis Currit    Karolina Stacgyra    Borys Pugacz-Muraszkiewicz    Paul Tobin    Andrzej Sapkowski   
Étant une grande fan du jeu-vidéo The Witcher 3, je ne pouvais pas passer à côté de ce comics. Et cette couverture, mazette ! Geralt est tout à fait a son avantage. Malgré un style de dessin faible ainsi qu’une colo un peu triste, on se laisse porter par l’histoire de Geralt et Ciri ( qui se passe post-game) et c’est vachement intéressant. Ce premier tome fait beaucoup de clin d’oeil au premier jeu, ainsi qu’au premier tome du Sorceleur (qui, lui, a inspiré les jeux). Et malgré la faiblesse du style, on se laisse facilement porter par l’histoire qui est vachement bien travailler, un vrai plaisir. Qui plus est, on appui beaucoup plus sur le lien père-fille entre Geralt et Ciri (ainsi que le lien mère-fille entre Ciri et Yen) ce qui est vraiment plaisant à lire. Juste, on dirait que Ciri n’a aucun pouvoir, alors que dans les romans et le jeu, elle en déborde, même si elle n’en abuse pas. Maintenant, je ne peux pas en dire plus, au risque de spoiler certain... juste, foncé. Le scénario est vraiment bon, et il n’y a plus qu’à espérer qu’on puisse voir d’autre personnages emblématiques de la saga :)

par Tenebra
L'Écho du grand chant L'Écho du grand chant
David Gemmell   
Coup de coeur pour ce magnifique livre de fantasy qui mélange légendes indiennes, aztèques, chamanisme, et fantasy médiévale. Un livre riche et foisonnant, dense sans être brouillon. Une belle réussite !!! (et une découverte d'un merveilleux auteur que je ne connaissais pas !).
Dark Moon Dark Moon
David Gemmell   
Alors voilà, ce livre est bon, mais je ne le mettrai pas dans les meilleurs Gemmell existants.

Les personnages sont imposants, forts. Comme dans tous les ouvrages de cet auteur en fait. Il a une façon de te faire apprécier les protagonistes incroyable. Les héros sont torturés, mais même si cela est déconcertant un temps, on finit vite par se les approprier. Et CA, c'est sa force.

Pour l'histoire. Rien de transcendant. On ne sort pas des sentiers balisés, mais on adore quand même. Une bataille perdue d'avance, un brin de magie et des personnages de tous types. De celui qui sauvera le plus grand nombre à celui qui s'enfuit au dernier moment en passant par le grand méchant qui meurt en héros. Magnifique.

Niveau écriture. J'ai trouvé que de nombreux aspects étaient très bien retransmis au lecteur. La double personnalité du héros (on s'attache d'ailleurs beaucoup plus à son double "maléfique") n'est vraiment pas lassante. Au contraire, elle modifie les événements super rapidement, ce qui colle le lecteur à l'histoire. Une héroïne torturée qui ne sait faire que deux choses bien et qui en souffre alors que les gens l'applaudissent. Vraiment fort. Ca se ressent vraiment bien.

En fait, même si ce stand alone ne sera jamais au niveau d'un Légende ou d'un Troie, il restera comme une très bonne lecture d'heroic fantasy.

Je vous le conseille donc vivement pour ceux qui veulent découvrir de Gemmell autre chose que Drenaï ou Rigante. Pour les autres, tentez votre chance vous ne devriez pas être déçus.