Livres
411 247
Membres
320 130

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Mystic city, tome 1 : Mystic city ajouté par toutoun 2014-01-03T16:12:02+01:00

— C’est très gentil de ta part, dis-je.

— Penses-tu. Ce n’est pas tous les jours qu’on tombe sur une belle jeune fille en détresse. (Il fait jouer ses biceps avec un grand sourire.) L’occasion ou jamais de mettre en valeur mes talents de superhéros.

Je ris.

— Un superhéros, carrément ?

— Carrément. Je m’appelle Hunter, au fait.

— Aria, dis-je.

— Oui, je sais… je veux dire, je t’avais reconnue.Cela ne m’étonne pas. La plupart des habitants de Manhattan savent qui je suis.

— Eh bien, ravie de te connaître, Hunter. Merci de m’avoir sauvée.

— Normal. On est comme ça, nous, les superhéros.

Afficher en entier
Extrait de Mystic city, tome 1 : Mystic city ajouté par Kats@ 2013-04-19T18:11:30+02:00

« J'ai toujours su que cette histoire me briserait le coeur.»

Afficher en entier
Extrait de Mystic city, tome 1 : Mystic city ajouté par Adèle 2014-02-15T09:04:08+01:00

- Est-ce que tu m'espionnes ?

- Quel vilain mot, grogne Hunter en me passant doucement une main dans le dos. Et si on disait plutôt que je veille sur toi ?

Nous sommes si proches que je sens battre son coeur. Ce que j'éprouve entre ses bras, ce sentiment de sécurité, de confiance, je n'ai jamais rien connu de semblable.

source site "dans notre petite bulle"

Afficher en entier

— Et si on parlait du mal que vous m’avez fait à moi ? rétorque Hunter. (Il lève ses mains en l’air.) Laissez-moi partir avec Aria et vous n’entendrez plus jamais parler de nous.

— Je ne négocie pas avec les Mystiques, grogne mon père avec un rictus.

Hunter jette un coup d’œil en direction du balcon, comme s’il envisageait de sauter dans le vide.

— Non, je lui murmure. C’est trop risqué.

— Ça suffit ! s’emporte mon père. La comédie a assez duré. Tu nous as bien fait courir, je le reconnais. On a retourné toute la ville à ta recherche la première fois et on a fait chou blanc. J’étais convaincu de t’avoir enfin réglé ton compte cette nuit-là, dans les Bas-fonds. Je ne sais pas comment tu t’y es pris pour revenir d’entre les morts, mais cette fois, c’est la bonne. (Il ôte le cran de sûreté de son arme.) Adieu.

Je me jette devant Hunter.

— Non ! je crie en écartant les bras.

Maintenant que j’ai retrouvé Hunter, que j’ai fini par recouvrer les souvenirs qu’on m’avait volés, je ferai n’importe quoi pour le protéger. Il n’est pas question que je le perde encore une fois.

— Aria, pousse-toi ou je te promets que je tire.

— Alors tire.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/

Afficher en entier

Il nous reste si peu de temps.

— Prends ça.

Il referme mes doigts sur le médaillon. Celui-ci palpite, comme s’il avait un pouls, en émettant une lueur blanche.

— Désolé de t’avoir entraînée là-dedans.

— Si c’était à refaire, je le referais, lui dis-je sans hésitation.

Il m’embrasse, d’abord doucement, puis avec une telle force que j’en ai le souffle coupé. La pluie tombe à verse, sur nous, sur les canaux qui serpentent à travers la ville sombre et chaude. Son torse frémit contre le mien. Des sirènes et des coups de feu résonnent entre les immeubles ruisselants et délabrés.

Ma famille se rapproche.

— Va-t’en, Aria, implore-t-il. Avant qu’ils arrivent.

Mais j’entends déjà des bruits de pas derrière moi. Des éclats de voix. On m’empoigne par les bras pour m’arracher à lui.

— Je t’aime, dit-il à voix basse.

Et ils l’emmènent. Je pousse un cri rageur, mais il est trop tard.

Mon père surgit de l’ombre. Il braque sur moi le canon d’un énorme pistolet.

Quelque chose se brise en moi.

Je savais bien que cette histoire me fendrait le cœur.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/

Afficher en entier
Extrait de Mystic city, tome 1 : Mystic city ajouté par MaMt 2015-06-24T14:03:58+02:00

Plus loin devant, sous un cercle rouge délavé avec un L en son centre, un jeune Mystique aux cheveux bouclés lève les deux mains bien haut comme pour se rendre.

Sauf que c'est tout le contraire.

L'air commence à tournoyer autour de ses mains, soulevant un flot de poussière avant de se transformer en tornade miniature.

Deux policiers de la ville échangent un regard.

_ Qu'est-ce que...?

Mais la tornade noie leurs voix. Elle grossit de plus en plus, puis les avale avec une telle violence que je ne vois même plus ce qui se passe. J'entends bientôt des bruits qui me donnent la nausée: des cris, des craquements. Des morceaux de cadavres se mettent à voler dans toutes les directions.

Afficher en entier
Extrait de Mystic city, tome 1 : Mystic city ajouté par MaMt 2015-06-24T14:02:57+02:00

_ Je n'ai pas mérité d'être traitée comme ça, Thomas. Je n'ai rien fais de mal.

Il pouffe.

_ Non, tu as juste pris du stic sans m'en parler.

_ Désolée. Sincèrement. Je ne me souviens pas pourquoi je l'ai fait, mais je devais avoir une raison. Parce que ça ne me ressemble pas. Tu dois bien le savoir... non?

Il se rapproche de moi.

_ Tu avais peut-être quelque chose sur le cœur. Je regrette que tu n'aies pas voulu le partager avec moi. J'ai besoin que tu me laisses entrer dans ta vie, Aria. Nous allons nous marier. On ne peut pas avoir de secrets l'un pour l'autre.

Il m'attire à lui. Son geste a quelque chose de forcé.

Afficher en entier
Extrait de Mystic city, tome 1 : Mystic city ajouté par melinda20001 2015-02-26T18:00:29+01:00

- Ta mère défend l'inverse de tout ce à quoi croient mes parent. Mais je ne suis pas comme eux.

-Aria ,me souffle Hunter à l'oreille.

-Oui.

-Tais-toi, et embrasse-moi.

Nos lèvres se touchent, et tout à coup je me sens vivante, comme si je brûlais, capable de soulever des montagnes.C'est un Mystique, je sais, mais ce n'est pas uniquement pour ça. J'éprouve quelque chose d’agréable et de familier, à la fois rassurant, sexy et irrésistible, dans le contact de ses lèvres, dans la manière donc sa langue se glisse doucement contre la mienne cette élan passionnée ressemble à mes lettres d'amour: j'ai l’impression de retourner chez moi, enfin, sans même avoir eu conscience d'en être partie.

Il dénoue mon ruban, le laisse tomber par terre et passe les doigts dans mes cheveux encore humide de la douche. J'ai le sentiment que nous nous connaissons depuis toujours...Ce pourrait être notre premier baiser comme le centime. Tout ça me donne le tournis, et je m'arrache à son étreinte afin de reprendre mon souffle.

- Wouah,fait Hunter en respirant profondément. Je...

J'avance jusqu'au bord du toit et plonge mon regard dans le vide vertigineux. J'ai comme des papillons dans l'estomac. Je me prends, et j'avise le balcon devant ma chambre.

- Question, dis-je à Hunter. Commentes-tu arrivé sur mon balcon? On ne peut pas y accéder par l’extérieure.

- Il existe une brèche, m'avoue Hunter. Qui mène de chez moi à toi-enfin,à ton balcon.

Sa voix est douce mais ferme, comme s'il avait peur de m'effrayer avec ses histoires de magie, d'énergie et de brèche -ce en quoi il à tout à fait raison.

Afficher en entier
Extrait de Mystic city, tome 1 : Mystic city ajouté par AnitaBlake 2014-04-13T00:33:00+02:00

J.

Mon amour, ma vie. Chaque seconde passée loin de toi est une seconde de plus à vivre dans la souffrance la plus noire. Je viens à peine de te quitter, et maintenant que je suis chez moi, je sens le fantôme de tes baisers sur mes lèvres, mes joues, et au fond de mon cœur. Quand nous enfuirons-nous tous les deux ? Quand trouverons-nous un endroit où nous n’aurons plus à nous cacher et à mentir ? Nous en avons déjà parlé, mais j’en ai besoin maintenant, comme de l’air que je respire – l’heure approche où nous allons enfin pouvoir quitter cette maudite ville. Je le sens. Je te verrai dans trois nuits, mon amour, comme convenu. En attendant…

R.

Afficher en entier
Extrait de Mystic city, tome 1 : Mystic city ajouté par Meloxinia 2015-09-14T17:32:12+02:00

- Sincèrement, quel mal y aurait-il à repousser le mariage, ne serait-ce que d'un mois ? J'aurai peut-être recouvré la mémoire d'ici là.

Ma mère pince les lèvres puis articule soigneusement sa réponse.

- Ton père et moi avons fait l'impossible pour t'aider à te rappeler – consulter des spécialistes, obtenir des médicaments sur le marché parallèle. Je sais que ça ne remonte qu'à deux semaines, mais nous faisons beaucoup d'efforts ; et il n'y a pas que tes sentiments en jeu.

Deux semaines, ça ne représente pas si longtemps, ai-je envie de protester, mais à quoi bon ? Le message est clair : peu importe que les souvenirs reviennent ou pas, j'épouserai Thomas quoi qu'il arrive – et cela sonne comme une sentence de mort.

Afficher en entier