Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de mysticraft72 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Chroniques de San Francisco, tome 3 : Autres chroniques de San Francisco Chroniques de San Francisco, tome 3 : Autres chroniques de San Francisco
Armistead Maupin   
Je ne me lasse pas .... toujours cette impression de retrouver des potes .... excellent
L'Épreuve, Tome 5 : La Braise L'Épreuve, Tome 5 : La Braise
James Dashner   
5/5

Lire ma review : http://www.milkywaygraph.fr/article/books/183/chronique-l-epreuve-tome-06-the-fever-code-de-james-dashner

“WICKED was never going to stop. They were never, never going to stop.”

Retrouver les personnages cultes de la trilogie L'Épreuve de James Dashner était un vrai bonheur ! Thomas, Newt, Minho, Chuck... Je ne m'étais pas rendue compte à quel point je m'étais attachée à eux quand j'ai lu les livres il y a 1-2 ans et je ne réalise que maintenant qu'ils m'avaient cruellement manqués.

CE LIVRE. Ce livre est juste parfait ! L'Épreuve est l'une de mes séries préférées de tous les temps. J'adore cette ambiance mystérieuse et pesante que l'auteur parvient à créer tout au long de ses récits. J'avoue que je suis parfois très frustrée par tous ces secrets mais c'est une "bonne frustration" puisque ça me donne envie de lire toujours plus et de résoudre tous les mystères qui entourent les épreuves, le WICKED, le virus, etc. SO MANY SECRETS.

The Fever Code ne fait pas exception. Il y a toujours cette même ambiance sombre que j'adore et on se rend compte, que même avant le Labyrinthe, le WICKED manipulait les enfants. Toute leur vie n'est fait que d'épreuves. Trop triste.

MAIS LÀ. Ce qui change, par rapport à d'habitude c'est que l'on a enfin le plaisir d'obtenir TOUTES les réponses aux milliers de questions accumulées au cours des trois tomes. ÇA FAIT DU BIEN. *soulagement extrême*

Ce livre suit la vie de Thomas du jour de son arrivé au WICKED jusqu'à son entrée dans le Labyrinthe... Tout n'est que réponse. TOUT EST EXPLIQUÉ. Je ne saurais vous dire à quel point The Fever Code a comblé toutes mes attentes, c'était vraiment une délivrance par rapport à tous ces mystères.

Ça faisait un petit moment que j'avais lu les livres, donc j'avais un peu peur de ne plus me souvenir de grand chose et de ne pas accrocher. Si vous êtes dans mon cas, ne vous faites aucun soucis. La plume de l'auteur est toujours aussi captivante et vous rentrerez dans l'histoire dès les premiers chapitres. On ne s'ennuie pas un seul instant.

J'avais quand même oublié quelques petits détails *tousse* Teresa *tousse*. ARG JE NE L'AIME PAS DU TOUT.

Ce livre m'a rendue une fois de plus émotive par rapport aux personnages qui m'avaient brisé le cœur dans la trilogie. Tout d'abord, retrouver NEWT. C'était si bon, mais si triste, awww. Je le trouve tellement génial, j'adore quand il surnomme Thomas "Tommy". SO CUTE.

Chuck... Ce petit me provoquera toujours un petit pincement au cœur avec son petit côté touchant. JE SUIS TROP TRISTE. J'ai tellement de peine pour lui, c'était le petit frère de la bande.

MINHO. Omg, qu'est-ce que je l'aime celui-là. On retrouve bien sa personnalité haute en couleur et son franc-parlé dans The Fever Code qui m'avaient vraiment manquée. J'étais morte de rire à chacune de ses répliques !

“This is spooky," Minho spoke quietly, "Alby hold my hand."

Faites-moi le plaisir de lire The Fever Code afin que l'on puisse pleurer ensemble pour cette fin cruelle mais prévisible si vous avez d'abord lu les livres principaux (ce que je vous conseille fortement).

par wilkymay
Shannara : La trilogie originale Shannara : La trilogie originale
Terry Brooks   
Je ne sais pas si j'ai vraiment aimé cette lecture. En tout cas, j'ai apprécié certains passages, et quelques personnages, mais sans plus. Le tout est lent. Il y a beaucoup de description quand il n'y en a pas besoin, et au contraire, il n'y en a pas assez quand il nous en faut. L'auteur s'arrête sur certains détails qui font traîner le récit, et c'est dommage, car l'univers créé aurait pu être plus recherché.
Contrairement à certains lecteurs, j'ai aimé le fait qu'on change de personnage d'une histoire à l'autre. Mais, j'avais l'impression que même si c'était une nouvelle histoire, il se passait la même chose ! Les personnages sont confrontés aux mêmes dilemmes, ce qui fait qu'on sait plus ou moins ce qui va se passer.
Tout n'est pas ennuyeux, des personnages sont très intéressants, et parfois on se sent vraiment porté par l'écriture. J'ai mis beaucoup de temps à en venir à bout, mais je pense tout de même que cette lecture en vaut le coup si on veut s'échapper de temps en temps.
In the After, Tome 1 In the After, Tome 1
Demitria Lunetta   
Je tiens à dire que j'adore la couverture que je trouve tout simplement superbe!
L'histoire en elle-même est très immersive. À l'arrêt du livre, j'ai dû me faire violence pour ne pas imaginer des monstres partout!!
L'histoire et les personnages sont très bien travaillés. Beaucoup de suspens et ça, j'adore!
[spoiler]La première partie est véritablement mon coup de cœur, dommage qu'on ne soit pas resté dans l'Après![/spoiler]

par dedei77
Vingt mille lieues sous les mers Vingt mille lieues sous les mers
Jules Verne   
Une belle histoire de façon générale mais parfois trop de description, ce qui finit par ennuyer le lecteur. Pour autant, ça en reste magique et Jules Verne maîtrise bien l'art de nous faire voyager à travers ses récits !
Il était une fois en France, Tome 3 : Honneur et police Il était une fois en France, Tome 3 : Honneur et police
Fabien Nury    Sylvain Vallée   
Encore un troisième tome réussi !
Dans cette BD, on voit très bien la cruauté que l'humain peut avoir. Joseph Joanovici continu les "magouilles" avec l'ennemi : les nazis. Mais, grâce à ça, il arrive à s'en sortir.
Lucie est toujours aussi serviable et intelligente. Elle forme un bon duo avec Joseph.

Joseph fait peut être du mal à sa famille et ses enfants, mais, ils sont pour l'instant hors de danger, grâce à lui.

A lire !!! =)

par bichou274
Il était une fois en France, Tome 1 : L'Empire de Monsieur Joseph Il était une fois en France, Tome 1 : L'Empire de Monsieur Joseph
Fabien Nury    Sylvain Vallée   
Assez noir , mais sympa.
Ce premier tome est composé d'un peu trop de découpages (le début de l'histoire, la fin, et un petit passage par la fin de la guerre): mais on s'y retrouve assez vite.
On se rend vite compte de la complexité du personnage....
Il était une fois en France, Tome 2 : Le Vol noir des Corbeaux Il était une fois en France, Tome 2 : Le Vol noir des Corbeaux
Fabien Nury    Sylvain Vallée   
Et c'est partie ! L'histoire commence vraiment dans ce second tome et l'on est vite emportés au fil des pages. Joseph Joanovici tisse des liens avec pas mal de personnes, que ce soit des ennemis ou non, afin de pouvoir s'en sortir en ce temps de seconde guerre mondiale...

A lire !!! =)

par bichou274
Sekaiichi Hatsukoi, Tome 1 Sekaiichi Hatsukoi, Tome 1
Shungiku Nakamura   
Un manga très sympa, mignon et amusant.
J'ai malheureusement cru comprendre que Kaze avait refusé de le licencier, c'est bien dommage.

par Lady_H
Le contrat de défiance Le contrat de défiance
Michela Marzano   
Extrait de l'introduction

Dans une célèbre histoire juive, un père demande à son fils de sauter par la fenêtre. Au départ, l'enfant, effrayé, hésite. «Tu n'as pas confiance en ton propre père ?», dit ce dernier pour rassurer son fils. Celui-ci se décide enfin à sauter. En tombant par terre, il se blesse. «Désormais tu le sais, dit le père devant l'enfant en larmes. Tu ne dois avoir confiance en personne. Même pas en ton propre père !» Cette histoire bizarre pose une question fondatrice. Si je peux être trahi même par mon propre père, comment puis-je tout simplement avoir confiance en quelqu'un ? Si je ne peux avoir confiance en personne, comment puisse imaginer qu'on me fasse aussi confiance ? Et il faut aller plus loin. Si nous ne pouvons pas compter les uns sur les autres, comment bâtir une société digne de ce nom ?

La confiance est le ciment de nos sociétés. Pourtant, si tout le monde l'évoque, rares sont ceux qui en saisissent réellement la nature. Chacun de nous voudrait vivre dans un monde où les gens sont «dignes» de confiance. Mais encore faudrait-il savoir ce que cela signifie réellement. Aujourd'hui, la confiance est partout. Elle est même prétexte à slogans publicitaires. Les entreprises comme les hommes politiques parlent du «contrat de confiance» qu'ils voudraient passer avec leurs consommateurs ou leurs électeurs. Durant la crise des subprimes, les économistes n'ont cessé d'évoquer la confiance. Pourtant, qui s'est jamais soucié de sa nature profonde ? Or, de la confiance dans une banque à la confiance dans la politique, en passant par la confiance en ses parents, ses amis ou ses partenaires, chacun mesure qu'il y a bien des nuances, pour ne pas dire des différences. Peut-on comparer le crédit qu'on accorde aux hommes de pouvoir avec la confiance que l'on fait à son conjoint ? Parle-t-on exactement de la même chose ? Et si on ne parlait autant de la confiance que parce que nous vivons dans un monde où les gens sont de plus en plus méfiants ?