Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de mysticraft72 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Hidamari ga kikoeru, tome 2 Hidamari ga kikoeru, tome 2
Fumino Yuki   
On retrouve Taichi : notre petit feu-follet preneur de notes, vrai gouffre à nourriture et Kôhei : notre grand timide, malentendant, introverti pour ce second volet d'une romance mêlant amitié / amour / handicap. Taichi et Kôhei sont devenus amis un peu par hasard, mais cette amitié va bouleverser leur vie et celle de leur entourage.
Taichi et Kôhei poursuivent toujours leurs études dans la même fac. Kôhei, grâce à la pugnacité de Taichi s'ouvre de plus en plus et se fait des amis. L'apparition de Maya, jeune étudiante ayant le même handicap va bouleverser ce petit monde bien ordonné. Elle ne comprend pas l'intérêt de Kôhei pour Taichi, qu'elle juge immature, trop déluré, fonceur et mauvais preneur de notes. Elle et Taichi vont même développer une relation conflictuelle qui va s'amplifier de plus en plus

Maya prend en grippe Taichi, parce qu'il représente tout ce qu'elle n'est pas et aussi parce qu'elle comprend que Kôhei est fou amoureux de lui. Tous ces petits tracas occasionnés par les uns et les autres vont créer des tensions, des remises en question pour Taichi et Kôhei qui vont finir par un peu s'éloigner l'un de l'autre au grand désespoir de Kôhei.
Taichi grandit -surtout dans sa tête - il prend conscience qu'il peut changer le regards des gens par rapport au handicap de son ami. Une rencontre fortuite, une proposition de travail vont le faire entrer dans le monde actif au sein d'une entreprise œuvrant sur la surdité. Il quitte la fac pour entamer sa quête personnelle, son regard s'aiguise sur les problèmes d'intégration que rencontrent les handicapés.

Sans le savoir vraiment, il fait ça en partie pour Kôhei. Mais ce projet va l'éloigner de ce dernier jusqu'à ce qu'un de ses amis lui confie que Kôhei avait une petite amie. Là, son monde s’effondre, il comprend alors qu'il n'a qu'un seul choix s' il ne veut pas perdre celui qu'il a fini par aimer aussi .

Ce second volume est tout aussi prenant que le premier, on regarde les personnages prendre la mesure de leur sexualité sans toujours vraiment l'accepter au départ. On souffre avec Kôhei qui se retient clairement un bon moment de, ne serait-ce que, toucher du bout des doigts Taichi, cet électron libre si éclatant pour lui. Fumino Yuki est une merveilleuse mangaka, elle retranscrit les émotions avec finesse et un coup de crayon qui me vont droit au coeur. Je suis particulièrement fan de Kôhei, il est tellement expressif, malgré ses problèmes, c'est lui qui a le plus "grandi" , lutté pour remettre sa vie sur les bons rails. Je suis sensible, par expérience personnelle, à toutes ces discriminations, donc je lis beaucoup sur le sujet, je ne peux que conseiller encore une fois cette jolie histoire d'amitié / amour tendre et poétique...
http://meninbooks.eklablog.com/hidamari-ga-kikoeru-a-la-poursuite-du-bonheur-de-fumino-yuki-a153588212

par Tyzane
Hidamari ga kikoeru, tome 3 Hidamari ga kikoeru, tome 3
Fumino Yuki   
Ce 3e tome (qui n’est pas le dernier comme je le pensais lors de mes achats) met en avant le problème des personnes atteintes de surdité dans le domaine professionnel.Qu’ils doivent fournir bien plus d’efforts qu’on ne pourrait le penser pour rester dans l’entreprise et séparer le fossé existant entre eux et ceux qui entendent parfaitement.

L’auteure nous plonge parfaitement dans ces différentes difficultés avec justesse, tout en continuant de peaufiner l’histoire, les liens et les caractères de chacun de ses personnages secondaires ou principaux.

Et le point phare de ce tome c’est la venue d’un nouveau personnage qui ébranlera Kohei quand celui ci, de plus en plus terrifié de devenir « incapable » si la surdité totale le frappe, aura une façon de pensée différente de celle à laquelle il nous avait habitué.

En somme, un très bon tome, surtout que le petit couple se raffermit, que les doutes et jalousies s’installent, toujours avec des dessins doux et un humour qui fait du bien.

Sur le blog : https://letempodeslivres.wordpress.com/2019/04/21/hidamari-ga-kikoeru-tome-3/
Le choix Le choix
H. V. Gavriel   
« Quand un amour de jeunesse influence toute une vie »
Le choix, nous raconte le parcours de trois jeunes gens, de passage de l’adolescence à l’âge adulte.

Le narrateur, Ash est un jeune homme fort, grand, musclé, il pratique le football et de ce faite ne laisse pas indifférente la gente féminine, mais à l’intérieur de lui il est fragile, peu sur de lui, empli de doute.

Tout jeune, il se lie d’amitié avec Mina et Brian. Ils vont tout faire ensemble, et deviendront inséparables jusqu’à la fac. Ils vont apprendre la vie, mais surtout découvrir l’amour.

A cet âge, on teste, on se questionne, et surtout on doute… Encore plus quand on est issue d’une famille stricte, très arrêtée sur certains principes.

Ash va faire des choix, bon ou mauvais, il va apprendre, découvrir, ressentir, et surtout aimer avec un grand A. il va connaitre la passion mais aussi la trahison, qui bouleversera son cœur et lui fera prendre une autre voix qu’il pense plus sure pour lui …

Mais dans la vie, parfois un choix s’impose à nous, nous ne pouvons plus reculer, nous devons donc ouvrir les yeux et puiser au fond de nous, la force, pour faire le choix, le bon, l’unique… celui qui nous permettra d’atteindre le bonheur, et la vie que l’on mérite. Ash se retrouvera au pied du mur…

HV Gavriel décrit avec justesse, toutes les émotions que l’on peu ressentir à cet âge face à un amour aussi puissant. C’est doux, tendre, on a envie de prendre Ash par la main, pour qu’il ne se perde pas, et surtout pour l’aider à faire le bon choix.

J’avoue avoir quelques peu détesté Mina, mais la comprendre aussi. Difficile de choisir quand notre cœur aime deux personnes tellement différentes.

Brian lui m’a beaucoup touché, il aime et ne se cache pas, quand il s’égare et qu’il en prend conscience, on souffre avec lui et du fond de notre cœur, on se met à espérer, on croise les doigts très fort, pour que le choix final soit le bon.

Merci à l’auteure, pour cette superbe nouvelle. Je dis qu’il faut avoir de la magie dans les doigts, dans le cœur et les mots, pour arriver à nous faire ressentir autant d’émotions et autant de papillons dans le ventre, avec au final si peu de pages.

PS : je suis tombé sous le charme de ce petit bouseux du fin fond de l’Oregon

  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4