Livres
559 343
Membres
608 234

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

« Alixie venait de faire son entrée.

Zyzo frissonna en la voyant, et plus encore en remarquant qu’elle portait sur la tête la couronne de roses qu’il lui avait cueillie et tressé dans le verger.

Les élèves des trois pavillons se turent.

Le silence fut un instant plus impressionnant que l’euphorie qui l’avait précédé.

Alixe sourit, et de sa petite voix, que tout le monde, attentif quelques secondes, entendit, elle annonça :

-Je déclare le sixième tournoi de l’étoile ouvert. »

Afficher en entier

- Quelque chose est en train de changer, Zyzomys, on ne le voit pas encore, mais je le sens. C'est dans l'air. La course des nuages n'est plus la même. Ni la caresse du vent, ni la brûlure du soleil. Quelque chose se modifie. Nous ne pouvons pas attendre les grands froids de la Veillée du Sanctuaire. Nous devons nous préparer. il nous faut des informations.

Afficher en entier

C'est ce que Marie-Luce a toujours voulu éviter. C'est pour ça qu'elle nous a protégé, qu'elle nous a interdit de tuer des animaux ou de fabriquer des armes. Pour que nous soyons des enfants sans haines, sans jalousie ni colère.

Afficher en entier

— Tu sais quoi, Zaza ? continua Saby sur le même ton moqueur. On n’a pas retrouvé le tableau mais on a tout compris ! Les Sabines ont essayé d’arrêter la guerre en se plaçant entre les deux tribus voisines. S’ils voulaient s’entre-tuer, ils devaient les tuer aussi… Et tu sais quoi, Zaza ? Elles ont réussi !

Afficher en entier

- Dis au revoir à Zyzo, Laly.

La poupée agita son bras de paille.

- Dis-lui au revoir, continua Chrysanthe, parce que, malgré ce qu'il croit, il ne reviendra pas ce soir.

Agnel ne put contrôler un mouvement de surprise. Les graines qu'il versait tombèrent en pluie du troisième étage du tipi.

Chrysanthe conclut, les yeux embués de larmes, mais parvint à sourire à sa poupée.

- Je crois même qu'il ne reviendra jamais.

Afficher en entier

- Bon anniversaire, mon petit sauvage.

- Bon anniversaire, ma reine.

- On a treize ans ! On est grands, maintenant !

- Oui, tellement plus grand qu'il y a un an.

Et alors qu'ils s'embrassaient, tout doucement, le ciel de Paris s'illumina d'un immense feu d'artifice multicolore.

Visible de loin, très loin, du plus loin possible.

Comme pour prévenir, des kilomètres à la ronde, qu'ici se construisait un nouveau monde.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode