Livres
451 181
Membres
396 387

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Kura-kura 2017-02-05T14:26:32+01:00

Les histoires d'amour finissent mal, pensa stupidement Bastinet. En général.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Shizi 2018-12-02T15:28:06+01:00

J'en rédige les dernières lignes et dans quelques minutes, après l'avoir fait lire à Océane,je le refermerai. Pour toujours.

Qui le rouvrira?

Qui le lira?

Restera-t-il une introspection intime oubliée au fond d'un tiroir? Deviendra-t-il un sidérant roman à énigme dont je serais le héros principal?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kura-kura 2017-02-05T14:25:54+01:00

Vous croisez au bord d'une falaise une jolie fille ?

Ne lui tendez pas la main !

On pourrait croire que vous l'avez poussée.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kura-kura 2017-02-05T14:24:20+01:00

Cinq rêves. Jamal les auraient tous atteints.

Etre pleuré par une femme quand je serais mort, susurra Mona.

Des larmes coulaient sur ses joues. Elle replia le pouce.[...]

Payer ma dette avant de mourir. En refermant l'index, Mona repensa à l'arrestation d'Océane Avril [...] Jamal était parvenu à faire éclater la vérité, cette vérité contre laquelle mille flics pendant dix s'étaient cassés les dents.

Faire l'amour à une femme plus belle que moi.

Elle referma le majeur. Les images de cette première nuit à la Sirène défilèrent. [...]

Mona referma l'annulaire.

Avoir un enfant.

Sa main effleura un bref instant son ventre rond [...]. Déjà six mois depuis la nuit de la Sirène.

Devenir le premier sportif handicapé à participer à l'Ultra-Trail du Mont-Blanc.

Elle plia l'auriculaire et, de la main droite versa les cendres par la trappe.

Le vent les dispersa presque aussitôt en direction du mont Blanc du Tacul, du mont Maudit et des dômes de Miage, haut, très haut, à une vitesse et une altitude que n'atteindraient jamais les coureurs de l'Ultra-Trail dont on devinait, minuscules, les combinaisons multicolores sur le chemin de randonnée au pied du glacier des Bossons.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lady_maud 2015-07-04T10:42:30+02:00

Journal de Jamal Salaoui

« Elle a préféré l’intimité de sa maison plutôt que le chic d’un restaurant de la côte. Peut-être au fond avait-elle un peu honte de s’afficher avec moi, du regard des voisins de table sur l’Arabe handicapé qui sort avec la plus belle fille de la région. Je la comprends, même si je me fiche bien de leur jalousie mesquine. Plus que n’importe qui, j’ai mérité ce moment. J’ai tout misé. J’ai rejoué chaque fois que la pièce retombait du mauvais côté. Sans jamais cesser d’y croire.

J’ai gagné.

J’ai croisé cette fille pour la première fois il y a six jours, dans le lieu le plus improbable pour rencontrer une fée. Yport.

Pendant ces six jours, j’ai plusieurs fois failli mourir.

Je suis vivant.

Pendant ces six jours, j’ai été accusé de meurtre. De plusieurs meurtres. Les plus sordides qui soient. J’ai moi-même failli le croire.

Je suis innocent.

J’ai été traqué. Jugé. Condamné.

Je suis libre.

Vous verrez, vous aussi aurez du mal à croire aux délires d’un pauvre beur infirme. Le miracle vous semblera trop invraisemblable. La version des flics vous semblera tellement plus acceptable. Vous verrez, vous aussi allez douter. Jusqu’au bout.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2015-05-28T13:41:18+02:00

Etre innocent, n'avoir rien fait de mal, n'avoir rien à se reprocher ne suffit pas. Pas de fumée sans feu. Peu importent les preuves, peu importe la vérité, le doute s'insinue. Malgré tout.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2015-05-28T13:40:49+02:00

C'est toi qui as écrit ces mots?

Cette tête de mule de Mona n'avait pas rangé mon étoile. Au contraire, elle l'examinait sous toutes les coutures.

- Des verbes, on dirait , continua t-elle . Cinq verbes. Un sur chaque branche.

Elle déchiffra lentement les mots, à moitié effacés, écrits au feutre sur l'étoile.

Devenir

Faire

Avoir

Être

Payer

J'ai soupiré

- Ce sont comme des principes Mona. Des directions si tu préfères. C'est une sorte de boussole

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2015-05-28T13:40:21+02:00

Enfin, elle posa Arnold par terre et s'éloigna. Le shih tzu la suivait, reniflant chaque porte de bureau tel un limier amateur ravi de visiter les locaux des professionnels.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2015-05-28T13:39:51+02:00

Il avait l’allure d’un flic au bord de la retraite depuis toujours, comme sorti tout droit d’un film d’Olivier Marchal. Le blouson ouvert sur un torse large et un ventre épais. Une gueule surtout. Des cheveux gris mi-longs, raides, tirés à l’arrière jusqu’au bas du cou, libérant un grand front plissé de rides. Genre Marlon Brando sur la fin.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2015-05-28T13:39:33+02:00

Mademoiselle

Je me suis amusé à calculer que, chaque jour, je croise dans les rues de Paris plusieurs milliers de femmes. Chaque jour, je distribue une carte à l'une de ses femmes, parfois 2, rarement 3, jamais plus.

UNE femme sur plusieurs milliers . VOUS, aujourd'hui

Vous êtes différentes ,dans cette foule, quelque chose vous distingue de toutes les autres

Si vous êtes aimée par un homme et heureuse auprès de lui, peut être serez vous tout de même touchée par mon geste. Si vous ne l êtes pas , c'est une injustice, car vous le méritez. Tellement plus qu'une autre

A mes yeux

Merci pour ce petit instant magique

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode