Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par NAAMASTE

Extraits de livres par NAAMASTE

Commentaires de livres appréciés par NAAMASTE

Extraits de livres appréciés par NAAMASTE

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 20-04-2018
Mes souvenirs me permettent de ne pas perdre la tête.
Il est surprenant de voir comment un souvenir bien précis peut vous pousser à vous battre pour vous en sortir. C’est ce qui vous donne le courage de poursuivre dans l’obscurité, en quête du moindre éclat de lumière.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 20-04-2018
— Je ne veux pas que l’on ait pitié de moi pour ce que je représente à vos yeux et aux yeux de tous les parents indignés de notre communauté.
Choqué par le fait que j’aie prononcé plus de mots en quelques secondes que je ne l’ai fait depuis mon arrivée ici, il prend un moment pour rassembler ses pensées avant de demander :
— Et que crois-tu représenter à nos yeux, Addison ?
— La pauvre petite fille séduite par le grand méchant loup.
Je sais que j’ai raison. Il n’a rien à répondre et je n’ai rien à ajouter.
Ce qu’il ne comprend pas, c’est que cette pauvre petite fille n’existe pas. Il n’y a qu’un loup dissimulé sous un déguisement de brebis, caché à la vue de tous, là, juste sous ses yeux.
Qui a peur du grand méchant loup ?
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 20-04-2018
Agacée, je repose le roman en quête d’un livre vraiment spécifique à la place. Un dictionnaire.
Je l’ouvre et je tourne les pages jusqu’à la lettre C. C pour « conte de fées ».
Alors que je parcours la définition, j’ai l’impression d’y voir plus clair.
Mes parents ne m’ont simplement pas présenté les choses de la bonne façon.
Les contes de fées regorgent de monstres en tous genres. Pourquoi ne pas dire la vérité ? Pourquoi ne pas admettre que le bonheur des héros n’est qu’un mensonge, que ces fables sont destinées à nous tromper et à nous faire croire que l’on peut avoir ce qu’on veut ?
Je n’ai pas le droit d’avoir ce que je désire.
Je ne peux pas avoir le prince… parce que je suis le monstre. Je suis la force qui rend impossible toute fin heureuse dans mon histoire. Si seulement quelqu’un avait prévenu le prince…
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 20-04-2018
Furieuse d’être en retard, je me suis ruée sur la porte de la salle de cours et j’ai été choquée de me retrouver face à un homme à la place de Mme Ross. C’était un étranger. Un étranger qui ne savait rien d’Addison Lancaster et qui, en cet instant, me dévisageait avec agacement.

C’était la première fois que je voyais M. McKendrick. Il était le prof dont toutes les filles rêvaient. Celui pour qui nous avons toutes eu le béguin dès le jour de la rentrée. Avec ses longs cheveux brins striés de mèches dorées par le soleil qu’il portait attaché en petite queue au niveau de la nuque, il ne ressemblait à aucun autre professeur que nous connaissions. Et ma réaction a été aussi violente que fulgurante.

-A qui ai-je l’honneur ?

Cette voix. Elle était comme une caresse sur ma peau, et j’ai frissonné… J’étais troublée à ce point.

-Mademoiselle ?

J’ai cligné des yeux en essayant d’éclaircir mes pensées et j’ai pris conscience que, l’espace de quelques secondes, le tic-tac s’était interrompu. Mon corps avait pris le dessus sur mon esprit, un phénomène qui ne se produisait jamais chez moi.

-Mademoiselle ? Je vous parle.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 20-04-2018
Assise sur mon lit, je détache la photo en noir et blanc du mur et j’étudie Psyché.
Peut-être aurait-il été plus facile pour elle d’être enlevée par un monstre sur le long terme.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 19-04-2018
La vie est sans rime ni raison, Nora. Tu peux choisir de vivre sans cesse dans la peur ou tu peux prendre plaisir à la vie.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 19-04-2018
― Pourquoi l’avoir fait ? ai-je demandé en caressant du pouce l’extrémité de la lèvre inférieure. Au fond de moi, je le sais bien, mais je veux l'entendre dire et l’admettre.
Elle me regarde fixement, ses yeux sont encore assombris par le cauchemar qu’elle a fait.
― Parce que je ne peux survivre sans toi, dit-elle à voix basse. Tu le sais, Julian. Tu voulais que je t’aime, et je t’aime. Je t’aime tant que j’irais jusqu’au bout de l’enfer pour toi.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 19-04-2018
Un élan dont l'intensité me terrifie.

Dis-moi que tu m'aimes. Tout à coup, j'en ai besoin de sa part. Dis-le-moi, Nora/

Et sans une hésitation, elle répond:

Je t'aime, Julian.

Mes bras se resserrent autour d'elle.

Encore!

Je t'aime, Julian. Elle soutient mon regard, ses yeux sont sombres et doux. Je t'aime plus que tout au monde.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 19-04-2018
Pourquoi étais-je en colère? Sa belle bouche fait la grimace. Parce que je croyais que tu voulais me quitter. Parce que j'ai mal interprété quelque chose que tu as dit à tes parents ce soir.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 19-04-2018
Sa curiosité ne me gêne pas, même si je sais qu’elle condamne tacitement ce que je fais.
Savoir que je fournis des armes à des criminels et que j’utilise souvent des méthodes brutales pour contrôler mes affaires est insupportable pour Nora. Elle ne comprend pas que si ce n’était pas moi quelqu’un d’autre le ferait et que le monde ne serait pas nécessairement moins dangereux ou meilleur. La seule question est de savoir qui en profiterait, et je préfère que ce soit moi.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 19-04-2018
J'ignore si j'ai cru quelle m'aimait vraiment jusqu'à ce moment précis… Le moment où je l'ai vu devant moi, terrifiée, mais déterminée, sa petite silhouette disparaissant dans une chemise d'homme dix fois trop grande pour elle. Personne n'a jamais rien fait de semblable pour moi ; même quand j'étais petit, ma mère disparaissait au premier signe de mauvais humeur de mon père et me laissait à la merci de sa cruauté. A part les gardes qui sont à mon service, personne ne m'a jamais protégé. J'ai toujours été seul.
Jusqu'à ce que je la rencontre.
Jusqu'à ce que je rencontre Nora.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 19-04-2018
Nora ma chérie, me demande ma mère d'un ton hésitant, es-tu amoureuse de ce Julian?
-amoureuse? Non, bien sûr que non!
(...)
-Bien sûr que non, répète mon père en me regardant attentivement, et je m'aperçois qu'il ne me croit pas.
D'une manière ou d'une autre, mes parents devinent la vérité, je suis bien plus traumatisée par mon sauvetage que par mon enlèvement.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 19-04-2018
Son visage s’assombrit et je retiens mon souffle pour voir ce qu’il va faire. D’une certaine manière, j’ai envie de le provoquer. Je veux qu’il me punisse, qu’il me fasse mal. Je le veux parce que j’ai besoin qu’il ne soit qu’un monstre et parce que j’ai besoin de le haïr pour ne pas devenir folle.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 19-04-2018
Ensuite, il se dégage, roule sur le lit puis me prend dans ses bras et me serre contre lui.
Et je pleure dans ses bras, cherchant la consolation auprès de celui qui a provoqué mes larmes.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
date : 19-04-2018
― Je constate que j’avais raison de commencer ton dressage ce soir, dit-il en se rapprochant de moi. J’ai été trop indulgent avec toi à cause de ton inexpérience. Je ne voulais pas te détruire, t’abîmer de manière irrémédiable…
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Élixir écrit par Tasha Lann
date : 18-04-2018
Le reflet dans le miroir me convient. Je suis jolie. Et c’est justement ce qui me fait peur. Cela risque de forcer les gens à venir vers moi. Je me réconforte en me disant que je serai avec ma petite voisine.
Avez vous apprécié cet extrait ? +2
Élixir écrit par Tasha Lann
date : 18-04-2018
C’est normal que tu sois éprise. On a toutes ressenti ça une fois ! On finit par mélanger nos sentiments avec nos ressentis.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Élixir écrit par Tasha Lann
date : 17-04-2018
- Réveille-toi!

De vives claques me sortent de mon état comateux sans pour autant me réveiller complètement. Je me sens si mal. Mon estomac se contracte malgré le fait qu'il soit vide.


- Mégane, tu m'entends?
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Élixir écrit par Tasha Lann
date : 17-04-2018
Vivre, ce n’est pas ça. Je veux qu’on m’aime pour ce que je suis, et non pas pour ce que je pourrais être.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
Élixir écrit par Tasha Lann
date : 17-04-2018
— Pourquoi se réfugier dans les romans plutôt que de vivre toi-même ta propre vie ?
— Tout simplement pour ne pas avoir à penser à la mienne.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
Élixir écrit par Tasha Lann
date : 17-04-2018
Être transporté dans un monde, un quotidien qui n’est pas le sien tout en restant chez soi, est un merveilleux voyage.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Élixir écrit par Tasha Lann
date : 17-04-2018
La lecture est l’évasion la plus totale.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
Élixir écrit par Tasha Lann
date : 17-04-2018
Il faut toujours se méfier de l’eau qui dort.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
date : 17-04-2018
-Trois secondes, Mia. C'est le temps que cela a pris avant que je sois obnubilé par toi.

-Mais... je n'ai rien fait, bafouillé-je.

-Je sais, répond-il tristement. C'est à peine si tu m'as remarqué, d'ailleurs, j'étais invisible à tes yeux. Et même quand tu as disparue, tu as continué à m'obséder.

Je le fixe, fouillant ma mémoire à la recherche du souvenir qu'il évoque. Nous nous sommes croisés. Pourquoi cela ne me dit rien ?

-Vous êtes client au café où je travaille ? demandé-je.

-Je n'étais qu'une ombre autour de toi, élude-t-il. Je cherchais en vain ta lumière. Chaque fois que tu posais les yeux sur moi, j'espérais ressentir un peu de ta chaleur. Et puis... j'ai compris qu'il me fallait venir la puiser à la source.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
date : 17-04-2018
- Tu es ma seule raison de vivre désormais. Ses yeux brillent d’un éclat farouche. Tu es tout pour moi. Je te veux dans mon lit, mais je te veux bien davantage dans ma vie. C’est comme ça depuis le début. Même quand je te détestais, je t’aimais. Si tu avais disparu…
- Tu m’aimes ? Mes poumons se bloquent tandis que je hasarde cette question. Je m’en étais doutée, j’avais espéré… je m’étais même dit que je le savais, mais jusqu’au moment où il a prononcé ces mots je n’en étais pas sûre. Pour que Lucas finisse par l’admettre…
- Bien sûr que je t’aime. Ses mains se lèvent pour encadrer mon visage, ses grandes paumes réchauffent ma peau. Baissant les yeux sur moi, il dit brutalement : je t’ai aimée du moment où j’ai vu Diego te porter en dehors de l’avion, amaigrie, sale et si belle que ma gorge s’est serrée. Je me suis dit que ce n’était que du désir, j’ai fait comme si je pouvais te baiser jusqu’à en avoir assez, mais je suis tombé encore plus amoureux de toi, et je t’ai désiré chaque jour davantage. Ta loyauté, ton courage, ta tendresse, j’ignorais jusqu’ici que c’était exactement ce dont j’avais besoin. Avant que tu entres dans ma vie, il n’y avait eu personne, personne n’avait compté pour moi, et ça ne me manquait pas. Mais quand je t’ai rencontrée… Il inspire. Putain, c’était comme si je voyais le soleil pour la première fois. Grâce à toi le monde était devenu tellement plus lumineux, tellement plus riche…
Avez vous apprécié cet extrait ? +2
date : 17-04-2018
Putain ! c'est clair je n'arrive pas à penser à autre chose. Si Yulia m aime il faut que je le sache pour éviter de continuer à tourner en rond à cause de ça.
Je m'assieds je me penche sur elle et j'allume la lampe de chevet.
Malgré tout elle reste complètement immobile. Ses lèvres sont légèrement entrouverte et ses cils dessinent de sombres croissant sur ses joues pâles. Avec ce visage détendu par le sommeil elle a l'air terriblement jeune une jeune fille innocente épuisée par mes cruelles exigences.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0