Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par Nadia974

Extraits de livres par Nadia974

Commentaires de livres appréciés par Nadia974

Extraits de livres appréciés par Nadia974

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
8ème livre du cycle que je lis et ce n'est pas mon préféré. Je ne dis pas qu'il n'est pas bon car j'adore cet auteur mais j'ai trouvé que Gemmell avait choisi une certaine facilité dans celui-ci. Je ne me suis pas non plus attachée aux personnages, certainement parce qu'il n'y a pas de "héros principal" mais plusieurs protagonistes aux destins entremêlés dont il ne dépeint pas un portrait très approfondi. Et c'est bien dommage ! Le métisse Drenaï/Nadir, Tenaka Khan, l'aurait bien mérité !

Pour résumer, je dirai que c'est un livre que j'ai bien aimé parce que je suis sensible à l'écriture de l'auteur mais ce n'est absolument pas le meilleur du cycle !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Je vais tout d'abord faire une petite parenthèse adressée à ceux qui veulent lire ce livre avant de vous donner mon avis. Je vous conseille fortement de lire La Légende de Marche-Mort après Légende et non pas avant comme il est présenté par ordre de parution. En effet, ce livre se déroule pendant Légende où Druss raconte à un soldat une anecdote sur son passé. Le souci c'est qu'on y apprend le dénouement final de Légende dans l'épilogue. Donc vous voilà avertis futurs lecteurs. Fin de la parenthèse.

Depuis quelques tomes déjà David Gemmell est passé en mode "écriture automatique". On n'est pas vraiment surpris mais on peut lui reconnaître d'avoir trouvé sa recette et il l'exploite plutôt bien.
Il y a toujours des combats, de l'héroïsme et une guerre sous-jacente entre Gothirs et Nadirs. Ce tome-ci est toutefois plus empreint de magie que les précédents puisque toute l'intrigue du livre repose sur une quête qui entremêlera les destins de Druss et de Talisman, tous deux à la recherche de pierres qui recèlent de grands pouvoirs...
J'ai également apprécié de faire la connaissance de la femme de Sieben, qui avait à peine été évoqué dans un précédent tome du cycle.

Pour résumer donc, je dirai que c'est un bon tome dans la continuité de cette saga épique. Prochaine étape pour moi : Le Roi sur le seuil.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
Merci à Amnezik de m'avoir conseillé ce livre. J'ai adoré du début à la fin ! C'était tout ce dont j'avais besoin, une lecture légère, drôle, jouissive presque. Comment rester insensible au charme d'Allan Karlsson ? Moi je n'ai pas pu ! On vacille tout le long du roman entre le passé et le présent de ce centenaire un peu loufoque. Alors certes, parfois, certaines situations sont un peu redondantes. Mais quand bien même, j'ai adopté sa philosophie dès le départ "les choses qui doivent arriver, arriveront" et grâce à cela j'ai fait preuve du même stoïcisme que lui. Tout glissait parfaitement.
En bref, un très bon road movie que je conseille à tous les lecteurs.
Quand j'ai refermé ce livre, non seulement j'ai voulu un costume de cochon rose pour mon centenaire mais j'ai aussi eu envie de dire "GG Allan, epic win !" Ok je sors =>...
Avez vous apprécié ce commentaire ? +5
date : 19-07-2012
Quelle jolie lecture commune ! Je me suis régalée du début à la fin. Premièrement, l'écriture de Ira Levin m'a séduite c'est vrai mais au delà de ça, il a su m'embarquer dans cet univers créé de toutes pièces.
Deuxièmement, l'histoire est "horriblement délicieuse". Horrible parce que tous les Humains sont privés de l'essentiel : choisir leur vie, penser, être maître d'eux etc... Délicieuse car malgré tout, le petit groupuscule des révoltés ne se résigne pas et est attachant.
J'ai trouvé le personnage de Copeau fascinant et dérangeant à la fois,
Spoiler(cliquez pour révéler)
notamment le passage de son premier rapport intime (non désiré) avec Lilas qui m'a vraiment choqué.
[/spoiler]
Et puis que de rebondissements à la fin du livre, j'ai adoré !
Le seul petit bémol (parce que j'aime pinailler) qui fait que je ne le classe pas en liste de diamant c'est la toute dernière page du livre. Ben oui ! On suit la quête de Copeau jusqu'au bout et là bim ! C'est la fin... J'aurai été bien heureuse d'avoir un petit épilogue pour savoir comment les Humains
[spoiler]vivraient dans un monde post-Uni.

Dommage... Mais il reste néanmoins un excellent livre, je dirai même un classique du genre qui n'a vraiment rien à envier aux plus grands.
Je le recommande à tous ceux qui voudraient s'essayer à la dystopie et qui passent par là.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
date : 02-07-2012
Ce fut un sympathique moment de lecture. Tout d'abord parce que l'écriture est très simple, pas de prise de tête ici. Ensuite parce que l'originalité de ce tueur m'a beaucoup plu.
Le début du livre est accrocheur, voir prometteur, je me suis vite imprégnée des cons (victimes en sursis). L'auteur dépeignait bien leurs caractères mais ensuite j'ai trouvé que l'intrigue perdait peu à peu de sa vitesse... Puis j'ai finalement retrouvé du charme à ce livre à partir de
Spoiler(cliquez pour révéler)
Klito Productions (passage qui m'a fait mourir de rire).[/spoiler]
Sur la fin j'ai trouvé que notre serial killer anonyme était lui-même devenu, disons-le : CON...
J'ai eu vraiment deux coups de coeur au niveau des personnages : [spoiler]Patinex (le gros beauf de base) et le producteur de Klito Productions.


Je ne sais pas vous mais ce livre m'a rendue un tantinet parano, je me suis vue entourée de cons partout, c'est horrible !

En bref, un livre pas mal du tout.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
J'ai connu Le Trône De Fer par le biais de l'adaptation en série télévisée Game Of Thrones et j'ai donc voulu lire cette passionnante saga. J'ai donc décidé de commencer par ce prélude (logique). Je dois dire que j'ai été assez surprise en bien comme en moins bien (d'où mon classement). Une chose est sûre, il est indéniable que GRR Martin sait écrire et plutôt bien même !
Tout d'abord, Le chevalier errant :
Je m'attendais à être plongée dans une sorte d'initiation aux bases (intrigues, complots etc...) de la saga. Et bien non que nenni ! Me voilà embarquée (80 ans avant que la saga ne commence) en plein coeur d'un tournoi aux côtés de Dunk, un chevalier errant, brave et un peu couillon sur les bords (terme affectueux ici) et qui a le code d'honneur de la chevalerie dans les veines.
C'est une nouvelle que j'ai trouvé agréable à lire dans l'ensemble, pleine d'actions même si je reproche tout de même une description trop poussée de toutes ces innombrables familles. Une mère n'y retrouverait pas son petit !

Quant à la suite, L'épée lige :
Que dire... C'est une nouvelle bien paresseuse, où je me suis ennuyée pendant plus de la moitié du récit. L'intrigue peine vraiment à se mettre en place et ce n'est que lorsque
Spoiler(cliquez pour révéler)
Dunk arrive chez la Veuve Rouge
que j'ai commencé à ressentir (enfin) du plaisir et où j'ai pu mesurer l'importance des intrigues de toutes ces Hautes Gens...
En somme, j'ai un avis assez mitigé quant à ce prélude mais le meilleur reste à venir...
Avez vous apprécié ce commentaire ? +10
date : 09-06-2012
C'est le sixième Gemmell que je lis et à ce jour c'est celui que je préfère. En plus d'être toujours aussi efficace dans son écriture, l'auteur a su rendre ses personnages plus qu'attachants (j'ai bien failli verser une larmichette à deux reprises).
Une guerre entre Drenaïes et Nadir, des héros, des amitiés, des trahisons, l'honneur et la mort. Un joli cocktail pour un agréable moment de lecture.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +6
date : 07-06-2012
Tout d'abord, j'ai trouvé que l'auteur avait un style "juste". Il a su adapter son écriture à différentes ambiances, différents lieux, différentes époques... Du coup, ce fut agréable de voyager à travers le temps et d'assembler au fur et à mesure les informations distillées au cours de la lecture.

Par contre, je suis mitigée concernant les personnages. D'un côté, je ne les trouve pas attachants (certainement parce qu'ils sont trop stéréotypés) et en même temps c'est ce cliché qui fait que tout fonctionne et qu'ils collent bien à cette histoire.

Concernant l'intrigue, au premier abord, cette histoire m'a fait penser au film "Prédictions" avec Nicolas Cage (même si l'histoire diffère) et j'avoue avoir un peu de mal à classifier ce roman. C'est un thriller, certes, mais pas comme je m'y attendais. Dans ce livre il n'y a aucune ambiance pesante, étouffante, on ne ressort pas éprouvé par cette lecture (comme on pourrait l'être avec un Chattam). Ce thriller mélange à la fois l'histoire, l'ésotérisme et la politique. Ici, pas la peine d'attendre la fin de l'ouvrage pour dénouer l'intrigue. En effet, Cooper prend le contre pied et nous place en lecteur omniscient. Ça en rebutera certains, d'autres apprécieront. Tout est une affaire de goûts !
Pour ma part, je salue l'auteur car il est bien plus difficile je crois de tout déballer et de tenir le lecteur en haleine jusqu'à la fin plutôt que l'inverse.

En somme, c'est un livre bien agréable à lire qui n'apporte pas toutes les réponses.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Le cadavre découvert par les archéologues, les protagonistes qui ignorent ce qui pend au nez de la population le 9 février 2027.

J'ai bien envie de savoir comment tout cela finira et si je trouverai les réponses dans Le livre des âmes.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +7
date : 04-06-2012
Vraiment un livre très agréable à lire. J'ai apprécié de retrouver Druss plus âgé, plus mâture, il est devenu un véritable guerrier aguéri. Quant au personnage de Skilgannon, il est sublime. Il n'y a que Gemmell qui sache autant me faire aimer un personnage, à priori, détestable. Même si je ne suis plus vraiment surprise par son écriture, cet auteur a le mérite d'avoir trouvé un rythme de croisière qui fonctionne à merveille !
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
date : 21-05-2012
J'ai mis du temps à me motiver pour cette lecture, la description m'emballait pas des masses. Mais je tenais vraiment à découvrir un genre que j'explore très peu en général, et le faire en lisant Michael Crichton n'a pas été si déplaisant.

Tout d'abord, j'ai trouvé l'écriture vraiment agréable et limpide, ce qui permet d'avoir une lecture assez facile du roman (lu hier soir en grande partie). J'ai grandement apprécié qu'il nous épargne des descriptions très lourdes du sloop ou du galion. Néanmoins, j'ai dû quand même à plusieurs reprises chercher des mots dans le dico : le vocabulaire maritime c'est vraiment pas ma tasse de thé !

Deuxièmement, les personnages sont bien dépeins, avec chacun leurs spécialisations (façon "Agence tout risque"), ce qui leur confèrent une place importante au sein du récit. J'ai eu un petit coup de coeur pour Enders qui est un vraie génie de la navigation mais également pour ses lamentations et ses sarcasmes répétés.

Quant à l'histoire même du roman, c'est de l'action, encore et encore. Normal me direz-vous quand on lit un roman d'aventure mais je trouve ça à double tranchant.
Certes, je ne me suis pas ennuyée et c'est quand même le gros point fort ! Mais c'était un peu trop à mon goût... Autant certaines scènes étaient très appréciables,
Spoiler(cliquez pour révéler)
notamment celles des combats et du retournement de situation au retour à Port Royal, autant je me serais volontiers passée de celles du Kraken et des guerriers cannibales (que j'ai vu arriver gros comme une maison !).[/spoiler] Tout ça pour dire qu'il n'a pas abordé sa construction du récit de piraterie de façon nouvelle. Il ne nous a rien épargné, tous les ingrédients étaient là :[spoiler] quête, trésor, bataille, île (presque) déserte, trahison, mythe et superstition de marins (Kraken, jeter de la nourriture en offrande au dieu de la mer). Je me suis même attendue à voir la petite sirène débarquer ![/spoiler]
À noter aussi, le monologue du capiatine Hunter un peu tiré par les cheveux :
[spoiler]contemplation de la peinture => italiens => découverte de la gravure sur les canons "semper vincit" => vinci (Léonard)
Bref, tout ça pour justifier la fabrication d'un appareil de visée en forme de X...Mouarf.


Pour résumer je dirai que c'est le genre de lecture que j'affectionne les jours de disette. C'est pas mal mais sans plus me concernant. Tout comme Lilou, les pirates je les préfèrent au cinéma. Toutefois, je salue quand même l'écriture de l'auteur pour un premier roman d'aventure.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +4
En lisant Druss je n'ai pas pu m'empêcher de le comparer à Waylander... J'ai trouvé que notre héros à la hache avait moins d'épaisseur que son homologue : tueur assassin. Il est effectivement très bourrin (comme le fait remarquer Synafae ) et peu réfléchi dans ses actes. Mais néanmoins, et tout le talent de Gemmel est là, on s'attache à lui. Faut dire qu'il n'épargne pas ce pauvre garçon...
Beaucoup d'actions épiques, des personnages secondaires très riches : un bon cru en résumé.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +3
Encore une bonne suite de Waylander. Ça reste toujours autant un plaisir de lire David Gemmel, il écrit comme à son habitude : sans fioritures.
Waylander se fatigue (il vieillit) mais son expérience fait de lui un homme redoutable et redouté. Les histoires secondaires qui rejoignent l'intrigue globale sont tout aussi sympathiques à suivre et le dénouement final est digne de notre héros.
J'ai vraiment passé un très bon moment de lecture.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
date : 21-04-2012
Comment ai-je pu oublier de mettre ce livre dans ma bili ! Lu il y a longtemps (au lycée il me semble), je ne me souviens pas de tous les détails et pourtant j'en garde un bon souvenir. Nous avions du l'opposer à l'adaptation cinématographique de Jean-Paul Rappeneau (qui est très réussie).
Ce livre n'est pas un grand chef d'oeuvre, mais néanmoins il reste sympathique à lire.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 21-04-2012
Dans ce livre s'opposent le Japon, la propagande communiste russe, des conditions de travail exécrables (voir à vomir), un capitalisme démesuré. Je ne connaissais pas l'auteur donc je me suis uniquement référée aux thèmes du livre et j'ai été un peu déçue... Non pas par le fond du livre (qui m'interpelle), mais bien par la forme. Peut-être est-ce dû à la traduction ? En tout cas, je n'ai pas passé un moment de lecture folichon.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Encore une chouette suite avec une parodie très drôle en fin d'album. J'adhère totalement !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Peut-être un des meilleurs selon moi. Il y a beaucoup de clins d'oeil à différents personnages connus, admirablement bien dessinés.
J'ai eu un gros coup de coeur pour
Spoiler(cliquez pour révéler)
les Heaven's nuns, un groupe de nones bikeuses sur Harley !
C'était juste hilarant !
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Encore un album très provocateur avec notre bonne soeur, fumeuse de pétards, préférée.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Tout comme le premier, ce tome est très bon. Encore et toujours des péripéties attendront Waylander. Les amis d'hier seront les ennemis d'aujourd'hui et inversement...
De plus, j'ai apprécié que les personnages ne soient pas figés dans le temps, on a pu assisté à leur évolution : Waylander a vieilli, Miriel a grandit.
Sans compter un récit bien mené, Gemmell a fait preuve d'un talent de dialoguiste dans ce tome-ci. Les personnages de Miriel, Senta et Angel ne manquent pas de répartie et ce fut une véritable bouffée d'air frais.
Bref, une très bonne suite.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +5
date : 14-04-2012
Pour être honnête, je crois bien que c'est le livre que j'ai mis le plus de temps à lire (environ deux mois) car ce n'était pas la version abrégée pour juniors mais le texte original. Il a fallu que je m'accroche pour ne pas l'abandonner...
Si je n'ai pas classé ce roman plus haut dans ma liste c'est à cause des descriptions très (trop) longues avec parfois l'impression de lire une véritable notice technique. À noter aussi, une centaine de pages en moins aurait permis de resserrer le périple.
Néanmoins, c'est une oeuvre très riche et qu'il faut lire avec attention. Le symbolisme est omniprésent : l'opposition entre l'Homme et l'animal, le Bien et le Mal, sans compter les nombreuses références bibliques (certainement dues à la mère calviniste de Melville).
Je m'arrête là parce qu'il y aurait une grosse analyse à faire de ce roman (impossible sans spoiler !). Je le relirai sûrement mais cette fois-ci dans la version avec les annotations.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +10
date : 13-04-2012
J'ai vraiment aimé la plume de Gemmell, sans lourdeur ni longueur. Il va droit au but et ça me parle. L'histoire est bien ficelée et pleine de rebondissements. Waylander est vraiment un personnage charismatique, troublant, noir et lumineux à la fois... Les personnages secondaires ne sont pas en reste non plus (je pense notamment à Dardalion), ils apportent beaucoup au récit de cette aventure.
J'ai été complètement happée par cette histoire et je le recommande à tous les amateurs du genre et à ceux qui voudraient s'y essayer.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Ce tome est de loin pour moi le meilleur de cette trilogie. Encore plus machiavélique, tellement bien pensé ! À plusieurs reprises je me suis dit "non c'est pas vrai !", complètement abasourdie au fur et à mesure que l'enquête progressait. Je n'avais déjà pas su débusquer les tueurs dans les deux tomes précédents mais j'avais bon espoir pour celui-ci... Et encore une fois, Maxime Chattam a frappé fort. Il m'a complètement entourloupé et j'ai adoré ça !
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Je ne vais pas reprendre ce que j'ai dit dans le précédent tome, vu que l'écriture et le style ici sont les mêmes.
J'avais un peu peur de moins apprécier ce tome à cause d'Annabel O'Donnel (je m'étais déjà attachée à l'inspecteur Brolin). J'ai été ravie qu'il apparaisse bien vite dans ce deuxième opus et finalement c'est un duo qui fonctionne très bien.
Je tiens juste à souligner l'analyse que nous livre le tueur sur le "pourquoi" de ces meurtres. J'ai été soufflé !
Spoiler(cliquez pour révéler)
Le portrait qu'il dresse de notre société de consommation est tellement juste.
Un tueur en série, complètement fou, ça passe... mais un tueur doté d'une telle intelligence et d'une telle capacité analytique, ça fou juste les jetons ! Et je trouve que c'est là toute la grande force de ce roman.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 11-04-2012
Que toutes les fans du beau Edward passent leur chemin. En effet, le titre du livre peut prêter à confusion même s'il y a quelques références tout de même à un vampire très connu. Nous sommes en présence ici d'un thriller où se mêle le fantastique, l'action et le suspens. Il se lit sans peine et j'ai bien aimé la façon dont l'auteur réinvente le mythe.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-04-2012
Spoiler(cliquez pour révéler)
Tous ceux, tous ceux, tous ceux
Qui me viendront, je vais vous les jeter, en touffe,
Sans les mettre en bouquet : je vous aime, j’étouffe,
Je t’aime, je suis fou, je n’en peux plus, c’est trop ;
Ton nom est dans mon coeur comme dans un grelot,
Et comme tout le temps, Roxane, je frissonne,
Tout le temps, le grelot s’agite, et le nom sonne !
De toi, je me souviens de tout, j’ai tout aimé.
Je sais que l’an dernier, un jour, le douze mai,
Pour sortir le matin tu changeas de coiffure !
J’ai tellement pris pour clarté ta chevelure
Que, comme lorsqu’on a trop fixé le soleil,
On voit sur toute chose ensuite un rond vermeil,
Sur tout, quand j’ai quitté les feux dont tu m’inondes,
Mon regard ébloui pose des taches blondes !


Je l'ai étudié au lycée comme la plupart d'entre vous et je me souviens encore avoir murmuré pour moi-même "si un jour un homme me déclare sa flamme de cette façon, je pourrais bien l'épouser !" (après une rhinoplastie). Trêve de plaisanterie, c'est une pièce de théâtre très belle et très drôle, à lire au moins une fois dans sa vie.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +3
date : 11-04-2012
C'est un livre que j'ai lu il y a longtemps, il m'est donc bien difficile d'en faire un commentaire construit aujourd'hui. Néanmoins je me souviens avoir apprécié le style d'écriture de Dickens et sa façon de dresser le portrait de ses personnages dans cette Angleterre victorienne.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
Très joli livre, intéressant et enrichissant. J'en suis ressortie le sourire aux lèvres.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0