Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Naira_Calle : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Histoire couleur terre, tome 2 Histoire couleur terre, tome 2
Dong-Hwa Kim   
J'avais plutôt bien aimé le premier tome d'Histoire couleur terre, une lecture qui m'a changé de ce que je lisais d'ordinaire. Une jolie découverte, faisant l'éloge de la femme.

Ihwa est une adolescente maintenant, qui a désormais de plus grandes aspirations. Elle est en quête du grand amour, le vrai, le bon. Sa mère lui répète souvent "jamais deux sans trois!". Alors, est-ce ce grand jeune homme fort et gentil, Deok-Sam? Une idylle est en train de naître petit à petit.

Parallèlement, la mère d'Ihwa est en plein doute, la solitude lui pèse plus que jamais. Elle est toujours dans l'attente de la venue de son amant, l'écrivain itinérant et ses visites sont trop rares et trop courtes. Quel avenir pour eux? De plus, elle repense à son défunt mari, sans compter qu'Ihwa lui cause bien des soucis sans le vouloir.

La relation mère/fille est plus que jamais fusionnelle, elles sont de plus en plus proches au fur et à mesure qu'Ihwa grandit et cette dernière se confie beaucoup plus à sa mère bien qu'il y ait des sujets un peu plus personnels qu'une jeune fille a parfois du mal à aborder. Une certaine jalousie s'installe aussi, une jalousie de la mère pour sa fille mais en même temps, elle a aussi peur de voir sa fille prendre son envol et la défend bec et ongles contre ceux qui veulent lui nuire.

J'aime toujours cet aspect de comparer les femmes aux fleurs, aux éléments de la nature, au printemps en général. Cela est fait en finesse et de façon poétique. Les dialogues sont donc très intelligents et invitent à la réflexion.

La question de la sexualité est encore plus mise en avant, ce qui est normal en un sens puisqu'Ihwa est désormais une adolescente. C'est assez drôle de voir la perception du sexe qu'avaient les gens à l'époque alors qu'aujourd'hui, ce n'est plus vraiment un tabou. Ce tome est la découverte du corps, de nouvelles sensations, d'expériences, de gênes et de malentendus. Aussi, on en apprend plus sur la Corée d'autrefois avec ses traditions, ses us et coutume.

En bref, on a une bien jolie avancée dans l'histoire. Ce manhwa est très féministe et poétique, plein de douceur et de justesse et il me reste donc à découvrir le troisième et dernier tome pour enfin connaître le destin de la mère et de la fille.

par MaMt
La fille fantôme La fille fantôme
Kazuichi Hanawa   
Pour ceux qui ont peur des fantômes et de l'enfer, gare à vous ! Ce manga ne nous épargne pas les dessins morbides des châtiments, les scènes horrifiques sont crus et retranscrivent bien les croyances bouddhistes. On découvre un folklore japonais riche rempli de créatures bizarres qui m'a rendu mal à l'aise dans certaines situations. Une bonne lecture pour Halloween à lire tout(te) seul(e) :)

par DarkTales
Le jour où j'ai échangé mon père contre deux poissons rouges Le jour où j'ai échangé mon père contre deux poissons rouges
Dave McKean    Neil Gaiman   
Une jolie petite histoire, me rappelant une bêtise similaire que j'avais faite. J'avais prêté mon vélo contre une carte pokemon. C'est mignon et drôle avec de belles couleurs.

par Miaouss
Histoire couleur terre, tome 1 Histoire couleur terre, tome 1
Dong-Hwa Kim   
On retrouve toute la sexualité féminine vu par les yeux d'une petit fille jusqu'à l'adolescence. Son innocence, ses questions, les garçons.
Belle relation entre une mère et sa fille.


par therider
Ar-Men ― L'enfer des enfers Ar-Men ― L'enfer des enfers
Emmanuel Lepage   
https://elodie-liseuse-lifestyle.blogspot.com/2018/09/ar-men-lenfer-des-enfers.html

L'enfer des enfers.. Ar~Men, ce phare surplombant la mer, protégeant les bateaux et leurs occupants d'une mort certaine. Phare de Bretagne, construit sur plusieurs décennies, raconté au fil des pages par les gardiens. Entre la beauté de cette mer et la fascination, notre cœur balance et se voit porter au fil des pages et des histoires du gardien actuel et passé dans différents moments de l'histoire, différentes Bretagne. Celle de Merlin, d'Ys et son royaume perdu, de l'Ankou qui vient faucher des vies et de tant d'hommes ayant donné du temps pour construire ce phare en pleine mer.

À la fois poétique et visuellement épatant, on se retrouve projeté dans la Bretagne que j'aime, celle où j'ai grandi avec ces contes étranges et mystérieux, ces phares au loin protégeant les marins partit en mer. Les légendes de mon enfance retranscrite dans une bande dessinée merveilleuse pour les yeux, dotée de textes percutants, de visuelle qui le sont tout autant. Cette bande dessinée de la maison d'édition Futuropolis est parfaite en tout point. Que ce soit dans l’histoire de fond, les personnages et les planches travaillés et colorisé à la perfection.

En découvrant cette oeuvre, on se retrouve plongé en pleine mer, loin de la terre. On vol avec les mouettes et goéland au grès du vent, on plonge dans les vies de gardiens de phares solitaires, ayant eu des moments difficiles. On rencontre des personnes se donnant corps et âme à leurs métiers. Ce phare majestueux nous dévoile son histoire, sa construction, son présent et son passé au fil des mots et des pages.

Une oeuvre magnifique sur le pays Breton, ces légendes et son passé. Une oeuvre à découvrir de toute urgence. Elle en vaut vraiment le détour.
V pour Vendetta V pour Vendetta
David Lloyd    Alan Moore   
Bien que le livre ne se distingue pas par sa qualité de dessin, qui reste somme toute purement représentatif et convenu, sauf en ce qui concerne les cadrages, ce personnage d'une surprenante théâtralité nous embarque dans son combat contre la totalitarisme. J'ai adoré et adhéré, V despasse son cadre il devient un symbole de la lutte contre l'oppression, de l'intellectuel cultivé et engagé mais qui ne se laisse pas marcher sur les pieds

par Matathias
Monsieur Mardi-Gras Descendres, tome 1 : Bienvenue ! Monsieur Mardi-Gras Descendres, tome 1 : Bienvenue !
Éric Liberge   
J'ai découvert cette BD un peu par hasard en vadrouillant dans une librairie. J'ai seulement vu la couverture et me suis retrouvé à la caisse avec l'intégrale sans l'avoir feuilletée, et je ne regrette pas. Il s'agit à mes yeux d'une des meilleures BD que j'ai pu lire. Les dessins sont splendides et je l'ai autant appréciée dans sa version première en noir & blanc (choix qui accompagne parfaitement l'histoire) que dans sa réédition colorée (les tons et les nuances sont somptueux !).
Une histoire de morts qui amènent à une réflexion sur la vie. L'univers est riche et dépaysant, ce qui pourrait repousser certains dans les premières planches. À lire et, éventuellement, à relire.
Monsieur Mardi-gras Descendres, tome 2 : Le Téléscope de Charon Monsieur Mardi-gras Descendres, tome 2 : Le Téléscope de Charon
Éric Liberge   
L'étrange et terrible aventure post-mortem de Mardi-Gras Descendres se poursuit en compagnie des psychopompes, un groupe clandestin qui tient le mystérieux et gigantesque téléscope de Charon. Le scénario se précise et l'univers ne fait que s'étoffer, tout confirme l'aspect magistral de cette tétralogie.
Maliki, tome 7 : Hanami Maliki, tome 7 : Hanami
Souillon   
j'adore grave maliki et je n'est malheureusement pas pue le lire

Café Occult, Tome 1 Café Occult, Tome 1
Orebakgeum   
Le manga en lui-même est du niveau de ce que je connais des mangas en général. L'histoire est intéressante mais pas exceptionnelle ; elle reste dans les standards du shonen. Les personnages sont un peu pauvres dans leur personnalité, leur singularité. Bref, un manga très "normal". Pour ma part, j'ai pas vraiment apprécié vu que les mangas, bon...