Livres
475 632
Membres
453 555

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Naïs Micoulin



Description ajoutée par anonyme 2010-11-16T18:44:11+01:00

Résumé

Naïs, la belle enfant brune et sauvage, a poussé. Des épaules fortes, une taille ronde, des bras magnifiques. Dans ses yeux couve un feu sombre... Une sève puissante coule dans son corps de jeune guerrière rompue aux travaux de plein air.

Remué jusqu'au fond de l'âme, Frédéric, noceur et libertin, contemple sa servante. Elle est belle sous son hâle et son odeur de terre lui murmure des promesses sensuelles... Très vite, ils se laissent aller à des caresses.

Mais le père Micoulin, jaloux, violent, veille. Et, en bête sournoise, attend son heure. Il le tuera, celui qui osera toucher à sa fille ! Hélas, Naïs est orgueilleuse. Elle aime ! Une lutte âpre et silencieuse s'engage alors. Avec, pour seule issue, la mort. La mort ? Qu'importe ! Pour une nuit d'amour, Julien est prêt à toutes les folies enivrantes et fatales. Aimer, n'est-ce pas déjà se condamner ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 69 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Zinthia 2011-12-29T13:22:19+01:00

À la saison des fruits, une petite fille, brune de peau, avec des cheveux noirs embroussaillés, se présentait chaque mois chez un avoué d’Aix, M. Rostand, tenant une énorme corbeille d’abricots ou de pêches, qu’elle avait peine à porter. Elle restait dans le large vestibule, et toute la famille, prévenue, descendait.

« Ah ! c’est toi, Naïs, disait l’avoué. Tu nous apportes la récolte. Allons, tu es une brave fille... Et le père Micoulin, comment va-t-il ?

– Bien, Monsieur », répondait la petite en montrant ses dents blanches.

Alors, Mme Rostand la faisait entrer à la cuisine, où elle la questionnait sur les oliviers, les amandiers, les vignes. La grande affaire était de savoir s’il avait plu à L’Estaque, le coin du littoral où les Rostand possédaient leur propriété, la Blancarde, que les Micoulin cultivaient. Il n’y avait là que quelques douzaines d’amandiers et d’oliviers, mais la question de la pluie n’en restait pas moins capitale, dans ce pays qui meurt de sécheresse.

« Il a tombé des gouttes, disait Naïs. Le raisin aurait besoin d’eau. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par ombreuse 2016-11-20T12:43:27+01:00
Lu aussi

Une nouvelle de Zola dont je n'ai pas réellement apprécié le dénouement. Spoiler(cliquez pour révéler)Qu'elle idée de se marier avec le bossu Toine.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Didaskein 2015-08-27T19:26:20+02:00
Lu aussi

Une nouvelle très surprenante, car elle s'oppose beaucoup aux autres travaux de Zola. On y retrouve la complexité de la psychologie des personnages, mais l'auteur ne s'étale pas, comme il le fait souvent dans ses autres romans, ce qui rend la lecture beaucoup plus fluide à mon avis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MayuS 2015-05-15T19:27:44+02:00
Argent

C'est le premier écrit de Zola que je lis. Au début, je pensais que je n'allais pas aimer vu que je n'apprécie pas vraiment les auteurs des siècles passés.. Mais au contraire, j'ai adoré !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chrysta 2013-09-22T19:12:38+02:00
Argent

Une nouvelle de Zola intéressante dans ce qu'elle présente, comme il le fait souvent, une tranche de vie basée sur les différences de catégories sociales : Nais et la famille Micoulin ( domestiques) face à la famille Rostand (maitres).

On assiste dans cette petite nouvelle au déploiement des amours cachées de deux jeunes gens de classe sociale différente, amours contrariées par le père de la jeune fille et Toine, bossu, et amoureux transi de Nais.

L'écriture est assez descriptive et métaphorique, et cela donne une certaine poésie et beauté aux descriptions des moeurs, des caractères, des paysages, etc ...

Un plaisir à lire très rapidement qui nous fait découvrir une écriture riche et élaborée pour cette critique sociale que Zola nous livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armide 2013-04-16T12:17:29+02:00
Bronze

Une nouvelle belle et cruelle, agréable à lire et la psychologie des personnages est riche et parfaitement crédible.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mergina 2012-05-30T14:34:15+02:00
Bronze

Naïs Micoulin est une nouvelle qui se lis très vite, mais elle reste plaisante et donne une moral de l'époque de Emile Zola.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zazine 2012-03-13T22:09:39+01:00
Lu aussi

J'ai lu cette nouvelle dans le cadre scolaire, et j'ai franchement apprécié. Elle est bien écrite, courte, mais un peu triste!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Flocon_de_neige 2011-12-27T11:46:12+01:00
Lu aussi

Je l'ai pour le collège l'histoire est courte et simple. Ce livre ne ma pas passionné comme tous les livres du collège en fait. :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chichou13100 2011-03-06T11:50:09+01:00

J'ai lu ce livre pour le lycée et il est assez facile à lire et puis c'est une nouvelle donc c'est court :D

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Clo97 2010-10-28T10:22:57+02:00
Lu aussi

Je l'ai lu pour l'école en une soirée. Il est bien écrit, il y a de belles descriptions mais la fin des deux nouvelles est très triste.

Afficher en entier

Date de sortie

Naïs Micoulin

  • France : 2004-11-17 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 69
Commentaires 10
Extraits 1
Evaluations 17
Note globale 6.35 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode