Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Najal : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Le Chef de Nobunaga, Tome 1 Le Chef de Nobunaga, Tome 1
Mitsuru Nishimura    Takurô Kajikawa   
https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

Un homme en tenue de cuisinier moderne se retrouve propulsé au 16ème siècle en pleine guerre. Qui est-il ? D'où vient-il ? Que fait-il là ? Lui-même ne le sait pas, il est amnésique. Si ce n'est grâce à l'inconnu vêtu d'une tenue identique, sauvagement abattu par des soldats sous ses yeux, qui l'a appelé Ken avant de mourir, il ne connaîtrait pas même son prénom.
Recueilli par Natsu qui lui offre un abri durable, il se découvre des talents et des connaissances de Chef, qu'il met à profit pour aider son hôte. Très vite, il se fait remarquer par la qualité exceptionnelle de ses plats et un certain Oda Nobunaga exige ses services.

Le Chef de Nobunaga est de ces manga qui annoncent clairement leurs objectifs et entrent dans le vif du sujet sans tourner autour du pot. Ici pas trop le temps de se poser de questions, tout comme Ken, le lecteur est catapulté dans ce qui s'annonce comme un grand moment épique de d'histoire du Japon : suivre au plus près les idées et tactiques du génie visionnaire Oda Nobunaga.

Ken est un personnage étonnamment calme et réfléchi pour quelqu'un qui ne se rappelle de rien et qui est conscient d'avoir fait un sérieux bond dans le temps dans une période trouble et hostile. Il fait preuve d'une fine psychologie envers les gens, d'une analyse pertinente et d'un grand sang froid qui lui permettent d'assurer dans toutes les situations.

Au final, le véritable intérêt de cette histoire n'est pas tellement de savoir si Ken va réussir à se sortir de tous les défis qui se présenteront, mais plutôt de voir de quelle manière. Les auteurs semblent vouloir donner beaucoup de sens et de portée à la cuisine, mélangent traditionnel et moderne, apportant ainsi une touche ludique à un tour d'horizon historique qui aurait pu n'être que politique vu le contexte. Mais cet aspect essentiel de la série, la nourriture comme un moyen d'influencer les hommes, nous parle de façon universelle.

Bien que je me sois engagée dans cette série, réputée richement et fidèlement documentée, avec l'idée d'approfondir ma connaissance du personnage d'Oda Nobunaga et de sa contribution au Japon, c'est probablement pour son approche culinaire originale que je la poursuivrai.
Bien sûr, je ne manque pas de me poser les éternelles questions qui accompagnent les récits de voyage dans le temps: Pourquoi est-il là ? Quel changement va-t-il apporter ? D'ailleurs, est-ce que l'histoire que nous connaissons ne porterait-elle pas déjà sa marque ? Mais étrangement, je ne suis pas pressée de leur voir apporter une réponse.
Museum - Killing in the rain, tome 2 Museum - Killing in the rain, tome 2
Ryōsuke Tomoe   
Une très très bonne suite ! Je ne suis pas déçue du tout pour ma part. Le lieutenant Sawamura décide de trouver seul le tueur en série et il finira par comprendre son erreur...

Un suspense haletant qui nous tient tout au long du tome, l'enquête est rudement bien menée et la fin m'a fait écarquiller les yeux de terreur !
[spoiler]Est-il en train de dévorer sa famille sans le savoir ? C'est horrible ![/spoiler]

Bref, vivement le dernier tome, je sens qu'on va se... régaler (sans mauvais jeu de mot huhu)!

par Nelouchou
Museum - Killing in the rain, tome 3 Museum - Killing in the rain, tome 3
Ryōsuke Tomoe   
Encore une fois - je dois sans doute me répéter pour tous les tomes - cette série est juste parfaite ! Rebondissement, horreur, gore, action, tout est au rendez-vous pour faire de ce manga un vrai bon thriller horrifique.

Je ne suis toujours pas particulièrement fana des graphismes, ou en tout cas du style qui je ne trouve pas du tout à mon goût, mais j'ai été ravie de passer outre pour suivre cette intrigue digne d'un Criminal Minds japonais.

Seul petit regret : l'histoire principale de ce dernier tome ne fait que la moitié du bouquin. Comment dire... Pourquoi faire cette série en trois tomes gigantesques alors qu'en fin de compte, le tout tenait largement dans deux tomes ?

Mine de rien, j'ai beaucoup apprécié l'histoire bonus, elle m'a bien fait peur d'ailleurs. On sent que l'auteur gère parfaitement dans ce genre là... Brrr j'en ai encore des frissons.

par Nelouchou
Museum - Killing in the rain, tome 1 Museum - Killing in the rain, tome 1
Ryōsuke Tomoe   
On peut dire que cette série débute sur les chapeaux de roues avec un premier tome tout à fait prometteur ! Le suspense est largement au rendez-vous et on est pris dans l'intrigue dès le départ, c'est tout ce que j'attendais de ce manga !

Dès les premières pages, on plonge dans une angoisse gore et pourtant intrigante, une enquête morbide sur laquelle on ne peut s'empêcher d'émettre des hypothèses en même temps que les enquêteurs. Dès le milieu du tome, le rythme s'accélère, pour le plus grand plaisir du lecteur, nous laissant ensuite sur un final en apothéose, au comble de l'horreur !

Il me tarde réellement d'en savoir plus sur cet étrange tueur au masque de grenouille, et sur son musée macabre...

par Nelouchou
Manhole, tome 3 Manhole, tome 3
Tetsuya Tsutsui   
La fin de cette série est sans grande surprise, elle est tout même très agréable et finit cette trilogie comme il se doit. Pour un thriller Biologique on ne retrouve pas d’énorme erreur scientifique, même si quelque bêtises ce glisse ici ou là.
La conception graphique pour l'ensemble de la série est e grande qualité et le dialogue sont de également très agréable. Pour conclure cette conclusion de trilogie, un manga de qualité qui pour une fois ne s’éparpillent pas en plusieurs dizaine de tome. A lire pour les amateur de Manga (légèrement gore) ou simplement pour les amateurs de Thriller Biologique.

par Gyna
Manhole, tome 2 Manhole, tome 2
Tetsuya Tsutsui   
Ce second tome du manga est bien plus immergé dans l'histoire et a un rythme plus soutenu que le précédent ce qui est vraiment agréable. L'épidémie continue et la traque aussi...

par Peili
Manhole, tome 1 Manhole, tome 1
Tetsuya Tsutsui   
Un petit Thriller , que j'ai bien apréciées :D

par Drifa
Poison City, Tome 1 Poison City, Tome 1
Tetsuya Tsutsui   
Putain, qu'est-ce que c'est bon !
Un manga dans lequel l'auteur exprime ses peurs profondes sur le manga et son avenir, parsemé de réflexions sur la censure, sur la création, ce que ça veut dire être mangaka, ce que ça veut dire de contrôle la production... Les J.O. de 2020 ne sont qu'un prétexte pour exposer une situation politique extrême (et pourtant si réaliste) où le contrôle des productions artistique serait très stricte au Japon (tendance observée actuellement)
Jamais simpliste, toujours nuancé, cette véritable dystopie mangesque est captivante par sa narration en double-discourt alternant entre manga post-apocalyptique censuré et le parcourt de son jeune auteur confronté au monde de l'édition et de l'évolution de sa propre société.
Poison City est une vrai tuerie ! Une œuvre maitrisée de bout en bout qui ne tombe dans aucune facilité narrative et aucun écueil du genre, pour livrer un témoignage engagée entre réalité et fiction au méchant arrière-goût amer.
Tuerie narrative, servie par un dessin expressif, un découpage bien pensé. Poison City est aussi une tuerie littéraire maniant les genres avec brio pour sortir un discourt profond sur le manga, dans son identité et ses enjeux, en en dressant un portrait tout en nuance, mis en exergue par une dystopie subtile source d'une remise en question au goût de libération.
Magnifique.
Poison City, Tome 2 Poison City, Tome 2
Tetsuya Tsutsui   
POISON CITY T2 nous livre la suite et fin de l'affaire concernant Mikio Hibino et son manga, Dark Walker, jugé d'ouvrage nocif. J'ai trouvé ces deux ouvrages horrifiant mais dans le bon sens; ils nous amènent à nous demander: jusqu'où peut-on aller dans la censure? Avec un parallèle toujours présent de la censure Américaine, mais également une référence magnifique à Fahrenheit 451, on découvre (ou redécouvre) jusqu'où un gouvernement est prêt à aller pour détruire la liberté. Car on l'oublie peut-être un peu trop, mais la liberté d'expression nous est fondamental, elle nous paraît acquise mais, on le voit ici, elle peut nous être prise à tout moment.
[spoiler]Point fort non négligeable: la fin. Elle n'est pas heureuse et c'est à mon sens un point capital des mangas: une fois la liberté enlevée, il est difficile de la reprendre.[/spoiler]
En résumé POISON CITY est une duologie qui me paraît essentielle, que vous aimiez ou non les mangas, elle critique avec brio une société qui au final, pourrait bien devenir la notre.
Monster X Monster, tome 3 Monster X Monster, tome 3
Nikiichi Tobita   
Il est triste de dire au revoir à ce glandeur fantastique qu’est Neet, mais également au dessin de TOBITA Nikiichi. Cependant, ce tome se termine bien en posant les bonnes bases et nous offrant une fin ouverte pour nous projeter plus loin si on le souhaite. Un scénario captivant, des personnages attachants. Un mélange d’humour et d’émotions. Une histoire atypique et originale, hilarante également. Et un dessin parfait ! A ne pas manquer.

https://braindegeek.com/critique-manga-monster-x-monster-3/

par Linkward