Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Nala_fr : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Sept jours pour une éternité... Sept jours pour une éternité...
Marc Levy   
J'ai adoré ce roman!!! de tous les Marc Levy, je trouve que celui-ci est le plus beau. Le thème est banal : la lutte entre le bien et le mal, mais l'histoire d'amour est tellement touchante, que j'aurais besoin d'un sacré amas d'arguments pour qu'on me prouve que c'est un roman nul !
Le courage d'une mère Le courage d'une mère
Blandine Soulmana   
Négligée par sa mère. Méprisée par sa famille. Dès l'enfance, Blandine est écartelée entre deux cultures, celle de son père touareg et celle de sa mère française. Cette « bâtarde », privée de l’amour des siens, est livrée à elle-même et à la misère. C'est alors qu'un jeune homme, Ali, prend Blandine sous son aile. À 15 ans, elle épouse ce sauveur. Mais l'amour fait vite place à la désillusion : l'homme se révèle violent et n'hésite pas à la frapper. Sa seule consolation est leur fils, Sammy, Mais le plus grand cauchemar qu’une mère puisse vivre se produit : son mari enlève leur fils et l’emmène au Maghreb. Impossible pour Blandine d’aller le voir et d’avoir le moindre contact. Mais malgré les obstacles, rien ne pourra empêcher la mère et le fils de se retrouver…
Le combat d’une mère pour retrouver son fils emmené de force en Algérie.

par CelineTse
Une putain d'histoire Une putain d'histoire
Bernard Minier   
Comme spécifié dans la page de remerciement, l'auteur a voulu rendre hommage à la littérature américaine, et c'est plutôt réussi : les lieux retirés à la nature hostile, les groupes de copains qui mènent l'enquête, les politiciens corrompus et tout-puissants, la paranoïa au sujet des moyens de surveillance qui retirent toute liberté aux citoyens, toute notion de vie privée, et même la vulgarité du titre, tout cela entoure l'histoire d'une atmosphère telle que celle que l'on retrouve dans les meilleurs romans américains.

Le style de narration à la première personne crée d'emblée un côté intimiste avec le personnage d'Henry, un rapprochement. J'ai bien aimé ce ton un peu dialogué, avec des apartés et des accroches, qui donnait vraiment l'impression d'entendre la voix du personnage qui racontait son histoire. le texte en devient plus vivant, plus accrocheur.
Ce que je regrette peut-être un peu, c'est que des personnages auxquels on avait envie de s'attacher aient été rapidement mis de côté (les amis d'Henry, par exemple), mais c'était peut-être nécessaire, au vu de l'intrigue déjà compliquée.

L'intrigue devient de plus en plus inextricable à mesure qu'on avance, et l'auteur parvient à garder le suspense et le mystère jusqu'à la toute fin. Difficile de deviner la vérité avant la fin, et pourtant lorsqu'elle est révélée, certains passages et détails semblent soudain faire sens, ce qui est toujours agréable. On avance dans la lecture en faisant tout un tas de conjectures et, finalement, on s'aperçoit qu'on a été berné du début, et que rien de ce qu'on croyait vrai ne l'est, que tout ce sur quoi on pensait pouvoir se reposer était illusoire. C'est assez brillamment effectué de la part de l'auteur, il faut l'avouer.

Bien sûr, une fois la grande révélation effectuée, une partie de nous ne peut s'empêcher de se demander : "est-ce qu'il ne me prendrait pas un peu pour une prune, cet auteur ?" Parce que si les choses sont expliquées et semblent se tenir à peu près dans les grandes lignes, beaucoup de petits détails restent flous, quand on y songe. Il faudrait réécrire toute l'histoire d'un point de vue différent, au final. Parce que sinon, comment savoir où est la frontière entre ce qui est vrai et ce qui est faux ? Comment savoir quel pourcentage de ce qu'on vient de lire est réel ?
Une putain d'histoire fait partie de ces livres qu'on a envie de lire une seconde fois, avec la vérité en tête, pour vérifier chaque détail.

Malgré tout, le roman fonctionne bien, et même très bien. C'est prenant, immersif, surprenant, une très bonne lecture, en somme.

par Anna19
La Disparition de Stephanie Mailer La Disparition de Stephanie Mailer
Joël Dicker   
Breaking news "Alerte coup de coeur !!!"

"- En 1994, vous vous êtes trompé de coupable. Je pensais que vous voudriez le savoir avant de quitter la police."

Le nouveau Joël Dicker à peine sorti, je me suis précipitée à la librairie. Même pas eu envie de résister, je me connais, c'est peine perdue.
Et que dire, troisième essai, troisième flèche en plein coeur. En plein dans le mille!

Joël Dicker est un jeune auteur, qui se bonifie avec le temps, et qui a déjà tout d'un grand. C'est un merveilleux conteur d'histoires. Il nous cueille dès les premières pages, nous transporte dans son univers et arrive à nous tenir en haleine jusqu'à la la dernière ligne.

Dans ce livre, on se retrouve à nouveau sur la côte est des Etats-Unis, chère à l'auteur, à Orphéa, une petite station balnéaire des Hamptons. Avec la disparition d'une journaliste, une affaire vieille de 20 ans, qui était pourtant résolue, va resurgir. Les enquêteurs de l'époque vont retravailler sur cette affaire en parallèle avec cette inquiétante disparition. Ils vont mener des deux enquêtes de front,

Il y a beaucoup de personnages, haut en couleur, bien campés et très bien travaillés. Rassurez-vous on s'y retrouve sans problème malgré le nombre.

L'histoire nous est racontée par le capitaine Jesse Rosenberg qui mène l'enquête avec deux collègues. Mais tour à tour, les autres personnages s'invitent narrateurs. Ils nous racontent leur vie, leur passé. En plus de mieux les connaître, ça donne une bonne dynamique au récit.

De fausses pistes en multiples rebondissements, l'auteur nous balade tout du long. On soupçonne les personnages les uns après les autres, mais ils sont disculpés, mais ils reviennent sur la sellette... Vous aurez beau vous creusez la tête, impossible de deviner le coupable avant la fin. C'est la patte et le talent de Dicker.

Tout est mené à un rythme infernal, on ne voit pas passer les 630 pages du livre. C'est addictif et terriblement prenant.

Un excellent polar, bien maîtrisé, un très bon suspens, une enquête captivante et bien ficelée, à peine le livre refermé les personnages me manquent déjà, tous les ingrédients pour un petit bijou.

Un gros coup de coeur que je vous recommande sans modération. Lisez-le !

Retrouvez toutes mes lectures sur
https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/

par Armony22
Disparu à jamais Disparu à jamais
Harlan Coben   
encore une histoire alléchante d'Harlan Coben, je découvre cet auteur et franchement il a une superbe écriture et des histoires surprenantes, pleines de suspense, il sait nous rendre accro à sa lecture. Dans ce livre, Will perd sa mère et dans la foulée, sa petite amie Sheila disparait... Il est contacter par Katy, la petite soeur de Julie (son ex petite amie) assassinée par son frère Ken 11 ans plus tôt. Juste avant de mourir la mère de Will lui annonce que son frère Ken est toujours en vie. Ainsi, Katy et Will vont mener l'enquête sur la disparition de Ken et de Sheila tout en risquant leur vie ....
J'ai encore menti ! J'ai encore menti !
Gilles Legardinier   
J'ai trouvé ce roman bien mais sans plus par rapport à tout les autres livres que Gilles Legardinier a écrit. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages et je trouve que l'héroïne pose beaucoup trop de questions et au final on finit par se perdre dedans. Sinon l'histoire reste bien mais ce n'est pas un coup de cœur pour celle ci. Je tiens quand même à remercier mon amie pour m'avoir offert ce livre.

par BloodShed
After, Saison 3 : After We Fell After, Saison 3 : After We Fell
Anna Todd   
Alors, alors.

J'aime beaucoup Tessa mais je pense que deux ou trois claques dans la figure ne lui ferait pas de mal. Je n'aurais jamais accepté le quart de ce que fait Hardin, sérieusement.
Hardin est souvent ignoble même si à la fin il s'arrange.
J'ai un problème avec After : ça tourne en rond. Dans ce tome, tous ce passe autour du futur déménagement de Tessa à Seattle et d'Hardin qui fait tout pour l'en empêcher. 520 pages pour quelques jours, c'est très long. Les disputes deviennent lassantes, les réconciliations trop courtes même si Tessa ne se laisse plus faire aussi facilement.
Niveau des nouveaux personnages...je sais pas...le père de Tessa, il tombe du ciel. Lillian, pareil, Riley pareil. Même si ces deux dernières ont leur utilité dans la remise en question de Hardin, je sais pas comment expliquer mais ça tombe comme un cheveu sur la soupe. On ne sait pas comment ni pourquoi.
Dans le livre, ça fait ça : je marche dans la rue, je rencontre quelqu'un et je lui déballe ma vie parce que c'est plus facile de se confier à un inconnu.
Bref, les éditeurs auraient dû raccourcir l'histoire, c'est souvent trop long, je me suis même surprise à m'ennuyer dans ma lecture.
Même si j'ai globalement aimé, j'attendais moins de temps mort et une amélioration plus rapide dans le caractère d'Hardin.
After, Saison 4 : After We Rise After, Saison 4 : After We Rise
Anna Todd   
Alors là!! Je tire mon chapeau à cette saga car même si de prime abord Hardin est loin d'être un personnage qui m'a plu, Tessa est à mille lieux d'être une nana qui me convient, je ne sais même pas pourquoi mais j'ai avalé les 3 premiers livres pour ensuite me jeter sur la fanfiction pour terminer l'histoire... Le fait que l'histoire soit à la base sur One Direction, j'avoue que j'en moque comme d'une guigne et ne m'a absolument pas gêner pour connaitre le fin mot de l'histoire!
Et le pire c'est qu'en lisant les premières lignes du premier tome, je me suis dit que jamais j'irai au bout et pourtant je l'ai fait... et de bon coeur en plus! Chez moi, le soir, le matin, en faisant à manger et dans la rue... j'ai tout avalé alors qu'en fait les perso ne me plaisaient même pas^^ alors dans ces cas là, je dis chapeau!! Même si ce n'est pas l'histoire la plus fantastique au monde, je ne sais même pas comment ni pourquoi mais j'ai été embarquée dans le truc du début à la fin alors que le couple Hessa m'a très très fortement barbée et que je les aurai bien claqué l'un comme l'autre des centaines de fois... Surtout Hardin (Harry dans la fanfic^^)... Avaler tous ces pavés (parce que ce sont véritablement des pavés en plus!!) alors que l'histoire est tant alambiquée, je dis bravo!!
Hardin est exécrable au possible, infecte, imbuvable, vulgaire et fracassé, Tessa est juste nunuche et pleureuse tout au long de l'histoire mais j'avoue que le dénouement m'a plu.... Hardin a vaincu ses démons, Tessa va mieux et finalement, ils sont tout mimi tous les deux!!

Bref bref bref... je ne sais toujours pas pourquoi mais j'ai apprécié ;-)
After, Saison 5 : After Ever Happy After, Saison 5 : After Ever Happy
Anna Todd   
OMG. OMG. OMG.
Je suis en train de pleurer de joie.
Excuser moi vraiment pour le vocabulaire que je n'utilise pas souvent mais alors, la fin de cette série est PUTAIN de bien!!!!!!!
Je m'attendais à un fin tristounette ou nos deux tourtereaux se séparent pour le restant de leurs tristes jours.[spoiler]Mais Putain non!!!!
C'est une fin vraiment extrêmement super bien!!!!
On les voit mener leur vie paisible de couple heureux avec deux enfants magnifiques! Et merci, simplement merci pour ce bon moment. Pour une fois, on sait ce que les personnages deviennent[/spoiler]
Je crois que pour moi les deux meilleurs tomes de la série sont le premier et celui-ci.
Bien que les trois autres déchirent quand même la couche atmosphériques et bouleversent les cellules et les glandes lacrymales des gens sur leur passage, ces deux là sont un chef d'oeuvre intergalactique.
Je suis sous le choc, le charme, la libération.
Sérieusement, ça fait parti des meilleurs livres que je n'est jamais lu.
Attention!
Alerte aux âmes sensibles,
Il y a des scènes qui sont comment dire..... chaud bouillantes hein et qui feraient sécher un oasis situé dans le désert. Si le sexe et l'érotisme ne vous tente pas, il s'agit tout de même d'une très belle histoire d'amour passionnante et TRÈS addictive.
Nos deux tourtereaux se font des œillades de loutre en chaleur tout le long et on a l'impression qu'ils ne s'atteindront jamais.
On est dans la tête de nos deux protagonistes préférés comme dans les tomes précédents.
JE T'ADOORE ANNA TODD

par evco34
Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une
Raphaëlle Giordano   
La lecture c'est ça aussi : nous faire réfléchir, nous faire prendre conscience de certaines choses! C'est ce que réalise l'auteur grâce à son roman!
En terminant ce livre, j'ai envie d'être positive, de m’émerveiller de tout et de rien; de faire comme Camille, d'apprendre à être zen, enthousiaste et relaxée.
Hormis ce côté réflexion, c'est un roman bien écrit, pas trop de détails pompeux, on entre vite dans le vif du sujet. C'est ce qui me faisait le plus peur, mais c'est franchement bien réussi. J'ai tout de suite accroché et je ne me suis jamais ennuyée.
Aussi, l'histoire en tant que telle est intéressante: tout le monde a des hauts et des bas et parfois être confronté à un personnage qui vit la même chose que nous, ça nous intéresse; on peut lui piquer quelques idées pour aller mieux. Quelque chose me dit que c'est même l'idée de l'auteur. On sent qu'elle a écrit cette histoire pour "aider" ses lecteurs et je suis presque sûre que ce sera le cas.
Pour ma part, ce fut un roman qui m'a "bouleversée", m ' a donné envie de réagir , de changer. Bref, une belle histoire qui donne envie d'apprendre à être vraiment heureux!

par Caro2