Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de nanou38160 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Lignes de vie Lignes de vie
Samantha Bailly   
Un roman épistolaire qui a su ravir mon cœur, tout comme la couverture, dont je suis tombée amoureuse : j'adore les couleurs et la simplicité, qui reflètent tout a fait le texte.

Un livre constitué uniquement de correspondances manuscrites, un exercice difficile que Samantha Bailly a réussi avec brio et intelligence.

Au fil des pages, nous faisons la connaissance de Gabrielle et d'Antoine, deux personnes qui n'auraient jamais dû se rencontrer, et pourtant.....une lettre change tout.

Lettre après lettre, leurs écrits vous serrent le cœur, vous font sourire, vous ouvrent les yeux sur leur vie, leurs attentes, leurs désillusions et leurs espoirs. Les mots défilent sur le papier comme un exutoire, un journal intime, un journal intime qui vous répond cependant, comme si bien exprimé dans le roman.

Au fil du temps, des échanges, nous sommes témoins de l'évolution du langage, des confidences, de ce rapprochement qui se fait naturellement. Jour après jour, pour nos deux protagonistes, c'est un nouveau regard sur la vie qui apparaît, un nouveau sens, une confiance qui grandit, qui se nourrit de chaque mot posé sur le papier, une amitié qui devient réelle, le sens des mots qui devient plus lourd, plus profond.

La plume de l'auteur est fluide, belle, intelligente, aussi bien adaptée à Gabrielle qu'à Antoine, tantôt poétique, tantôt banale, tellement réaliste. Avec ses mots, elle nous raconte les maux de ses personnages, des personnages attachants, émouvants, qui miette à miette se dévoilent pour mettre leur âme à nu.
Beaucoup d'émotions m'ont traversée à la lecture de ce roman, et le fait qu'on lise des lettres renforce ce sentiment d'être les personnages, de se confondre avec eux, ne faire plus qu'un avec leur esprit.

J'adore le style épistolaire, car pour moi, l'écriture est une forme de liberté, de délivrance, la force de pouvoir révéler nos pensées, d'être honnête, annihilant ainsi toute pudeur, en restant caché, même si au final, nous ne sommes pas si caché que ça, au contraire....
La lettre écrite reste quelque chose de bien plus personnelle qu'un e-mail, et je trouve dommage que de nos jours l'écriture se perde au profit de quelque chose de très impersonnel, quelque chose de banal, sans saveur particulière.

Etant une éternelle romantique dans l'âme, j'adorerai que ce genre de chose m'arrive......C'est tellement inattendue et surprenant, un peu fou aussi, mais si excitant.

Bref, un roman coup de cœur pour une correspondance atypique servie par une plume parfaite et des personnages captivants, courageux, qui ont fait palpiter mon petit cœur du début à la fin.

Merci, tout simplement.

par Tikimel
Je ne sais pas comment elle fait Je ne sais pas comment elle fait
Allison Pearson   
Roman très sympa et drôle. Nombreuses situations cocasses au programme.
Une place pour l'espoir Une place pour l'espoir
Virginie Coëdelo   
https://unefilledanslesetoiles.blogspot.fr/2017/05/une-place-pour-lespoir-virginie-coedelo.html

Nous rencontrons Claire, la trentaine, qui se remet difficilement de la mort de son mari dans un incident monstrueux et sans réponse. Après 6 années de reconstruction, sa vie est bouleversée par la découverte de nouveaux éléments, qui relance considérablement l'affaire. On est instantanément jeté au cœur des sentiments de notre protagoniste, qui bien qu'elle se soit reconstruite, demeure vraisemblablement bouleversée et peinée par cet évènement. Elle n'oublie en aucun cas son défunt mari et y pense très souvent. C'est une femme très attachante de par ce passé houleux. Elle fait preuve d'une force incroyable face aux obstacles que la vie dresse sur son chemin. Parce que c'est le cas le dire, cette dernière s'acharne sur la pauvre femme. On ne peut que ressentir de la compassion et de la tristesse face à elle qui, bien que l'histoire soit racontée à la troisième personne, est transparente sentimentalement parlant pour le lecteur.
Julien, le nouvel homme de sa vie, est plein de compassion, d'amour, de douceur, de tendresse... Il est là pour sa femme à chaque instant et ne faillit pas, alors même que la place de François, l'homme qu'il "remplace", est encore omniprésente dans leur vie. Il apporte à sa femme un soutien sans faille et rien que pour ça, on ne peut que l'apprécier. C'est grâce à lui et son amour, qu'elle a réussi à avancer. Seulement, il cache lui aussi un passé troublant et pas des plus joyeux, que l'on ne soupçonne pas pour un sou.
Les deux autres hommes de la vie de notre protagoniste sont ses deux adorables enfants, Luigi et Étienne. Ils ne sont pas très présents, mais on s'attache à eux comme on le peut. Ce sont deux petits innocents désemparés, qui ne comprennent pas quand la situation se complique. On aimerait les préserver, de l'immondice humaine, des erreurs monumentales du passé, malheureusement c'est impossible.
Puis vient Serge Mazel, l'inspecteur qui s'est occupé de l'enquête il y a 6 ans, et qui la reprend avec l'envie de régler cette affaire tragique. Il a été la première épaule sur laquelle Claire a pu pleurer, il a fait du mieux qu'il pouvait pour trouver les mots justes, et encore 6 années après, il est présent pour la femme qu'il a vu brisée et au plus bas.
Les personnages secondaires sont nombreux (les parents, frères, amis), mais pas assez présents pour s'y attacher véritablement. Nous rencontrons François à travers la peine et les lettres de Claire, qui tente de se remettre de cette terrible journée. On a l'impression qu'il était l'amour de sa vie et on sait qu'il aura toujours une place dans son cœur.
On suit l'histoire avec impatience. Hâte d'en connaître le coupable, le dénouement, la véritable finalité. On pense tout savoir, lorsque l'auteure retourne complètement la situation. Et on veut crier, on aimerait pardonner, revenir en arrière et changer les choses, épargner Claire de tout ça, de nouvelles souffrances. Et ce genre de retournement, que je trouve habituellement trop improbable, ne m'a ici pas déplu. À dire vrai, je n'y ai pas prêté le moindre désintérêt.
Du début à la fin du récit, l'émotion happe donc le lecteur qui se retrouve face aux malheurs de cette femme. Mais on espère, on espère toujours, que les choses vont s'arranger, que la vie de Claire va aller en s'arrangeant, parce qu'elle le mérite bien.
Le point de vue omniscient choisi par l'auteure, contrairement à ce qui arrive généralement, n'enlève rien aux sentiments qui nous submergent, à la compassion, la joie, la colère, la tristesse que l'on ressent pour Claire, ses enfants, son couple, sa vie.
J'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteure. Fluide, cassante, touchante, avec de courtes phrases qui font leur effet.
Les derniers chapitres s'accélèrent et la fin est juste, telle qu'on l'espérait, telle qu'on est heureux de la découvrir, telle que Claire la mérite.

Un roman touchant empli de peine, de douceur, de joie et qui nous rappelle de profiter des choses essentielles de la vie et de toujours garder espoir.
Walking Man, Tome 5 : Proies Walking Man, Tome 5 : Proies
Mo Hayder   
Avec ce livre Mo Hayder nous offre une histoire passionante. J'avais moyennement apprécié "Rituel", j'avais bien aimé "Skin" mais "Proies" est à mon avis le meilleur des trois.
Début de l'histoire en bref: Un ravisseur de fillettes nargue la Police. Il a enlevé Martha (11 ans) et la petite Emily (4 ans). Le commissaire Jack Caffery met en oeuvre tous les moyens disponibles pour les retrouver. Avec une petite équipe restreinte (le constable Prody, le sergent inspecteur Palluzi surnommé Lolapalloza et le sergent inspecteur Turner) qu'il sélectionne il va tout faire pour arrêter l'homme au masque de père Noël.
Dans le même temps Fléa Marley qui a quelques problèmes avec sa brigade qui n'a plus ni zèle ni enthousiasme va mener l'enquête à sa manière c'est à dire en prenant beaucoup de risques. De plus (voir Skin) elle a pas mal de soucis.
La police va sur de fausses pistes et patauge un peu.
Ce roman est palpitant et ne se lâche pas. L'auteur joue sur la peur et sur la répulsion du lecteur pour les kidnappeurs d'enfants.
On retrouve bien évidemment dans ce livre, "le Marcheur" qui est une sorte de maître à penser pour le commissaire Caffery et qui lui donne au compte goutte quelques pistes et conseils souvent énigmatiques.
Le bémol dont je parle dans mon titre est le suivant. Je trouve que Mo Hayder donne trop d'indices et que à la moitié du livre le visage du coupable commençe à devenir évident. C'est pour cela, bien qu'ayant adoré ce polar, je ne mets que 4 étoiles.
En tout cas ce roman est de haute tenu et je vous le conseille bien évidemment.
Adanson Marco.

par Adanson
Je ne t'oublierai pas Je ne t'oublierai pas
Sophie McKenzie   
J'ai dévoré cette lecture. une histoire émouvante lorsqu'on se place dans la peau de Gen , du suspens qui tient en haleine avec des rebondissements jusqu'aux dernières pages . je ne m'attendais pas a cette fin . je le recommande vivement !

par Jizara30
Après la nuit Après la nuit
Chevy Stevens   
Un thrilleur haletant ! efficace! époustouflant par son intrigue!
Je pense qu'il pourrait faire un excellent film vu le scénario implacable et bien écrit.
Ce livre vous happera jusqu’à la dernière page .
Excellent en tout point .
À LIRE...
One, Tome 1 : Même pas peur One, Tome 1 : Même pas peur
Jacinthe Nitouche   
Sacha et Charlie, sont amis depuis l'enfance. Aujourd'hui, deux ans après sa mystérieuse disparition, Charlie est de retour. Comment va réagir Sacha ?
Sacha vit dans une famille heureuse et aimante et croque la vie à pleine dent, un lien que beaucoup ne comprennent pas le relie à Charlie, qui depuis toute petite vit seule avec son père, qui voyage beaucoup pour son travail. Vers où mènera ce lien qui unit Sacha et Charli ?
Mal grès cette histoire qui change de ce que je lis d'habitude, je n'ai pas été captivé, ni ému, ni pris par l'histoire de Sacha et Charlie, certaines choses dès le début m'ont dérouté, m'on perdu, car oui, ça m'a perturbé et fait que j'ai perdu la saveur qu se dégage du récit. Je dois bien avouer que l'histoire m'a laissé de marbre comme si j'étais la spectatrice et que j'étais resté en dehors de l'histoire et que je ne comprenais pas ce que les personnages me racontaient.
Sacha et Charlie ne m'on pas laissé un souvenir qui restera dans ma mémoire, par contre je vous le dis faite vous votre avis dessus, car mon ressentis ne sera pas forcément le vôtre.
Au travers des mots Au travers des mots
Camille Thomas   
Je l'avais déjà lu sur internet lorsqu'il était sous forme de forum avec un chapitre par semaine, et je l'ai relu en format papier, avec les légères modifications, et tous les chapitres d'un coup et j'ai tout simplement adoré ce livre comme la première fois que je l'ai lu, j'ai pleuré aussi, beaucoup et sous forme de sanglots totalement incontrôlable. Ce livre est une merveille, en plus d'être une histoire vraie.
Je ne peux que vous le conseiller!

par Oph54
Ne ferme pas ta porte, Tomes 1 & 2 Ne ferme pas ta porte, Tomes 1 & 2
Lanabellia   
J'ai décidé de lire ce "livre" (si on peut appeler ça comme ça) pour ne pas rester sur une mauvaise impression suite à ma lecture de 'Intouchable". Oui, je suis une vraie maso ! Alors, que dire, après avoir lu tant d'éloges au sujet de ce roman, j'ai pensé que je pourrais aimer, mais non ! Pas du tout ! Encore un résumé qui en dit beaucoup trop, on devine déjà ce qu'il va se passer. Encore une histoire de jeune femme éfarouchée qui recherche l'amour vrai avec un homme gentil et bien sous tout rapport mais qui bien évidemment va tomber sous le charme de son opposé. Le beau gosse arrogant et salaud ! En plus, ce dernier n'est autre que le copain de sa soeur ainée et c'est sans trop de scrupules voire pas du tout que la petite soeur va finir au lit avec lui. Une histoire malsaine, mal écrite, c'est vulgaire et encore une fois ça manque vraiment d'originalité ! Bref, vous l'aurez compris, je n'ai pas du tout été emballée, j'ai quand même été jusqu'à la fin mais non sans mal. Après, c'est mon avis, ça plait à certaines comme beaucoup d'histoires qui sortent depuis un certains temps où l'histoire n'a pas une part très importante mais où les scènes de sexe, la vulgarité et les moeurs un peu glauques sont les principales choses recherchées par les lectrices. Tant qu'il y aura un public pour ce genre de "livre", et je vois qu'il y en a beaucoup, il y aura une explosion de ces pseudos auteures. Personnellement, j'en ai marre d'avoir l'impression de relire toujours les mêmes histoires avec les noms qui changent. Parce qu'il faut bien l'avouer, les themes abordés ne sont pas très variés et je ne pense pas être la seule à avoir souvent l'impression de déjà vu quand je lis un nouveau livre ! Et si je devenais auteure ! Quand je vois aujourd'hui ce qui est publié par des maisons d'édition qui ont pignon sur rue, je me dis que j'ai toutes mes chances ! Heureusement qu'il y a encore de vrais auteurs qui ont du talent et qui savent se renouveller à chaque roman et faire preuve d'originalité.

par Celine_bt
Le Briseur d'âmes Le Briseur d'âmes
Sebastian Fitzek   
Un bon thriller mais, moins original que "Thérapie" et "tu ne te souviendras pas".
En effet, celui-ci était un peu trop prévisible à mon goût et avec une additivité moindre que les précédents. Un huit clos intéressant, certes, mais manquant cruellement de suspense ; on se doute avec facilité du dénouement.
Toutefois, j'ai trouvé le jeu des devinettes et les clins d'oeil à son autre roman amusant.

En conclusion, il se lit aisément mais l'auteur est capable de faire bien mieux.

par dadotiste