Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Nanoue : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Théorème des Katherine Le Théorème des Katherine
John Green   
J'ai vraiment adoré ce livre ! Au départ, je ne cache pas que j'ai été un peu déçue que le narrateur soit externe (j'aurai préféré un narrateur interne, comme dans "Nos étoiles Contraires") mais j'ai bien vite oublié ce détail: les personnages étaient géniaux, surtout Hassan, le meilleur ami de Collin ! Collin aussi m'a beaucoup plu, comme tous les autres personnages du livre; ils sont chacun travaillés, avec leur propre caractère et personnalité.
Et puis j'ai tellement ri durant toute ma lecture !
J'ai trouvé l'histoire originale, et l'écriture de John Green toujours aussi géniale ! On ne lis pas ce livre, on le dévore !

Bref, j'ai littéralement ADORE ce livre, je pourrai le relire des centaines de fois sans m'en lasser !
Les Enchanteurs, Tome 2 : 17 lunes Les Enchanteurs, Tome 2 : 17 lunes
Margaret Stohl    Kami Garcia   
Ce livre est super, mais j'ai préféré le premier. L'histoire est toujours autant originale. Les personnages sont intéressants. L'écriture est très recherchée. Il y a des passages où j'ai dû lire deux fois pour comprendre. L'auteure emploie des mots très originaux, elle fait des descriptions très approfondies des lieux. Elle écrit divinement bien. Je suis toujours autant fan d'Ethan, mais j'ai moins aimé le comportement de Lena dans ce tome. Par contre je commence à bien aimer Ridley et Link. J'attends la suite avec impatience.

par Mary-Bibs
Enquête dans le brouillard Enquête dans le brouillard
Elizabeth George   
J'avais décidé de le lire au départ uniquement parce qu'il se trouvait dans la bibliothèque familiale et permettait d'avancer dans le challenge policier. Et ce fut une révélation.
Pour ceux qui ont vu la série Broadchurch, c'est, je trouve, la même ambiance: un tandem composé de deux personnes que tout oppose, aux caractères complètement dissemblables, et aux méthodes différentes, dans un petit village perdu de l'Angleterre qui a connu un crime sordide. Bref, j'ai adoré retrouvé cette ambiance tellement particulière, et je ne m'y attendais pas.
Elisabeth George est un écrivain de talent qui écrit avec intelligence et possède une plume toute en subtilité. Nous sommes happés dans cette enquête sans même nous en rendre compte, et à la fin, on souhaite qu'une chose: découvrir le dénouement de toute cette histoire.
C'est également le premier qu'elle a écrit, elle met donc en place les différents personnages qui apparaîtront dans les prochains romans. Sympathique donc pour ceux qui comme moi ont décidé de partir à la découverte des suivants.

par Amelie116
La Valse lente des tortues La Valse lente des tortues
Katherine Pancol   
Comme le premier, c'est un livre qui détend. L'intérêt provient surtout, je trouve, de la façon dont l'auteur brosse le portrait des différents protagonistes de l'histoire et de l'humour qui en découle. Si vous éprouvez le besoin de lire quelque chose de léger, vous passerez sûrement un moment agréable.

par kay75
La mécanique des femmes La mécanique des femmes
Louis Calaferte   
Un livre qui met en avant l'obscénité des femmes avec un vocabulaire et des situations très crus. Ce qui est intéressant, c'est que pour la première fois, un auteur ait décidé de mettre en avant la sexualité et les désirs de la femme. L'homme n'a quasiment pas sa place dans ces mini-sketchs où il assiste et subit plus qu'il ne participe à l'action. Il est presque relayé au statut "d'homme-objet". Le seul problème est l'image que dépeint Louis Calaferte: toutes les scènes ou presque présentent la femme comme une nymphomane, dont les envies et les besoins semblent toujours plus considérables, proche d'une "mangeuse d'hommes". Le côté tordu et profondément pervers des scènes en fait une œuvre intrigante - si ce n'est par moment - plutôt réussie. Mais c'est parfois trop et il est évident que cette œuvre n'est pas à mettre entre toutes les mains. Je pense que la majorité des femmes ne se reconnaitraient pas dans ces tableaux et sortiraient écœurées de leurs lectures. On aurait aimé un peu plus de nuances dans ces scènes, un brin de poésie n'aurait très certainement pas tué la créativité de l'écrivain français...

par Abyssos
La Reine de cœur La Reine de cœur
Wilkie Collins   
J'avais peur - oui, littéralement peur - d'aborder en un jour de pluie le sujet de la prolongation de son séjour à Glen Tower, et changeai donc de sujet, en désespoir de cause, pour lui parler des romans éparpillés autour d'elle.
- Il n'y a rien là-dedans, demandai-je, qui puisse te distraire en ce matin de pluie ?
- Il y a bien deux ou trois bons romans, dit-elle, désinvolte, mais je les avais déjà lus à Londres, avant de venir.
- Et les autres ne te feront pas passer le temps, par un triste jour à la campagne ? poursuivis-je.
- Il y a des gens qu'ils pourraient sans doute amuser, répondit-elle, mais pas moi. Je suis sans doute assez spéciale dans mes goûts. Les romans sérieux m'ennuient à mourir. Les torrents d'éloquence, la philanthropie à l'esprit large, les descriptions détaillées, l'anatomie point par point du coeur humain, et toutes ces sortes de choses m'ennuient à mourir. Bonté divine ! N'est-ce pas l'intention première, ou le propos d'une oeuvre de fiction - je ne sais quel nom l'on donne à cela - de s'engager tout bonnement à raconter une histoire ? Et parmi ces livres, combien, je vous le demande, s'en tiennent à cela ? A vrai dire, et lorsqu'on parle d'histoire, la plupart de ces ouvrages pourraient vraiment s'appeler sermons, plutôt que romans !Assez ! Ce que je veux, c'est quelque chose qui s'empare de mon attention et me fait oublier qu'il est l'heure de me changer pour aller dîner ; quelque chose qui me fait tourner page après page, le souffle coupé, pour savoir comment les choses finissent. Vous voyez ce que je veux dire, vous le devriez, du moins. (pages 48 & 49)

par fanfan50
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
Harper Lee   
A travers les yeux d'une petite fille, on montre la ségrégation aux Etats-Unis. Le style est léger et drôle, mais derrière se cache une histoire pesante. Je le conseille à tout le monde.

par myosotis
Le Juge d'Égypte, Tome 3 : La Justice du vizir Le Juge d'Égypte, Tome 3 : La Justice du vizir
Christian Jacq   
Dernier volume qui cloture avec succes la trilogie du Juge d'Egypte ! Et l'ensemble est ma foi fort bon. A conseiller sans probleme aux amateurs du genre
La dernière Conférence La dernière Conférence
Marc Bressant   
Une conférence internationale comme tant d'autres. Minuscule monde clos où s'affrontent les intérêts des Etats, mais où s'entremêlent aussi les intrigues personnelles de leurs représentants. Elle s'ouvre à Londres en octobre 1989, et rassemble l'ensemble des pays européens. Bien sûr, personne n'en attend rien. Même si Gorbatchev et sa perestroïka laissent pressentir de possibles évolutions, on est encore en pleine période d'équilibre de la terreur. Du reste, au moment où débute la conférence, l'Allemagne de l'Est célèbre triomphalement son quarantième anniversaire. Pourtant l'impensable va survenir : quand la conférence se sépare deux mois plus tard, le mur de Berlin sera tombé, et, comme dans un jeu de massacre, les démocraties populaires auront été l'une après l'autre balayées. Tout au long de cette 'Dernière conférence' de la guerre froide, Tromelin, chef de la délégation française, tient son journal. Sous son regard d'ethnologue, s'agite la faune facilement ridicule, étrange pourtant et souvent inquiétante, de ses collègues des deux blocs. Englués au départ dans leurs certitudes, ceux-ci vont vite se trouver démunis face à la tempête qui se lève et leur arrache peu à peu tout repère.

par Lilou
Le Cercle secret, S2, Tome 1 : Le Choix inévitable Le Cercle secret, S2, Tome 1 : Le Choix inévitable
Aubrey Clark    L.J. Smith   
http://mon-univers-lecture.skyrock.com/3141057448-Le-cercle-secret-saison-2-t1.html


Je précise pour ceux qui ne le savent pas encore, que la saison 2 n'est pas écrite par L.J Smith.
Bon, au début tout va bien. Il n'y a plus de secrets entre les membres du cercle, Cassie vit le parfait amour avec Adam, bref on ne peux pas rêver mieux. Ensuite, bien entendu il y a le désastre, la mort de la grand-mère de Mélanie, qui arrive trop vite à mon goût. Les habitants de Crowhaven Road sont dévasté et font tout ce qu'ils peuvent pour la ressusciter. Ça ne marche pas, personne ne comprends pourquoi et tout de suite on sait la raison de cette échec. A mon avis l'auteur aurait pu nous laissé chercher, je trouve que ça gâche le suspens.
Ensuite, on essaye de trouver le ou les responsables de ce meurtre et trois personnes sont sur la liste: le proviseur et son fils qui viennent d'arriver et Scarlett qui est la joie incarné pour Cassie. Grace aux sentiments de celle-ci on arrive à voir qui est le ou les coupables. Comme dans les tomes précédent personne ne la croie.
Mais tout ça arrive trop vite! Je n'ai pas trouvée ce plaisir de chercher le ou les coupables. Je suis contente que la série continue mais en lisant on voit que ce n'est pas L.J Smith qui à écrit rien qu'aux dialogues. Néanmoins je lirais la suite juste parce qu'il y a un peu de suspens à la fin.

par gotika