Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Nashville : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
The Jail, Tome 1 : Black Butterfly The Jail, Tome 1 : Black Butterfly
Marie H-J.   
Cette série est le 1er tome des spin off de la série Scars sorti le 19 octobre 2017 pour le tome 1 et le 15 novembre 2017 pour le 2 ème et dernier tome.



Dans ce tome, nous faisons la connaissance de Inès la soeur de Zia (héroïne de Scar), le moins que l’on puisse dire c’est qu’ on va avoir envie de la secouer dans un premier temps….Avec elle le proverbe l’amour rend aveugle va prendre tout son sens. Au cours de notre lecture, on voit notre héroïne grandir grâce à une personne qui va lui tendre la main, elle va comprendre pas mal de choses sur elle-même et apprendre ce qu’est l’amour avec un grand A. Cette protagoniste principale m’a émus parce qu’on la voit évoluer de page en page, même quand elle fait des bêtises aussi grosse qu’elle, on a envie de la consoler et lui dire que tout peut s’arranger à condition qu’elle écoute les choix de son coeur.



David Delay c’est le grand frère de Nathan (Héros de Scars (Le super pompier dois-je le rappeler ?)), et Mel dont nous avons fait connaissance dans Scars. Pour David, tout ce qui compte c’est son bébé “The Jail”, son bar , il a bien une relation avec Romy ( je vous en parlais un peu plus longuement plus tard: j’ai beaucoup de chose à dire sur elle) mais son bébé passe avant tout. Ce jeune homme est un gros nounours sous sa carapace. Notre héros aime tendre la main au autre, mais que lui arrivera-t-il quand il tendra la main à notre Héroïne ? Tout ce que je peux vous dire c’est que leur relation sera électrique dans tous les sens du termes….David est le gendre qui peut être presque parfait, mais son seul défaut c’est qu’il a parfois besoin de lunette pour voir ce qu’il a juste devant son nez….




Alors les personnages que j’ai adoré sont: Zia et Nathan (Nos héros de Scar), et Hugo:



Zia, est une de mes héroïne préféré, ici on va la voir sous une autre facette que je vous dévoilerais pas ici pour ne pas vous spolier, tout ce que je peux vous dire c’est qu’elle sera d’une grande sagesse pour nos héros, en les aidant à y voir plus claire dans leur situation.



Nathan, c’est notre beau pompier, on le retrouve à défendre sa famille coute que coute, il va être là pour son grand frère dans les pires moments comme dans les meilleurs



Hugo c’est le copain de Mel qui est policier, son métier va le conduire à aider notre héroïne, au fil des pages on apprend à le découvrir, je l’apprécie parce qu’il a à coeur de défendre les innocents et de protéger ses amis



Alors le personnages que j’ai pas aimée du tout c’est Romy c’est la petite amie de David, c’est une femme qui croit que tout lui est dû, elle est prête à tout même au pire des ignobles chantages.



J’ai une petite demande à Marie HJ : pourrais tu la jeter à la mer dans un contenaire pour qu’elle se noie et qu’on en soit débarrassé à jamais s’il te plait.



Un autre personnage que j’ai eu envie de laissé dans sa cellule et de perdre la clé c’est Alex Llives, ce monsieur est le “compagnon” d'Inès, dès son apparition dans ce roman j’ai eu envie de le frapper parce que monsieur fait faire des conneries au autre, il ne pense qu'à ses intérêts personnels, malgré tout, on voit qu’il tient à Inès, mais est ce bien de l’amour qu’il lui porte ?



Est il totalement sincère et désintéressé ?



Et surtout est ce que ce dernier mérite les sacrifices qu’il lui demande ?

Là est la question….



Ce tome est encore une fois: une tempête d’émotion made in Marie HJ, on voit nos héros évoluer et mûrir, on frissonne avec eux parce qu’on ressent leurs émotions comme si c’était les nôtres, on a des montées d’adrénaline parce que l’action est intense, c’est une lecture impossible à prédire, de page en page, l’auteur sait nous surprendre par la tournure de l’histoire. C’est pour moi encore un coup de coeur monumentale.



J’ai encore été une fois de plus conquise par la plume de Marie HJ, elle est juste magique, à chaque roman, je suis entraîné dans le monde qu’elle crée et une fois à l’intérieur, il m’est impossible de le lâcher, c’est une auteur qui a tout d’une grande, et mon petit doigt me dit qu’elle nous réserve encore de beau diamant, parce que ici avec l’écriture de Marie HJ on ne parle plus de pépites on parle ni plus ni moins de diamant brut.

par Sonia-Noe
The Jail, Tome 2 : Devil The Jail, Tome 2 : Devil
Marie H-J.   
Mon avis:

Notre héroïne est Gabrielle:

Gabrielle est la grande soeur de Hugo, vous vous rappelez de lui notre policier havrais qui est le meilleur amis de Nathan, quand nous faisons la connaissance de Gabrielle, elle fonctionne en pilote automatique si on peut dire suite à des événements tragiques...Notre héroïne veut écrire pour retranscrire ce qu’elle a vécues….Gabriel a un caractère malgré tout bien trempé et elle n’hésitera pas à prendre des risques pour ceux qu’elle aime. Elle ne s’attendait pas à ce qu’une proposition d’emploi de barman au Jail puisse  changer sa vie à jamais et surtout qu’elle ferait la connaissance du diable en personne, mais est-il réellement le diable là est la question?

Notre héros est Alexandro dit Alex

Alexandro, nous l’avons découvert dans le 1er tome de la série The Jail, ce monsieur est pour moi un personnage très ambigu parce qu’au premièr abord on pourrait le qualifier du pire des salauds, mais au fur et à mesure de votre lecture vous apprendrez à découvrir que les apparences sont trompeuses...Alex est un personnage au multiple facettes, à la fois dure et tendre, mais toujours  juste...Dès le début de ma lecture, ce personnage m’a troublée dans le bon sens du terme, on le découvre sous une autre facette que celle qu’il nous a laissé transparaître tout au long du 1er tome….Il ne s’attendait pas à ce que l’univers qu’il a toujours connu soit bouleversé par une jolie rousse au caractère bien trempé.

Dans ce livre…

Gabriel va réapprendre à vivre et à voir le monde autrement.

 

Alexandro lui va beaucoup se remettre en question surtout quand il écoutera son coeur et non sa tête.

Personnages secondaires que j’ai aimé:

Inès, rappelez vous c’est la petite sœur de Zia, cette petite nana connaît notre héros comme personne elle saura lui remettre les idées en place quand il fera des bêtises énormes.
Claudio est le garde du corps d’Alex, ce dernier est une force tranquille qui connaît bien son patron.

Hugo, que l’on apprend à connaître du côté privé, on voit qu’il est prêt à protéger sa soeur du grand vilains Alexandro

Le personnage qui m’a fâchée :

Lonny est un trafiquant de la pire espèce, il exploite tout ce qu’il peut exploiter pour de l’argent et il a un sens de la vengeance très particulier…..J’ai eu envie de faire disparaître ce tas de graisse dans les eaux froide du Havre.

 

Que dire sur ce tome, …..Je suis sans voix, je suis passé par toutes les émotions parce qu’on peut dire que nos héros ont des échanges électriques, j’ai eu une montée d’adrénaline dans ma lecture parce que je vous avoue que je me suis dit tout, mais pas ça, j’ai eu le suspense que j’attendais.

Un scénario totalement imprévisible. Bref pour moi ce tome est encore une fois un coup de coeur signé de Marie HJ.

 

Marie HJ a encore une fois signé un bébé d’enfer. Je suis tombée sous le charme de sa plume en lisant Broken en juillet 2017, je peux vous dire que pratiquement un an plus tard, je ne me lasse absolument pas de sa plume envoûtante qui me transporte avec bonheur dans chaque univers qu’elle crée. Je n’ai qu’une hâte c’est de découvrir sa prochaine sortie…..Et surtout continue à nous envouter par tes écrits comme tu le fais c’est un pure plaisir de te lire à chaque fois.  

  

par Sonia-Noe
The Jail, Tome 3 : Best Of The Broken The Jail, Tome 3 : Best Of The Broken
Marie H-J.   
Notre héroïne est Diane:

Nous l’avons découverte dans Broken, le premier roman de Marie HJ. Notre amie est une jeune femme forte et têtue, mais ce n’est qu’une carapace...Au fil de ma lecture, j’ai découvert une jeune femme qui cachait un secret qui pourrait lui faire perdre l’homme qu’elle aime ...

Notre héros est Greg:

Nous avons fait sa connaissance dans Broken également. Il est le meilleur ami de Morgan le compagnon de Rose. Greg peut être considéré comme un électron libre: il fait le show sur scène avec les Orgasmics puppets, il a des groupies,il est un peu dérangé parfois, mais c’est aussi pour ça qu’on l’aime...Je ne vous en dit pas plus pour vous laisser le découvrir. Au fil de ma lecture, notre Greg se dévoile: Derrière sa façade de gai lurons se cache un coeur énorme et sensible. J’ai fondu pour notre héros à cause de sa douceur et de sa détermination envers notre héroïne.

Dans ce livre…

Diane comprendra que parfois le passé n’est qu’un grain de sable dans le désert qui n’empêche pas de trouver le bonheur.

Greg apprend qu’il faut parfois faire souffrir ceux qu’on aime pour les aider même quand ceux-ci ne le veulent pas.

Personnages secondaires que j’ai aimé:



Nathan, donnera de bon conseilS à Diane qui l’aideront grandement.



Morgan, lui, sera là pour secouer notre viking et lui remettre les idées dans le bon sens.



Rose, la meilleure amie de Diane et compagne de Morgan, sera là aussi pour remonter le moral de notre miss monde quand il sera au plus bas



Hugo, nous le découvrirons un peu plus dans l’exercice de ses fonctions, mais toujours en étant notre flic au grand coeur.



Tommy, le frère de Diane, lui aurait pu être le méchant de service de prime abord, mais vous découvrirez que les apparences sont trompeuse le concernant surtout quand on a de mauvaise fréquentations



Sans oublier bien entendu David, fidèle au poste, Alex et ses restrictions “meurtrières” imposées par une Gabrielle plus enceinte que jamais… Zia, Mel et Inès ne manqueront pas à l’appel non plus, toujours avides de potins et de conseils pour notre couple égaré.



Le personnage qui m’a fâchée:

Célia, une vieille fille acariâtre “censé” veiller sur l’éducation de Tommy et Diane a préféré penser à son argent qu’au bien-être de son neveu et de sa nièce.Si il y avait pas de risque pour les réserve de Didou, j’aurais demander à Marie HJ de l’enfermer dans les cave du Jail.


J’ai été heureuse de retrouver nos héros qui m’ont manquée depuis Broken. Ce spin off les concernant est juste comme je l’imaginais, on y retrouve le côté déjanté de Greg et de Diane qui est un peu plus posée : leur mélange est juste magistrale, j’ai passé un moment juste sublime à leur côté. J’ai adoré retrouver l’univers du Jail du côté musical et bien sûre nous n’avons pas perdu de vue nos héros des premiers tomes avec Didou et Alex. J’attend de découvrir Jail 4 avec une grande Impatience.

Avec la plume de Marie HJ, j’ai ressenti les émotions musicales comme si j’étais moi-même présente au Jail c’est juste époustouflant. A chaque fois que je lis un de ses romans, je me retrouve immergée en plein dans l’atmosphère qu’elle crée au point d'oublier tout ce qui se passe autour de moi.C’est incroyable comme notre auteur arrive à nous faire adopter ses personnages dès les 1er lignes de ses romans.

par Sonia-Noe
The Jail, tome 4 : Never gonna let go The Jail, tome 4 : Never gonna let go
Marie H-J.   
Mon avis:

Notre Héroïne est Mel:
Mel, nous l’avons rencontrée dans Scars et les autres tomes de Jail, c’est la petite sœur de David et Nathan. Dans ce tome, nous apprenons à la connaître, elle a un cœur en or et est prête, à beaucoup, même à s’effacer pour le bonheur des autres, mais elle peut être aussi une redoutablement têtues pour parvenir à ses fins ….Mel est une héroïne qui au fil de notre lecture se dévoile avec ses peurs et ses espoirs, mais qui arrive à les cacher sous une solide carapace, dont une seul personnes à la clefs qui peut parvenir à la fissurer et enfin arriver jusqu’à son cœur…..

Notre héros est Hugo:
Nous l’avons découvert dans Scars, il est notre policier havrais préféré. Dans cette opus qui lui est consacré nous le découvrons en mauvaise posture, pour une fois il pourrait avoir besoin d’aide pour redevenir lui même. Il nous montre dans ce tome qu’une famille que se soit de sang ou non est importante quand on a un soucis.

Dans ce livre…

Mel deviendra une jeune femme forte, qui veut retrouver celui qu’elle aime et qui est prête à tout pour défendre sa famille.

Hugo, lui se laissera guider par ses instincts, pour sortir du brouillard et comprendra qu’il a une famille solide derrière lui.

Personnages secondaires que j’ai aimé:
Gabrielle, la petite soeur d’Hugo, elle veillera sur son grand frère et lui indiquera la route à prendre avec son coeur quand sa tête sera dans le brouillard.
Alex, lui sera près à tous pour protéger sa famille c’est un des personnages qui m’a surprise en bien au fil des 4 tomes et un de mes préférés ;)
David et Ines, seront là pour soutenir Mel et Hugo, ce couple est le couple pilier de la famille du Jail
Les personnages qui m’a fâchée:
Aline, une jeune infirmière, elle profitera quelque peu de la situation.
Pablo Roblès est un personnage pire que du sparadrap, il en veut à nos amis depuis pas mal de temps, mais ce monsieur risque de tomber sur un os en voulant faire son malin. Il est un homme mauvais et un des pires méchants qui soit.
Ce tome est juste comme je l’attendais, intense. J’ai eu de méga dose d’adrénaline parce que Marie HJ n’a pas ménagé mon petit coeur, j’ai eu des petites doses d’humour savamment dosées, les personnages ont une fois de plus montrer qu’ils ont comme devise “un pour tous et tous pour un”. Ce tome est un méga coup de coeur une fois de plus. Je me réjouis de le voir dans ma bibliothèque.

Que dire de cette saga, c’est une saga coup de coeur qu’on ne fait pas que lire on l’a ressent. En la lisant je me suis retrouvée transportée dans chaque univers que se soit près de David et Ines, quelques part en Guadeloupe avec Alex et Gabriel, j’ai ressenti la musique avec Greg et minou, j’ai tenu la main d’Hugo avec Mel bref j’ai ressenti chaque émotion puissance 10000 dans cette saga et pour moi je dis un grand merci à Marie HJ qui a su nous fournir une saga juste sublime avec une plume magique.

Marie HJ tu as une plume en or, continue à écrire comme tu le fait en y mettant tout ton coeur, tu as tout d’une grande auteur. Je suis fier de te suivre depuis Broken dans toutes cette aventure sublime.

par Sonia-Noe
Juste un pari Juste un pari
Marie Mordomo   
Nous suivons les aventures de deux adolescents que tout oppose mais qui vont malgré tout s’unir autour d’un pari, faire semblant d’être en couple. Ce qui est très appréciable, c’est que l’on entre tout de suite dans le vif du sujet.
Dès le début de l’histoire le pari est mis en place et va donc évoluer en même temps que l’histoire. Et de l’évolution, il va y en avoir, le roman monte crescendo, alors si vous cherchez une histoire tranquilou bilou passez votre chemin.

Eli, notre personnage féminin est génialissime, je l’ai tout de suite adoooooooré. Elle est spontanée et hilarante, c’est une vraie bouffée de fraîcheur. Elle va doucement changer au contact de Dylan mais ce ne sera pas celle qui évolue le plus. A mes yeux c’est Dylan qui tiendra ce rôle. Il grandit au sein d’un milieu détestable et coule à petit flot. Son rapprochement avec Eli, pour le bien du pari, va lui faire plus de bien qu’il ne le pensera.
L’auteur nous emporte au cœur même de ce que peuvent vivre et ressentir les tout jeunes adultes et nous montre qu’avec un entourage qui tient la route, aucunes montagnes n’est infranchissable.

J’ai énormément apprécié cette plume. Les mots coulent, les phrases sont légères, et ce, malgré certains sujets tabous ainsi que des secrets lourds à porter. C’est simple, j’ai ouvert ce roman et ne l’ai fermé qu’à la fin. Ces quelques heures passés en compagnie de mon Kobo ne m’ont, à aucun moment, semblé interminable.
Voici un roman qu’il faut avoir dans sa PAL.
Love conséquences Love conséquences
Amanda Cat   
http://marmiteauxplumes.com/love-consequences/

Amanda Cat est originaire du sud de la France.
Après avoir suivi une filiale littéraire, elle écrit de temps en temps, dans son coin. Puis, elle découvre une plateforme d’écriture où elle décide de partager ses récits. Entourée d’une solide communauté où elle puise conseils et encouragements, elle termine les romans « Masqués » et « Love Conséquences » en un an.
Hormis l’écriture et la lecture, Amanda se passionne pour le monde de la beauté, les animaux et les jeux vidéo.

Ses conseils pour les auteurs en herbe ? Un environnement où l’on se sent bien, des blocs-notes et stylos en pagaille et une musique inspirante.

Love Conséquences est une New Adult particulière puisque l’autrice a suivi l’avis de ses premiers lecteurs sur la plateforme d’écriture Fyctia pour l’écrire. Autoéditée, c’est une grande première pour l’autrice, Amanda Cat.
C’est un roman court, mais efficace, qui ne s’étend pas en longueur. L’avantage ? Il peut être lu partout, en quelques heures et il n’y a aucune pause, aucun ennui. Les actions s’enchainent très vite et nous n’avons pas à trépigner du pied trois jours pour connaître l’issu en étant tentés de survoler certaines pages.
Lara est une jeune femme brillante, orpheline, qui poursuit une carrière jusqu’à présent florissante. Une promotion lui est par ailleurs promise, ce qui l’invite à poursuivre une formation de quatre mois à 20 kms de chez elle. Décidée à profiter de sa dernière soirée en compagnie de sa meilleure amie, Alessia, elle fait la fête dans le bar situé juste sous son appartement. Elle y fait la rencontre d’un mystérieux inconnu avec qui elle échange quelques baisers spontanés ; c’est le coup de foudre. Le vrai. Celui que l’on n’explique pas, celui qui passionne et inspire les foules. C’est viscéral. Par une ironie du sort, ils sont séparés malgré toute leur bonne volonté, malgré tout, pour se donner un moyen de contact. Quatre mois plus tard, Lara ne l’a pas oublié et est décidée à le retrouver coûte que coûte. Mais il se pourrait bien qu’encore une fois, cette fâcheuse ironie lui joue un nouveau tour.
Lara est une héroïne au fort caractère, parfois un peu naïve, mais qui est très attachante. Pas de grands discours, d’envolées lyriques ou injurieuses à la moindre contrariété, c’est une femme calme, posée, qui se plait à réfléchir. Beaucoup réfléchir. Elle ne s’emporte pas ; elle fait front avec sang-froid bien que toutes ses émotions soient mises à mal. Amanda Cat a misé sur son humanité avant tout : qualités et défauts. Lara n’est pas parfaite : elle peut aussi se montrer lâche et esseulée, découragée ou encore effrayée par ses tumultes intérieurs. C’est qui permet au lecteur d’acquiescer selon ses choix ou, à l’inverse, s’en agacer. Mais c’est ce qui fait la force d’un personnage : créer une émotion chez son lectorat, quelle qu’elle soit. Et comme tout être humain, nous ne pouvons pas toujours être d’accord avec ses décisions. Ce n’est pas grave ! Puisque nous sommes justement là pour vivre avec elle ses doutes, ses joies, ses peines et ses colères.
Et l’autrice sait manier ses mots sans fioritures, sans complexité inutile, pour transmettre tous les ressentis de son héroïne. C’est très agréable de pouvoir facilement s’identifier au fil des descriptions. Effectivement, au début du récit, nous sommes surtout guidés et centrés sur les émotions de Lara. Pas de grandes aventures, plutôt un déroulé d’introspections qui la conduira jusqu’à cette fameuse fuite (évoquée dans le résumé.) L’intérêt va aussi dans le sens de cette fameuse rencontre qui va chambouler sa vie ; là aussi, nous sommes convaincus, même pour ceux qui ne l’ont jamais vécu. C’est d’une telle intensité que l’on est, oui, en droit de se demander si c’est possible. Pourquoi ? À travers les mots d’Amanda Cat, on peut le croire.
Le fameux inconnu (nous l’appellerons S.) est lui aussi plutôt attachant dès le départ. Évidemment, il entre dans les bonnes grâces des lectrices gourmandes des bels hommes : séduisant, ténébreux, bien fait de sa personne… Mais (hallelujah ?) ce n’est pas un bad boy. C’est rafraichissant. Lui aussi est très calme, serein, sans passion qui pourrait le conduire à des actes irréfléchis qui nous laisseraient dubitatifs. Bien sûr, il a un petit grain de folie que se plait à relever Lara et l’autrice. Ce petit grain qui fait toute la différence et ne bloquera pas le rouage pour une fois. Difficile aussi de ne pas aimer S. ; rien ou presque ne serait susceptible de nous rebuter (à vous de voir selon les twists du roman ; vous ferez vos propres opinions !)
D’autres personnages font aussi partie de l’entourage de Lara : des amies telles que Kirsten ou Estelle, une tante adorable, un barman plutôt sexy… On rencontre des protagonistes bons et d’autres aux intentions que l’on devine vite.
Il n’y a aucune vulgarité, quand bien même des scènes érotiques sont abordées (elles ne sont pas omniprésentes, bien dosées.) Pas de « bordel ! » ; « putain ! » à tire l’argot. Pas de risque de tiquer ou de lever les yeux au ciel. Il n’en reste pas moins que cela n’empêche pas le lecteur de comprendre le ton et les intentions des personnages.
Par ailleurs, la narration est uniquement du point de vue de Lara.
Love Conséquences est un récit qui pousse les héros et les lecteurs dans leur retranchement : jusqu’où serions-nous prêts par abnégation ? Serions-nous prêts à renoncer au grand amour ? Sujet à des tourments dignes d’une torture, pourrions-nous réagir comme Lara ? Serions-nous capables de fuir jusqu’aux frontières de l’Espagne pour oublier ou… ? Que va faire Lara ? Et S. ? Que s’est-il passé durant ces quatre mois ?
Un amour aux allures impossibles… en fonction des limites que l’on s’impose.
Pour une lecture rapide, intense, fluide, avec à l’honneur, une jolie petite histoire d’amour (en plus de quelques gouttes de sensualité), des introspections très agréables grâce auxquelles on s’identifie facilement, Love Conséquences est fait pour vous.
Soy Soy
Chrys Galia   
Encore un énorme merci à Librinova pour m’avoir encore envoyé un service presse. Ils m’avaient déjà fait découvrir Chrys Galia dans un précédent SP qui était « l’ombre du passé » et que j’avais adorée.

L’histoire est celle de Yohann un jeune mannequin pour la marque SoY. Il a tout ce qu’il faut dans la vie, sauf qu’il s’ennuie, il lui manque un truc. Un jour lors d’une émission de télé-réalité, qui a pour but de dévoiler le passé de personnalité connue, il va retrouver son seul et unique amour d’adolescence, Sofia. A partir de là tout va changer pour lui. Quelques années plus tôt, elle l’avait quitté, elle était partie du jour au lendemain, sans qu’il ne sache pourquoi, maintenant qu’il l’a retrouvé, il compte bien la garder près d’elle. Sauf qu’il n’est pas préparé aux révélations que Sofia pourrait lui faire.

Dès les premières lignes on rentre tout de suite dans la peau de Yohann. Ce qu’est sa vie au quotidien de mannequin renommé pour une marque très connue. On comprend tout de suite qu’il s’ennuie dans sa vie et on arrive facilement à se mettre à sa place.

La fin est plus ou moins prévisible, mais on aime tous les happy ends et même si on voit tout cela venir, elle nous fait sourire et nous rend heureux. J

Yohann est un jeune mannequin pour la marque Soy. Il s’ennuie de plus en plus dans son boulot et cherche par tous les moyens de se stimuler. Le seul moyen qu’il est trouvé pour le moment, est d’enchainer les conquêtes les unes après les autres. Ce n’est pas le genre de Yohann a se posé, en même temps, comment pourrait-il trouver le temps, vu qu’il est trop occupé avec son travail. Il cherche désespérément à remplir ce trou béant qu’il a dans sa vie et qui fait qu’il s’ennuie.

Sofia, elle, est la PDG et créatrice des vêtements de la marque Soy. C’est une jeune femme un peu fermée et qui préfère rester en retrait et ne pas trop se montrer. On comprend beaucoup mieux cela, quand on se rend compte de tous les secrets qu’elle garde.

Le style d’écriture est assez descriptif et facile à lire.

En conclusion, c’est une histoire d’amour mignonne comme tout. Qui aborde divers sujet intéressant. Il ne m’a pas autant plus que l’ombre du passé, mais la plume de Chrys Galia est vraiment jolie à lire. Hâte de pouvoir lire ses autres romans.

>> https://lapommequirougit.wordpress.com/2018/06/16/soy/
Falling, Tome 1 : Liv Falling, Tome 1 : Liv
J.S. Cooper   
Le résumé avait tout pour me tenter, donc c'est avec empressement que je me suis lancée dans cette lecture. Et que dire... Une petite déception tellement le récit est rempli de clichés! Je pensais lire une histoire qui deviendrait peut-être un coup de cœur, et bien non, soit je suis passée à côté de l'histoire soit, j'ai eu trop d'espérances, bref je sors déçue.

Le livre se lit très vite, on rentre dans le vif du sujet avec le prologue, j'ai ri tellement certaines situations sont invraisemblable!
On a pas d'empathie pour les personnages, l'histoire n'est pas crédible pour deux sous, les révélations du comment du pourquoi ne m'ont pas convaincue, bref une histoire à lire si vous avez un peu de temps à perdre.

La mise en page est catastrophique, pas de différence entre les dialogues et l'histoire du coup on se perd un peu pendant la lecture.

Bref, je verrai si je poursuis cette série... peut-être si j'ai un moment de déprime et que j'ai envie de rire un bon coup!



par mamour04
Falling, Tome 2 : Alice Falling, Tome 2 : Alice
J.S. Cooper   
Bien que le fil conducteur soit plus logique par rapport au 1er, et la petite arnaque fut bien trouvée, il n'en reste pas moins que l'écriture reste chaotique.
Le scénario est bâclé encore une fois.
Les dialogues et les réactions, sont hélas, très ado.
Mais ce qui m'a le plus agacée, est la récurrence du manque de rigueur pour le script, surtout pour les scènes épicées, c'est une catastrophe ! Que d'incohérences !! Nous avons à faire à des personnages spéciaux... pour ne pas dire extraterrestres ....un corps avec 4 mains 2 bouches, etc tant les situations décrites étaient impossibles.
Erreur de traduction ? Ou mauvaise écriture?

En bref, légèrement mieux au début que le 1 er, ce livre retombe rapidement dans les défauts du 1er, l' écriture chaotique, dialogues de cour d'école, et gros soucis de script. Les personnages étaient légèrement plus intéressants que les premiers.
La serie s'arrêtera là pour moi.
Bonne lecture
Falling, Tome 3 : Elizabeth Falling, Tome 3 : Elizabeth
J.S. Cooper   
https://lmedml.wordpress.com/2016/11/25/falling-3-elizabeth-j-s-cooper/

Depuis le début de cette saga je passe de bons moments de lecture. Ce n’est pas que la saga soit hyper originale mais il faut avouer que la plume de l’auteure est méchamment addictive.

Après la lecture du second tome et la découverte du personnage d’Elizabeth j’avais vraiment envie de me plonger dans ce troisième opus. Je vous dis de suite que cette histoire sera en deux parties.. Et oui à la fin de ce tome 3 vous trouverez un joli « à suivre… »

Comme les tomes précédents l’auteure n’entre pas vraiment dans les détails, elle reste en surface pour nous divertir en premier lieu.. Elle mise beaucoup sur le côté sexy et drôle du roman avec des scènes érotiques assez efficaces si vous voyez ce que je veux dire.

Falling est vraiment une saga qu’il faut lire sans avoir de réelles attentes. Personnellement je m’amuse quand je lis un tome de cette série. Ici les personnages on les connaît déjà un peu et j’avais hâte que l’on soit dans leur quotidien.

Le scénario de J.S Cooper est assez intéressant et sympa à suivre. Evidemment ce n’est pas ce qu’il y a de plus surprenant et la forme du récit est assez cyclique par rapport aux tomes précédents.. C’est à dire, une héroïne, la meilleure amie et le mâle à séduire..Disons que c’est un peu la même dynamique dans chaque histoire. Alors à mon avis ça fonctionne tout à fait parce que c’est toujours une petite parenthèse littéraire sans prise de tête. J’avais envie de rire et de me divertir après une lecture bouleversante et j’ai adoré ce moment de lecture.

Elizabeth est une jeune femme comme vous et moi, avec des rêves plein la tête.. Elle rêve d’être une grande actrice.. mais en attendant elle se contente de faire des rôles de figuration et elle se retrouve dans une situation particulière quand elle doit faire semblant d’être la nouvelle assistante de Scott Taylor.. Qui n’est autre que le frère de Liv du premier tome. Scott est sexy à mourir et Elizabeth risque bien de se brûler les ailes.. Scott Taylor est hyper torride, OMG je ne l’avais pas du tout imaginé comme ça.. Comme quoi il a bien caché son jeu.. Scott est très sexuel et provocateur.. attention à la vague de chaleur. Il est assez arrogant le garçon et pourtant vous savez c’est le genre qui énerve autant qu’il excite.. Grr !

Mais la passion peut-elle survivre aux mensonges ?

La plume de J.S Cooper est toujours aussi addictive.. Le récit est court et se lit tout seul. Aucun tabou, ni filtre dans le langage.. Certains passages sont crus et provocants.. Un récit sulfureux qui vous pousse aux portes de vos fantasmes.

Ce tome s’entremêle avec le précédent et j’ai aimé retrouver les autres personnages. Lacey, la meilleure amie d’Elizabeth est sacrément déjantée et j’aime comment l’auteure nous démontre l’importance de l’amitié vraie et sincère dans nos vies.

En bref, ce troisième tome reste dans la lignée de la saga. La recette fonctionne toujours aussi bien parce que ce que j’attends avec cette saga c’est de passer un moment sans prise de tête.. Suivre des personnages drôles et sexy dans un récit ponctué par des rapprochements sensuels et des situations drôles. Pour relâcher et se divertir je trouve cette saga très sympa. J’attends maintenant la suite de l’histoire d’Elizabeth et Scott avec impatience parce que je suis restée un peu sur ma faim..