Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Nastasia-3 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'Amant délivré La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'Amant délivré
J.R. Ward   
Il est génial: rient d'étonnant à ce que Vishous soit le préféré de nombreux fans (même si^pour ma part mon coeur reste fidèle à Zadiste et John). V en a aussi beaucoup bavé dans son enfance mais contrairement aux autres il assume tout (du moins en apparence) autant ses tendances bisexuelles que BDSM. Sa relation avec Butch est toujours aussi passionnante et troublante. Et Doc Jane est une héroine forte et indépendante à la hauteur de V.

[spoiler]V découvre qu'il est le fils de la Vierge Scribe qui avait promis de ne rien lui dévoiler avant ses 300 ans. Elle a un rôle à lui confier! être le Primale des Elues, c'est à dire qu'il doit féconder les 40 Elues de l'autre monde pour enfanter la nouvelle race des guerriers et des élues. Mais la rencontre avec Jane va tout contrarier....[/spoiler]

par karen
La Confrérie de la dague noire, Tome 8 : L'Amant réincarné La Confrérie de la dague noire, Tome 8 : L'Amant réincarné
J.R. Ward   
SUBLIME !
J'ai ADORE ce tome qui est au dessus des autres selon moi, car de nombreuses histoires se développent en même temps et toutes, sont plus plaisantes les unes que les autres.
Actions, désirs, attirances, révélations, vengeance, sensualité... Et j'en passe!
Un livre très réussi, John nous surprend agréablement dans sa passion, sa sensibilité tout comme dans sa sauvagerie.
Le duo Blay / Qhuinn est plus que jamais sous pression et l'attachement ainsi que l'attraction de ces deux êtres est plus qu'évidente et touchante.
Attention, ce livre est hautement addictif, si vous le commencez, prévoyez de ne pas le lâcher avant la dernière ligne.
A DEVORER

par ccmars
Call Me Baby, tome 1 Call Me Baby, tome 1
Emma M. Green   
Nouveau coup de cœur !!!
C'est romantique à souhait, vivant et un peu décalé, j'adore ! Emmett Rochester a tout pour me plaire...

Seul mini bémol : la couverture qui ne correspond pas bien je trouve, les deux héros étant blonds... °_°
Wild Heart Wild Heart
Lily Haime   
En avant-propos, je crois qu’il est inutile de rappeler combien je suis amoureuse des écrits de Lily Haime. À ce jour et après huit livres, la plume de la Dame et ses histoires m’emportent à coup sûr et ne m’ont jamais déçue. Elle arrive, chaque fois, à m’agripper fermement le col du t-shirt et à me faire vivre des émotions intenses, palpitantes, à fleur de peau comme ses personnages qui me hantent longtemps après les avoir quittés. C’est incontestablement mon auteure M/M favorite et elle occupe le haut du podium depuis quelque temps déjà. En sachant cela, vous imaginez bien qu’à chacune de ses parutions, je suis impatiente et excitée de retrouver son univers si poétique malgré l’expérience dure et éprouvante que vivent ses héros.

Wild Heart est un hymne à la différence, un chant de l’amour. Un condensé d’émotions brutes à l’image de Gabriel, le narrateur, un jeune homme fascinant qui n’arrive pas à voir à travers le voile de violence qui obscurcit ses yeux. Incapable de se voir tel qu’il est : courageux, aimant et fidèle. Sa vie est loin d’être un long fleuve tranquille, elle commence même durement. Abandonné par une mère irresponsable dans les bras d’un père truand vénézuélien qui vend des armes et de la drogue au plus offrant. Le petit Gabriel est déscolarisé, connaît déjà tous les rouages du milieu et possède l’allure, les poings et la hargne nécessaire pour vivre dans la rue. Les quelques années où il vit avec sa sœur, Chrystel, et son mari, Javier, vont lui apprendre l’amour, la loyauté et aussi lui apporter un certain équilibre. Mais la colère est toujours présente en lui, coule dans ses veines, alimente son vague à l’âme. C’est un solitaire. Un écorché vif.

Un incident au lycée avec Vicky, le gosse de riche aux couleurs flamboyantes, va changer complètement sa trajectoire. Enfermé durant trois ans en maison de correction, il fait la connaissance de Daruis, son double Cubain, son meilleur ami. Il ne va pas s’apaiser, loin de là, et à sa sortie il s’engage dans les combats illégaux, l’un des seuls moyens qu’il a trouvé pour canaliser cette furie, cette impatience galopante. L’autre étant la rédaction quotidienne de lettres à Vicky, sa victime. Il couche sur le papier tout ce qu’il est incapable de dire à voix haute. Son pardon, ses envies, ses doutes, son attirance pour l’autre jeune homme qui le chamboule. La culpabilité aussi qu’il ressent pour son acte définitif qui a laissé Vicky marqué dans sa chair. Revoir Vicky, cet homme au look original qui s’assume pleinement, cet homme qui essaye par tous les moyens de le déculpabiliser va l’obliger à se dévoiler, à avancer et faire des choix… Et lorsque l’amour est viscéral entre deux êtres, indispensable, la fin justifie les moyens. Leur relation s’apparente à des montagnes russes de sensations sauvages, animales parfois, mais tellement profondes. Notre cœur de lectrice est mis à mal, il s’essouffle, il a des embardées ou au contraire est en chute libre, bas irrégulièrement, mais follement aussi !

J’ai aimé l’intensité présente de la première page à la dernière. Lily Haime a eu la brillante idée de ne pas nous décrire l’enfermement de Gabriel en maison de correction, mais l’après. J’ai fondu littéralement pour chacun des personnages de cette histoire. Et comme souvent dans ses livres, ils sont tous parfaitement unis et tellement réels. J’ai eu envie de faire partie de cette famille de sang et de cœur. Warren, le protecteur, Daruis, l’infidèle et le soutien sans faille, Stéphanie, la douce, Crystel et Javier, les parents adoptifs aimants, Luis, le neveu solaire et Isa, la poupée craquante haute comme trois pommes. Mais aussi, Noa, l’ami fidèle de Vicky à l’humour particulièrement communicatif et à ses parents. Un malstrom d’hommes et de femmes aux sonorités et couleurs d’Amérique latine et dont les vies sont sur la même orbite.

Et que dire de ce couple formé par Gabriel et Vicky ? Rien ne va être facile, mais Vicky a l’énergie pour deux. Et Gabriel avec le temps et les événements sait faire preuve de sagesse. J’ai aimé autant leur rapprochement que leur éloignement. J’ai aimé cet amour qui les retient captifs l’un de l’autre, la jalousie et la possession qu’ils ressentent. Et cet amour lumineux, vrai, qu’ils se dédient tant dans les moments sereins que dans ceux plus graves.

Je ne peux que saluer un tel génie. Celui d’inspiratrice et de conteuse hors pair. Lily Haime manipule d’une main de maître le rythme, les mots et les sentiments qui vous étreignent, vous étouffent parfois tant c’est puissant. Elle excelle, tel un métronome, à presser le bouton de vos émotions et je m’entiche d’elle à chacun de ses textes avec une facilité qui me souffle. C’est sans doute un de mes livres favoris d’elle. Il m’a touchée, je ne saurais dire les raisons exactes mais cela tient sûrement à l’histoire de Gabriel, sa libération au côté de celui qu’il aime.

Un roman bouleversant, sans appel qui vous marque durablement.
Intouchable Intouchable
Jena Rose    Lanabellia   
Pour ma part, je n'ai pas du tout aimé. Une histoire bancale vue et revue. Un beau gosse qui fait tomber toutes les femmes à ses pieds et qui d'un coup se lasse et ne ressent plus de plaisir à ça, il va finir par tomber amoureux de celle qu'il n'aurait jamais du, à savoir sa colocataire, une fille à l'opposé de celles qu'ils convoite en temps normal, une fille fragile au passé torturé et qui ne sort qu'avec des types qui la font souffrir.
En bref, du déja vu et une histoire un peu trop facile. J'ai voulu le lire par curiosité et aussi parce que je pensais que je pourrais aimer en voyant tous les commentaires et toute la pub faite autour de ce livre mais là, j'ai vraiment eu du mal à comprendre pourquoi tant de bruit autour d'une histoire aussi peu originale et déjà vue. Si encore l'écriture avait pu sauver la mise, mais ce n'est pas le cas, c'est lourd et je n'ai eu qu'une envie, le finir au plus vite. J'ai presque failli stopper ma lecture mais je n'aime pas abandonner un livre que j'ai commencé alors j'ai insisté mais non sans mal. Vous l'aurez compris, je n'ai pas du tout aimé ce livre, je ne sais pas si c'est du au fait que l'histoire soit l'oeuvre de 2 auteures, alors pour ne pas rester sur une mauvaise note et comme je suis une fille un peu maso, je vais essayer de lire "Ne ferme pas ta porte" de Lanabellia et "Vous avez reçu un message" de Jenna Rose. J'espère avoir une bonne surprise et ne pas être aussi déçue qu'avec la lecture d'Intouchable.

par Celine_bt
Clash, Tome 1 : Passion brûlante Clash, Tome 1 : Passion brûlante
Jay Crownover   
https://aliceneverland.com/2017/05/30/clash-tome-1-passion-brulante-jay-crownover/

Vous le savez, je suis une fan absolue de Jay Crownover. Sa série Marked Men fut un délice à chaque tome, et je me suis régalée à découvrir tous ces hommes et femmes marqués par la vie. Alors, quand j’ai entendu parler de ce spin-off, je mourrai d’envie de le découvrir et de retrouver l’ambiance fantastique de Denver.

Clash fait directement suite au dernier tome de la série. On y retrouve Zeb et Sayer, deux personnages rencontrés notamment dans le cinquième tome consacré à Rowdy. Sayer venait de débarquer à Denver, à la recherche de son demi-frère dont elle n’avait appris l’existence que quelques mois auparavant, à la mort de son détestable père. En retrouvant Rowdy, elle va également intégrer le cercle très fermé des Marked Men et de leurs amis et compagnes, dont Zebulon, à qui on doit le chantier de rénovation du second magasin de tatouage de Nash & Cie.

J’avais adoré la découverte de Sayer et Zeb dans Rowdy, et leur alchimie était telle que leur couple paraissait couler de source. J’étais donc plus que ravie de découvrir que le premier tome de ce spin off leur était consacré. Et pourtant…

Je n’ai pas du tout été transportée comme cela avait pu être le cas avec la série originelle. Plus les pages défilaient, plus j’avais l’impression qu’il ne se passait rien. Certes, le duo Sayer / Zeb coule toujours de source. Et si Zeb m’a totalement séduite, tant par sa force de caractère que par son désir d’avance dans la vie malgré son passé, ce fut l’encéphalogramme plat avec Sayer.

En fait, elle m’a énervée à autant tergiverser pour rien. Elle est raide dingue de Zebulon et le reconnais à chaque page. Mais c’est pour mieux nous dire, à la page suivante, qu’il n’est pas pour elle. Euh, allo, le mec est un véritable chevalier servant : il vient chez toi te faire à manger, il accourt dès que tu appelles, te fais grimper aux rideaux trois fois par nuit, mais non, il n’est pas pour toi ? Une fois, ça va, deux fois, c’est trop, mais alors dix fois, faut pas pousser non plus.

En somme, Sayer m’a royalement agacée, à un tel point que je me suis complètement lassée de cette histoire. Même si la demoiselle a ses raisons et un passé assez triste et tortueux, j’ai eu du mal à la voir avancer d’un pas puis reculer de deux à chaque chapitre. Résultat : l’histoire, qui était toute mignonne pourtant, m’a ennuyée et je n’ai strictement rien ressenti avec cette lecture. Je croise les doigts pour que le second tome soit différent, surtout que le duo Avett / Quaid fait déjà des étincelles dans ce premier tome…

par Kesciana
Marked Men, tome 6 : Asa Marked Men, tome 6 : Asa
Jay Crownover   

Une histoire sympathique pour clôturer la série.

Enfin presque puisqu'il y a trois spin-off à ma connaissance à propos de ZEb et Sayer, Orlando et Dom et Avett et Quaid dans la série Saints of Denver...

On devrait donc avoir des flashs du devenir de nos 12 personnages de Marked Men...

par LJ51
Verity Verity
Colleen Hoover   
Ce livre est .... WAOUUUH !
L'intrigue est à couper le souffle. Ce livre est très différent des livres habituels de Colleen Hoover, il se rapproche du style de Too Late.
J'ai lu le livre d'une traite car impossible de m'arrêter, j'ai rarement été à ce point prise par les émotions d'un livre.

par Mareeva
À première vue À première vue
Colleen Hoover   
C'est le premier livre de Colleen Hoover que j'ai du mal à noter car je n'ai pas été transporté comme tous ses autres livres. C'est vrai que le fond de l'histoire est bon, la morale est belle. Mais la trame est pleine d'histoires dans l'histoire, ce qui ne m'a pas permis d'apprécier les personnages ni mêmes les quelques situations qui auraient pu être marquantes. C'est un bon livre "pour ado" qui se lit simplement.

par Maye2009
Aime-moi je te fuis Aime-moi je te fuis
Morgane Moncomble   
https://sweetyhoneyaddictions.blogspot.com/2018/09/aime-moi-je-te-fuis-morgane-moncomble.html

Je vous le répète relativement souvent, mais lorsque l’on donne son avis sur un roman, il s’agit toujours d’un avis personnel, une interprétation de ce qui nous a le plus ému ou troublé en fonction de notre sensibilité, de notre vécu.

Il y a bon nombre de moments intéressants dans ce récit et certains m’ont touchés de manière différente, avec une intensité différente. Par exemple, je suis grosse (c'est un fait). Alors quand l’auteure nous parle à travers son héroïne de sa boulimie, de son combat, de ses complexes, forcément je suis touchée et j'ai lu avec beaucoup d’attention ces moments-là. Je peux vous dire que le passage où Zoé se dévoile à Jason sur son corps, sur ce qu’elle en pense réellement dans cette cabine d’essayage avec ses mots durs et sincères, c’est juste admirable. Tout comme la réaction de Jason qui est simplement parfaite. En fait tout chez Jason est parfait.

C’est un peu réducteur parce que ce n’est pas le sujet le plus difficile, ni le plus important. Il fait parti d’un tout, Zoé n'est pas simplement boulimique. L’auteure aborde d'autres thèmes qui nous parlent, qui nous touchent comme la violence domestique, l’homophobie, le deuil... Mais il vaut mieux que vous les découvriez par vous-même. Il ne faudrait pas que je trahisse le déroulement de ce texte...

Moncomble écrit avec beaucoup d’authenticité, elle nous donne vraiment envie de faire tourner les pages, d’adorer Zoé, de rire avec Jason. Ce couple est explosif et on les aime déjà depuis un bon moment. Le récit est vraiment bien équilibré. Malgré la dureté de certains passages, elle y glisse souvent un petit trait d’humour pour essayer de dédramatiser.
Je pense que devoir respecter la chronologie avec son roman précédent, puisque les intrigues des deux se croisent, n’a pas dû être aisé et ça donne encore plus de mérites au travail de l’auteure. Elle s'en sort à merveille, ce second roman est tout simplement une réussite.

En bref, j’ai lu, j’ai adoré, j’ai eu peur, j’ai pleuré, j’ai patienté, j’ai ri... j’ai aimé !