Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de natachamlp : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
BZRK, tome 1 BZRK, tome 1
Michael Grant   
Un roman d’action.

On peut critiquer tout ce qu’on veut. (on ne sait jamais). Mais on ne m’enlèvera pas cette information capitale : BZRK, c’est de l’action en pages. Vous avez quoi ? 600 Pages environs ? Et bien cela décoiffe tout le temps. Je vous explique de suite. Déjà vous suivez 4 personnages minimum. Donc 4 points de vue différents. MAIS ! C’est personnages ont aussi pour la plupart des petits robots miniatures qu’ils font partie d’eux et qu’ils font courir un peu partout de leurs petites patounettes minuscules. Donc, imaginez que vous suivez 8 points de vue différents. Comme je vous le disais : c’est un livre d’action ^^

Alors, je ne dis pas. Cela ressemble à un énorme pavé mais l’action aidant, vous ne voyez rien passer du tout. Le seul inconvénient de ce type de rédaction est qu’il faut suivre, et donc il faut du temps pour lire. Bloquez-vous quelques soirées car vous ne pourrez pas faire des coupures sauvages au risque de devoir recommencer le chapitre. On passe d’un personnage à un autre très vite, d’un paragraphe à l’autre. Et si vous avez une mauvaise mémoire des noms et des pseudos, je ne peux que vous déconseiller ce tome. Par contre, si vous aimez les styles d’écriture francs, de l’action à gogo et des points de vue totalement différents. Mettez votre ceinture et allez-y !

Un roman de réflexion ?

Ce n’est pas tout de mettre de l’action un peu partout, il faut tout de même avoir une histoire qui tient la route (sisi). Dans BZRK, vous aurez d’excellentes matières à réflexion pour les jeunes adultes. On va déjà parler d’ADN et de bioéthique. Un peu ardu n’est-ce pas, mais traité ici de manière assez simple. En effet, on a de petites bêbêtes faites à partir de notre adn qui se nomment les biobots. Mais ceux qui les génèrent partagent leurs visions, leurs sentiments et les dirigent totalement. Lorsqu’un biobot meurt, c’est la folie qui vous guette car une partie de vous meurt littéralement. C’est une réflexion qui est d’actualité et surtout qui est très pertinente pour les générations futures. Je fais partie de la génération du premier animal cloné. Et de celle aussi avec des films ayant matière à la réflexion du clonage humain. Ici, ce n’est pas tout à fait la même chose car l’on parle de répliques minuscules. Mais l’on voit les prémices de la réflexion sur l’individualité en cas de clonage. On voit aussi les bons et les mauvais côtés. Puisque ici, les biobots sont là pour vous soigner (pour prendre le cas de Sadie) ou pour détruire (pour prendre le cas de Julien, si ma mémoire est bonne).

Enfin, on a une réflexion sur l’âme humaine, les souvenirs et les sentiments. En effet, grâce aux biobots, on a accès aux connexions du cerveau. A voir tous les enchevêtrements de notre cerveau, la question se pose évidemment sur notre libre arbitre (en cas de modifications de notre cerveau par un biobot), de l’âme humaine (avec l’existence même de ces biobots) et de Dieu car ici, les humains jouent littéralement à Dieu ! On sent que toutes ces petites réflexions sont au début et je pense qu’elles s’étofferont dans les tomes suivants. Aussi, si vous vous accrochez à ce roman (qui est un plaisir des yeux) vous découvrirez d’autres points de vue, d’autres horizons qui vous prêteront réflexion.

Un style différent.

J’ai hésité avec le mot révolutionnaire, mais ce mot est définitivement trop fort. Mais j’aimerai ici souligner l’imagination et l’audace de Michael Grant. En effet, avec ces biobots, ces nanobots et autres bêbêtes joyeuses, on a des descriptions vraiment microscopiques de l’être humain. Et j’avoue parfois que la lecture après le repas du soir…. Produisait certains effets grâce à ces descriptions réalistes. Je n’ose imaginer le nombre de reportages sur les microbes et acariens qu’il a dû regarder pour s’aider à la description. Mais bravo, il a réussi à m’emporter haut la main.

Ensuite, j’ai eu l’occasion de découvrir d’autres points de vue. Il n’y a plus seulement des gentils et des méchants comme partout. Il y a des camps différents. Des points de vue différents. Et l’on voit que la guerre entre nanobots et biobots est devenu pour certain un jeu. On sent qu’ils n’ont pas toujours l’implication de leurs évènements (pour rappel, les héros ont pour la plupart moins de 18 ans). Et ils ont aussi des réflexions parfois très abouties (ou pas d’ailleurs). Quand je parlais de religion tout à l’heure, ce n’était pas totalement faux. Car les deux jumeaux ont l’air de véritables gourous d’une nouvelle secte. Avec une idéologie recherchée, une propagande poussée. Il y a aussi matière à réfléchir sur les sectes ou nouvelles religions selon l’appellation que vous souhaitez.

Pour résumer : Si vous aimez les mélanges action/Réflexion, lisez moi cela de suite ! Cette saga montre qu’elle vaut le coup. Et si vous êtes des parents d’adolescents qui veulent donner un peu de plomb à vos ouailles insouciantes, il est peut-être temps de leur offrir un livre. BZRK apparaît un peu comme un ovni qui brise quelques carcans. Mais il est aussi un très bon thriller de science-fiction qui vous rendra totalement parano le temps d’une lecture (et parfois même au-delà je pense). Un très bon moment qui frôle le coup de cœur (mais non j’attendrai encore un peu).

http://labibliodekoko.blogspot.fr/2012/10/bzrk-de-michael-grant.html

par Kore
La fille de mes rêves La fille de mes rêves
Christophe Lambert    Sam Vansteen   
Ce livre est sympas... sans plus. L'histoire est assez original, l'écriture fluide et accrochante. Mais il n'y a pas d'action ! L'histoire stagne une bonne partie du livre, ce qui est dommage. Les personnages sont attachants, mais pas super... Enfin, tout est moyen dans ce bouquin.


par Solenemae
Les Enchanteurs, Tome 1 : 16 lunes Les Enchanteurs, Tome 1 : 16 lunes
Margaret Stohl    Kami Garcia   
J'ai adoré, on a enfin une histoire vue à travers le regard d'un GARCON... Donc un peu de changement. Ensuite l'histoire est très prenante, je trouve quelle change aussi. Ce n'est pas cucu la praline comme Twilight par exemple.
Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, Tome 1 : Tout commence mal... Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, Tome 1 : Tout commence mal...
Brett Helquist    Lemony Snicket   
Les petites provocations de l'auteur ont sonné dans ma tête comme "Si t'es une poule mouillée, ne me lis pas, nananère." et cela m'a entrainée dans un tourbillon de malheurs. Pauvres petits. Niark niark niarkkkk.

par Zélyie
Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, Tome 2 : Le Laboratoire aux serpents Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, Tome 2 : Le Laboratoire aux serpents
Lemony Snicket    Brett Helquist   
Une deuxième aventure dans la lignée du premier tome ! L'Oncle Monty est un personnage loufoque et très attachant. On aurait presque cru à un peu de répit pour les Baudelaire mais Olaf rode toujours...
Lemony Snicket est un auteur que j'aime beaucoup. J'adore son monde et la façon dont chaque tome correspond à un petit univers en lui-même.

par x-Key
Never Sky, Tome 1 Never Sky, Tome 1
Veronica Rossi   
WHAOU, WHAOU, WHAOU ? C'est assez expressif nan ? Ce livre est juste à coupé le souffle, parfait ! C'est un énorme coup de coeur !
Une dystopie pas comme les autres, un mélange de technologie et de vie sauvage, un mélange absolument délicieux d'ailleurs !
Never Sky est un livre ou dans l'histoire la Terre (on ne sait où exactement) est frappé par l'Ether, des tempêtes d'éclair bleu, depuis, des gens pour y échapper vivent dans des Capsules, d'autres dans la vie Sauvage, en formant des tribus.
Tout commence par un incendie, un sauvetage, un enlèvement, une accusation à tort et deux bannissement mais dans deux milieux différents. Deux personnes qui n'ont rien en commun et viennent de monde différent et qui pourtant vont devoir s'entraider pour finir leur quête : ils sont tout les deux à la recherche d'une personne qu'ils aiment. Commence alors une aventure fabuleuse, avec comme on pourrait dire, deux mondes ou plutôt deux espèces, mode de vie qui s'entrechoquent. Au fils des pages ont en apprend un peu plus sur La Capsule et sur la vie Sauvage et c'est totalement fascinant ! On apprend en même tant que nos deux héros à les connaître, on suit leur relation qui évolue de jours en jours, même si des fois quand ils font un pas en avant dans leur entente, le jour suivant ils en font deux en arrière. Puis ensuite, ce suit des nouvelles rencontres, de nouveaux sentiments, des combats, des évènements auxquels ont ne s'attend pas et tout sa écrit avec une plume merveilleuse. L'auteure à altéré les point de vue de Perry et Aria en fonction des chapitres mais en restant dans la narration externe, ce qui nous permet d'être proche de tout les personnages. Et elle manipule la narration externe avec brio car d'habitude quand il y a ce genre de narration, le lecteur sait des choses en avance mais l'auteure n'a rien laisser filé donc ont est vraiment surpris, surtout que ce sont pas des choses facile à deviner.
L'univers qui est sombre mais avec des éclats et le décor du livre sont fascinant, ont l'imagine sans mal et ont est tout de suite emporté, il n'y a aucune longueur, chaque passage est intéressant et apporte toujours quelque chose à l'histoire.
Concernant les personnages, Aria est une sédentaire, elle a 17 ans et quand elle est exclu dans "l'Usine de la Mort" puis quand elle rencontre Perry, ont apprend avec elle à connaître Perry et à s'habitué à son nouvelle environnement. C'est vraiment une héroïne parfaite, mature, avec un fort caractère mais tout en étant douce, curieuse, elle pose toujours un tas de questions, elle est réfléchie et ne se conduit jamais en gourde, elle pense vraiment comme une personne censé, et c'est très agréable. Sa l'a rend plus réel, plus humaine, malgré ses spécialités...
Peregrine appeler Perry quand à lui et tout aussi agréable, c'est un Sauvage, de 18 ans, chassé de sa tribu et il est près à tout pour retrouver la personne qu'il aime. Il est un Olfile et un Vigile (je ne vous dit pas ce que c'est, je vous laisse le découvrir en lisant le livre...) des dons qui se révèlent passionnant, surtout pour le lecteur. Le voir géré la situation avec Aria est vraiment superbe, on évolue en même temps que lui, on est spectateur de l'évolution de son jugement. Lui aussi est mature et réfléchie mais il est aussi courageux et surtout plein de ressource, il est un peu plus difficile à décrire que Aria.
Quant aux autres personnages : Talon, Lumina, Cinder, Marron, Vale et Roar, ceux sont aussi des personnages super, ils apportent un plus à l'histoire, ils aide l'histoire à ce construire, les relations. Roar est le personnage secondaire que j'ai le plus aimée.
En ce qui concerne l'histoire d'amour, elle est fascinante, merveilleuse, envoûtante. Elle se fait petit à petit, lentement mais surement. Un pure délice.
Et pour finir parlons de la fin, des dernières révélations, rempli de trahison, de souffrance, de compromis, de nouvelles rencontres et surtout d'une nouvelle quête... La dernière page, le dernier pasage est juste troublant et nous donne qu'une envie, découvrir la suite !
En résumé aller acheter Never Sky, de suite ! Sinon vous ratez un des meilleurs livre dystopique !
PS : Je veux lire le tome 2, now !

par Megane84
Arthur et les Minimoys, Tome 1 Arthur et les Minimoys, Tome 1
Luc Besson   
J'ai adoré cette histoire pleine d'humour qui est vraiment stupéfiante de réalité. On y croirait!

par Hogwarts
Arthur et les Minimoys, Tome 2 : Arthur et la cité interdite Arthur et les Minimoys, Tome 2 : Arthur et la cité interdite
Luc Besson   
La couverture seule de ce 2e tome incite d'ores et déjà à l'acheter. Une suite agréable, où l'on retrouve nos trois compagnons partis à l'encontre de M le maudit, dans le but de contrecarrer ses plans.
Arthur et les Minimoys, Tome 3 : Arthur et la vengeance de Maltazard Arthur et les Minimoys, Tome 3 : Arthur et la vengeance de Maltazard
Luc Besson   
Un série très plaisante, qui vaut bien un petit coup d'oeil. Magique et charmant, je pense que ces deux mots résument assez bien la série.
Arthur et les Minimoys, Tome 4 : Arthur et la guerre des deux mondes Arthur et les Minimoys, Tome 4 : Arthur et la guerre des deux mondes
Luc Besson   
Dernier tome de la série, la fin était assez évidente. Une fin facile, une happy end, mais qui nous satisfait, nous les lecteurs.