Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Natalya-Koelsch : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Hunger Games, Tome 3 : La Révolte Hunger Games, Tome 3 : La Révolte
Suzanne Collins   
La saga Hunger Games se termine vraiment en beauté avec ce livre. Suzanne Collins sait une fois de plus nous tenir en haleine jusqu'à la fin du livre si bien que comme pour les deux tomes précédents il est quasiment impossible de reposer le livre jusqu'à la toute fin. Comme les précédents tomes, celui-ci est très sombre et apporte son lot de larmes aux moments parfois extrêmement difficiles. [spoiler]Larmes notamment aux retrouvailles de Katniss et Peeta qui nous font passer de la joie à l'horreur en quelques lignes. Certaines morts sont très difficile à digérer, notamment celle de Finnick qu'on ne comprend pas vraiment (ça m'a un peu fait pensé à la mort de Lupin dans le dernier tome d'Harry Potter). Finnick vient de se marier, même s'il ne le sait pas encore il va être papa, mais il meurt lors de l'assaut mené pour prendre le Capitole. Prim perd également la vie lors de cet assaut, et sa mort est d'autant plus dure puisque Katniss ne s'est retrouvé dans les jeux que dans le but de la protéger. Cela peut paraitre injuste, et ça l'est, mais ils sont en guerre. Dans une guerre ce ne sont pas que les méchants qui meurent et les gentils qui s'en sortent, il y a des pertes tragiques des deux côtés et c'est bien une des choses que Collins essaie de faire comprendre à ces lecteurs. Alors quand je lis que certains sont révoltés que des personnages meurent, je me dis qu'ils n'ont vraiment rien comprit à ce livre et aux précédents. Il y a d'énormes pertes dans chaque livre (24 tributs et 23 qui décèdent à chaque jeux, sauf dans le premier où "que" 22 perdent leur vie) et c'est en ça que réside toute la tragédie et la morale du livre. Quant à toute l'affaire Katniss/Gale/Peeta, je m'attendais à ce qu'elle choisisse Peeta. C'était assez évident et en lisant bien le tome 2 on savait déjà qu'elle finirait par s'en rendre compte elle aussi.[/spoiler]

par Althea
Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
Joanne Kathleen Rowling   
Ce sixième tome est très réussi. Le côté sombre des tomes s'accroit car Harry enchaine mort sur mort. Il est très seul après la disparition de Sirius mais compense un peu cette absence avec la compagnie de Dumbledore. C'est aussi dans ce roman que Harry et ses amis vont commencer à vraiment s'intérreser à l'amour. L'auteur a une imagination débordante.

par myra44
Harry Potter et l'Enfant maudit Harry Potter et l'Enfant maudit
Jack Thorne    Joanne Kathleen Rowling    John Tiffany   
Pour une Potterhead impatiente de lire une nouvelle histoire dans ce merveilleux univers... c'est une énorme déception. Je ne sais même pas par quel point commencer.
Les personnages. J'ai aimé Albus et Scorpius. Le reste... c'est du grand n'importe quoi. J'ai eu l'impression de lire une mauvaise fanfiction écrite par un enfant n'ayant absolument pas compris l'essence des personnages.
Concernant l'histoire maintenant. On prend un semblant d'histoire, des éléments canon, et on fait un mélange absurde. L'histoire entière repose sur une énorme incohérence. Le plot twist final concernant un personnage est pire que ridicule, ça frise le deus ex machina de pacotille d'un écrivain en mal d'inspiration et cherchant désespérément à finir son scénario.
Une fois de plus, les Maisons sont sous-représentées, deux Serpentard ok, ça ça me plaît (bien que...), et le reste à Gryffondor. Euh, Poufsouffle et Serdaigle, ça existe aussi vous savez. Et en plus, le seul Poufsouffle qui était un minimum développé ? Pas de souci, on déforme totalement son caractère ! C'est juste stupide. Parlons de Serpentard. Nous sommes 19 ans après la Bataille de Poudlard. 19 ans après la guerre. Et surprise surprise, Serpentard est toujours la maison du Diable ! Waw, quelle évolution. Je vais faire une comparaison un peu risquée, mais après la Seconde Guerre Mondiale, les choses ont changé. Les points de vue ont changé. Il y a eu une évolution de la pensée. Là... rien.
Le Retourneur de Temps. Son utilisation est totalement ABSURDE. Ça va à l'encontre de TOUT ce qu'on a appris sur leur utilisation.
Je ne vais pas m'étendre plus, mais le tout forme une masse totalement absurde et dénature le canon de l'univers d'Harry Potter tel qu'on le connait. Des petits détails m'ont fait grincer des dents comme pas possible, comme l'histoire avec la dame au chariot.

Une immense déception. Je suis passé de l'incrédulité au désespoir, et je regrette ma lecture, ce que je pensais ne jamais dire au sujet d'un livre en rapport avec Harry Potter.

par Stormy
Love Story Love Story
Erich Segal   
Love Story est une des ces histoires d'amour universelles qui vous marque longtemps par la difficulté que les personnages ont à s'aimer et par la cruauté de la vie pour ces jeunes gens. Le style n'est pas exceptionnel mais l'histoire est si prenante que l'on dévore littéralement ce livre. Touchant et bouleversant.
La Cité des ténèbres, Tome 5 : La Cité des âmes perdues La Cité des ténèbres, Tome 5 : La Cité des âmes perdues
Cassandra Clare   
Oh mon Dieu ! Je suis encore toute retournée de ma lecture de City of Lost Souls.
J'admets honnêtement, que si on me proposait maintenant un aller-simple pour le monde des Chasseurs d'Ombres, j'accepterais.
Le 4eme tome m'avait un peu laissé sur ma fin, et légèrement déçu.
Pas de doute, ce roman, 5e opus, vient de de réussir l'exploit d'être aussi exceptionnel que la première trilogie. Cassandra Clare est définitivement une magicienne.

Résumé :
Jace et Sébastien ont disparu, ne laissant que sang et débris de verre derrière eux.
Mais ils réapparaissent très vite, et l'horrible vérité laisse choqué tous les proches de Jace.
Les deux garçons sont liés. Il n'y a pas moyen de blesser l'un deux sans que l'autre saigne.
Seul peu de personnes, croient que Jace peut encore être sauvé. Ainsi, Simon, Isabelle , Magnus et Alec vont tout faire pour aider Jace. Tandis que Clary prend un pari risqué , mettant un jeu sa vie et l'âme de Jace... Mais existe t-il encore une chance qu'il soit sauvé ?
Et à quel prix ?


- Encore une fois, les points de vue divergent assez souvent dans un même chapitre. Nous laissant , comme d'habitude , avec une envie irrépressible de tourner les pages pour continuer la mini-intrigue que nous suivons.. C'est avec plaisir que j'ai suivi les différentes pensées des personnages : Clary, Simon, Isabelle, Sébatien...

Chacun dévoile une nouvelle facette de sa personnalité :

• Clary est forte , combattante et courageuse. Je me suis délectée des scènes où on la voit en pleine action. Nous découvrons, Clary la ' Chasseuse d'Ombre ' et non plus l'adolescente qu'elle était.
On souffre avec elle, tout au long : de voir Jace même si ce n'est pas vraiment lui, de faire chemin seul sans presque aucun soutien. Ses certitudes Seront remise en question, elle va douter de beaucoup de chose, mais jamais de son amour pour Jace ♥

• Isabelle dévoile ses sentiments, montre une fragilité attendrissante et pour une fois elle aussi a besoin de quelqu'un. D'une certaine façon, elle devient plus humaine, quittant cette façade de « combattante ».
• Et Simon, bien sûr. Mon Dieu , que j'aime ce personnage !
Il est adorable, toujours le meilleur ami au monde pour Clary. Il se sacrifie. Apprend à s'accepter soi-même. Cela été merveilleux de suivre ce personnage.

♥ Si Jace et Clary m'avait manqué dans le 4e tome, ici ce n'est pas le cas. Ils sont de retour, toujours aussi émouvant, aussi soudé. Je crois que c'est vraiment à travers ce tome que j'ai compris qu'ils étaient fait pour entre ensemble. Qu'ils étaient indissociable.
Ils m'ont donnée des papillons dans le ventre, des images pleins la tête .. Leurs moments sont magique, hors du temps.


☼ Le style est très addictif comme d'habitude, on le dévore jusqu'à la fin sans s'arrêter .
Je suis bluffée comment Cassandra Clare a su joué avec le vrai-Jace et son « nouveau lui » , jongler avec cette double personnalité de Jace. Comment elle a réussi à les différencier avec talent. C'est tout simplement... Incroyable. Chapeau !

☼ Ce tome est beaucoup basé sur les sentiments , les émotions et sur les relations entre les personnages. Pas de panique, l'action est bien là, mais à mon goût c'est ce côté en particulier qui est ressorti.
Les sentiments sont tellement bien décrits, nous ressentons absolument tout . À tel point, que notre lecture en devient intense. Je suis passé par toute les phases : L'angoisse, l'émotion, la tendresse, la joie, l'espoir et la peur. Tout nous mène jusqu'au dénouement.
Un seul mot pour celui-ci : Grandiose . Le tome 5 fini avec brio, sans nous dégoûter. Pas de doute je me jetterais sur la suite dès qu'elle sortira.

A tous les fans, LISEZ cette suite. Je vous conseille même de le tenter en VO ( comme moi ) , vous ne serez pas déçu.


par DML12
Lizzy Harrison pète les plombs Lizzy Harrison pète les plombs
Pippa Wright   
une histoire marrante, facile à lire qui nous permet de passer un bon moment.
Lizzy est une fille intéressante et plutot drole mais la fin est assez previsible il y a tout de meme des petits rebondissements auxquels on ne s'attend pas.

par Doudaa
Knock Knock
Jules Romains   
Jouant de la peur, de l'ignorance et de la simplicité d'esprit de ses interlocuteurs, le Dr Knock finit par transformer tout un village en "hôpital", se garantissant ainsi des rentrées d'argent sans fin. Truculent et cocasse ! Une satire de la médecine et plus généralement d'une société qui plie la vérité au service de ses désirs.
Savoureux, moderne et tellement ironique !
Les Vampires de Manhattan, Tome 5 : Le Secret de l'ange Les Vampires de Manhattan, Tome 5 : Le Secret de l'ange
Melissa De La Cruz   

Mon avis est très mitigé.

Je suis déçue par la partie Théodora/Jack qui est tellement rapide. Je m'attendais à ce que l'auteur décrive plus leurs sentiments, mais mon, il n'y a pas de passion, pas d'émotion. J'attendais une relation style "Edward/Bella", où le moindre petit geste faisait vibrer mon coeur. J'espère que le petit livre "bloody valentine" répondra à mes attentes.

Par contre, Mimi s'est révélée surprenante. Son sentiment d'avoir été trahie par Jack ainsi que la perte de son amour Kingsley sont des émotions bien exploitées.
Son côté Ange de la Mort l'a rendu plus adulte et mature.
J'ai hâte de la retrouver dans le prochain tome.

J'ai beaucoup aimé la dernière partie du livre où l'on découvre un nouveau personnage:
Deaming, Ange de la Méséricorde.

Bref, je considère ce livre, plus comme une paranthèse, que comme un tome.

par Adèle
Tout ce qui brille, Tome 1 Tout ce qui brille, Tome 1
Anna Godbersen   
C'est sûr que quand on s'attend à un chef d'oeuvre du niveau de la saga Rebelles, on ne peut être que déçu, du moins je l'ai été.
On retrouve le style de l'auteur, mais nettement moins envoûtant. Je ne sais pas si c'est seulement lié à l'époque. Peut-être que le fait que celle-là soit plus proche de la notre que Rebelles, ne m'a pas plu, mais il y a forcément autre chose. Les descriptions, les tenues, l'histoire, c'est beaucoup moins poignant.
Même les personnages, une grosse déception. Je m'attendais une nouvelle fois à des personnages bien variés et creusés qui iraient bien dans leur époque, mais tous les personnages sont tous absolument fades. Déjà, il n'y a que 3 personnages principaux, et les autres sont de simples figurants. Mais même ces trois filles ne sont pas attachantes le moins du monde.
Au niveau du scénario, c'est pas bien palpitant non plus. On est loin des scandales et manipulations qui faisaient le charme de cette autre série. Voilà, il est juste inutile de continuer à comparer vu que les deux n'ont rien à voir. Cela n'empêche que l'histoire ne m'a pas convaincu. C'est même pas que c'était ennuyeux (même si ça a joué un peu, je dois l'admettre), mais ça fait pas très réaliste. En prenant les deux personnages : Letty [spoiler]arrive trop facilement à trouver un boulot, et sa carrière sur le point de décoller, juste parce qu'elle est allée à New York ? Pas crédible, il n'y avait aucun obstacle, rien, tout s'est passé trop facilement[/spoiler] et pour Cordelia... C'est le même principe... Non, c'est même pire [spoiler]Elle retrouve son père, ok, mais il l'accepte trop facilement. Et il se conduit en père protecteur comme si elle avait vécu avec lui toute sa vie et ils sont heureux et tout ça ? Mais c'est quoi ça ? [/spoiler]
Et pareil, ça finit abruptement [spoiler]où au contraire, les deux filles perdent tout ce qu'elles avaient en l'espace de quelques secondes... Le tout quasiment en même temps...[/spoiler]
Alors oui, les choses sont beaucoup trop simples, mais on rajoute à l'intrigue des éléments qui frôlent le cliché comme [spoiler]une soit disant histoire d'amour dans des familles rivales pour Cordelia, et une histoire d'amour totalement prévisible avec un enfoiré de première qui a fini par la duper et la jeter pour Letty[/spoiler]. Je ne recherchais pas forcément une intrigue complexe et menée magnifiquement bien, mais là, ça fait fort. Cliché, prévisible, plat, simpliste, ça fait beaucoup quand même.
Le style se laisse lire, mais il y avait en plus des passages particulièrement ennuyeux. Surtout du côté d'Astrid. Elle n'avait même pas une histoire intéressante à raconter, [spoiler]elle, c'était juste ses doutes sur son copain. Au fond, toute son histoire repose sur le fait qu'elle est une femme trompée, rien de trépidant[/spoiler]
Je pensais que la fin allait rattraper un peu les choses, notamment avec [spoiler]la mort du père de Cordelia[/spoiler] mais finalement, les choses ont été laissées telles qu'elle et l'affaire n'a même pas été éclairée, dommage.

par Jenna95
La Nuit des temps La Nuit des temps
René Barjavel   
Un livre fantastique ! Dès la première page, on se trouve entraîné dans l'histoire et on s'attache aux personnages. Une magnifique histoire d'amour, mais aussi de découverte et d'exploration. Le récit nous tient en haleine tout du long, et ne nous déçoit pas à la fin. Superbe !
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4