Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de natcat1970 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
L'héritage des Chatsfield, Tome 8 : Entre amour et soupçon L'héritage des Chatsfield, Tome 8 : Entre amour et soupçon
Lynn Raye Harris   
J'ai beaucoup aimé cette saga et j'ai attendu avec impatience de lire ce tome car on parle de ces personnages depuis le premier tome et j'étais curieuse de connaître leur histoire.
La seule déception que je pourrais avoir à l'égard de cette saga c'est le manque d'interaction entre les différents personnages. En effet j'aurais aimé davantage d'interactions entre les différents enfants Chatsfield.
A part cela j'ai beaucoup apprécie les différents tomes de cette saga et je la conseille vivement pour tout les fan de ce genre de romance.

par Sgaelle
Scandaleux héritiers, Tome 8 : Retour à Wolfe Manor Scandaleux héritiers, Tome 8 : Retour à Wolfe Manor
Kate Hewitt   
J'ai lue la sage complète et je dois dire que je suis franchement déçu.
Déjà on as pas le droit dans le dernier tome a un épilogue concernant tout les autres enfants de la fratrie, on ne sais donc pas se qu'ils deviennent et comment évolue leur vie.
L'histoire de Jacob est passable, je m'attendais franchement a mieux, lui qui été partie depuis si longtemps on ne comprend pas pourquoi exactement....
J'ai même trouver que dans ce dernier tome tout été expédier.
L'amant de l'hiver L'amant de l'hiver
Meryl Sawyer   
Jolie petite romance qui se lit facilement et rapidement. Petit moment de détente lecture assuré.
Un irrésistible patron Un irrésistible patron
Chantelle Shaw   
Romance caractéristique des Harlequin de la collection Azur. On passe toujours un moment agréable sans avoir à réfléchir...on se laisse porter par l'histoire.

par Csirene
Un prince charmant, s'il vous plaît ! Un prince charmant, s'il vous plaît !
Jill Shalvis   
J'ai passé un très bon moment avec ce petit roman sans prétention. Il est drôle et se lit vite. J'ai trouvé les personnages bien étoffés. J'ai passé un très bon moment

par viva123
Anita Blake, Tome 19 : Coups de feu Anita Blake, Tome 19 : Coups de feu
Laurell K. Hamilton   
[spoiler]Des SPOILER dans ce commentaire pour ceux qui n'ont pas encore découvert Anita Blake !




Finalement, la série des Anita Blake m'aura déçue. C'était bien partie, c'était prenant, captivant, déroutant. Une héroïne à la Buffy, avec un vampire séducteur, un loup garou amoureux, des rats garous, des tigre-garous c'était vraiment prometteur, mais arrivée au tome 11, ça commençait à tomber dans le n'importe quoi... Anita la prude est devenue Anita la nymphomane et cougar. Où est donc passé son côté très pieux qui l'a faisait sortir du lot parmi toutes ces héroïnes de bit-lit qui ressemblent toutes à Riley Jenson ? (Quoi que j'adore Riley, et son côté nympho est très bien justifié). Je n'ai pas compris ce qu'a fait l'auteure de ses personnages. Même Richard que j'adorais au début, l'homme parfait, idéal, est devenu un vrai c** insupportable. A croire que l'auteure n'aime pas ses personnages. Non, je suis déçue de cette série. Vraiment. Et c'est pour cette raison que je n'arrive plus à la continuer à présent, dès lors qu'Anita ait commencé à se donner à tout va, et le pire à se donner à des inconnus qu'elle venait tout juste de rencontrer. D'accord l'Ardeur est liée au sexe, mais tout de même ! Elle avait déjà Richard et Jean Claude, pas besoin de rajouter tous les mâles qui passent ! ça fait passer les femmes pour quoi là au juste. Sans parler du fait qu'il n'y a plus d'action. Action sexuelle, si. Et très bien détaillée. Un peu trop d'ailleurs ! Des pages et des pages de sexe détaillé à n'en plus finir, (pour quoi faire tout ce sexe dans un livre ? S'il n'y a pas d'histoire, pour moi, ce n'est pas un livre. Autant lire tout de suite les Cinquante nuances de Grey dont le sexe et sadomasochisme sont justifiés) à la fin quelques lignes sur un monstre à tuer ou un meurtre à élucider et basta. Je suis nostalgique du début avec Edward le sociopathe. Jean Claude, quant à lui, était beaucoup plus intéressant au niveau des premiers tomes : séducteur, manipulateur, un vrai danger à explorer, quelques tensions sexuelles. Il est devenu gnangnan à souhait, tout mièvre, mon dieu, c'est un vampire, ça ? Oula, vraiment n'importe quoi. Et le passage où Nathaniel le prostitué qui s'est fait abusé devient le "jouet sexuel" d'Anita qui en tombe amoureuse, on frise le ridicule, vous ne trouvez pas ? Enfin, ce n'est que mon avis bien sur, il n'engage que moi. Il fallait que je règle mes comptes avec cette série qui faisait pourtant partie de mes livres préférés. Je n'ai pas compris le message de cette série, désolée. Cette série est devenue commerciale. Bye bye Anita.[/spoiler]
Un tourment nommé Livvy Un tourment nommé Livvy
Inez Kelley   
Olivia « Livvy» est pâtissière et a crée sa propre boutique où elle confectionne des cupcakes et autres gâteaux. Elle partage sa maison avec sa sœur Andréa, sur le point de se marier avec son petit-ami Tow. Livvy a une vie bien remplie et son travail représente tout pour elle.

Son voisin, John Murphy va venir lui rendre son soutien-gorge sexy qui s’est échappé du fil à linge de Livvy pour atterrir chez lui. Cette rencontre cocasse marque le début d’une très belle histoire d’amour.

Même si John semble être plutôt taciturne, Livvy n’est pas insensible au charme de son voisin. Rapidement elle découvre qu’il est écrivain sous le nom de JB Flannigan. Il donne vie à des monstres dans des histoires fantastiques adulées par les adolescents, à travers ses mots, mais aussi grâce aux illustrations qu’il réalise lui-même. Thorn et Jondi sont les 2 personnages principaux de ses histoires, qui auront leur importance tout au long du roman.

Si la tension sexuelle entre les 2 voisins est à son paroxysme, ils attendront pourtant avant de se donner l’un à l’autre. Leur histoire va se construire petit à petit, leur attachement l’un à l’autre va être très fort.

Livvy a envie de croire en son histoire avec Murphy, comme elle aime l’appeler. Elle le découvre petit à petit et en tombe amoureuse. Il est sauvage, sombre et peut aussi se montrer généreux et attentionné. Murphy est bienveillant avec ses proches, notamment avec Gina, sa sœur qui représente son unique famille. John a vécu une enfance terrifiante et a érigé autour de lui des barrières pour éviter de souffrir. Son imagination est ce qu’il a de plus précieux. Il veut se protéger de l’amour. Livvy va lui apporter de la lumière à son existence. Elle va lui faire du bien. Il va, grâce à elle retrouver l’inspiration pour continuer à écrire. La jeune femme est prête à tout donner à Murphy, quitte à dépasser ses propres craintes et à l’aider à partager ses souffrances.

Le récit est puissant, l’auteure nous montre comment les souffrances vécues pendant l’enfance, se répercutent au cours de la vie d’adulte. Elles forgent qui nous sommes en tant qu’adulte et façonnent la personne que l’on va devenir. Murphy est marqué à vie, traumatisé. Mais il y a de ces rencontres qui peuvent changer la donne, et permettre de se démarquer des ravages du passé. C’est exactement ce que Livvy représente pour John : un pansement sur ses plaies d’enfance et un remède pour apprendre à vivre avec et les dépasse pour se donner le droit au bonheur.

Les parallèles entre l’histoire actuelle de Murphy et Livvy et les histoires imaginaires de Thorn et Jondi, apportent une originalité au récit. Ils donnent tout son sens à l’histoire que nous raconte l’auteure.

J’ai passé un bon moment à découvrir cette histoire, les personnages sont ...
la suite sur:https://wp.me/p6618l-bqA
La fiancée oubliée La fiancée oubliée
Natalie Anderson   
Une lecture rapide et agréable, fleur bleue sans être trop gnan gnan.
Un petit livre de transition sympathique à lire entre deux sagas. Ou pas.
JLR.
Cupcake Club Romance, Tome 1 : Baiser sucré Cupcake Club Romance, Tome 1 : Baiser sucré
Donna Kauffman   
J'avais reçu ce livre pour un autre livre de la même collection achetée. D'une part car la couverture me plaisait beaucoup, tout comme le synopsis. J'ai eu des sentiments mitigés à propos de ce roman et j'ai finalement un peu regretté de l'acheter. L'histoire raconte la romance entre une femme qui s'est exilée de New York pour vivre en paix sa passion des cupcakes, et son ancien professeur de cuisine qui, au bout de dix mois, se rend compte qu'il ne peut pas vivre sans elle. Il chamboule donc toute sa vie en amenant son émission de télé-réalité sur l'île de Leilani. On voit le combat de la jeune femme pour résister à la tentation que lui inspire Baxter et finalement accepter que l'équipe tourne dans sa boutique, accepte également de vivre une passion très forte avec Baxter avant qu'il ne parte. J'étais tout d'abord peu attirée par l'histoire car j'avais peur que ça ne marche pas. Puis il y a eut un moment où j'ai vraiment accroché et finalement l'enthousiasme est retombé. ça a été très dur de finir ce roman car l'histoire ne m’intéressait pas et m'agaçait par moments. J'avais toutefois très envie de connaître la fin de cette aventure et la solution qu'allaient trouvés les deux héros pour pouvoir enfin vivre leur vie ensemble. C'est la seule chose qui m'a motivé à finir le livre. Et l'issue m'a passablement déçue. Parlons maintenant du thème, assez original de l'histoire, les cupcakes. La description m'a fait saliver durant toute ma lecture et maintenant j'ai bien envie de me mettre à la création de cupcakes ! Le petit plus est d'ailleurs qu'à la fin du livre il y a deux recettes de cupcakes pour essayer nous-mêmes. Les personnages principaux en général, m'ont agacée. Je ne m'imaginais pas Baxter du tout comme ça, du genre gaffeur et tout. Il y a mieux dans le genre romance, je trouve. D'ailleurs les prénoms m'ont horrifiés ; Leilani, Baxter, Charlotte, Franco... Je n'ai réussi à m'attacher à aucun des personnages de l'histoire, ne serait-ce que secondaires et encore moins principaux. Ils semblent naïfs et pas assez développés alors l'histoire s'est révélée encore plus difficile à supporter. Je n'arrive pas trop à définir le style de l'auteur, assez humoristique mais en même temps pas très drôle. Je pourrais aussi le qualifier de moderne. Ou monotone car j'avais l'impression qu'elle utilisait chaque fois les mêmes mots, il fallait donc se représenter les émotions pourtant très différentes des personnages pour les comprendre. Il y a également beaucoup de longueurs et de répétitions "je suis heureuse que tu sois venue" ; "je t'aime, tu cuisines super bien" etc. Donc, si vous ne l'avez pas encore compris, ce livre est une déception pour moi et je ne le conseille pas. Néanmoins les tomes suivants ont l'air d'avoir une meilleure note que ce tome, alors l'affaire est à suivre.

par nilale
Les Chroniques d'Evie Parish, tome 3 : Happy End pour Evie Les Chroniques d'Evie Parish, tome 3 : Happy End pour Evie
Beth Ciotta   
Et voilà c'était le dernier tome des chroniques d'Eva Parish, quel dommage de quitter ce feu follet qu'est Evie. La délicieuse Evie, notre artiste ratée de trente-cinq ans, sexy, émouvante et attachante, aux répliques délirantes, ayant décidé de changer de vie et étant tombée sous le charme de son coéquipier Arch, elle travaille maintenant pour l'unité spéciale Caméléon branche secrète du gouvernement chargée de démanteler les réseaux d'arnaque. Après un second tome rythmé où notre craquante Evie avait renoué avec ses parents, embrassé son patron dans un instant de folie et surtout enfin avouer ses sentiments à son bad boy écossais (qui en retour avait également déclaré sa flamme) la voilà de retour à Atlantic City.

C'est compliqué au début pour Evie ce retour à une vie plus normale mais comme d'habitude, normalité et Evie étant deux mots en complète contradiction, très vite elle va se retrouver plonger dans les embrouilles. C'est d'abord sa meilleure amie Jayne qui s'est faite prendre dans les filets d'une voyante aux prédictions étranges mais surtout très avide, et puis accompagnée de l'équipe au complet c'est une enquête plus délicate car Milo suite à leur affaire précédente se retrouve soupçonné de meurtre et en très mauvaise posture.

Tous les membres de Caméléon vont se mettre en quatre pour essayer de prouver que leur patron a été piégé mais sur l'ordre de qui et surtout pourquoi? Les actions s'enchaînent les unes derrière les autres entrecoupées de scènes torrides entre Evie et Arch de plus en plus passionnés malgré les nombreuses questions que se pose notre héroïne. Ce tome c'est aussi des révélations surprenantes, de nouveaux couples qui se forment, des répliques et des situations délirantes, en bref on se croirait dans une comédie.

Ce dernier opus conserve le même rythme vif, aucun temps mort, avec toujours de nombreuses références au cinéma des années clinquante conservant ainsi un charme toujours très particulier à ce récit. Notre héroïne Evie est toujours désarmante et drolatique avec ses réflexions intérieures et ses répliques à contre temps, mais le plus de ce récit c'est Arch car en amoureux romantique il est encore plus sexy et m'a fait littéralement craquer, Beth Ciotta nous le montre enfin tel qu'il est derrière son masque et c'est un vrai bonheur.

J'ai refermé avec beaucoup de regret ce livre car même si le Happy end d'Evie est une chose qu'elle a bien méritée, j'aurais bien passé encore quelques temps avec cette héroïne si attachante.



par samba