Livres
523 858
Membres
541 785

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Nausicaa_Npa : Je suis en train de lire

Le Problème à trois corps Le Problème à trois corps
Liu Cixin   
Liu Cixin, auteur chinois dont je ne connaissais pas le nom il y a encore deux mois (pourtant le livre à été écrit en 2008 mais non traduit jusqu'à present, merci aux éditions Actes sud d'avoir comblé cette lacune), il a un style d'écriture et de raisonnement très recherché.
Je peut dire que c'est le meilleur roman de SF/Hard Science que j'ai lu jusqu'à présent, je ne m'y attendais pas et je suis subjugué par la complexité et la ligne de conduite du scénario, de l'écriture, de l'univers fouillé et des personnages charismatiques de ce roman.

Alors oui c'est une lecture assez complexe car l'histoire et toutes les parties de l'intrigue sont très développées, s'imbriquent parfaitement, et le suspense est omniprésent, les éléments scientifiques eux sont extrêmement détaillés (de manière forte agréable), donc oui c'est compliqué mais si l'ont prend le temps de lire en étant concentré sur le récit alors la complexité devient un atout qui en fait un livre intelligent et divertissent ou plusieurs grands thèmes sont abordés tel que la politique en Chine, les sectes et déviances religieuses et encore d'autres sujets divers, le tout mené comme un polar.

Pour le côté scientifique (oui j'insiste mais c'est le sujet principal du livre), ont parle beaucoup d'astronomie, d'accélérateur de particules et de l'atome, de communication, de macro technologie, de la possibilité de forme de vie dans l'univers, de physique quantique, de réalité virtuelle et autres.

Je ne dirait rien sur le scénario lui même car on ne peut pas en parler sans spolier, d'ailleurs le quatrième de couverture est un peu trop révélateur à mon goût, c'est dommage.

Par contre, je ne pense pas que ce soit le meilleur roman pour les personnes voulant découvrir la science-fiction, ou même pour ceux qui veulent passer de la SF Young Adult a un récit plus travaillé.

J'ai très envie de lire la suite et espère que le deuxième tome sorte en français très bientôt !

Voir la chronique sur mon blog :
http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2016/11/le-probleme-trois-corps-liu-cixin.html

par Maks
Sous les mains sanglantes Sous les mains sanglantes
Val McDermid   
Autant j'ai apprécié les précédents romans de cette série, autant ce cinquième tome m'a déçue pour ne pas dire agacée.
Si l'enquête et le scénario en général est intéressant et l'enquête bien menée et agréable à suivre, j'ai eu beaucoup de mal avec les deux personnages principaux : Tony et Carol. Ils m'ont tout les deux profondément agacée. Tony donne l'impression d'être un enfant capricieux qui fait une crise dès qu'on lui refuse quelque chose ou qu'on n'adhère pas à ces idées dans la seconde, même si les idées sont bonnes et elles paraissent quand même la plupart du temps sortir de nul part et être totalement invraisemblable sans un temps de réflexion et d'adaptation. Quant à Carol, on dirait qu'elle ne pense qu'à elle, et à sa fierté blessée lorsqu'elle n'est pas sur tout les fronts et le devant de la scène. si on peut comprendre sa frustration première d'être parfois tenue à l'écart, ça tourne vite à l'obsession et j'ai à nouveau eu l'impression de me retrouver face à un personnage totalement immature qui fait un caprice. De plus la relation entre les deux piétine et on tourne un peu en rond à mon sens sur ce point là.

J'ai aussi été dérangée par le portrait très dur de l'unité anti-terroriste. Je les trouve extrêmement exagéré dans les propos, les attitudes, au point où ça en devient vraiment caricatural et où on a l'impression qu'on fait tout pour nous pousser à les voir comme les vilains qui débarquent avec leurs mauvaises manières et leur sale méthode alors que l'équipe de Carol où tout en douceur, gentillesse, abnégation.

C'est un peu gros, il me manque de la finesse dans ce roman.

par Ehowene
Illuminae, Tome 3 : Dossier Obsidio Illuminae, Tome 3 : Dossier Obsidio
Jay Kristoff    Amie Kaufman   
Lire le troisième et dernier tome de la trilogie Illuminae a été pour moi comme remettre les pieds dans des chaussons particulièrement confortables. Au départ, j'étais tout à la sensation agréable et familière, puis, j'ai commencé à découvrir les accrocs disgracieux de l'usure, jusqu'à me rendre compte, qu'en fait, malgré toutes les tentatives pour les masquer, il était temps de m'en séparer.

Il y a toujours ce rythme soutenu, cette narration particulière et attractive qui rendent le tout addictif, mais le prenant ne se transforme jamais en surprenant et les émotions fortes peinent à se libérer. La faute aux mêmes schémas déjà reprochés au second tome, dans lesquels les auteurs sont ici retombés, en pire même, puisqu'il n'est même plus besoin d'être attentif et de réfléchir pour voir clair dans l'intrigue: tout est servi sur un plateau d'argent.

Je pensais surtout lire la (re)formation du couple Asha/Rhys sur Kerenza, en ayant de temps en temps des nouvelles du reste de l'équipe en route pour cette même planète, mais ce fut plutôt l'inverse. Résultat, un couple bâclé pas aussi attachant que les deux autres, un développement des événements sur Kerenza survolé, qui rend improbable et indigeste l'effusion de bons sentiments du dénouement, et surtout, un gros désappointement: tout ça pour ça ?

Bref, heureusement qu'il s'agit du tome de conclusion. Je suis bien contente de pouvoir laisser cette série de côté sans la voir baisser encore plus dans mon appréciation, elle qui avait si bien commencé. Le premier tome fut un presque coup de coeur, dont les suivants ne furent que copie sur copie. Cependant, une chose est demeurée fidèle à elle-même tout du long, même dans les passages les plus faibles: AIDAN. Grâce à lui je referme le livre sur une note réconfortante, aussi minime soit elle.
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur - roman graphique Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur - roman graphique
Harper Lee    Fred Fordham   
Bon.
D’accord, c’est bien narré, c’est joliment mis en image.
Adaptation d’un best-seller américain, ça sent cependant la nostalgie (écrit en 1960 pour raconter une histoire des années 30, j’ai eu du mal à entrer dans cette ambiance très américaine…).
J’ai également eu beaucoup de mal à savoir où l’histoire voulait en venir : acceptation du gamin qui vient en vacances ? Grandir quand on est une fille ? Suit-on l’histoire de l’homme mystérieux dans la demeure ? Le père étrange ?
Au final, plein de jalons sont posés qui ne servent quasiment pas puisque c’est le procès qui nous intéressera et qui arrive tardivement, le reste n’étant pas réellement primordial.
Ça a beau être bien dessiné et rendre parfaitement l’époque
Le Crime d'Halloween Le Crime d'Halloween
Agatha Christie   
Le crime d'Halloween est mon tout premier roman d'Agatha Christie. Il était temps que je me lance enfin !

Je suis plutôt surprise par la facilité de lecture du livre. J'ai trouvé l'écriture agréable et simple. Peut-être un brin trop, d'ailleurs, je m'attendais à quelque chose de plus stylisé, étoffé. Moins minimaliste.

L'enquête est très courte. Si on y trouve l'avantage de ne pas avoir le temps de décrocher du roman, j'aurais aimé que l'intrigue soit plus approfondie. Le raisonnement d'Hercule Poirot est, au final, un peu simpliste et ça manque d'une réelle enquête et d'énigmes.

Du coup, j'ai hâte de lire autre chose de l'auteur pour pouvoir comparer.

par x-Key
Julia Julia
Peter Straub   
je suis en train de lire et je pensais que ça aller être une intrigue assez intéressante et pour l'instant je suis un peu déçu. Pour l'instant je trouve l'histoire bien mais la façon dont elle est écrite est un peu lourde, ça me gêne un peu, j'ai l'impression de patoger en le lisant. J'espère que l'histoire va avoir un peu plus d'action et de suspense.

par mavie95
Mort en plumes Mort en plumes
Sophie Moulay   
En résumé, une enquête menée sur les chapeaux de roues, un suspense maîtrisé jusqu’à la révélation et un dénouement inattendu. Les 3 ingrédients principaux de tout bon polar qui se respecte.

Cette série n’a rien à envier aux classiques du genre. D’ailleurs son coté rétro, parfaitement bien retranscrit, pousse à la comparaison et force l’admiration. De plus, à l’instar de ces illustres séries, il n’est pas obligatoire de lire les tomes dans le bon sens pour apprécier chaque volume. Par contre, ce deuxième opus m’a vraiment donné envie d’acquérir le premier.

Après s’être illustrée dans la fantasy et le fantastique, Les Enquêtes d’outre-tombes poussent Sophie Moulay vers une autre voie : le polar-surnaturel.

Bref, une série et une auteure à suivre.

Chronique complète :
https://biblideleona.wordpress.com/2019/02/27/policier-fantastique-mort-en-plumes-par-sophie-moulay/

par Leona-1
Celui qui chuchotait dans les ténèbres Celui qui chuchotait dans les ténèbres
Howard Phillips Lovecraft   
Une très très bonne histoire sous forme de nouvelle de Lovecraft, y a pas à dire c'est vraiment un des meilleurs conteur d'histoire horrifique.

L'ambiance dans cette nouvelle est lugubre, froide, on s'attend presque à ce que la lumiere s'éteigne chez nous comme dans l'histoire !!

À ne surtout pas lire dans le noir un soir d'orage !

par Maks
Le Cauchemar d'Innsmouth Le Cauchemar d'Innsmouth
Howard Phillips Lovecraft   
Une nouvelle horrifique
Nous avons tous eu l’idée de partir à l’aventure, un sac à dos sur les épaules, pour découvrir je ne sais quelle petite ville reculée. Cela nous donne des airs d’explorateurs locaux. Et les autochtones, même s’ils sont de notre pays, ressemblent à des gens bizarres, nous regardant d’un œil malveillant.
Le cauchemar d’Innsmouth aurait il pu être une simple métaphore de cette impression. Et oui, si ces habitants étaient en fait des membres d’une secte, ou d’une autre race, inconnue, qui veulent vous kidnapper, vous tuer… Vous êtes effrayés ? Tant mieux, c’est ce que souhaite Lovecraft.

Et si le monstre… C’était vous ?
Et si, en rentrant chez vous en sécurité, vous vous rendiez compte que vous aviez des points communs avec ces monstres. Au départ, pas grand-chose, juste les yeux… De recherches en recherches généalogiques, vous découvrez que c’est bien plus que cela.
Accepteriez-vous la vérité sur votre nature ? Ou la rejeteriez vous ? C’est ce que pose comme question Lovecraft dans cette nouvelle tournant autours de sa mythologie propre. Et c’est là que le titre de la nouvelle prend toute son ampleur : le cauchemar. Le cauchemar n’était pas tant la visite mais le cauchemar, c’est soit toute la période passée, soit toute la période future. L’épisode D’Innsmouth n’était pas un cauchemar, mais un simple déclencheur.


par Kore
Black Butler, Tome 3 Black Butler, Tome 3
Yana Toboso   
Ce tome est tout simplement super :).
  • aller en page :
  • 1
  • 2

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode