Livres
505 989
Membres
513 899

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2019-08-12T08:36:34+02:00

Toute ma vie j'ai failli être un homme.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2019-08-11T15:45:33+02:00

Je connais ce genre de regard, capable de lire dans les autres regards, comme si c'étaient rien que des livres ouverts avec des mots à lire.

Bon Dieu, je connais.

Afficher en entier
Extrait ajouté par francesca21 2019-08-10T10:36:52+02:00

Il a ramené une gamine hier.

Elle s'appelle Rose.

Bon Dieu, ça peut pas être le hasard.

Rose.

Elle est belle comme un jour de soleil.

Elle dit qu'elle a seize ans..

Elle a des yeux noirs avec de l'or autour.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Palmyre 2019-06-29T23:06:52+02:00

« Je pense aux Landes, là où c’était chez moi il y a longtemps, dans une autre vie. À quoi bon pas vouloir rejoindre cette fichue éternité qui me tend les bras. Tout ce qui faisait de moi quelqu’un, même pas bien important, m’a été retiré. À quoi bon continuer de vivre quand il y a plus d’espoir dans rien, quand on est devenu un fantôme qui sait qu’il en est un. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par ceaime2B 2019-04-08T09:09:36+02:00

"les filles valent pas grand chose pour des paysans, en tout cas,pas ce que des parents attendent pour faire marcher une ferme, vu qu'il faut des bras et entre les jambes de quoi donner son nom au temps qui passe, et moi et mes sœurs, on n'a jamais rien eu de ce genre entre nos jambes. Si j'ai entendu mille fois mon père dire que les filles c'est la ruine d'une maison, je l'ai pas entendu une seule."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Armand-9 2019-04-07T07:39:04+02:00

Les mots, j'ai appris à les aimer tous, les simples et les compliqués que je lisais dans le journal du maître, ceux que je comprends pas toujours et que j'aime quand même, juste parce qu'ils sonnent bien. La musique qui en sort souvent est capable de m'emmener ailleurs, de me faire voyager en faisant taire ce qu'ils ont dans le ventre, pour faire place à quelque chose de supérieur qui est du rêve. Je les appelle des mots magiciens : utopie, radieux, jovial, maladrerie, miscellanées, mitre, méridien, pyracantha, mausolée, billevesée, iota, ire, parangon, godelureau, mauresque, jurisprudence, confiteor, et tellement d'autres que j'ai retenu sans effort, pourtant sans connaître leur sens. Ils me semblent plus facile à porter que ceux qui disent. Ils sont de la nourriture pour ce qui s'envolera de mon corps quand je serai morte, ma musique à moi. C'est peut-être ce qu'on appelle une âme. p 268

Afficher en entier
Extrait ajouté par annick69 2019-03-07T10:31:13+01:00

- "Il se trouvait quelque part plus loin que les aiguilles de ma montre. Cela n'a pas encore eu lieu. Il ne sait rien du trouble. Ce sont des odeurs d'abord, toujours, des odeurs maculées de couleurs, en dégradé de vert, en anarchie florale confinant à l'explosions. Puis il y a les sons, les bruits, les cris, qui expriment, divulguent, agitent, déglinguent. Il y a du bleu dans le ciel et des ombres au sol, qui étirent la forêt et étendent l'horizon…"

Afficher en entier
Extrait ajouté par Armony22 2019-02-26T17:39:23+01:00

Toute ma vie j'ai falli être un homme.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Armony22 2019-02-26T17:39:09+01:00

Le coeur, dérisoire métaphore d'un sentiment diffus, empêché, parce que, quelque interprétation que l'on en fasse, le coeur n'est pas d'or,il sert à peu de choses, pour ne pas dire à rien. Le coeur, dans le meilleur des cas, il parade les jours de fête, le temps du premier baiser; mais après, la disette s'étend, épouse, s'incruste sur les flancs malingres du destin, et il n'y a plus que le sang qui parle et se déverse. Un sang noir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Armony22 2019-02-26T17:38:38+01:00

J'aurais beau mettre du bruit sur le silence tout le restant de ma vie, ce serait toujours lui qui gagnerait à la fin.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode