Livres
534 083
Membres
559 142

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

-Vous la nouvelle, a interrogé Neuville. Quelle définition pouvez-vous nous donner de la féodalité ?

[...]

-C'est un système politique très hiérarchisé, a-t-elle avancé avec prudence.

[...]

-Les vassaux travaillent pour l'autorité centrale qui fournit en échange sa protection.

-L'autorité central, c'est-à-dire?

-Le suzerain ou le seigneur dans le haut Moyen Age, et le président de la République dans le Moyen Age tardif.

Évidemment, toute la classe s'est esclaffée. Neuville n'a pu s’empêcher d'esquisser un sourire. Il croyait que Pénélope plaisantait.

-C'est un point de vue. Quoi d'autre?

-Les vassaux payent des impôts comme le cens, la taille ou la TVA.

Le prof a fait faire taire la classe d'un geste de la main.

-Je vois. Vous êtes une rigolote, mademoiselle Filledejane.

Afficher en entier

Chapitre 1

Parfois, j’avais l’impression de vivre avec des êtres appartenant à une espèce différente de la mienne. J’étais une étrangère dans ma propre maison, une extraterrestre perdue sur la Terre. Dans ces moments-là, je me sentais seule

Afficher en entier

C'est normal d'avoir peur de ce qu'on ne connaît pas

Afficher en entier

Côté vestimentaire, j'ai été satisfaite de voir qu'elle avait choisi de mettre son jean. Ça allait nous éviter pas mal d'ennuis.

- Il est très confortable, a-t-elle commenté.

- C'est une coupe boyfriend, c'est pour ça. C'est à ma mode pour les filles.

- Ah...Et les garçons mettent des jeans coupent girlfriend ?

-Bien sûr que non.

-Pourquoi pas ?

- En gros, les filles mettent parfois des vêtements de mecs, c'est même assez stylé. Mais un mec qui met des vêtements de filles, ça ne passe pas.

- C'est idiot, a jugé Pénélope.

Afficher en entier

– Mademoiselle, a dit Lionel en s’adressant à Pénélope, le lycée nous a appelés pour nous signaler votre présence. Vous avez un problème ?

Pénélope n’a pas répondu. Elle a juste reculé d’un pas sans le quitter des yeux.

– Vous pouvez nous donner votre nom, s’il vous plaît ?

Pénélope n’a pas fait un geste. Elle regardait Lionel comme un cobra prêt à mordre.

– Vous avez vos papiers sur vous ? Mademoiselle ?

Lionel s’est avancé vers Pénélope. Alors, tout s’est passé très vite. Elle lui a donné un coup de poing en pleine tête, vif et rapide. Lionel s’est écroulé par terre, le nez en sang et la pommette entaillée.

J’étais abasourdie. Cette fille était folle !

Afficher en entier

Vingt minutes plus tard, j'ai entendu s'ouvrir le verrou de la salle de bains.

La fille qui en est sortie était incroyablement belle.

Ses cheveux bruns frisés tombaient en cascade sur ses épaules et semblaient aussi doux que la soie. Sa peau était lisse, sans aucune imperfection, d'un joli teint cuivré. Elle avait de longs cils noirs qui soulignaient ses yeux marron clair avec des petites touches de vert.

A vrai dire, son visage n'était pas parfait. Son nez était un peu long, légèrement busqué, et son menton plutôt carré. Mais de toute sa personne émanait une impression de vie éclatante. En la voyant, on avait l'impression de l'aimer déjà.

Mon pantalon de sport était trop court pour elle et n'importe qui aurait eu l'air d'un clown avec ça sur les hanches. Sur elle, il tombait comme un vêtement de haute couture un peu décalé. On devinait ses jambes longues et musclées. Moi qui détestait les pieds de tout le monde, je constatais pour la première fois de ma vie que des pieds pouvaient être jolies.

On aurait dit un top-modèle. Une fille qui défile sur les podiums du monde entier et que les magazines paient une fortune pour avoir le privilège de la mettre en couverture.

Non. Top-modèle, ce n'était pas encore assez bien pour elle. Elle ressemblait à une créature divine. Une déesse de la mythologie. Aphrodite sortant de l'océan.

[...]

– Ton acné... Comment tu as fait pour l'enlever ?

– C'était du maquillage pour m'enlaidir, a-t-elle avoué.

– Mais pourquoi ?

– Pour le voyage. J'avais aussi mis du gras sur mes cheveux et puis j'avais sali mes vêtements avec de la terre.

[...]

– Tu comprends, a-t-elle ajouté, je devais essayer de te ressembler, à toi et aux autres habitants du Myoen Age.

Voilà qu'elle recommençait avec son histoire de voyage dans le temps.

Afficher en entier

-Comment va-t-on faire pour payer tout ça ? Ton père est-il riche ?

-Pas spécialement. On va se contenter des boutiques pas trop chères.

-Veux-tu dire que le magasin dont on vient de sortir est bon marché ?

-Ils font des petits prix, oui.

-Explique-moi. Ma robe coutait dix-neuf...Comment dis-tu déjà ?

-Dix-neuf euros.

-Je ne sais pas à quoi ça correspond. Aide-moi à m'y retrouver. Combien de temps faut-il pour gagner dix-neuf euros ? Deux jours ? Une semaine ?

-Je gagne ça avec deux-trois heures de baby-sitting.

-C'est impossible ! Pour faire une robe, il faut d'abord fabriquer le tissus, puis découper les pièces, les coudre... C'est beaucoup de travail. Cela vaut forcément plus que trois heures de garde d'enfants.

-Pas si elle est fabriquée en Chine.

Afficher en entier

- Ça ne vous dérange pas que Pénélope soit une fille du futur ? Vous ne trouvez pas ça incroyable ?

- Des choses incroyables , j'en voit tous les jours . Des gens à la rue dans une société qui pourrait leur permettre de vivre dignement ,par exemple .

Afficher en entier

-[...] De toute façon ma vie est foutue . Je suis coincée dans ton époque de merde .

- Attention , fais-je remarquer , tu commences à parler comme moi .

- Je sais, c'est horrible . Je me médiévalise .

Afficher en entier

Les gens se font tuer mais tout le monde s'en branle ?

Il s'est tu envahi par le découragement .

- C'est quoi , ce monde dans lequel on vit ? a-t-il murmuré .

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode