Livres
565 095
Membres
618 017

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Alison-98 2021-08-12T13:42:50+02:00

« Le professeur à moustache tournait déjà les talons, suivi par une vingtaine d’élèves alignés en rang d’oignons. Sans lui.

- Dépêche-toi, Gus-Gus. Sois bien sage aujourd’hui, lui rappela-t-elle en l’embrassant. Tu écoutes tout ce que ton professeur te dit. Je compte sur toi pour que tu n’aies pas la tête dans les nuages. D’accord ? Concentré ! C’est important de prendre un bon départ, car…

- … on n’a qu’une seule chance de faire une bonne première impression… continua Gustave, habitué aux dictons maternels. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cavaleen 2021-07-08T14:24:50+02:00

Longtemps, Gustave s'était couché de bonne heure: couché devant ses parents, ses professeurs, tous ces adultes qui détenaient le savoir, la science infuse, la vérité absolue. Lui, il n'était rien ni personne. Longtemps, il avait accepté sa condition de bon dernier. Dernier de la fratrie, dernier de la classe, dernier en tout. Sauf de l'alphabet, maigre consolation, que de se faire appeler en premier chaque matin.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cavaleen 2021-07-08T14:22:01+02:00

Noémie s'abstint de commenter. Elle savait que toutes les familles n'interagissaient pas autant qu'elle avec leurs enfants, chacun faisait en fonction de ses possibilités. L'école avançait, dès le plus jeune âge, sur des terrains déjà minés.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cavaleen 2021-07-08T14:20:02+02:00

Assis sur le banc devant l'école, Gustave attendait Joséphine. Il comptait les années qui le séparaient de la fin de sa vie scolaire. Plus ou moins dix ans. Entre l'ennui, le stress et les injustices, il ne voyait pas comment il tiendrait aussi longtemps.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Diamond03 2021-05-21T20:30:28+02:00

" La vie peut basculer d'un côté ou de l'autre, il suffit d'une rencontre."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Elody92 2021-05-13T16:50:25+02:00

"Il n'aurait su dire si c'était à cause des recommandations infinies que lui distillait sa mère ou encore de la longue liste des enseignants à éviter que lui avait prodiguée sa sœur, mais il regrettait amèrement le bol de chocolat chaud avalé sous la contrainte. Déjà, en refermant la porte derrière lui ce matin là, il avait eu comme un mauvais pressentiment. L'école était un jeu d'enfant, en théorie seulement"

Extrait du livre "né sous une bonne étoile" de Aurelie VALOGNES

Afficher en entier
Extrait ajouté par Laurine-25 2020-10-27T14:33:55+01:00

Gustave glissa un bras dans son manteau, embrassa sa mère et prit une grande inspiration avant de claquer la porte. Noémie le rattrapa sur le palier :

– Tu n’oublies rien ?

Il écarquilla les yeux d’incompréhension et elle lui tendit son cartable, amusée par cet oubli qui se répétait immanquablement chaque matin.

– Un jour, tu oublieras ta tête…

Gustave était distrait : on lui demandait d’aller chercher la balayette, il ouvrait le frigo. Il ne fallait pas s’en offusquer, il était comme ça et tous devaient faire avec.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lady-Di 2020-08-28T15:56:09+02:00

-Quand vas-tu arrêter de vouloir sauver tout le monde ? Tu as déjà adopté le chat errant du quartier , qui , si ça se trouve , appartenait à quelqu'un...Et comment va Maurice :ta voisine n'a toujours pas récupérer son lapin ?

-Non , elle a déménagé .

-Il n'y a pas à dire ; tu gardes plus facilement les animaux que les mecs , toi....

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lady-Di 2020-08-28T15:51:23+02:00

Je ne suis pas du tout d'accord , l'école est un endroit où chacun devrait avoir sa chance , encore plus s'il la souhaite . Tu ne doit pas rester indifférent .

-Vous êtes prof , vous prêchez pour votre paroisse .Vous habitez dans le monde des Bisounours , vous...lâcha-t-il en se refermant comme une huître .

Un silence pesant s'abattit sur eux .

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lady-Di 2020-08-28T15:47:16+02:00

Furieux , il pénétra dans sa chambre et attrapa Joséphine par le bras :

-Avoue , c'est toi qui as fait ça ?

-De quoi parle-tu ? se défendit -elle.

-Tu as mis un œuf pour me faire une mauvaise blague , mais je ne suis plus un enfant , ça ne me fait pas rire .

-Je t'assure , Gus-Gus , je n'ai rien fait du tout .S'il y a un œuf , il est arrivé autrement, sûrement un oiseau : c'est une bonne nouvelle , non ?

-Ah , oui ? insista Gustave . Et le code-barres suer la coquille , là , tu crois qu'il vient de l'oiseau aussi ?

Joséphine gloussa .

-Mince je n'y avais pas pensé .

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode