Livres
505 510
Membres
513 247

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Néachronical, tome 2 : Post Mortem



Description ajoutée par Marie9589 2014-10-26T14:33:32+01:00

Résumé

Avoir découvert ce qu’il s’était passé pendant ces cinq années effacées de sa mémoire n’a pas aidé Néa à comprendre ce qu’elle était devenue. Après une vengeance et une trahison, voilà qu’elle se retrouve abandonnée dans un cimetière, entourée de cadavres et de forces de l’ordre un rien agressives.

Beaucoup trop d’obstacles sur la route de cette jeune fille qui la ralentissent dans sa quête de vérité : découvrir enfin sa nature et pourquoi la Mort rôde ainsi autour d’elle.

Afficher en entier

Classement en biblio - 62 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par ilovelire 2016-02-12T17:21:43+01:00

Comme d’habitude, j’enjambe la courte barrière de mes voisins, les Maclesky, contourne leur pavillon d’un pas d’écureuil pour gagner la haie séparant nos habitations. Heureusement, l’heure précoce m’a permis de rester discrète. Pourquoi suis-je revenue ici, dans ma maison ? À vrai dire, je n’en sais rien... ou plutôt, j’ai une idée en tête, mais elle me paraît folle. Je jette un œil par-dessus la clôture, personne pour m’intercepter, je glisse donc entre les noisetiers pour emprunter le minuscule passage entre les arbustes. Pas de grillage, juste une trouée dans laquelle mes fesses s’accrochent aux branchages. Il faudra que je pense à donner quelques coups de sécateurs pour agrandir l’accès. Bien entendu, il ne s’agit que d’une remarque ironique, je sais déjà que jamais plus je ne reviendrai ici. Comment le pourrais-je ? Je suis même étonnée de ne pas voir une tonne de policiers débouler, cachés sous la poubelle ou derrière le cerisier. Bientôt, cette maison, fierté de mes parents disparus, sera démontée pièce par pièce afin d’y trouver les sombres secrets qui pourraient expliquer ma condition. Évidemment, rien ne sera découvert, mais le mal sera fait. De mes souvenirs, jours heureux que j’ai pu vivre en ce lieu, il ne restera rien sinon un lointain vestige.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Mimon 2019-07-11T18:16:24+02:00
Or

Un tome différent du 1er on en sait plus sur Nea, ce qui s est passé pdt ces 5ans et comment elle est devenue necromancienne... Et en parallèle on suit les aventures d un chevalier trahi par son demie frère..... Cette série est hors du commun je n en avait jamais lu dans ce genre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aryia 2018-11-25T20:04:53+01:00
Or

Autant je n’aime pas spécialement les surprises – parce que je ne supporte pas les imprévus –, autant j’adore être surprise par un livre ! J’adore quand les auteurs parviennent à déjouer toutes mes prédictions, à surpasser toutes mes attentes en proposant quelque chose d’inattendu et d’innovant, quelque chose qui sort des sentiers battus … Et clairement, avec ce second tome, je suis servie : je ne m’attendais absolument pas à ce que l’histoire prenne un tel tournant, je n’imaginais pas un seul instant que l’histoire allait basculer de cette manière ! Je suis d’autant plus heureuse que l’auteur réinvestit avec brio une de mes légendes préférées (je comprends enfin pourquoi il y a écrit « mythes&légendes » dans les thèmes de quatrième de couverture !) … Je vais tâcher de ne pas trop vous en dévoiler, pour ne pas vous gâcher la surprise, mais sachez tout de même que si vous vous attendez à un simple ouvrage d’urban-fantasy traditionnel, vous avez tout faux : ce livre est bien plus que cela, tout simplement parce qu’il ne se laisse enfermer dans aucun genre et bascule allégrement de l’un à l’autre !

Apprivoisant progressivement ses morbides pouvoirs, Néa tente désespérément de se sortir du piège dans lequel elle a sauté tête la première, fuyant à la fois les forces de police et le traitre qui l’a ainsi livré aux autorités … Tandis que les morts s’amoncellent sur son passage, alors que la frontière entre alliés et rivaux se fait de plus en plus ténue, la jeune femme souhaite plus que jamais découvrir la vérité sur sa mystérieuse transformation … et se venger de tous ceux et celles qui ont fait de son existence un véritable enfer. Bien des siècles auparavant, en l’an 1112, le chevalier Guinard rentre épuisé de Terre Sainte et doit faire face à la trahison de son frère et à la mort de son épouse et de son jeune fils … Fou de douleur et de tristesse, l’homme accepte la proposition d’une vieille femme qui affirme pouvoir leur redonner vie …

Première grande surprise de ce deuxième tome : l’apparition d’une intrigue secondaire, se déroulant en plein Moyen-Age, et qui semble au premier abord n’avoir absolument aucun lien avec l’histoire de Néa … Je dois l’avouer, j’ai eu du mal à m’attacher à Guinard, chevalier sans véritable consistance ou personnalité, simple faire-valoir d’une histoire dont on ne comprend pas encore les tenants et aboutissants … Du coup, même si ces chapitres médiévaux étaient de plus en plus intrigants au fur et à mesure que le temps passait et que le lien avec l’intrigue principale se faisait, je ne les attendais pas avec impatience : les aventures de Guinard m’indifféraient au possible, et je m’en contrefichais pas mal de savoir si sa quête allait aboutir ou non … Heureusement que la sorcière et son humour décapant étaient là : quel régal de voir ce « brave » chevalier se faire ainsi rabrouer et tourner en bourrique par les répliques acerbes de cette vieille femme au caractère bien affirmé ! C’est vraiment quelque chose que j’apprécie énormément dans cette trilogie : il y a des morts de partout, du sang et des entrailles qui dégoulinent, des trahisons, des massacres … mais on ne sombre jamais dans l’horreur ou l’épouvante, grâce à cet humour aussi noir que décalé parsemé ci et là !

Mais l’auteur ne s’arrête pas là : préparez-vous à être surpris du début à la fin de ce tome ! Les révélations sont toujours plus étonnantes, ahurissantes, renversantes ! Néa découvre enfin ce qu’elle est devenue, et comment elle l’est devenue … il ne lui reste désormais plus qu’à comprendre le « pourquoi », ce qui est bien évidemment plus facile à dire qu’à faire ! Plus encore que le premier, ce tome nous offre une bonne dose d’action : enchainements de courses-poursuites, bagarres épiques, évasions spectaculaires … Heureusement que Néa n’a plus besoin de dormir, la pauvre n’a pas le temps de souffler ! Et le lecteur non plus, d’ailleurs … Le rythme est vraiment effréné, la tension ne retombe jamais, elle ne fait au contraire qu’enfler au fil des chapitres, tandis que les révélations s’accumulent, transformant les questionnements en étonnement ! Comme dit dans l’introduction, je m’attendais à tout sauf à cela : l’auteur s’est approprié une légende pourtant déjà maintes fois utilisée dans la littérature et en a fait quelque chose de vraiment surprenant … Un peu tiré par les cheveux, peut-être, mais ça promet un troisième tome incroyable ! Quelle cruauté de laisser le lecteur sur une telle fin, heureusement que c’est une intégrale que j’ai entre les mains, je n’ai pas à attendre avant de pouvoir découvrir la suite !

En bref, vous l’aurez bien compris, je suis vraiment conquise par la surprise que nous a concocté l’auteur ! Je ne m’attendais tellement pas à croiser cette légende, ma légende préférée, dans ce livre, quel beau cadeau Jean Vigne me fait là ! J’apprécie particulièrement la manière dont il se l’est appropriée, la façon dont il la « transformée » pour qu’elle s’intègre dans l’univers de son récit … C’est audacieux, mais c’est réussi : je suis tombée amoureuse de cette réinterprétation du mythe, et j’ai vraiment hâte de voir ce que l’auteur nous a concocté pour le troisième et ultime volume de la trilogie. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai la vague impression qu’il va être encore plus difficile de faire des pauses dans ma lecture … On peut dire que l’auteur sait appâter son lecteur ! La preuve en est toutes les allusions à ses autres ouvrages : j’ai maintenant atrocement envie de me procurer toute sa production littéraire afin de découvrir les aventures palpitantes d’Antonio Alonzo, par exemple … autant j’adore quand les auteurs lient tous leurs romans entre eux, autant mon compte en banque est moins emballé, étrangement !

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.com/2018/10/neachronical-tome-2-post-mortem-jean.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LilyMoon 2018-05-23T14:11:08+02:00
Or

Néa en apprend plus sur sa condition et son passé, et sur un certain mystérieux personnage récurrent, même si les révélations se font petit à petit. On suit en parallèle l'histoire d'un chevalier au Moyen Age, dont on met du temps à comprendre le lien avec l'histoire de Néa... Et là, ça ne rigole plus ! J'avoue ne pas m'être du tout attendue à ce retournement, et cette surprise m'a vraiment plu ; j'aime bien me "faire rouler" dans mes lectures, là j'ai été servie. Du coup, ce tome est probablement mon préféré des trois, alors que d'habitude les tomes 2 sont ceux de transition, un entre-deux pas toujours passionnant. Là, les révélations pleuvent, on enclenche l'action pour le suivant, et on ne s'ennuie pas une seconde. J'ai aussi aimé l'évolution de Néa, plus brutale, mais aussi moins "égoïste", essayant de se reconstituer une famille de substitution, et une raison de se battre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KarolynD 2018-03-16T17:55:29+01:00
Argent

Une suite à l'ambiance bien différente de son prédécesseur, dont la première partie m'a moins emballée que la deuxième. Dans cette dernière, les mystères continuent et les révélations choc s'enchaînent. On y découvre même un mythe revisité de manière peu conventionnelle mais qui intrigue et surprend. Les personnages me plaisent toujours autant, même si au début du livre, j'ai eu un peu de mal avec Néa étant donné son état émotionnel instable (toutefois normal au vu de ce qu'elle traverse). Mon coup de cœur pour la plume se renouvelle, car grâce à elle, j'ai adoré me plonger dans chacun des trois points de vue. J'espère donc retrouver cette grande qualité dans le dernier tome de la trilogie !

Chronique complète : http://plumes-de-reve.skyrock.com/3310364758-NeaChronical-Tome-2-Post-Mortem-Jean-Vigne.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Avalon 2018-03-06T13:08:23+01:00
Lu aussi

Cette nouvelle couverture est encore plus magnifique que la précédente. Gros coup de coeur.

En revanche je ne suis toujours pas convaincue par l'intrigue. Mais c'est surtout le style de l'auteur qui me dérange. Certains passages laissent à désirer et certaines transitions sont totalement inexistantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lena10 2018-01-04T19:04:39+01:00
Argent

Un deuxième tome plutôt pas mal même si au début je ne voyais pas l'intérêt de nous transporter en 1112. Je ne pensais pas que le récit prendrait cette tournure mais j'ai trouvé vraiment intéressant d'introduire Merlin, Morgane, La Dame du Lac et Excalibur dans le récit.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai eu un peu de mal au début, par le récit à la première personne du singulier et au présent, puisque ce n'est pas ce que je préfère. J'ai également été surprise de constater qu'un chapitre sur deux était consacré à une autre histoire que celle de Néa. On se doute bien que l'histoire de ce chevalier revenant de Terre Sainte va avoir un rapport avec le présent et Néa, mais c'est troublant au début malgré tout. Mais, au final, je trouve ces chapitres plus intéressants et mieux écrits que ceux avec Néa... Que je m'explique :

J'ai retrouvé Néa, comme je l'avais laissée dans le tome précédent : avec une narration qui lui donnerait 25 ou 30 ans, et pas les 15 ans d'âge "mental" qu'elle est censée avoir après avoir perdu 5 ans de sa vie. Tant et si bien que certaines de ses réflexions m'ont paru choquantes, puisque détonnant avec le style narratif. La narration "je+présent" a aussi l'inconvénient de rendre les scènes d'action très crues, à la limite du gore, de façon facile et gratuite, mais également avec un détachement presque surréel de la part de l'héroïne... Si je n'avais jamais réellement porté Néa dans mon coeur, je dois avouer qu'à chacune d'entre elles, je perds en empathie pour elle et elle m'est de plus en plus insupportable... D'autant qu'elle se pose en victime (ce qu'elle est, qu'on se le dise. Personne ne demande à être violée, torturée et tuée, puis ressuscitée pour devenir un monstre de foire) alors qu'elle tue toujours plus de personnes sans s'en offusquer, sans en faire des cauchemars, à part dans quelques sursauts d'humanité. Après, je n'ai rien contre un roman qui nous présente son prota comme un héros pour ensuite le faire devenir vilain, mais je trouve qu'ici, ça va un peu trop vite et qu'on ne s'attarde pas assez sur l'évolution du personnage de Néa. Il est vrai que le rythme effréné lui laisse peu de temps pour de l'introspection, mais à chaque nouveau cadavre, mon esprit ne pouvait s'empêcher de le souligner...

Une chose m'a cruellement choqué également dans le roman. C'est le petit paragraphe "Je me redresse, balaye d'un revers de main la poussière collée à mes vêtements. Monstre, peut-être, femme avant tout."... Si vous ne voyez pas ce qui cloche là-dedans, je ne peux rien pour vous... mais dans ma tête, ça a allumé tous les voyants entourant "sexisme ordinaire"... Je ne dis pas qu'une héroïne ne peut pas épousseter ses vêtements, mais c'est la tournure de phrase, le "femme avant tout", qui me choque, comme si s'inquiéter de l'état de sa garde-robe alors qu'elle est en pleine pseudo-apocalypse dans un bunker en plastique ne viendrait jamais à l'idée d'un homme, ou que ce n'est qu'une préoccupation féminine. Même si Néa était la garce du collège avant sa disparition et sa transformation, vu tout ce qu'elle a vécu depuis, je l'imaginais plutôt loin de ce genre de préoccupations...

​Malgré cela, j'aime beaucoup l'univers créé par l'auteur. Il est riche et regorge de détails qui ont leur importance, mais sans descriptions alourdissant le récit. Son approche de la nécromancie et des légendes est vraiment bonne également ! J'aurais certainement apprécié d'autant plus la surprise de la révélation de la véritable identité de Tod si seulement je n'avais pas lu les tags sur BookNode à la création de cette chronique, mais c'est une revisite du mythe assez agréable. L'identité de Néa était assez prévisible aussi, une fois une autre identité éclairée... Malgré cela, je suis curieux de savoir ce qu'il se déroulera dans le tome 3. On devine une autre confrontation, comme celle qui a eu lieu il y a des siècles de cela, avec les trois protagonistes de la légende (plus Juliette)... et il reste des interrogations, outre qui en sortira vainqueur : est-ce que Néa récupérera les souvenirs qu'elle a perdu, d'une façon ou d'une autre ? Ou est-ce que sa lignée est définitivement perdue avec elle ? Je dois avouer que j'aimerais bien une fin ouverte pour le dernier tome... Peut-être Néa victorieuse quand même, mais obligée d'y sacrifier sa vie... ce qui permettrait à sa lignée de reprendre. Ouais, j'aimerais bien que ça se finisse comme ça. On verra bien à la lecture du dernier tome ! Car oui oui, même si Néa me pose toujours problème depuis le premier tome, j'ai quand même envie de connaître le dénouement de l'histoire !

Afficher en entier
Or

J'ignore s'il faut le souligner, mais pour la forme je le fais tout de même : "Post Mortem" signifie "après la mort", et est souvent utilisée pour désigner un événement qui s'est donc déroulé après la mort d'une personne (un ouvrage publié post mortem, un coup porté post mortem... Bref, vous avez tous regardé "Les Experts" au moins une fois non? ^^)

Pour ce deuxième tome, on débute dans une toute autre époque. Je dirais donc que les questions que l'on se pose par dizaine à la fin du premier tome sont d'autant plus d'actualité! Et peut être même plus nombreuses.. Dans un premier temps, tu te demande même si l'éditeur s'est pas planté en incluant un texte d'un autre roman dans la -superbe- couverture de ce tome ci. Mais non, plus tard on comprend pourquoi on se trouve à cette époque (dans les années 1100) et qui est en fait ce chevalier.

L'auteur survole notamment les légendes de Merlin, d'Excalibur, de Dame du Lac... élément qui m'a fait peur - je ne suis pas fan du tout de cette période - mais c'est loin d'être envahissant, et cela ne m'a donc pas dérangée.

Enchaînements, rebondissements, les pages défilent et je suis emportée, dans l'attente avide d'informations sur les nouveaux arrivant(/revenants?), sur Tod et sur... [Spoiler(cliquez pour révéler)Sylva ! Une Nécromancienne, elle aussi? Jolie surprise que je n'ai absolument pas vu arriver. ]

Un trio particulier, une trahison étonnante, un jeu de dupe magnifique... Je suis peut être naïve, mais ce deuxième tome m'a mis une petite claque : je n'ai pas vu arriver la fin. Bien qu'on ai un peu perdu l'atmosphère thriller du premier volet, ce deuxième n'est pas pour autant moins bon. Au contraire, il n'est pas facile de le lâcher. Et avec une fin comme celle ci, on se pose une question : quelles surprises nous réserve encore l'auteur? Hâte d'en savoir plus!

Afficher en entier
Argent

Pour consulter l'entièreté de la critique, c'est juste ici : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/2017/03/21/neachronical-tome-2-post-mortem-jean-vigne/

-----------------------------------------------------------------

--- Un virage à 180° ---

Dans ce second tome – qui arbore, selon moi, la plus belle des trois couvertures –, l'auteur prend un nouveau tournant, nous faisant découvrir un pan inconnu de l'intrigue grâce à un chevalier de l'Eglise, dans le courant des années 1100. Euh, un chevalier ? Et oui, tout comme vous, j'ai été quelque peu surprise… avant de me rappeler l'avertissement de l'éditeur : Jean Vigne n'hésite pas à faire des choix audacieux, et je dois avouer que c'est plutôt réussi.

Les aventures du chevalier Guinard parviennent à donner un second souffle au récit, lui conférant une tout autre dimension. Et ces chapitres que je lisais à son sujet sans trop d'intérêt, au départ, ont fini par dessiner une véritable trame à travers les siècles !

--- Quelques lieux communs qui persistent ---

Bien qu'il ait fait preuve d'une grande originalité jusqu'ici, Jean Vigne a tout de même usé de clichés qui, sans nuire à l'histoire, ne l'enrichissent pas non plus. J'ai ainsi pu souhaiter la bienvenue aux vampires – et oui, c'est aussi une histoire de canines et de sang ! – et aux fantômes (déjà présents dans le premier tome) en quête de la Lumière. Bon, pendant une fraction de seconde, j'ai cru me retrouver dans Ghost Whisperer, mais ce n'était qu'une fausse alerte. Heureusement !

En bref, malgré une ou deux frayeurs qui se sont révélées sans fondements, j'ai bien apprécié ce deuxième volet.

Afficher en entier
Bronze

Alors qu'il s'agit d'une suite et qu'on retrouve Néa au même point qu'au terme du premier opus, ce second tome ne se présente pas du tout de la même façon. On commence cette lecture en 1112 avec l'histoire de Guinard. Un début qui m'a quelque peu perturbé. A me demander si j'avais bien ouvert le bon livre. Ce personnage n'ayant jamais été mentionné avant. Par la suite, je vous rassure, on fini par comprendre le pourquoi.

On alternera entre présent et passé. Ce dernier nous présentant une revisite des légendes de Merlin, Morgane et la Dame du Lac. Bien plus sombre que le récit d'origine, il nous permettra de comprendre qui est vraiment Néa. Le pourquoi de son statut de nécromancienne. Alors oui cette seconde histoire est nécessaire mais elle reste pour moi trop présente par rapport au reste. J'ai eu beaucoup de mal à véritablement entrer dans le récit de par cette alternance constante entre passé et présent. Je regrette aussi le côté thriller du premier tome que j'avais trouvé bien plus palpitant.

Néa est pourtant bien loin d'avoir une vie tranquille. Elle s'adapte et accepte de mieux en mieux son nouveau statut. Les morts pleuvent autour d'elle. Meurtres nécessaires à sa survie. Elle est pourchassée par la police pour ses crimes, et par Tod qui nourrit de biens sombres projets. Le rythme de cette partie est bien plus soutenu.

Je salue la capacité de l'auteur à nous surprendre. Beaucoup de révélations et rebondissements. Avec une fin qui m'a totalement surprise. Impossible de voir les choses venir, de deviner avant que l'auteur ne l'a décidé. Il mène le lecteur selon son bon vouloir. Nous pousse sur de fausses pistes.

Un final que j'ai beaucoup aimé et qui ne m'a donné qu'une envie. Vite me plonger dans le dernier volet de cette saga. Parce que les choses ne peuvent se finir ainsi, je me demande vraiment ce que l'auteur nous réserve. Hâte de le découvrir.

Afficher en entier

Dates de sortie

Néachronical, tome 2 : Post Mortem

  • France : 2014-11-03 - Poche (Français)
  • Canada : 2015-02-23 (Français)

Activité récente

Mimon l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-11T18:12:15+02:00
Aryia l'ajoute dans sa biblio or
2018-11-25T20:04:14+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 62
Commentaires 19
Extraits 12
Evaluations 24
Note globale 7.54 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode