Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par Nelouchou

Extraits de livres par Nelouchou

Commentaires de livres appréciés par Nelouchou

Extraits de livres appréciés par Nelouchou

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 22-03
Les graphismes sont plutôt beaux et l'histoire serait intéressante si elle n'était pas jalonnée de cliché assez redondants. Il n'y a vraiment que la fin qui m'a intriguée, mais pas au point d'avoir envie de connaître la suite (ou à la limite si je tombe dessus et n'ai rien d'autre à lire, pourquoi pas ~)

Je reconnais toutefois avoir été sensible à l'humour - surtout dans le traitement graphique de Bloody.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 22-03
Belle histoire d'amour dans un contexte historique fortement recherché et réussi.
La plume de l'auteure est exceptionnellement belle, avec un emploi de la langue française très soutenu.
Le style très alambiqué rend toutefois la lecture fastidieuse. En effet, il m'est souvent arrivé de décrocher... (heureusement, il n'est pas très long !)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 20-03
Très attirée par la couverture, en premier lieu, j'avoue être restée un peu sceptique durant les premières pages. J'avais du mal à comprendre l'histoire tant tout s'enchaînait très vite; quant à la naïveté agaçante de ce petit Naï, elle me laissait dubitative.

Mais au fil des chapitres je me suis mise à l'apprécier (je crois que Gareki n'est pas innocent à cet attachement d'ailleurs, parce qu'ils fonctionnent très bien ensemble) et à vouloir en savoir plus sur cette organisation mystérieuse qu'est Circus et sur le fameux Karoku.
Je pense donc lire la suite ! ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 12-03
Je n'ai pas spécialement accroché avec ce manhua. Certes, les graphismes sont beaux et assez originaux (même si Billy Oldman ressemble comme deux gouttes d'eau à Sean Connery, mais passons ~). Néanmoins je n'adhère pas vraiment à l'histoire ni même aux personnages qui à mon sens, manquent énormément de charisme (peut-être parce que je trouvais les dialogues trop... "enfantins", voir "caricaturaux" parfois).
D'autant plus que les tentatives d'humour sont désolantes et m'ont plus encore plongée dans la perplexité.

Bref, je ne lirai pas la suite je pense. C'est dommage, l'histoire reste en soit assez prometteuse malgré tout.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 12-03
Je crois qu'en lisant ce livre, il n'y a que deux issues possibles. Soit on l'adore, soit on le déteste, sans comprendre pourquoi. Moi, je l'ai adoré !

L'intrigue se déroule tout du long dans le pensionnat de jeunes filles dirigé par Miss Martha Farnsworth et sa sœur Harriet, durant la guerre de Sécession. Une des demoiselles découvre dans la forêt le jeune caporal McBurney, soldat de l'Union du Nord, qu'elle ramène avec elle dans l'espoir de le soigner de ses blessures.
Mais l'arrivée de cet intrus masculin dans ce monde exclusivement féminin ne va pas se passer sans heurts. McBurney comprend bien vite que pour ne pas être dénoncé comme déserteur ou signalé comme indésirable aux troupes ennemies, il lui faudra redoubler de ruse et de charme pour se mettre dans la poche toutes ces dames. Tout ne se passera hélas pas comme prévu...

L'intrigue est vraiment bien ficelée et le récit est relaté de façon originale, sous la forme de témoignages de la part de chacune des femmes. Jamais McBurney ne prend la parole, tout est relaté selon le point de vue de ces demoiselles. J'ai aimé la manière dont l'auteur a différencié chacune de ses protagonistes, leur attribuant un caractère, une attitude, des gestuelles et des traits physiques très différents.

Les Proies fait partie de ces livres qu'on n'arrive pas à lâcher quand on le commence. Il est aussi l'un des premiers ouvrages qui me laisse à ce point mitigée sur les personnages. A vrai dire, tout du long, je n'arrivais pas à me résoudre à choisir un camp définitif. Devrait-on prendre le parti de ces femmes, délaissées, abandonnées dans leur campagne ou règne la guerre civile ? Ou bien devrait on soutenir ce pauvre soldat qui, ma foi, au premier regard, ne semble pas un si mauvais bougre. Au vu des circonstances atténuantes, peut-on vraiment jeter la pierre à telle ou telle partie ?

Je vous en laisse seul(e)s juges ;)

PS : Je voulais aussi (et surtout !) lire ce livre avant d'aller voir l'adaptation cinématographique de Sofia Coppola qui sortira prochainement, avec en tête d'affiche Nicole Kidman et Colin Farrell. J'ai hâte de voir ce qu'elle en fera mais... d'après la bande-annonce, il me semble qu'elle prend pas mal de libertés, hem.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-03
Vraiment une superbe nouvelle que nous offre Sanderson ! De bout en bout, je n'ai jamais été déçue, excepté par la trop grande brièveté du récit et, pour cause, une fois la dernière ligne terminée, on en veut encore !

L'enquête dans laquelle se lance notre héros un peu spécial (et pourtant, si on se fait à ses nombreuses hallucinations, on pourrait presque le considérer comme un être tout à fait normal) est bien fondée et accrocheuse à souhait. Il y a à mon avis dans tout ça une belle piste à donner à Monsieur Dan Brown pour une future trame de roman haha !

Tout me semble crédible - même si je suis loin d'être experte en troubles mentaux - et c'est je pense cela qui fait la force de cette histoire ! Par ailleurs, le personnage de Stephen Leeds est remarquablement attachant, tout autant que ses multiples avatars auxquels il affecte un passif et un tempérament qui leur est propre.

Bref, je le recommande avec enthousiasme et je m'empresserai d'aller lire la suite : "Légion : A fleur de peau" parue dans la même collection ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 08-03
Dans ce tome, l'évolution de Kaname est palpable ! En même temps qu'il s'adapte et comprends le jeu, on voit clairement qu'il prend de l'assurance, ne serait qu'en apprenant à utiliser son fameux sigil ! Finirait-il par se prendre au jeu finalement ..?

Le personnage de la petite Shuka prend plus d'ampleur (mais puisqu'elle figurait sur la couverture, on était en droit de s'y attendre) et je dois dire que je l'apprécie beaucoup ! J'ai hâte d'en savoir plus sur elle.

Du reste, le Darwin's Game apporte toujours plus de surprises et le scénario se complexifie, à l'instar de l'enquête policière liée à tous ces évènements. En bref, encore un tome plein de suspense...

Vivement la suite ! ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 04-03
Ce premier tome est véritablement plein de promesses ! On ne s'ennuie pas un instant et on est vite happé dans l'action et l'intrigue qui, je trouve, ne s'essouffle pas un seul instant !

Le scénario est plutôt original et tourne autour de Kaname, lycéen qui, sans vraiment en comprendre les enjeu, s'inscrit à un jeu en ligne appelé Darwin's Game. Il ne comprend que trop tard que l'application est bien plus dangereuse qu'il n'y paraît... Mais qu'elle peut aussi rapporter gros !

J'aime beaucoup le personnage de Kaname. Il est encore assez candide au départ mais il a néanmoins un charisme touchant. J'ai hâte de le voir évoluer et d'assister à sa rencontre avec la jeune Shuka !

Bref, je lirai le tome 2 avec plaisir et enthousiasme !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 28-02
J'ai eu du mal à m'attacher aux personnages pour l'instant, Andy ne me paraît pas très charismatique, peut-être parce qu'il reste un gosse à mes yeux.

Cependant je dois dire que je suis satisfaite de ma lecture, les graphismes sont beaux, l'histoire finit par nous emporter au bout de quelques pages et le tome s'achève avec une pointe de suspense, ce qui ne gâche rien.

En résumé, c'est un premier tome très divertissant, même si on apprend beaucoup de choses d'un coup (trop de choses ?) ! J'imagine que ça se décantera par la suite. En tous les cas, le personnages de Walter Markin (Red Raven n°II) me semble intéressant (plus qu'Andy en tout cas ~) et j'ai hâte de le revoir par la suite !

Je ne le mets pas en catégorie Or, mais je lirai quand même la suite ! Qui sait, peut-être que je serais plus emballée ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Comme beaucoup apparemment, j'ai été attirée par la couverture de ce manga qui me semblait très prometteur sur le papier. Mais en le lisant j'avoue avoir été un peu paumée.

D'un point de vue strictement graphique, seuls les personnages principaux féminins sont sublimes, pour le reste, hommes comme femmes ont des faciès assez étranges, parfois caricaturaux qui me dérangent. (ne parlons pas du très beau personnage sur la couverture, qui n'apparaît qu'à la toute dernière page et qui, à mon sens, aurait pu être plus présent puisqu'il figurait en couv' ~)

J'ai mis du temps à comprendre tout ce qui se passait, il y a beaucoup de retour en arrière et de changement de décors et de personnages m'ont souvent laissée perplexe. Je pense que c'est parce que c'est le premier tome et qu'il faut bien poser les bases mais tout de même, ça me semble assez compliqué cette histoire.

J'essaierai peut-être de lire le tome 2 si je le trouve en bibliothèque, en espérant pouvoir éclaircir un peu tout cette étrange nébuleuse qui, malgré tout, reste intrigante.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Alors j'ai mis un peu de temps à me faire au style d'écriture de type journal intime - avec des phrases succinctes parfois sans sujets, à la manière d'une liste d'idées qui s'enchaînent -, mais une fois ce trouble passé, je dois avouer que j'ai passé un agréable moment de lecture.

J'avais bien entendu adoré le film et j'ai été surprise de voir que l'adaptation cinématographique avait pris beaucoup de libertés, mais pour le meilleur, je pense. On comprend d'ailleurs, en lisant le livre, pourquoi Colin Firth et Hugh Grant ont été choisis pour les rôles titres haha !

En tous les cas, ce livre une lecture sympathique sans trop de prises de tête et avec beaucoup d'humour.
Ah, qu'il serait bon et divertissant d'être une trentenaire comme Bridget Jones ! Parce que quoi qu'on en dise, même si elle est maladroite et un brin obnubilée par son poids, elle n'est vraiment pas à plaindre ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 26-02
Je crois qu'après avoir lu Othello, qui est une pièce un peu plus légère même si ça reste une tragédie, j'ai eu un peu de mal à me mettre dans cette ambiance très sombre qui régie Macbeth.

L'histoire en soi est intéressante et prometteuse : celle du valeureux Macbeth qui se voit prédire un avenir royal et qui, de fait, va en ressentir une vive ambition, jusqu'à finalement sombrer dans la folie et une tyrannie sanguinaire sans précédent. Par ailleurs, le personnage de Lady Macbeth, figure féminine forte et indépendante, m'a énormément plu !

Je trouve néanmoins que beaucoup de détails sont passés sous silence (le devenir de Fléance dans tout ça ?) au profit de passages qui n'ont pas vraiment d'intérêt (on aurait pu se passer de l'intervention d'Hécate par exemple).

Au fond, je crois que j'aurai préféré voir la pièce plutôt que de la lire. Son potentiel scénique me semble plus avéré ! Peut-être que je la verrai un jour ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 25-02
Tome très divertissant, qui explique la rencontre entre les deux Nana et le début de leur surprenante colocation. Je suis juste un peu déçue qu'il n'y ait que le point de vue de Nana Komatsu, qui a tendance à m'agacer un peu par sa trop grande candeur. Mais peut-être que les tomes suivant dévoileront plus de Nana Osaki !

Je lirai donc avec plaisiiiir (ça devient addictif en fait haha)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 24-02
Définitivement ma pièce préférée de Shakespeare ! J'ai généralement du mal avec les tragédies que je trouve un peu difficiles (ennuyeuses ?) à lire. Mais celle-ci est un vrai plaisir, parce qu'elle mêle également la comédie en la personne du perfide Iago.

La pièce parle surtout de jalousie : jalousie de Iago envers son maître, jalousie du même Iago envers Cassio dont il envie le poste important, jalousie d'Othello envers sa belle et tendre épouse.

Je le conseille à toutes celles et ceux qui aiment les tragi-comédies ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 19-02
J'avoue avoir voulu lire ce manga pour ma simple culture personnelle, étant donné qu'il est très populaire. Mais je n'en avais jamais pris le temps parce que de un, en ayant vu quelques extraits de l'anime, je n'avais pas été séduite par les dessins, et de deux, j'avais peur que ce soit un truc un peu niais uniquement pour les adolescentes.

Autant dire que j'ai été agréablement surprise rien qu'en lisant le premier tome. Evidemment, ça reste un shojo basé sur de la romance, mais je pense qu'on peut tout de même le lire avec plaisir même passé la vingtaine (ou plus haha). En effet, les thèmes sont tout de même assez adultes, les relations également et pour les quasi trentenaires comme moi, l'univers me ramène à une époque que j'avais connu au collège. Ah petite madeleine de Proust *soupire*

J'aime beaucoup l'opposition radicale entre les deux héroïnes ( même si ma préférence va à Nana Osaki, que je trouve bien plus charismatique) et les interactions entre les personnages dans ce Tokyo des années 90 (ralala la culture punk-rock et les talons compensés haha, ça me ramène des années en arrière XD).

Du coup, il me tarde carrément de lire la suite. Je pense que je lirai toute la série :]
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 19-02
Grande tragédie shakespearienne à appréhender dans toute sa complexité et la beauté de ses personnages. S'y mêlent régicide, intrigues politiques, surnaturel, désir de vengeance et deuil.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Le destin particulièrement tragique de la belle Ophélie est assez bouleversant, de même que les fourberies du roi nous le rende plus antipathique encore malgré ses airs mielleux.


J'ai particulièrement aimé le très long acte III, dans lequel l'auteur laisse clairement transparaître sa vision du théâtre, la manière dont devraient jouer les acteurs pour toucher l'auditoire et celle que devrait avoir le spectateur pour apprécier comme il se doit une pièce.

Bref, je pense que c'est un classique à avoir dans sa bibliothèque ! ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 14-02
Oh mon Dieu je viens de le terminer. Grande fan du style de Stephen King, je ne pensais pourtant pas qu'un jour un de ses livres puisse détrôner l'excellent 'Jessie' de mon petit cœur et pourtant, 'Simetierre' l'a fait !

La terreur que peut inspirer ce livre est au-delà des mots je crois. L'ambiance est sombre et à la fois très intime - comme dans chaque oeuvre de King je trouve - et chacun des personnages est décrit avec une justesse aiguë, de telle sorte qu'on s'imagine parfaitement leurs sentiments au fil des pages, jusqu'à leurs angoisses même.

Mais au travers de cette épouvantable histoire, je crois que c'est surtout la manière dont King a souhaité appréhender le deuil, la mort et la perte d'un être cher qui est intéressante.

Je le conseille à tou(te)s les amateurs/trices de grands frissons;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 13-02
Sans être déçue de ma lecture, j'avoue ne pas être entièrement satisfaite, sans comprendre vraiment pourquoi. Je crois qu'étant donné le succès qu'a connu l'auteur en France avec La 5ème Vague (que je n'ai soit dit en passant pas lu), je m'attendais à quelque chose de plus addictif. Or, je n'ai pas réussi à me plonger réellement dans ma lecture au point de vouloir l'achever d'une traite.

Alors, ce n'est certes pas un coup de cœur, mais j'ai tout de même apprécié le lire. Il est très bien écrit et l'ambiance est sombre et terrifiante, voire sanglante ; bref, tout à fait le type de lecture que j'affectionne généralement.

Nous suivons le jeune Will Henry, 12 ans, orphelin au service du Dr. Pellinore Warthrop, expert en monstrologie. Le contexte se déroule à la fin du XIXe siècle sur le continent américain et il mêle agréablement les vieux mythes des monstres anthropophages à l'allure repoussante de ces créatures qu'on s'imagine surgir de sous notre lit. Le scénario en lui-même est donc très bon et susceptible de donner des frissons (ou des cauchemars) aux plus sensibles d'entre nous !

Les personnages sont intéressants, l'auteur a su leur donner un caractère et une âme qui leur est propre - je pense surtout à ce cher Docteur Warthrop, très haut en couleur et antipathique mais qu'on ne peut s'empêcher malgré tout d'apprécier ou d'admirer, un peu à la manière d'un Sherlock Holmes joué par Robert Downey Jr, si vous voyez ce que j'veux dire héhé.

Mon seul regret est de ne pas avoir vu de figure féminine forte. Ici, ce n'est qu'une histoire d'hommes, d'hommes forts qui partent à la chasse aux monstres sanguinaires. Les seuls femmes présentes sont soit de fragiles prostituées mises au pilori pour la cause, soit d'énormes épicières qui n'ont pas la langue dans leur poche ; en somme, une parfaite caricature de la féminité pour mettre en avant ces messieurs et leur courage. Même un gamin de 12 ans a plus d'aisance qu'elles... Mon petit cœur de féministe en a été un peu déçu je l'avoue !

Mais dans tous les cas, je pense quand même que je lirai volontiers la suite ! ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-02
Encore un tome très intéressant parce que, une fois n'est pas coutume, bourré de rebondissements. Je ne reviendrai pas sur les graphismes, toujours aussi beaux et gracieux, je pense que tout le monde est d'accord sur ce point précis !

Li Changge découvre la vie de nomade auprès d'Ashina Sun et Mu Jin, continuant à mener sa barque autant que faire se peut et avec discrétion pour retrouver ses amis.

Ce tome marque également la découverte de sa féminité, pour Li Changge, qui comprend qu'elle ne pourra peut-être plus jouer les jeunes garçons très longtemps et regrette de ne pas pouvoir assumer d'être une femme dans ce monde régit par les hommes, dans ce monde où les femmes ne sont que des mères ou des filles bonnes à marier, lorsqu'elles ne sont pas de simples apparats.

La couverture du tome suivant me laisse d'ailleurs penser qu'elle ne pourra plus garder le secret bien longtemps, il me tarde donc de le lire ! ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 09-02
Je suis toujours aussi charmée par le graphisme extrêmement délicat et le rendu sublime des dessins de ce manhua. C'est pour moi l'un des plus beaux - si ce n'est LE plus beau que j'ai lu - !

Le périple de Li la conduit cette fois dans le camp turc, auprès du farouche Ashina Sun dont elle tâche de se faire apprécier, dans le but de mieux le tromper. Au fond d'elle, elle n'espère plus retrouver sa terre natale mais reste déterminée à venger les siens. Y parviendra-t-elle ? J'ai déjà le tome 4 dans ma PAL pour en savoir plus ;)

Je trouve fascinant la manière dont l'auteur mêle la fiction et l'histoire chinoise. C'est une véritable bouffée de fraîcheur, sincèrement...
Petit coup de cœur également pour la postface laissée par l'auteure, qui démêle un peu les faits historiques et compare les personnages du scénario aux véritables figures historiques lorsqu'elles ont existé.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Encore un tome très divertissant, même si cette fois le rythme est plus lent. En tous les cas c'est tout aussi intéressant et on ne s'ennuie pas ! La politique s'en mêle et, en même temps que Naofumi, on découvre un peu plus les lois qui régissent ce royaume.

Par ailleurs, le combat avec Glass était haletant et promets des altercations futures épineuses à souhait ! J'ai hâte...
Et évidemment, le suspense est toujours à son comble à la fin... vivement le tome 6 !

(+petit bonus sympathique avec l'ajout à la fin de deux nouvelles écrites par l'auteur ! ♥)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 04-02
Un troisième tome divertissant à souhait ! L'étau se resserre, les fourberies de Metropoliman semblent sans limites ! On découvre d'ailleurs un nouveau pan de sa personnalité, ou plutôt de son histoire, qui en font un personnage bien plus complexe et intéressant que pourrait l'être un simple "méchant".

Le personnage de Nanato est très touchant, pour le moment c'est mon préféré (même si je ne présage rien de bon pour lui par la suite...).

Je suis toujours très emballée par les graphismes et l'originalité du scénario alors vivement la suite :]
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 04-02
Ce tome est super ! Le rythme s'accélère, les combats sont haletants et les personnages se dévoilent un peu plus. Beaucoup d'émotions aussi au travers de la petite Hinami, ce qui ne gâche rien !

J'aime assez qu'on s'attarde sur le point de vue des chasseurs de goules, via l'inspecteur Amon. Je le trouve d'ailleurs de plus en plus intéressant lui !

Spoiler(cliquez pour révéler)
La confrontation entre Amon et Ken (mise en opposition avec celle entre Toka/Hinami et Mado) était géniale, j'espère que la suite jouera à nouveau sur ce face à face...


Enfin bref, si j'étais sceptique au premier tome, je suis maintenant conquise et lirai volontiers la suite ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'avais plus qu'adoré le jeu Assassin's Creed Black Flag (selon moi l'un des meilleurs de la franchise avec Syndicate) et lorsque je l'ai terminé, je n'ai tout simplement pas pu me résoudre à laisser de côté tout de suite la vie trépidante de ce cher Edward Kenway, charismatique pirate des Caraïbes et Assassin en devenir.

J'avais envie d'en apprendre plus sur son histoire et je dois avouer qu'en commençant le livre je me suis dit : Ah ! voilà qui est prometteur, je vais connaître les débuts du célèbre capitaine Assassin !

Je n'ai pas été trompée. Bien sûr, connaissant déjà le scénario du jeu, je m'attendais forcément à certains dénouements puisque l'auteur suit tout de même scrupuleusement le scénario, l'étoffant à merveille et offrant même une suite (ou plutôt un entre deux on va dire, si comme moi vous vous êtes tapé tout le générique final du jeu haha) à la conclusion que le jeu n'avait quant à lui pas délivrée.

Le tout est écrit avec une plume très agréable à lire, à la première personne du singulier, sous la forme d'un témoignage direct d'Edward à sa fille Jennifer. Cette forme permet d'apporter un peu d'humour au fond parfois grave de l'histoire, au travers de la trempe de Kenway, grande gueule et sacré poivrot quand il s'y met.

Je regrette juste que la fin soit si rapide - tous les derniers chapitres se suivent à une vitesse folle, avalant parfois des mois là où le début de l'histoire me semblait plus lent (mais aussi plus intéressant parce qu'absent dans le jeu).

Dans tous les cas, j'ai passé un très bon moment de lecture, l'aventure de la piraterie y est, on retrouve l'esprit du jeu (pari gagné !) et les détails des scènes de combats sont savoureux.

Je le conseille ! Autant pour celles et ceux qui ont aimé le jeu que pour les novices qui ne connaîtraient pas l'univers Assassin's Creed (et par ailleurs, inutile d'avoir lu les tomes précédents de la série, ce tome là étant totalement indépendant du reste).
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 02-02
Aaaah j'étais un peu déçue du premier tome parce que je le trouvais un peu lent et qu'il passait pas mal de choses sous silence mais là, je dois reconnaître que l'histoire démarre enfin !

J'ai beaucoup apprécié ce tome (d'ailleurs je suis vite allée m'acheter le tome 3 haha). L'entrée en scène des "colombes" apporte un nouvel élément de scénario qui perturbe nos héros.

J'aime de plus en plus Toka ! Le personnage d'Uta ramène un peu d'humour, ça fait du bien, et Yomo m'intrigue, tout comme le vieil inspecteur Mado... je sens qu'il cache un secret, à voir :]
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 02-02
Je n'ai pas aimé du tout. A vrai dire, je ne comprends même pas pourquoi il a fait tant de bruit si ce n'est parce qu'il promettait haut et fort des scènes olé-olé BDSM. Allez lire Sade, il l'a fait aussi : ces mots sont bien plus percutants et son style bien plus appréciable.

Très franchement, le style est déplorable, pas du tout fluide (ce récit au présent avec des phrases courtes et saccadées c'est juste affreux à lire) et les dialogues ne volent pas très haut. J'ai lu un de vos commentaires qui disait qu'il aurait pu être publié par les éditions Harlequin ! Mais c'est faire presque honte à cette maison d'édition ! Au moins, les quelques livres que j'ai pu en lire étaient bien écrits !

Alors oui, je conçois que l'histoire peut être addictive, mais c'est un scénario vu et déjà vu (le bel homme riche et la petite étudiante pauvre et prude... bonjour l'originalité). Dès le premier tome, on sait exactement l'issue de l'intrigue.

Je ne comprends même pas qu'à notre époque, des femmes puissent encore fantasmer sur une relation toxique comme celle qui lie nos deux personnages principaux (et je ne parle pas du BDSM, cette pratique étant respectueuse du désir et des envies de la femme lorsque c'est bien fait ; je parle bel et bien du machisme flagrant qui transparaît ici). Alors bien sûr, ce genre de relation a déjà été longuement traitée dans bien des romans, mais j'en connais bien peu qui jouent là-dessus pour faire frémir les petites culottes des lectrices . Sérieux les filles... Vous vous voyez avec un type pareil ?

Enfin bon, tous les goûts sont dans la nature. Peut-être que je ne suis tout simplement pas faite pour lire ça (et pourtant j'aime beaucoup les romances et, si elles sont bien écrites, je ne dis pas non de temps en temps aux romances érotiques pour me détendre). Bref, pour ma part je ne lirai pas les suivants ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2


  • aller en page :
  • 1
  • 2