Livres
485 764
Membres
475 352

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Neph et Shéa, Tome 1 : La Fuite



Description ajoutée par Lacrymas 2017-09-27T11:42:05+02:00

Résumé

Au nord de l'Idalie, Shéa fuit la Tour des Ombres pour sauver sa vie.

Plus loin au sud, Neph fuit La Forteresse pour échapper à un destin guerrier dont il ne veut pas.

Leurs chemins les feront se rencontrer et les mèneront chez Berht, un vieil excentrique ami de la Prime Reine. Celle-ci chargera ce trio improbable d'escorter un curieux émissaire elfe jusqu'à Cérasa, une ville au sud du pays. Mais derrière cette mission officielle, s'en cache une autre, secrète, bien plus importante et plus dangereuse.

Deux cents ans après la Grande Guerre qui opposa les peuples unis de Tell'Andra aux Funestes, la paix qui régnait dans le monde s'étiole à nouveau. Une nouvelle ère sombre s'annonce.

Afficher en entier

Classement en biblio - 23 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Rosabella 2019-08-16T17:22:07+02:00

« J’ai vécu beaucoup et j’en ai vu autant. Je peux affirmer que le monde change, mais le cœur des hommes restent le même. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Chronique entière ici : https://lacoccilectrice.wordpress.com/2020/01/14/90-neph-et-shea-la-fuite-t1-daline-wheeler/

J’ai beaucoup aimé ma lecture malgré quelques petits bémols comme les personnages qui me paraissaient assez enfantins bien qu’ils soient âgés de 21 et 24 ans il me semble. Parfois, tout ce qu’il se passait semblait trop facile, les obstacles pas assez grands ou trop petits, tout est une question de perspective ! Sincèrement, c’est un univers riche et intéressant, l’histoire est prenante, les personnages, certains sont attachants et sympathiques ! Il y a pas mal de moments amusants et d’autres touchants ce qui rend l’histoire d’autant plus agréable. Je remercie encore une fois BOD pour l’envoi et l’auteure pour avoir écrit un livre aussi sympa à lire !

Afficher en entier
Or

Ma chronique complète à découvrir sur mon blog :

https://lemondeenchantedesespritsdulivre.wordpress.com/2019/08/16/neph-et-shea-tome-1-la-fuite-daline-wheeler/

Point positif de l’histoire :

L’écriture est simple et fluide. L’univers est certes peu original mais l’auteure a su y apporter sa propre touche personnelle, notamment avec la Trame et le Flux. Les rebondissements ne sont pas énormément présents mais le suspense est palpable. L’atmosphère est majoritairement sous tension. Nous tournons rapidement les pages voulant connaître les péripéties de nos héros. L’univers est bien construit. La présence de la magie est plaisante est très bien menée, elle régie Tell’Andra et ses habitants. Il n’y a pas d’incohérence entre la Trame et le Flux. Malgré le caractère sombre de cette discipline, la magie des ombres m’a séduite. Habituellement, certains écrivains auraient volontiers donné la capacité de maîtriser les ombres aux ennemis. Dans ce cas précis, âmes bonnes et mauvaises la possèdent. À l’instar, des pouvoir de Shéa, celles de Neph m’a plu. Elles apportent de la légèreté et de la poésie dans ce monde où la paix s’effrite petit à petit. La violence est parfaitement dosée, elle est visible sans être présente à chaque page. Le dénouement est très vite mis en place, nous comprenons très vite les enjeux. L’histoire ne suit pas une seule quête, d’autres viennent s’y ajouter. Le livre est riche, de nombreux thèmes sont abordés : l’amour à travers Neph et Tyanne, l’amitié, la trahison, l’espérance... L’humour trouve également sa place. Nous nous interrogeons peu au fil des pages mais les quelques questionnements ont attiré ma curiosité. Ces derniers étaient d’autant plus intéressants que les personnages principaux se posaient les mêmes questions, entretenant le mystère. Après la grande scène de combat, le récit devient lent mais est très vite rattrapé par une fin prenante et additive. Heureusement, que je possédais la suite...

Points négatifs de l’histoire :

Aucune explication n’est donné au niveau du terme « arcaniste ». Durant les premières temps, je ne comprenais pas qu’elle était sa fonction. Il faut plusieurs pages pour saisir le sens. De plus, j’ai eu des difficultés à intégrer la différence entre un arcaniste et un enchanteur. Un arcaniste est capable de dons, alors que les enchanteurs enchantent des objets... Selon moi, Aline Wheeler aurait peut-être pu incorporer une définition dans les premiers temps.

Nous nous doutons du final de la série. Le thème de la guerre est souvent utilisé dans ce style de livres Fantasy. Bien entendu, nous nous ne pouvons pas considérer ceci comme un point négatif car le résumé parle de lui-même mais cet aspect est, selon moi, plutôt récurrent.

Les points abordaient ci-dessous ne sont pas à mon sens négatifs, cependant, je tenais à le préciser.

Quelque fois des mots sont répétés deux fois de suite. Il y a également des fautes de ponctuation. Régulièrement, j’ai constaté qu’après une virgule la première lettre du mot était en majuscule. Soit il y a une erreur au niveau de la virgule, soit au niveau de la majuscule. Bien entendu, il est possible que je ne connaisse pas cette règle si ces aspects sont volontaires ou que l’auteur veuille accentuer sur le mot.

Les personnages principaux :

Shéa : maître des ombres. Malgré une naïveté présente, elle n’en reste pas moins une puissante guerrière maîtrisant parfaitement son don. Ses nouvelles rencontres risquent de la changer à tout jamais.

Neph : barde ne pouvant se passer de sa luth. Il apporte légèreté et poésie mais devra accomplir sa destinée et non ses volontés.

Berht : homme bien mystérieux, il est grincheux sans oublier de garder une pointe d’humour.

Elladar et Kaïnan : Elladar, elfe émissaire, et Kaïnan, loup blanc des montagnes, sont inséparables. Malgré son titre, il ne faut pas se fier, Elladar est un guerrier.

Points positifs des personnages :

Parmi tous les personnages, ma préférence va pour Shéa. J’apprécie énormément son côté guerrier et sa fragilité. Elle n’est pas l’héroïne parfaite. Elle a sa fierté, ses doutes, ses interrogations, ses peurs... Nous sentons une puissance et une force en elle, dû à ses pouvoirs. Neph est l’opposé de Shéa. Comme dit précédemment, il apporte de la légèreté dans ce monde troublé. Il est poétique, rêveur et romantique. Aux premiers abords, rien ne peut laisser supposer un passé militaire. Sa présence est intéressante car le climat est lourd, ainsi que la part d’humour livré à travers Berht. De plus, à travers ce vieil homme, Aline Wheeler aime ménager le mystère.

L’écrivain a su très bien harmoniser ses personnages avec l’atmosphère du roman. Aline Wheeler ne se contente pas d’apporter simplement un caractère aux deux protagonistes principaux, elle les accentue à travers les décors. Nous sentons l’énorme travaille effectué autour de l’univers et des personnages. Shéa est sombre, d’une part par son vécu et d’autre part par ses pouvoirs. Les décors et l’ambiance du récit seront en corrélation avec son tempérament. Elle se déplace principalement dans des endroits obscurs et sous terre. Certains personnages autour d’elle sont similaires à l’héroïne. Neph est jovial et bohème. Nous le suivons dans des lieux lumineux propices à la rêverie et en extérieur avec le soleil. La présence de Tyanne accentuant cet attrait. Puis lorsque Shéa et Neph se rejoignent, le texte nous propose un mélange des deux, ni sombre, ni lumineux, une tension est palpable. Le point fort à mon sens du tome 1 repose sur ceci. Bien entendu, aucun attrait lumineux n’est présent lors des scènes de combats et vers la fin.

Points négatifs des personnages :

Chaque lecteur s’attachera plus ou moins aux personnages en fonction de soi. Pour ma part, les personnages sont agréables à découvrir mais je ne me suis pas attachée à eux.

Bien que ceci ne soit pas un point négatif à mon sens puisque j’ai beaucoup adhéré à Shéa, il est important de préciser que Neph est plus en retrait et Shéa en premier plan. Pour certaines personnes, cela pourra les gêner car nous nous attendons à suivre à part égal les deux héros. Dans ce premier volume, Neph a plus un rôle figuratif.

Conclusion :

Un très bon premier tome laissant présager de nombreuses aventures. Le lecteur amateur de fantasy ne pourra s’empêcher de tourner les pages grâce au suspens présent. Un univers très bien mis en place, malgré des aspects déjà abordé dans d’autres livres. L’histoire est limpide et les personnages sont en accord avec les différentes ambiances voulues par l’auteure.

Afficher en entier
Argent

L’histoire de Neph et Shéa est celle de deux jeunes gens qui refusent de se soumettre à la vie que l’on a décidé pour eux, celle dont ils ont hérité par leurs naissances. Leur fuite les conduira à vivre des aventures trépidantes. L’autrice a le bon goût de nous épargner la traditionnelle romance entre les deux protagonistes de sexes différents, ce que j’ai beaucoup apprécié. On n’évite pas cependant le cliché du manichéisme de la fantasy : les forces du Mal menacent de se réveiller, et leur magie corrompue mettra l’équilibre du monde en péril... mais heureusement, on échappe à la prophétie !

Le style est clair, le vocabulaire est riche. Mais quelques répétitions auraient toutefois pu être évitées, et la ponctuation des incises est maladroite.

Les personnages sont attachants, complexes et surprenants. Les personnages secondaires ne manquent pas de relief, et ajoutent du piquant au récit.

L’intrigue aborde des sujets intéressants, comme le patriarcat et l’injustice sociale.

L’univers est très fouillé, bien étudié, et vraiment prenant. On sent les influences de l’autrice, notamment avec « le Flux », qui n’est pas sans rappeler « la Force » de Star Wars, qui s’inspirait déjà de croyances anciennes en une puissance universelle qui régirait la vie et l’univers. J’ai aussi retrouvé avec plaisir un petit quelque chose de l’univers de Donjons et Dragons dans la magie musicale du barde Neph. Il y a aussi de sympathiques trouvailles, telles que le dragon-libellule, et le système de magie est très bien construit.

La Fuite est un début de saga prometteur, qui donne envie d’en lire davantage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bluenn 2019-03-20T09:56:49+01:00
Argent

Ma chronique complète: https://ombrebones.wordpress.com/2019/03/20/neph-et-shea-1-la-fuite-aline-wheeler/

Pour résumer, même si ce roman n’était pas accordé à mon goût personnel, je n’ai aucun mal à lui trouver des qualités qui en font un titre parfait pour s’initier à la fantasy. L’aspect jeunesse justifie certains de ses défauts et le travail en auto-édition de l’autrice est assez remarquable, surtout pour le paysage francophone. Son univers dispose d’une véritable identité et sa plume dynamique rend l’action vivante. En tant que lecteur, on n’a aucun mal à se laisser emporter dans ce bon divertissement de fantasy médiévale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Freelfe 2019-03-02T10:51:48+01:00
Argent

Ma chronique : https://freelfe.blogspot.com/2019/03/neph-et-shea-tome-1-la-fuite-daline.html

La fuite est le premier tome de la série Neph et Shéa d’Aline Wheeler. Un roman de fantasy Young Adult d’environ 340 pages, autoédité, et coûtant 16€.

Tout d’abord, arrêtons-nous sur l’objet livre. La couverture, d’un rare ton violet, m’a immédiatement séduite. J’ai vraiment eu un coup de cœur pour celle-ci. Ensuite, le livre comporte des pages épaisses, aérées, avec une police d’écriture agréable. Les chapitres sont simplement décorés. Le tout donne un objet très agréable à regarder et à tenir.

Nous sommes immédiatement embarqués dans l’histoire, alors que nous ne savons rien des personnages ni du monde dans lequel nous débarquons. Nous découvrons tour à tour Shéa et Neph, chacun dans sa fuite respective, que le hasard va réunir.

Shéa est une jeune femme assez sombre et difficilement abordable. Neph, quant à lui, a un côté que je qualifierai de maladroit, qui m’a séduit. Nos deux personnages sont en tout cas attachants, avec des personnalités très différentes.

Les personnages secondaires ne sont pas en restes et le quatuor qui finira par se former au cours du livre m’a énormément plu.

Comme je le disais, nous nous retrouvons embarqués immédiatement dans l’histoire. Nous découvrons donc au fur et à mesure l’univers que nous propose l’autrice. Un univers construit et qui nous réserve encore des surprises ! Parce qu’il est amené doucement et au fur et à mesure du livre, nous nous y intégrons très facilement. L’autrice nous livre avec parcimonie un univers très riche et travaillé, que j’ai eu plaisir à découvrir. Le livre s’adresse certes à des lecteurs plutôt Young Adult mais nous avons là un vrai univers de fantasy, avec différents peuples, ordres, castes…

L’histoire est ponctuée de péripéties et le livre se lit très facilement. Malgré quelques passages qui m’ont paru parfois un peu hésitants ou maladroits, avec des tournures pas toujours parfaites, ainsi que de petites coquilles dans la mise en page (absence de point, majuscule en trop ou en moins…), ce livre est rondement mené. Ces petites imperfections ne sont que le reflet d’un premier roman et bien que je les signale, elles n’ont aucunement pénalisé ma lecture que j’ai trouvée passionnante.

Alors certes, ce livre ne révolutionne pas le genre. Les habitués du style pourront prévoir beaucoup des rebondissements. Pour autant, l’ambiance et l’univers que nous propose l’autrice passe bien au-dessus d’une histoire un peu prévisible. J’ai pris grand plaisir à lire ce livre, à découvrir toute l’imagination de l’autrice et à suivre les péripéties de nos attachants personnages. C’est donc un livre qui reprend les codes mais qui fonctionne, qui est très plaisant à lire et dont le point fort réside dans l’univers, les personnages et les relations entre ceux-ci.

Conclusion

L’histoire est bien rythmée, l’univers riche et construit, les personnages travaillés. Ce livre comporte tous les ingrédients pour satisfaire un lectorat tourné vers la fantasy. J’ai été particulièrement charmée cette lecture que j’ai dévoré : le style est fluide, on est pris dans l’ambiance et on avance. Une excellente découverte que je recommande ! C’est avec plaisir que je me lance dans le second tome aussitôt celui-ci refermé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maya54 2019-02-11T16:00:54+01:00
Argent

Ce livre a éveillé ma curiosité dès le premier coup d'œil, la couverture est magnifique et les teintes utilisées reflètent à merveille le côté “magique” que nous promet le synopsis. C'était un des 5 livres qui avait retenu mon attention pendant les présélections et je suis contente de le compter parmi les sélectionnés.

On débute l'histoire au beau milieu de l'action et on assiste à la rencontre de nos trois protagonistes. Nous ne savons pas grand-chose de leur identité mais quelques chapitres plus tard arrive l'heure des révélations. Lors d'un interminable repas, l'auteur, Aline Wheeler nous livre les réponses à nos nombreuses questions. Toutefois, j'ai eu beaucoup de mal avec ce passage, trop long à mon goût. Il y a beaucoup d'informations à assimiler en même temps et surtout, le rythme du récit en pâtit. Cette profusion d'explications gâche un peu l'effet de surprise. L’auteur a tendance à en dire trop, le lecteur n'a même pas le temps de se poser des questions que les réponses lui tombent tout droit dessus.

Le bilan est plutôt mitigé pour cette première moitié : contre toute attente, je me suis ennuyée. L'intrigue est développée d'une façon maladroite et les personnages ne m'ont pas convaincue.

Par contre, la seconde partie du livre est complètement différente. Je me suis laissé embarquer avec plaisir dans l'aventure. L'histoire prend un autre rythme, une tout autre tournure, bien plus captivante. Il y a de l'action et des rebondissements intéressants, les personnages ainsi que leurs relations avec les autres gagnent en profondeur, chose qu’il manquait jusque-là.

Étrangement, je me suis plutôt attachée à un des personnages secondaires, Elladar a été mon coup de cœur. L'auteur a fait de lui un personnage énigmatique aussi bien au niveau de son caractère que de ses origines. J'espère le retrouver dans la suite des aventures de Neph et Shéa et surtout en apprendre un peu plus sur lui.

Le style d’Aline Wheeler est simple, ce qui en fait une lecture agréable et accessible à tous. Malgré quelques faiblesses au tout début et la présence de coquilles, l'auteur a su me convaincre de voyager avec elle au coeur des Terres de Tell'Andra.

Au final, il s'agit tout de même d'un premier livre prometteur et on peut également noter que l'auteur l’a auto-édité. Ce petit détail change beaucoup de choses, l'auto-édition demande énormément de temps et de travail de la part des auteurs, et je trouve important de le souligner. Si vous aimez les univers magiques et mystérieux, je vous invite donc à partir à la découverte d’Aline Wheeler et de sa saga Neph et Shéa.

Afficher en entier
Or

https://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2019/01/neph-et-shea-tome-1-la-fuite-de-aline.html

On suit Shéa, maître des ombres qui fuit la Tour où elle vivait. Au cours de sa fuite, elle va rencontrer Neph, un barde un peu atypique. La première possède un caractère bien trempée. Elle est loin des personnages féminin que l'on rencontre habituellement. Neph a un côté vintage par son éloquence. Tous deux vont devoir affronter les ennemies de Shéa et pas seulement. Leur fuite va les mener chez Berth, un personnage que vous laisse le loisir de découvrir.

Leur arrivé chez cet homme va changer leur vie et pas qu'un peu. Ils vont travailler pour la reine en escortant un elfe, personnage qui m'a bien plus. En réalité, j'ai apprécié tous les personnages. Ils possèdent des personnalités fortes. Le premier point positif de ce roman concerne les romances. Ici pas de triangle amoureux, chose que je déteste. Neph et Shéa sont déjà en couple et ont passé la majorité. Ça change.

Le deuxième point positif concerne le monde qu'à créer l'autrice. Elle prend le temps de nous expliquer son univers et l'histoire de Tell-Andra et son rapport avec d'autres région. Chaque personnage possède des dons différents. Celui de Shéa est le plus impressionnant. J'ai eu l'impression de voir ce que l'autrice décrivait. Celui de Neph est plus élégant et s'allie parfaitement avec le guerrier qu'il est. Quant à l'elfe, il possède un don en rapport avec le vent. Je pense qu'on est loin de tout savoir le concernant.

Le roman est très bien rythmé. On suit l'intrigue en attendant sans cesse les retournements de situations qui n'ont pas forcément lieu. Ou en tout cas, pas tout de suite. Ce que j'ai aimé c'est le fait que l'autrice s'amuse à nous imposer en penser un cliché pour casser ensuite cette impression. Ça m'a vraiment amusé. L'autrice fait beaucoup de révélations tout en prenant son temps. On a vraiment le temps de les retenir. Le seul bémol concerne la fin de ce premier tome; On s'y attendait un peu trop mais ce n'est pas grave.

En bref, j'ai passé un excellent moment en compagnie de Neph et Shéa. Je n'avais qu'une seule envie à la fin de ce premier tome, lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par obelix 2018-05-08T12:48:39+02:00
Argent

Un premier tome sympa qui pose bien le contexte de ce monde et qui a le mérite d'avoir suffisamment d'action pour que l'histoire soit prenante des les premiers chapitres. Une fantasy assez classique avec plusieurs ordres et une monarchie sur plusieurs territoires, de la magie et des créatures plutôt connues, mais cela opère bien. Mon petit bémol, des réactions des fois un tantinet simplistes chez Shea , plus sous la forme que sur le fond finalement. Je lirai bien volontiers la suite surtout que l écriture de granit gagner en maturité.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai découvert ce livre par le biais d'Internet, il s'agit de plus de ma première lecture d'un roman auto-édité, et d'une bonne découverte.

Dans un monde fantasy poétique, proche de l'ambiance des mondes de P. Bottero, on retrouve deux protagonistes en route pour une quête qui s'annonce compliquée. Deux jeunes héros, "seuls contre le monde", qui se lient d'amitié afin de pouvoir entreprendre un voyage important.

Bien que ce premier tome montre une écriture débutante, parfois un peu lourde dans les choix de mots, l'auteure a une plume intéressante, avec un vocabulaire élaboré. L'ambiance du livre, ainsi que le monde dépeint, sont très complets et l'immersion est ainsi plus facile, même si les personnages peuvent être parfois un peu caricaturaux. L'idée de la Trame du monde, est très intéressante, même si j'aurais apprécié en savoir plus sur ce monde, le pouvoir qui en découle et les possibilités.

J'attends de voir comment l'histoire va se développer, avec toutes les idées qui ont été développées dans ce premier tome, ainsi que les pouvoirs décrits et les intrigues mises en place. Les possibilités sont grandes pour ce livre.

Afficher en entier
Or

Un pur plaisir de fantasy et une belle écriture ! L’auteur nous donne littéralement à voir le monde de Tell’Andra né de son imagination. Que ce soit le décor urbain, la nature sauvage ou les espaces plus insolites, les descriptions sont sublimes. Nous suivons les pas de Shéa, maître des Ombres fuyant sa famille qui veut la faire disparaître. Sa route croise celle du barde Neph puis celle d’un vieil homme étrange qui seront ses compagnons pour remplir une mission secrète confiée par la Prime Reine. Le danger et la magie rôdent près d’eux… Le récit est dynamisé par des chapitres courts, des batailles spectaculaires. Aline déroule une intrigue faussement simple, on devine qu’autour des héros, tous n’ont pas les mêmes intérêts… Je vous recommande cette lecture et j’attends la suite avec impatience..

Afficher en entier

Date de sortie

Neph et Shéa, Tome 1 : La Fuite

  • France : 2017-11-11 (Français)

Activité récente

kekeli le place en liste or
2020-01-15T19:04:38+01:00
Esra-1 le place en liste or
2019-01-20T23:05:11+01:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 23
Commentaires 12
Extraits 1
Evaluations 15
Note globale 7.93 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode