Livres
392 584
Comms
1 377 170
Membres
284 586

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Page 245

-Elle m'a collé un coup de genou dans les boules,cette garce!

-Estime-toi heureux qu'elle ne te les ait pas coupées pour jouer au badminton avec,rétorqua Burnett.

Chase rit doucement.

-Il te connaît bien,on dirait.

Afficher en entier

- Je lui ai demandé s'il m'aimait toujours. Tu sais ce qu'il m'a répondu?

- Un truc horrible, à tous les coups.

- Il m'a répondu qu'il n'imaginait même pas cesser de m'aimer un jour.

- Le salaud ! gronda Della.

Elle avait beau faire de son mieux, elle se doutait que ce n'était pas très convaincant.

- Mais il m'a aussi dit qu'il fallait qu'on prenne la chose de manière rationnelle. Il se comporte comme... comme un véritable adulte ! cracha-t-elle sur un ton rageur.

- Comme un adulte? Il est fou, ou quoi? lança Della.

- On est bien d'accord ! renchérit Miranda.

Afficher en entier

p219/220

(Chase et Della) (dans vision...)

Soudain elle sentit les doigts de Liam sous la dentelle de son soutien-gorge,puis sur son tétons C'était délicieux et incroyablement réel. Encore plus réel qu'avant.

Elle tourna la tête et rouvrit les yeux. C'est alors qu'elle aperçut une basket. Une nasket de Natasha,dans le placard de Natasha.Puis,de nouveau, elle sentit une main sur son sain.

-Oh putain! souffla Della en revenant à elle. Enlève ta main de...

-chut!

[...]

-Sors ta main de là, tout de suite! chuchota-t-elle tout bas

Il dut percevoir la menace dans sa voix car brusquement, il équarquilla les yeux.

-je suis désolé,je n'avais pas...Je ne...souffla-t-il,presque inaudible.Dis donc,si tu veux que je bouge ma main,tu n'as qu'a retirer la tienne.

la mienne? l'esrit encore un peu déconnecté de son corps à cause de la vision,elle mit une fraction de seconde a comprendre,et fallit s'étrangler.Chase n'était pas le seul à se montrer entreprenant. Elle lui caressait doucement les fesses, la main passée sous son boxer en coton

Les joues en feu,elle se redressa vivement;

[...]

Afficher en entier

- Ca va Della?

La peur de la jeune fille céda la place à son chagrin.

- Ca finira bien par aller, mais là, pour le moment, pas trop. Chan était... c'était ma famille.

Burnett lui serra gentiment l'épaule, en un geste presque aussi bouleversant qu'un câlin.

- Je comprends ce que tu ressens. La famille, c'est... (Il s'interrompit, le temps d'un profond soupir.) Il y a un an, j'aurais frémi d'horreur à l'idée de fonder une famille, et regarde où j'en suis.

Della hocha la tête en pensant à la petite Hannah.

- C'est vrai que vous formez une super famille, tous les trois.

- Tous les trois? répéta Burnett amusé. Tu rigoles? En tombant amoureux de Holiday, je me suis aussi attaché à Shadow Falls et à vous tous. On a pas le même sang, toi et moi, mais tu fais partie de ma famille, Della. Ne l'oublie jamais.

Elle retint son souffle, émue. Aussi bizarre que cela puisse paraitre, elle avait envie de se laisser aller contre Burnett et de poser la tête sur son épaule, voire de lui demander de la serrer dans ses bras.

Afficher en entier

– Euh… J’ai besoin de sortir, si vous voulez bien m’excuser.

– Pourquoi donc ?

– C’est personnel, dit-elle en espérant qu’il cède.

S’il insistait, elle n’hésiterait pas à déployer l’argument infaillible de la gent féminine, même si c’était un mensonge.

– J’aimerais des explications un peu plus précises jeune fille, rétorqua-t-il d’un air agacé.

Tant pis pour lui. Une main sur la hanche, elle soutint son regard.

– Mes règles viennent de commencer, et j’ai peur que ça ne déborde. Enfin, je ne vous demande pas de comprendre…

M. Yates écarquilla les yeux, bouche bée, mais ne l’autorisa pas à sortir pour autant. Elle se vit donc dans l’obligation de poursuivre.

– Je veux dire, je sais bien que vous êtes un homme et que les hommes ne comprennent rien à tout ça, mais…

M. Yates se mit à rougir, d’abord le cou, puis le visage, comme un personnage de dessin animé, gardant pourtant le silence.

– … sérieusement, si vous vous mettiez à saigner du pénis une fois par mois, vous…

– Sortez !

Le hurlement du professeur fut presque couvert par les rires des autres élèves.

Afficher en entier

P 278/ 279

(Chase et Della)

-Je ne me moque pas,Della! Si je ris, c'est parce que....parce que je me souviens encore à l'époque ou Jimmy m'a appris à conduire, et parce que je suis heureux d'être ici, avec toi. Je suis d'autant plus heureux que, pour une fois, ce n'est pas contre moi que tu t'énerves mais contre ma voiture. Réessaie,insista-t-il en se penchant vers elle.

ses lèvres étaient toutes proches,assez proches pour effleurer celles de Della...

-Ça,c'est pour te porter chance, souffla Chase en se reculant bien vite comme s'il avait peur qu'elle ne se fâche.

Pourtant, elle n'était pas fachée.Enfin,peut-être qu'une partie d'elle l'était, mais elle n'avait pas envie d'y prêter attention pour l'instant.

Puisqu'elle ne disait rien et ne bougeait pas, Chase recommença.Cette fois,son baiser dura quelques secondes.

Della posa une main sur son trorse etle repoussa doucement

-Tu es censé m'apprendre à conduire ta voiture.

Il passa la langue sur la lèvre inférieur.

-OK.

Il lui décocha un sourire si éblouissant qu'elle eut enviede l'embrasser malgré elle. Puis il tira sur le bout de sa queue-de-cheval.

Afficher en entier

– Est-ce que tu penses que ton lien avec Chase est de nature romantique ? reprit-elle.

– Tu savais que les poissons faisaient pipi et caca dans l’eau ? lança Della tandis que Holiday tendait la jambe pour tremper son pied dans le lac.

La fée leva les yeux au ciel.

– Oui. Et c’est le pire changement de conversation que j’aie jamais entendu.

Afficher en entier

Puis il prit une profonde inspiration un peu tremblante.

- Promets-moi, dit-il en baissant les yeux sur elle. Promets-moi que tu ne vas pas prendre de risques inutiles et aller te faire tuer. Promets-moi de ne plus te laisser atteindre par l'indifférence de tes parents. Tu ne mérites pas de souffrir à cause d'eux. Surtout, promets-moi de te souvenir que j'ai été le premier à t'aimer, même si tu tombes amoureuse de Chase.

Afficher en entier

Rapide comme l'éclair-enfin comme un vampire-,Della défit sa ceinture de sécurité et,consciente de l'appareil photo posé entre des pieds, choisit la seule autre solution possible. Elle se jeta entre le levier de vitesse et le tableau de bord et cacha son visage sur les genoux de Chase.

Afficher en entier

{ page 59 }

Le téléphone de Della annonça un nouveau message, de la part de Chase.

-C'est lui.

Elle lut en silence.

« Si tu t'inquiètes, c'est que tu m'aimes bien.»

Elle serra les dents.

Afficher en entier