Livres
464 126
Membres
424 360

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

-Eh bien fait pour toi, tu n'avais qu'à pas te moquer de moi!

Il la hissa de quelques centimètres jusqu'à ce que ses lèvres touchent les siennes.

Elle n'essaya pas de l'arrêter. Oh non, elle grimpa même un peu plus sur sa poitrine, afin que le baiser ne soit pas maladroit. Sa main se trouva sur sa nuque. Il bougea légèrement la tête pour que ses lèvres lui soient plus accessibles. Sa langue entra dans sa bouche. Lentement au début, puis sans hésiter.

Afficher en entier
Extrait ajouté par moumouthe 2011-10-25T16:20:58+02:00

-Tu pose un seul doigt vampirique sur moi et je te jette le pire sort d'acné que tu aies jamais vu.

[...]

-Écoute, si j'ai un seul bouton, je te viderai de ton sang dans ton sommeil et le vendrai sur Ebay.

Afficher en entier
Extrait ajouté par isane3 2012-04-18T09:30:53+02:00

- Les rochers sont glissants, dit-il, suivant son regard.

- Je crois que je peux me débrouiller.

Elle ôta sa main.

- Quand tu tomberas sur les fesses, tu le regretteras.

- Non.

Elle lui sourit d'un air suffisant. Mais, quand elle avança d'un pas, ses pieds et son orgueil dérapèrent et, sans prévenir, elle glissa et se retrouva sur le derrière dans une grosse éclaboussure.

L'eau froide trempa son jean. Des éclats de rire, très forts et contagieux, résonnèrent. Il se tenait derrière elle, les bras croisés sur son torse musclé, les yeux rieurs.

- Arrête !

Elle rit presque, et, avec sa main en coupe, attrapa de l'eau et la lui jetta dessus.

Il s'esclaffa plus fort puis lui tendit la main. Elle la prit, cette fois.

Elle s'était relevée et allait faire un autre pas quand elle glissa de nouveau, mais ce coup-ci elle ne tomba pas toute seule. Elle atterrit sur lui ; son visage s'enfouit dans son épaule. Elle leva la tête et regarda l'eau froide couler sur ses épaules. Puis elle le vit la contempler, toujours tout sourire. Et trop beau.

- Bien fait pour toi, tu n'avais qu'à pas te ficher de moi !

Elle sourit.

Son torse s'élargit sous elle, comme s'il venait de respirer profondément. Et, brusquement, elle ne sentit même plus le froid glacial de l'eau - elle ne ressentait plus que la chaleur de son corps contre le sien.

- Et bien fait pour toi, tu n'avais qu'à pas te moquer de moi !

Il la hissa de quelques centimètres jusqu'à ce que ses lèvres touchent les siennes.

Elle n'essaya pas de l'arrêter. Oh non, elle grimpa même un peu plus sur sa poitrine, afin que le baiser ne soit pas maladroit. Sa main se retrouva sur sa nuque. Il bougea légèrement la tête pour que ses lèvres lui soient plus accessibles. Sa langue entra dans sa bouche. Lentement au début, puis sans hésiter. La chaleur monta en elle, et elle ne se lassa pas de se rapprocher de lui, encore et encore. Tout était différent des baisers et des caresses qu'elle avait échangés avec Trey.

Plus ! semblait crier son instinct. Elle en désirait plus.

Elle passa les doigts dans ses cheveux foncés et humides, et adora la sensation. Apprécia toutes les émotions qui tourbillonnaient en elle, sur elle, qui la rendaient si vivante, si nouvelle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par moumouthe 2011-10-25T16:20:58+02:00

kylie se retourna d'un coup, et sortit son téléphone de son sac et écrivit un texto à Sara: << Au secours! Coincée dans un bus avec des dégénérés! De gros dégénérés irrécupérables! >>

Elle reçut un texto de Sara presque instantanément.

<< Non, toi, viens à mon secours! Je crois que je suis enceinte.>>

Afficher en entier
Extrait ajouté par moumouthe 2011-10-25T16:20:58+02:00

-Salut, dit perry à Miranda. j'adorerais vous voir vous entre-tuer et vous arracher vos vêtements.

-dans tes rêves! répliqua Miranda!

-Ouais, gloussa Perry. Surtout la partie <<arracher vos vêtements>>

Afficher en entier

-Kylie?

Elle connaissais cette voix.

Elle se retourna vers le rivage et dévisagea un Trey très perplexe.

-Tu le connais? s'enquit Lucas.

Protecteur, il l'effleura de son bras nu. Trop abasourdie pour parler, Kylie parvint à hocher la tête. Puis Trey avança vers eux en barbotant dans l'eau.

-Tout va bien?

Il ne la regardait pas. au contraire., il gardait les yeux rivés sur Lucas.

Ou, plutôt, sur son torse nu.

-Oui, répondit-elle, retrouvant enfin sa voix. Nous observions juste les fossiles de dinosaure.

-Est-ce Derek? demanda Trey d'un ton accusateur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par moumouthe 2011-10-25T16:20:58+02:00

La licorne leva la tête, hennit, puis l'un de ses yeux très noirs lui fit un clin d'oeil.

-Merde!

-Zut alors!

-oh, mon Dieu!

-La vache!

-l'enfoiré!

kylie ignorait qui avait dit quoi. Elle aurait d'ailleurs pu sortir la même chose, car ces cinq réactions avaient toutes traversé son esprit confus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par sarah2444 2012-01-05T04:45:03+01:00

Il sourit, mais c'étais le sourire le plus triste qu'elle airt jamais vu.

-Je sais. je ne pensais pas que tu puisses devenir encore plus mignonne que quand tu avais six ans. mais j'avais tort.

Il se baissa et ses lèvres effleurèrent les siennes. Cela se passa si vite qu'elle le sentit à peine.

Elle le désirait tellement plus.

-Tu pars? lui redemanda-t-elle.

Il ne répondit pas. Il sortit du bugalow. Kylie resta sur le seuilet le regarda s'en aller. Et, bien qu'il ne le lui eût pas confirmé, elle le savait : Lucas Parker disparaîtrais une fois de plus de sa vie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par moumouthe 2011-10-25T16:20:58+02:00

-Tu sais parler au morts. parfois dans ton sommeil, d'autres fois lorsque tu es réveillée.

[...]

-Non, tu as tort. Je ne leur ai jamais parlé. Jamais, jamais, jamais. Pas un seul mot. Ma mère m'a apprit à ne jamais adresser la parole à des inconnus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par love-damon 2011-10-05T17:27:49+02:00

Depuis que Holiday l'avais laissé seule à table, elle avait été tentée d'appeler ses parents pour les supplier de venir la chercher.

Oui,mais que leur dirait-elle ? Salut, papa, maman, vous savez quoi? Vous m'avez envoyé en colo avec de vrais dégénérés,une bande de suceurs de sang et de tueurs de chats. Ah, et au fait, moi aussi j'en suis une, mais il ignorent encore de quelle sorte.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode