Livres
443 527
Membres
379 186

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par sabivilutini 2017-03-11T23:53:54+01:00

- Tu crois que tes nibards ont fini de pousser ?

Éclatant de rire, elle me tape sur l'épaule.

- Espèce de dégueulasse !

Je pose les doigt sur le haut de sa poitrine, les glisse dans le creux de son tee-shirt.

- Quand vas-tu me laisser les voir ?

- Jamais, Jamais, s'esclaffe-t-elle.

- Allez, Charlie chérie. Ça fait quatorze ans maintenant que je t'aime. Ça me donne droit à un bonus... un petit coup d'oeil, une main sur toi...

- On a quatorze ans, Silas. Attends au moins qu'on en ait quinze ans.

Il sourit.

- Mon anniv est dans deux mois.

Je pose les lèvres sur les siennes et je sens sa poitrine s'élever contre la mienne tandis qu'elle respire. La torture !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marieno89 2017-01-22T20:36:34+01:00

N'oublie jamais que c'est avec moi que tu auras échangé ton premier vrai baiser. N'oublie jamais que ce sera avec toi que j'échangerai le dernier. Et n'arrête jamais de m'aimer entre-temps.

N'arrête jamais Charlie,

N'oublie jamais.

- Silas

Afficher en entier
Extrait ajouté par [email protected] 2016-02-01T20:45:23+01:00

« Avant cela, ne perds jamais espoir. N'arrête jamais de m'aimer. N'oublie jamais. Jamais, jamais. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Tobias_Man 2018-02-14T12:46:50+01:00

Un amour qui n’a pas été dicté par nos parents ou défini par le statut de notre famille. Un amour que nous ne saurions interrompre. Un amour qui nous a guidés parmi les pires moments de notre vie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Tobias_Man 2018-02-14T12:46:23+01:00

N'oublie jamais que c'est avec moi que tu auras échangé ton premier vrai baiser. N'oublie jamais que ce sera avec toi que j'échangerai le dernier. Et n'arrête jamais de m'aimer entre-temps.

Afficher en entier
Extrait ajouté par SlythKhaleesi 2017-07-23T22:35:29+02:00

" Je sais que ça parait bizarre, mais c'est ce que tu aimes en moi. Tu m'aimes autant que je t'aime. Parce que oui, je t'aime beaucoup trop. Plus que personne ne mérite d'être aimé. Mais je n'y peux rien. Avec toi, pas d'amour normal possible. Tu me rends dingue. "

Afficher en entier
Extrait ajouté par sabivilutini 2017-03-11T23:53:04+01:00

- Arrête, souffle-t-il en lui posant un doigt sur la bouche. Je t'aime, mais arrête !

Il ôte sa main, qu'elle rattrape aussitôt pour lui embrasser la paume.

- Et moi aussi, je t'aime.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Emy3489 2016-12-25T22:35:25+01:00

« Un amour qui n’a pas été dicté par nos parents ou défini par le statut de notre famille. Un amour que nous ne saurions interrompre. Un amour qui nous a guidés parmi les pires moments de notre vie.

N’oublie jamais, Charlie.

N’oublie jamais. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Emy3489 2016-12-25T22:35:12+01:00

« _ Je n’arrive pas à croire que ça ait marché, lui dis-je.

[…]

_ Qu’est-ce qui a marché ?

Je lui réponds dans le cou en riant :

_ « C’est un hommage aux origines de la famille » ?

Sans cesser de rire, je me rapproche de sa bouche.

_ Qu’est-ce que tu vas faire si tu veux rompre avec moi ? Tu seras coincée dans une maison qui porte le nom de la formule fétiche entre toi et ton ex-petit ami.

Là, elle me bouscule, passe devant moi.

_ Si jamais, je veux rompre avec toi, je dirai à papa de changer le nom de notre villa.

_ Il ne ferait jamais ça, Char. Il était trop content de ton explication merdique.

Elle hausse les épaules.

_ Alors je la brûlerai. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Emy3489 2016-12-25T22:34:50+01:00

« Charlie chérie,

Tu deviens vraiment imbuvable quand tu as faim. À croire que tu deviens une autre personne. On pourrait peut-être garder des barres de céréales dans ton sac. Parce que je m’inquiète pour mes balloches. Les mecs commencent à dire que je suis complètement accro. Et je vois le résultat qua ça donne. Hier, j’ai filé comme un jeune étalon empressé de t’apporter un bucket de poulet et j’ai manqué la moitié du match. J’ai raté le plus grand come-back de l’histoire du football américain. Tout ça parce que je suis trop amoureux de toi. Peut-être que je suis accro. Tu avais l’air tellement sexy avec tout ce gras sur ton visage ; à nettoyer à coups de langue la viande qui restait entre tes dents. Mon Dieu ! J’ai envie de t’épouser.

Jamais, Jamais

Silas. »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode